Livres
505 482
Membres
513 211

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de Totopinette

Crazy London


Commentaire ajouté par Totopinette 2018-09-28T10:46:36+02:00

Quel supplice ! Je ne comprends toujours pas pourquoi, un jour, il m’est venu à l’idée de lire ce livre. Les romances et moi, ça fait deux … Mais, j’ai toujours espoir d’en trouver une qui me réconcilierait avec le genre. Et bien, mauvaise pioche … Encore une fois ! 
Par où commencer ? Sur le côté très commercial de l’œuvre ? Une douce juxtaposition de thème à la mode en ce moment, mais une juxtaposition qui ne sert en rien à l’intrigue. Quelle intrigue, d’ailleurs ? Il n’y en a pas ! C’est plat comme le dos d’une limande ! Les personnages, eux, sont des clichés tout-à-fait sans intérêt. Oui, tous ! Impossible de s’y attacher ou de s’y intéresser. Ils manquent cruellement de personnalité. Et surtout, Sunny, le personnage central. Comment peut-on s’ancrer à une histoire si le personnage central ne reste qu’un nom imprimé sur une feuille ?
Je m’attendais à quelque chose de léger … De léger, mais pas à ça ! C’est lourd de … rien ! Puis merci au résumé qui nous dit : elle veut apprendre la vérité de sa bouche ». Faux ! Jusqu’à très tard, tout ce qu’elle veut c’est le retrouver et continuer leur relation là où elle en était. C’est étrange qu’avec tous ces faits actuels (homosexualité, racisme, divorce …), l’auteur n’ait pas voulu faire de son personnage central une féministe. Au moins, on se serait amusé à la voir taillader Mark. Mais non, ça reste une pauvre potiche qui semble très satisfaite à jouer au petit toutou de son mec vénéré. Attendez ! C’est une romance jeunesse ? Quelle gamine, de nos jours, réagirez comme ça ? 
Bon, trouvons lui quand même un bon point, à ce roman. Le seul qu’il mérite, d’ailleurs. On visite Londres et c’est très agréable. Dommage que la romance n’ait pas perdu une centaine de pages et que le côté historique des villes londoniennes n’en ait pas pris, à contrario, une centaine. 
Pour résumer, je vais être dure : ce n’est même pas digne d’une lecture estivale. C’est le genre de roman qui n’apporte rien, à mes yeux ! Je me demande encore comment des livres de ce genre peuvent être édités, alors que des auto-édités sont parfois mille fois plus aboutis et intéressants. La réponse est simple : tout est une question de commerce ! Même la littérature (ce que cette chose n’est pas) …

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode