Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Crazy87 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Rose écarlate, Tome 1 : Je savais que je te rencontrerais La Rose écarlate, Tome 1 : Je savais que je te rencontrerais
Patricia Lyfoung   
Cette bD est sublime, les couleurs et les dessin superbes!!! Je ne cesse de la lire tant elle est extra!

par Roxye
Hacker, Tome 3 : Vertiges charnels Hacker, Tome 3 : Vertiges charnels
Meredith Wild   
Ca m'énerve trop, y'a domination et dictature, et la c'est plus de la domination mais carrément de la dictature. Erica ne peut faire aucun choix, et c'est la seule qui doit faire des concessions, c'est vraiment dommage parce que les histoires domination/soumission peuvent être vraiment géniales, mais la l'auteur en fait quelque chose de trop extrème, j'ai lu beaucoup de livre avec des dominations, même du bdsm plus marqué mais on voyait toujours l'amour et les deux partis faisaient des "deals", là c'est toujours pour la gueule d'Erica, et Blake est trop colérique encore il serait possessif mais la c'est n'importe quoi il l'a traite comme un objet sexuel incapable de travailler par elle-même, il passe son temps à la rabaisser, se mêle de tout.

[spoiler]D'ailleurs qu'il s'énerve que Daniel ait frappé Erica parce qu'il tient a elle d'accord, mais qu'il sénerve juste parce qu'elle lui a pas dit et qu'il pense qu'elle ne doit rien lui cacher la c'est n'importe quoi, y'a un moment ou faut poser une limite.[/spoiler]

J'ai franchement été déçue par ce tome j'espère que ça ira mieux dans les tomes suivants parce que la, l'histoire perd toute attractivité.
Hacker, Tome 4 : Liens défendus Hacker, Tome 4 : Liens défendus
Meredith Wild   
J'aime beaucoup cette série, mais le problème c'est que j'ai tendance à oublier l'intrigue entre chaque tome. Je suis plutôt satisfaite de cette suite, même si le côté Hacker est encore une fois relayé au second plan. Le couple est plus fort que jamais et ils vont devoir affronter ensemble les évènements. Leur couple semble plus solide et c'est un bon point, cela rend leur couple plus réaliste.

A l'approche du mariage, Erica et Blake devraient être plus heureux que jamais et bien que l'amour ne cesse de grandir, le monde autour d'eux va venir semer de nouveaux problèmes. A commencer par Sophia, l'ex de Blake qui n'a pas dit son dernier mot et qui entend bien se venger de n'avoir pas obtenu ce qu'elle désirait. Et comme à son habitude Erica va aller droit dans les problèmes, Blake semble vouloir oublier le passé mais comment avancer quand on ne connaît pas tous les sombres secrets de son fiancé ? Qu'est-ce que Le Club représente dans le passé son fiancé ?

L'entourage d'Erica n'est pas en reste, Daniel a beau être resté à distance, des journalistes semblent s'intéresser à la relation qu'elle entretien avec le politicien. Son père ne va pas tarder à se manifester et d'une main de fer, va tout tenter pour obtenir des réponses. J'ai été surprise de la volonté d'Erica, son besoin de réponses en remuant le passé peut parfois être exaspérant, mais j'ai compris sa démarche. Son besoin de connaître Blake en dehors de la chambre à coucher est un besoin légitime et même si elle va s'attirer des ennuis, l'amour qui la lie à Blake m'a vraiment fait plaisir. Plus rien n'arrivera à les séparer, ils ont compris qu'ils sont plus forts à deux et j'ai envie de dire, que ce n'est pas trop tôt.

En bref, une histoire plus convaincante que les tomes précédents et une intrigue bien menée, même si le côté hacker ne revient que vers la fin du roman. J'admets que ce n'est pas ma série préférée, mais c'est toujours un plaisir de plonger dans leur univers et j'ai hâte de connaître l'épilogue de cette histoire. Et j'ose espérer que les claques qui se sont perdus depuis le début de cette série, vont être un peu plus violente pour cette fin. Le style de l'auteure est très plaisant et même si je ne suis pas torturée par les questions, c'est toujours un moment sans prise de tête, un roman se dévore rapidement.

http://wp.me/p4u7Dl-22T

par Luxnbooks
Hacker, Tome 5 : Ultime tentation Hacker, Tome 5 : Ultime tentation
Meredith Wild   
Après les drames du tome précédent, Blake et Erica se sont enfin accordé un voyage de noces digne de ce nom. L’objectif du couple de jeune marié est de s’éloigner du tumulte de Boston et de profiter au maximum de leur amour. Alors que le voyage est idyllique et le amour ne cesse de grandir, le couple va malheureusement devoir revenir à la réalité. Un scandale politique lié à Daniel va venir entacher leur retour, visant directement Blake et son passé de hacker. Alors qu’il est acculé, il refuse de dévoiler des informations capitales qui pourraient impliquer de perdre tout ce qu’il a construit avec Erica.

On peut dire que la lune de miel a remis les pendules à l’heure et le couple est plus soudée que jamais. Pourtant retourner à Boston va replonger Blake dans son silence et ce manque de confiance va sérieusement ébranler Erica. On pourrait croire qu’à ce stade de leur relation, il arriverait à surmonter leur vieux démon et il va falloir un électrochoc à Blake pour réaliser ses secrets envers la jeune femme.

De manière générale l’équilibre entre l’intrigue et la romance sont assez mal dosé. Je suis une grande partisane de la romance, il est vrai que c’est appréciable de voir le couple échanger des petits moments. Cependant j’ai trouvé qu’on s’attardait un peu trop sur des passages longuement évoqués dans les tomes précédents, certes les héros ont des préoccupations pour leur avenir, mais à l’image du reste de la série on ne développe pas assez l’intrigue liée au monde du hacking, des évènements vont venir remuer la vie tranquille du couple et pourtant des détails vont venir s’immiscer dans la relation, à ce stade de l’histoire je m’attendais à les voir plus en osmose. Après, certains moments restent mignons, mais mise à part leur attirance tout reste en surface et rien n’avance vraiment pour l’intrigue.

Une conclusion, qui fait plaisir à voir et qui est méritée pour le couple après tant d’épreuves, cependant la série traîne en longueur et développer sur cinq tomes une intrigue un peu pauvre en rebondissements est assez difficile pour le lecteur, car la plupart du temps il ne se passe pas beaucoup de choses et quand l’histoire devient intéressante, l’auteure n’exploite pas complètement son idée. La plume est fluide, mais très sincèrement entre chaque tome j’avais déjà du mal à me souvenir de ce qui était arrivé dans les tomes précédents, qu’on peut être sûre que dans quelques semaines j’aurais définitivement oublié cette série. Une lecture agréable mais qui ne m’aura pas marqué.

http://wp.me/p4u7Dl-2Kd

par Luxnbooks
Calendar Girl, intégral Calendar Girl, intégral
Audrey Carlan   
J’avais des doutes sur cette série avant de la lire en voyant les différents commentaires . Alors oui, Mia a une libido très développée et le fait qu’elle puisse passer en quelque sorte d’une relation à une autre peut choquer. Et pourtant, étant une éternelle romantique, j’ai adoré cette série. On découvre non pas une « croqueuse de diamants » ou une manipulatrice, mais une femme qui, par ses rencontres, apprend à se connaître elle même et à découvrir les différentes facettes de l’amour. Cette série est pleine de rebondissements. Ne vous arrêtez pas à Fevrier, comme beaucoup le font, effacez vos préjugés et ouvrez vos esprits.
Je l’espère et je vous souhaite à tous une bonne lecture .
Wild Riders, Tome 3 : L'Instinct Sauvage Wild Riders, Tome 3 : L'Instinct Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4E2

{Marina} : Wild Riders n’est pas ma série « biker » préférée, mais le style de Jaci Burton me fait toujours passer un bon moment de lecture.

Le club de motards, qui sont en fait des agents gouvernementaux, regorge de mecs sexys… Mais, à chaque fois, il me manque le côté « sauvage » (qui fait pourtant partie des titres de chaque tomes) pour avoir mon coup de coeur….

[...]

Les personnages sont intéressants et sexys, l’histoire est pleines de rebondissements… mais je n’ai pas accroché plus que ça… Je n’ai pas réussi à « plonger » dans l’histoire… Je ne regrette absolument pas d’avoir lu ce livre, je n’ai pas passé un mauvais moment, mais je n’ai pas été « transporté ».

En fait, j’ai plus été intrigué par deux des personnages secondaires de cette histoire… Et je suis vraiment impatiente de savoir ce que Jaci Burton va faire de Pax et AJ…

Ces deux Wild Riders ont l’habitude de partager leurs partenaires sexuelles, afin de garder leurs relations légères, et de ne jamais prendre le risque de s’engager dans une histoire sérieuse… J’adorerais que l’auteure nous concocte un « trio »… Mais, j’ai cru comprendre qu’il nous faudrait attendre le tome 5 de la série pour le découvrir…

Pour ce qui est de ce tome 3 de Wild Riders, c’est un bon moment…mais sans plus…
Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-2yw

[Marina] : Le « fil rouge » de cette série me fait penser à la saga « Forces d’élite » de Julie Ann Walkers…. Un groupe de motards justiciers au service du gouvernement…. Et j’aime bien ce genre d’histoires.

J’ai passé un très bon moment de lecture. L’auteur a un réel talent pour écriture les passages de sexe de manière très sensuelle… Et cette histoire est une très jolie romance.

C’est juste un peu trop « propret » pour moi. Je suppose que je m’attend à plus de violence et de trucs « hard » quand je lis une histoire de bikers… Et du coup, j’ai l’impression qu’il manque un truc…

Ce n’est pas une déception, c’est même un très bon livre dont je lirai la suite… Mais pas une histoire inoubliable non plus…
Wild Riders, Tome 1 : La Chevauchée Sauvage Wild Riders, Tome 1 : La Chevauchée Sauvage
Jaci Burton   
Mauvais : Alors que Lily vérifie la sécurité d’un musée pour en faire remonter des dysfonctionnements, elle est témoin d’un cambriolage et lorsqu’elle veut appréhender le voleur, elle reconnait Mac, l’homme qui lui a brisé le cœur il y a dix ans. En effet, Mac en mission secrète pour le gouvernement doit apporter l’objet volé en lieu sûr puisqu’il contient en réalité un virus mortel mais il ne peut rien lui dire. Quand ils se font tirer dessus, il la protège et l’emmène avec lui sur sa moto... Que dire ?? L’histoire aurait pu être captivante mais voilà, ça n’est pas le cas. Loin d’être bégueule, je n’ai pas apprécié le langage cru et vulgaire utilisé, ce qui enlève toute sensualité aux scènes de sexe et il y en a ! Pas rancunière la Lily ! Quand à l’intrigue, elle est inexistante, quand ils ne sont pas des heures sur la moto à parcourir des kilomètres, ils satisfont leur libido, quel ennui! La fin est mieux mais ça reste une grosse déception. A vous de voir.

par Folize
L'ombre et la lumière L'ombre et la lumière
Megan Hart   
Ce livre c'est du grand n'importe quoi ! Aucun intérêt à le lire. La fille ne fait que coucher avec tout le monde et la fin est totalement stupide. C'est probablement le livre le plus nul que j'ai lu.

par sameera
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/il-etait-une-fois-tome-1-nicholas-emma-chase.html

C’était sans doute le roman qui me rendait le plus curieuse possible. Parce que, avouons-le, les romances j’en vois énormément passer et je suis très, très friande de ça, mais une histoire de royauté, prince, héritage et cie, ça, ça ne court pas les rues du moins en roman.

Il était une fois, tome 1 : Nicholas avait donc déjà tout pour lui avant même de le commencer. Et je vous avoue également que je suis fan de la couverture. Sobre, classe et juste un soupçon de sexy de quoi rendre curieuse tout en restant dans le mystère !
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Emma Chase (oui, oui, c’est possible) mais j’en avais entendu le plus grand bien. Une chose est certaine, l’auteure sait dès le début captivé son lecteur. Je me suis très rapidement mise dans l’ambiance d’Il était une fois. Dois-je préciser que ce thème me fait rêver dès qu’il y a un peu de « paillettes » ? J’ai trouvé intéressant de découvrir l’envers du décor avec la Reine, les règles et les contraintes d’un tel statut.

Pour tout vous dire, lorsque j’ai lu ce premier tome, Nicholas, j’ai assez rapidement repensé à Princesse malgré elle et tout dernièrement A Christmas Prince sur Netflix. Quand je vous dis que je suis une fan de ce genre d’histoire, je ne vous mens pas… Quoiqu’il en soit, j’ai de suite été dans l’ambiance. Emma Chase nous offre une histoire de Cendrillon des temps modernes avec juste ce qu’il faut pour être émerveillé.
Parlons maintenant personnages. Olivia est une héroïne attachante, douce et d’une gentillesse sans limite. Elle fait tout pour aider sa famille, son père, son héros mais aussi sa jeune sœur. Son caractère facile et son aisance ne l’empêcheront pas de remettre à sa place un homme et encore moins un Prince.
Ce Prince n’est autre que Nicholas. Avec le décès de ses deux parents, il est le futur roi de Wessco une fois que sa grand-mère, la Reine ne sera plus là. Des responsabilités auquel il a été préparé toute sa vie. En revanche, il est dans l’obligation de se trouver une épouse dans les trois mois qui viennent. Une épouse digne de la couronne et validée par la Reine actuelle. Une tâche des plus compliquée qu’il compte bien retarder au maximum. Lors d’une escapade dans le but de retrouver son frère Henry à New-York, il va faire une rencontre qui pourrait tout changer.
Concernant sa personnalité je suis un peu plus sur la réserve. Certains points m’ont fait grincer des dents à quelques reprises. Si j’ai aimé le côté responsable, attentionné et sur de lui, le reste m’a un peu fait l’effet d’un goujat par excellence. Pour le côté romantique, c’était un peu limite et c’est surtout ce qui m’a manqué. Des scènes de sexe assez répétitive, au détriment des moments romantiques et mignons.
La relation Olivia/Nicholas nous offre son lot de retournements. Leur rencontre des plus originales m’a vraiment amusé et l’humour reste présent tout au long de leur relation. C’est rafraîchissant et apporte vraiment de la légèreté. Eux qui ne s’attendaient pas à passer plus de trois mois ensemble, auront bien du mal à se séparer.
Autre point fort du roman et pas des moindres c’est le côté famille. D’abord, Olivia avec son père et sa sœur, dont les liens sont très forts et m’ont beaucoup touché mais aussi et surtout la relation Nicholas/Henry. Les deux frères sont radicalement différents et affrontent la vie de façon assez opposée. Pourtant, ils se soutiennent et nous offre de beaux moments. L’humour d’Henry m’a d’ailleurs vraiment conquise. Il ne va pas sans dire que j’ai hâte de le découvrir dans le second tome…
En conclusion, Il était une fois, tome 1 : Nicholas m’aura fait rêver et croire aux contes de fées modernes sans pour autant tomber dans l’excès. Je conseille donc volontiers cette série !

par Carole94P