Livres
578 892
Membres
642 798

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MaMt 2021-06-27T13:51:18+02:00

"C'est justement parce que c'est compliqué qu'on est prêts à utiliser tous les moyens à disposition. Les temps changent, c'est une évidence. Ta génération est peut-être la dernière à pouvoir se servir de la magie. Néanmoins, la magie est une technique fabuleuse, capable de créer des miracles, là où la science d'aujourd'hui en est incapable. Alors utilise-la fièrement jusqu'à la fin."

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-04T16:59:48+02:00

Nico : Il y a quelque chose d'étrange. Si c'était vraiment la rage, cet homme ne serait pas mort la nuit suivant sa morsure.

Ziska : Ah bon ?

Nico : Dans le cas de la rage, les symptômes n'apparaissent pas instantanément après avoir été mordu, il y a une certaine période d'incubation. J'ai du mal à croire qu'il soit mort la nuit même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-04T16:43:57+02:00

Elisa : Ce ne serait pas ce qu'on appelle de la radiesthésie ?

Ziska : Tout à fait.

Elisa : Je suppose que si les carbuncles existent, la détection par pendule doit aussi fonctionner.

Nico : C'est de la magie ?

Ziska : Comment dire... C'est plus proche d'un charme. Autrefois, on l'utilisait pour aiguiser son sixième sens. Un moyen d'augmenter sa concentration. Mais si un mage l'utilise, il peut obtenir quelque chose allant bien au-delà d'une « simple intuition ».

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-03T13:52:45+02:00

Nico : Ziska ?!

Ziska : Maître !!

Nico : Qu'est-ce que tu fais à moitié à poil ? Je vois... Tu t'es servi de tes vêtements pour éviter que l'animal ne se déshydrate davantage, en les mouillant... Bravo, tu t'en es rendu compte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode