Livres
565 337
Membres
618 486

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Bon, il faut bien le dire, le début est très long. On est comme plongé dans un univers sans réelles explications et c'est assez difficile de suivre. La deuxième chose qui m'a complètement dérouté c'est d'avoir mixé un univers moderne avec téléphone portable, voiture... avec des créatures fantastiques !!! Mon cerveau a eu un peu de mal à s'y faire... mais d'une fois qu'on s'est vraiment plongé dedans alors on ne peut plus le lâcher. L'intrigue est très bien menée, les personnages sont exceptionnels.

Bref, ça vaut vraiment le coup de s'accrocher !!

Afficher en entier
Diamant

Une pure pépite ! Le monde est riche, les personnages super attachants, l’histoire pleine de suspens avec une intrigue prenante… un énorme bouquin qui se lit en un clin d’œil tellement il est addictif !

Afficher en entier
Diamant

J'ai tout simplement adoré ce livre. Il a traîné longtemps dans ma pal mais quand je me suis décidé à m'y mettre je ne pouvais plus faire autrement que de continuer de lire!

J'ai beaucoup aimé l'enquête Spoiler(cliquez pour révéler)du meurtre de la meute (d'ailleurs Sarah j Maas c'est nous faire pleurer toutes les larmes de notre corps)..

Par ailleurs il y a eu tellement de rebondissement jamais on ne se serait douté de qui était véritablement derrière ce meurtre !!!!

(J'ai encore du mal à me remettre des 100 dernières pages).

Bref! Tout ca pour dire que vous devriez le lire et ne vous laissez pas intimider par la quantité de page.

Afficher en entier
Lu aussi

Le début est tellement long. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire trop de détail pas indispensable à l'histoire j'ai survolé plusieurs pages par moments et j'ai eu beaucoup de mal à le lire rapidement étant donné que j'y allais à reculons.

Afficher en entier
Diamant

Superbe roman très addictif, j'ai adoré l'histoire et les personnages, l'âme des héros, le courage, la force.

Un très grand écrivain avec une super imagination.

Je recommande.

Afficher en entier
Or

J'aurais vraiment aimé mettre ce premier tome dans la liste diamant mais malheureusement j'ai choisi de le mettre en liste d'or. Pourquoi ? Voici plusieurs raisons : d'abord, le début est assez lent (notamment par rapport aux 300 dernières pages où j'ai absolument pas pu m'arrêter). Je comprends cette lenteur puisque l'univers est très complexe mais cela a orienter mon choix de le mettre en liste d'or.

En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup aimé à la fois les personnages principaux et secondaires (que j'aime ou pas d'ailleurs).

Ce qui est vraiment sympathique, c'est qu'à la fin on veut lire la suite (donc le tome suivant) mais il n'y a pas de cliffhanger à la fin du premier et cela chers ami.es c'est un réel plaisir.

En d'autres termes, je le conseil mais il faut "s'accrocher" au début (personnellement j'ai aimé ce début lent mais je sais que certains lecteurs n'aiment pas du tout cela).

Afficher en entier
Lu aussi

J’étais très enthousiaste à l’idée de lire la nouvelle série de Sarah J. Maas mais je ressors de cette lecture assez déçue. À vouloir trop en faire, l’auteure s’est perdue à mon sens. Dès les premiers chapitres, le lecteur est noyé sous un flot d’informations. Bien sûr, il y a toujours une partie introductive en fantasy pour poser les bases de l'univers mais, ici, elle est plutôt indigeste et pas du tout équilibrée avec le reste des informations disséminées à travers le récit. De manière générale, j’ai trouvé que le vocabulaire, les actions et descriptions étaient très répétitifs apportant une sensation de longueur et limitant fortement la fluidité du texte. De plus, le style est également desservi par la vulgarité omniprésente des personnages dont les protagonistes se sont révélés assez lisses et stéréotypés.

Points positifs, les personnages secondaires sont attachants et l’intrigue est efficacement menée vers la fin avec son lot de révélations et rebondissements, même si j’avoue ne pas avoir été très surprise ayant deviné pas mal de choses assez tôt dans l’histoire. Je passerai donc mon tour pour cette série !

Afficher en entier
Diamant

https://lesjolieslecturesdepapier.com/2021/07/maison-de-la-terre-et-du-sang-crescent-city-tome-1-sarah-j.maas.html

{Instagram : aur131}

Mon Dieu, j’ai mis tellement de temps à écrire cette chronique ! J’ai lu ce roman en Juin, mais j’étais ressortie de ma lecture tellement chamboulée avec les idées sens dessus dessous que je ne savais pas comment vous en parler. D’ailleurs, j’ai toujours autant de mal aujourd’hui à mettre les mots sur ce j’ai ressenti durant ma lecture, toutefois je crois qu’il était temps que je vous en parle et surtout que j’essaye de convaincre les plus réfractaires d’entre vous à se jeter sur ce joli bébé qui fait près de 1000 pages !

Déjà, Crescent City me faisait vraiment, vraiment très envie depuis longtemps, mais étant une bille en anglais, je devais compter sur la parution française… C’est pourquoi je priais tous les jours qu’il sorte en France et quelle ne fut pas ma joie lorsque De Saxus a exaucé mes prières ! Aussi, je pense que la réputation de Sarah J. Maas n’est aujourd’hui plus à faire. Avec ses sagas Un Palais d’Épines et de Roses (ACOTAR) et Keleana (Throne of Glass), Sarah J. Maas est devenue la nouvelle référence en fantasy urbaine et je crois ne pas dire de bêtise quand j’affirme que vous avez certainement dû entendre parler d’elle.

En toute honnêteté, il n’y a rien que je puisse reprocher à ce premier tome. Il est tout simplement parfait. Tout est parfaitement équilibré, maîtrisé, ficelé… Bref, ce premier opus est une véritable pépite qui promet une suite vertigineuse. Pourtant, je l’avoue, si je suis littéralement tombée sous le charme de cette histoire, je vous mentirais si je disais que je n’ai pas eu quelques difficultés à apprécier le début de ma lecture. Je vous explique pourquoi.

La première chose qui m’a fait peur n’est pas la grosseur du livre, ce n’est pas non plus le style de l’auteure, mais c’est surtout la richesse et la complexité de l’univers. Le monde dans lequel évolue Bryce, l’héroïne, est un monde riche qui possède ses propres codes et son propre lexique. Au départ, il est difficile de comprendre le fonctionnement de tout ce petit monde et je me suis rapidement retrouvée perdue, voire paniquée, face à l’imagination dont a fait preuve l’auteure. De plus, il y a tellement de personnages que je me suis à un moment donné arraché les cheveux à essayer de savoir qui était qui et qui faisait quoi. Et comme si ça ne suffisait pas, on se retrouve dès le départ plongé dans le vif du sujet. On débarque un peu comme un cheveu sur la soupe, sans avoir été au préalable préparé à ce qui allait se passer.

Sur le moment, j’ai été très déstabilisée par cette entrée en matière. On apprend vraiment les us et coutumes de Crescent City au fur et mesure de l’avancée de l’histoire et les révélations se font au compte-gouttes. Le début est également assez long à démarrer, l’auteure décide même de nous tourmenter et d’immédiatement planter le décor avec un meurtre. Ce meurtre, je ne m’y attendais pas du tout et je n’ai pas tout de suite compris le choix de Sarah J. Maas. Pourtant, ce meurtre est l’élément déclencheur. C’est ce qui va donner tout son intérêt à l’intrigue et qui va plonger Bryce et Hunt dans une effroyable enquête. Tout ça pour dire, qu’il m’a bien fallu attendre de passer la première partie pour être pleinement prise par l’histoire. Cette première partie a été la plus longue de toute ma vie, je ne savais finalement pas si ce roman était fait pour moi, s’il allait me plaire et je me suis demandé à de nombreuses reprises si je n’allait pas finir par l’abandonner. Au final, j’ai bien fait de persévérer car la suite a été géniale jusqu’à la fin.

Ce qui m’amène à vous parler de l’intrigue, mais surtout de cet enchaînement de révélations, de rebondissements et d’action que nous offre Sarah J. Maas ! Sérieux, je crois que je n’avais jamais autant retenu mon souffle en lisant un livre et encore moins pour un premier tome introductif ! Comme je le disais, les informations sont lâchées au compte goutte. Quand on pense avoir découvert le coupable ou avoir compris la machination qui se joue sous nos yeux, eh bien… BAM ! L’auteure parvient encore à nous surprendre et à nous mettre davantage sur les fesses ! Et bon sang, je ne vous parle pas même pas de la fin qui nous en fait voir de toutes les couleurs et provoque un véritable ascenseur émotionnel ! Quand je vous dis que je suis ressortie chamboulée de ma lecture et avec la tête à l’envers, ce n’est pas pour rien… Le tout agrémenté par la sublime et addictive plume de Sarah J. Maas, il était certain que je n’allais pas réussir à me relever indemne de cette lecture.

Parlons ensuite des personnages parce que, p****n, ils sont tous aussi incroyables les uns que les autres ! Bien sûr, ils ne sont pas tous gentils, certains ont des têtes à claques, mais ce sont pourtant eux qui font tourner la boutique ! Sans les personnages, Crescent City ne serait sans doute pas ce qu’il est aujourd’hui, à savoir un roman sensationnel ! Alors, je ne vais pas vous parler de l’ensemble des personnages car, comme je le disais, il y en a pas mal, mais je vais vous parler des deux personnages qui nous intéressent le plus; Bryce et Hunt.

La première chose que je me suis demandé en découvrant Bryce ç’a été : « Mais, c’est qui cette nana ?! ». Non pas parce que son personnage m’agaçait ou autres, mais tout simplement par ce que Bryce est superbe. Elle est tout ce que l’on recherche dans une histoire de ce genre et je dois dire que ça fait du bien de découvrir une femme aussi badass, à l’humour aiguisé et qui surtout ne se plaint pas à tout bout de champ. Bien sûr, ne vous laissez pas duper par son fort caractère et sa grande seule, car Bryce c’est aussi une jeune femme attachante qui laisse également entrevoir des blessures. Elle n’est pas parfaite, cependant c’est aussi ces imperfections qui la rendent humaine et intéressante à suivre.

Hunt, pour sa part, est peut-être un peu plus difficile à cerner que Bryce. Très énigmatique, mystérieux, sombre… Hunt est aussi brisé et torturé que la jeune femme. C’est d’ailleurs surement grâce à ça que leur duo fonctionne aussi bien. Au premier abord, il peut paraître froid et exécrable, pourtant lorsqu’on apprend à le connaître, on se rend compte que c’est au contraire une personne attentionnée, très douce. Tout comme Bryce, Hunt se dévoile petit à petit au fil des pages, même si je pense que son personnage n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Je crois qu’il y a encore de quoi à gratter, je suis impatiente de voir ce que nous réserve son personnage dans la suite.

Pour finir, j’ai adoré la relation qu’entretiennent Bryce et Hunt. Cependant, ce n’était vraiment pas gagné entre eux au départ. Bryce fait tout pour agacer Hunt et y parvient à merveille. Je dois dire que c’était très amusant de voir Bryce faire tourner en bourrique l’ange déchu. D’habitude, je ne suis pas trop friande des couples qui jouent au jeu du chat et de la souris, ça peut rapidement devenir gonflant. Toutefois, ici, c’est très plaisant à observer. Leur relation évolue très doucement, ils apprennent d’abord à se connaître, à s’apprivoiser et finissent finalement par développer une profonde affection. Bon, je reconnais que je commençais tout de même à devenir dingue à force de les voir se tourner autour et, j’ai honte de le dire, j’ai effectué la danse de la joie au moment du bisou (je vous défends de me juger). Là encore, on quitte Bryce et Hunt quand ça devient très intéressant entre eux, donc je suis d’autant plus impatiente de lire la suite !

En conclusion, malgré un début légèrement difficile, je me suis totalement laissée entraîner par l’univers et l’ambiance qui se dégage de Crescent City. Plus mature que ACOTAR ou Throne of Glass, cette nouvelle saga ne vous laissera certainement pas de marbre. En tout cas, pour ma part, je suis  mille fois conquise ! Bien sûr, je peux comprendre que la grosseur fasse peur ou encore la densité de l’univers, mais une fois passé les premiers chapitres, on ne s’en rend même plus compte tellement que l’histoire est addictive ! On en prend plein les yeux du début à la fin pour notre plus grand bonheur, impossible de s’ennuyer une seule seconde! Avec Crescent City, Sarah J. Maas signe une fois de plus une merveille, un trésor qui se dévore sans modération ! Vivement la suite !

Afficher en entier
Diamant

L'histoire se déroule sur Midgard où les anges, les fées, les sorcières, les métamorphes et les démons sont tous venus d'autres royaumes il y a longtemps. Bryce Quinlan est mi-humain, mi-fae. Elle profite de la vie dans tous les sens du terme. Puis une tragédie survient et Bryce doit trouver un moyen de continuer à vivre, tout en étant entraînée dans la recherche d'un démon tueur et d'une antiquité disparue qui pourrait déchaîner l'enfer sur Midgard. Pour sauver le monde, elle doit faire équipe avec Hunter Athalar, un ange déchu/assassin asservi super sexy.

Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce livre - beaucoup - mais il ne m'a pas captivé autant que ses précédents ouvrages.

La plume de SJM est toujours aussi fluide c’est pas le soucis ! Mais honnêtement, je trouve que l’intrigue a mis beaucoup de temps à démarrer - le premier tiers du livre m'a paru long et fastidieux. Je suppose qu’il fallait bien ça pour construire son univers ! Mais en grande fan de SJM je n’ai pas abandonné et là BIM un rebondissement majeur (que je ne vais pas spoiler) et le reste du roman devient percutant et addictif comme elle sait si bien le faire. Le rythme s’accélère, les émotions arrivent d’un coup et ça devient addictif ! Je n’arrivais plus à lâcher l’histoire avant d’avoir fini.

Les personnages sont attachants. Bryce est une héroïne très complexe. On la découvre au fur et à mesure mais je l’aime beaucoup malgré tous ses défauts. Hunt est assez typique comme héro. Ce qui ne m’a pas empêché de baver ! J’ai également été touché par plusieurs personnages secondaires comme Danyka, Ruhn et Lehabah !

Quoiqu’il en soit, j’attends le deuxième tome avec impatience.

Et pour finir on s’en parle de ce magnifique travail qu’à fait les Editions Desaxus ? Rien que pour cette beauté, il me le fallait dans ma bibli !

Vous l'avez lu?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode