Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 001
Membres
1 003 890

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Wouah.

Beaucoup d’émotions durant ce bouquin qui conclut les Crescent City.

C’est du grand SJM mais il ne détrônera pas Kingdom Of Ash pour moi.

Du coup sans spoil, oubliez toutes les théories que vous avez vu passer, si certaines ont vu juste la majorité tombent à côté (et tant mieux d’un côté !) et ne vous attendez pas à un avenger ACOTAR TOG CC (j’avoue ma toute petite déception mais je ne désespère pas qu’elle le fasse un jour). C’est un Crescent City, qui conclue et répond aux questions pour cette saga. Quelques personnages du monde ACOTAR font leur petit cameo, certains plus que d’autres mais ce n’est pas un livre pour faire un mix complet.

Pas besoin d’avoir finit TOG (pour nous pauvre français qui n’avons pas le dernier), mais quelques petits clin d’œil sont jetés. Rien d’important pour l’intrigue ou la compréhension générale.

Bryce et Lidia (omg Lidia) sont clairement mes deux personnages et points de vues préférés, mais j’ai majoritairement aimé tous les personnages. Les princes de l’enfer sont vraiment cool, soyons honnête. Franchement Sarah, fait nous une série sur Hel stp 😂

Certains passages sont plus calmes que d’autres mais ça permet de reposer l’intrigue. Franchement le début est tellement intense, au bout de 200 page je me suis dis mais je vais mourir si ça continue à ce rythme de révélation et tout (y’a clairement des révélations toutes les 10 pages).

J’aurai apprécié peut être voir un peu plus les Asteri (hormis Rigelus), pour une fois qu’on avait 6 méchants, au final un seul est développé. Mais bon après quel méchant, j’ai beaucoup aimé les passages avec lui.

Bref je l’ai dévorée en 3 jours en vo, et je pense le relire en vf dans les prochains jours.

Ah et j’avais fait des paris sur qui Bryce allait insulter de Alphahole en premier dans le monde d ACOTAR mais ne vous inquiétez pas, je ne vous le spoilerai pas, hormis que j’ai bien ri.

Et voici mes smiley pendant la lecture des 150 dernières pages :

💔💔☹️😱😱😱😱💔💔💔💔💔🫣😱😱🥵🥵😳😳🤬😡🤬😡🥲🥲🥲😂😂😂😭😭😭🥰🥰🥰

Ça vous montre dans quel état j’étais 🥲🥲

Afficher en entier
Diamant

Un très bon livre dans son ensemble, qui finit bien l'histoire (en tout cas pour Bryce). Cependant, il n'est pas au niveau de ce qu'on pourrait attendre de Sarah J.Mass.

Le crossover avec le monde d'ACOTAR est très important permet d'expliquer les liens entre les 2 mondes et leurs histoires. Cependant un peu déçue, on ne voit qu'Azriel et Nesta.

J'ai du mal à croire aux plans surprises que Bryce planifie à l'avance (cela fonctionne pour un personnage comme Aelin mais pas pour Bryce, et Sarah J.Mass essaye trop de les faire se ressembler). Certaines scènes sont convaincantes et d'autres sortent de nulle part.

Pareil, je suis assez déçue par la relation entre Bryce et Hunt dans ce tome : Hunt est assez traumatisé et très hésitant, Bryce est très distante et presque condescendante, et parfois juste insupportable. C'est pour moi 2 personnages qui ont régressé depuis le 1er livre (même si ils ont de très bon moments ).

Ithan et Tharion sont assez inutiles et tournent en rond sur les mêmes problèmes pendant tout le livre.

Par contre Lidia et Ruhn (leur évolution et leur relation) remontent clairement le niveau des personnages.

La confrontation finale avec les Asteri n'est pas aussi épique que ce à quoi on pouvait s'attendre, c'est presque trop facile et trop commode.

Côté écriture, nous sommes tous habitués à ce que les livres soient super longs à ce stade, mais ça se ressent vraiment dans ce tome. Il y a des sections entières qui traînent en longueur et hormis le peu d'action côté ACOTAR au début, il faut attendre la moitié du livre pour que l'intrigue commence à se mettre en place. Mais ensuite, certaines intrigues et présages des livres précédents sont réduits à néant.

On reçoit énormément d'informations dans ce livre (presque trop). Le tome tourne beaucoup autour de l'action et de l'explication des intrigues et des informations données.

Le dénouement de l'histoire semble précipité et les choses s'enchaînent un peu trop vite et de manière trop commode.

Une autre chose qui m'a dérangée, c'est tous les changements de point de vue entre les différents personnages au milieu des chapitres. Ils sont souvent très abruptes et compliquent la lecture, la rendant très peu fluide.

Afficher en entier
Diamant

Sarah J. Maas réussit à conclure avec brio cette saga exceptionnelle (je dis conclure, mais je pense qu'une novella verra le jour d'ici quelques années). Impossible de s'ennuyer une seule seconde, le scénario est haletant. Par ailleurs, j'ai adoré les différents clins d'oeil aux autres séries de l'autrice. Et les personnages sont toujours aussi bien développés.

Concernant l'histoire, je l'ai adoré du début à la fin. Je n'ai pas eu la sensation qu'il y avait des longueurs (alors que pour House of Sky and Breath et pour A Court of Silver Flames, à ma première lecture, certains passages m'ont semblé lents, voire soporifiques). Le scénario est haletant, au point même où plusieurs fois je mettais en pause ma lecture car mon cerveau n'arrivait pas à assimiler tous les événements. Surtout que les moments d'action sont entremêlés avec des moments de réflexion, des explications parfois complexes quant aux Asteri, à l'Histoire, aux pouvoirs de Theia, etc. Je recommande chaudement aux lecteurs de lire ce livre avec attention, car la plupart des éclaircissements sont difficiles à comprendre de prime abord, il faut s'accrocher pour tout saisir.

Pour résumé, l'autrice a une nouvelle fois réussi à me surprendre avec une histoire passionnante, haletante, pleine de suspenses et de surprises, et avec de nombreux clins d'oeil à ses autres sagas. Ce scénario m'a beaucoup rappelé Kingdom of Ash (de la même autrice), le dernier tome de la saga Throne of Glass (ou Keleana en français). J'ai retrouvé le même entrain, la même sensation de chaos et de peur intense (chaos, car les personnages se retrouvent facilement dans des situations où plus rien ne va ; et peur intense, car je ne compte plus le nombre de fois où les personnages ont frôlé la mort). J'ai eu l'impression de voir quelques similitudes que ce soit dans le scénario mais également dans le développement des personnages.

Pour moi, House of Flame and Shadow est un tome qui conclut parfaitement la saga Crescent city, tout du moins l'arc relatif aux Asteri. Ce que l'on demande à un tome de conclusion est simple : répondre à toutes les questions que les lecteurs ont pu se poser au cours de leur lecture. Et HOFAS le fait avec brio. L'autrice d'ailleurs joue avec son lectorat. Nous étions plusieurs à émettre quelques théories, et à plusieurs reprises j'ai eu l'impression que l'autrice s'amusait de cela avec nous. Spoiler(cliquez pour révéler)L'exemple le plus flagrant selon moi est la parenté de Hunt. J'ai rapidement compris que Hunt avait des origines à Hel, je pensais même qu'Apollion était son père. Donc vous n'imaginez pas mon enthousiasme quand Apollion rencontre Hunt aux Enfers et l'appelle "fils". J'étais euphorique, je me disais : ma théorie était juste. Puis l'autrice nous révèle la vérité. Et j'ai l'impression que l'autrice a joué avec cette théorie très répandue, en laissant son lectorat croire qu'il avait bien deviné, pour au final lui faire comprendre que la vérité était beaucoup plus complexe et profonde.

Par contre, je ne pensais pas que je ressortirais de cette lecture avec énormément de questions, non pas par rapport à Crescent city, mais par rapport aux autres sagas de l'autrice : TOG et ACOTAR. Je vais d'ailleurs en parler plus en détail et partager quelques-unes de mes théories, donc attention les spoilers qui suivent vont divulguer des informations relatives à Crescent city et autres deux autres sagas de l'autrice.

- Concernant l'univers d'ACOTAR : Spoiler(cliquez pour révéler)Tout d'abord, je dois reconnaître que Crescent city 3 permet de répondre à des interrogations qui étaient apparues suite à la lecture de ACOSF. Je pense notamment à tout ce qui concerne la Dusk Court et la Prison, mais également les 3 montagnes majeures de Prythian. Eris en a longuement parlé dans ACOSF, et on en reparle une nouvelle fois dans Crescent city. Par ailleurs, HOFAS permet de confirmer une théorie popularisée depuis quelques années : l'existence d'une Cour du Crépuscule à Prythian. La Prison est donc le Palais de cette ancienne Cour, sa terre est devenue infertile après que Selene y ait enfermé les créatures des Asteri, dans ses murs sont enfermées les familles qui ont tenté de fuir Midgard avec Selene, et nous comprenons davantage le lien entre les High Lords de la Night Court et la Prison. Ce qui est terrible c'est que les lecteurs d'ACOTAR qui n'auront pas lu Crescent city vont manquer ces éléments essentiels pour le lore d'Un Palais d'épines et de roses. Par ailleurs, il y a un élément de Crescent city 3 qui m'a beaucoup fait réfléchir, qui m'a amené à me poser de nombreuses questions. Je vais d'ailleurs exposer une théorie dont le sujet principal sera ce très cher Azriel. Spoiler(cliquez pour révéler)Pour rappel, Truth-Teller est une arme qui a été ramenée de Midgard par Selene, amenant ainsi à une séparation de la dague et de la Starsword (Gwydion). Selene explique par la suite qu'elle a épousé le High Lord de la Night Court avec lequel elle a eu un fils. Elle lui a donc transmis ses pouvoirs par la même occasion. Et c'est là qu'intervient ma théorie. Tout d'abord, il est fait mention à plusieurs reprises par Bryce que les pouvoirs d'Azriel ressemblent à ceux de Cormac, et plus généralement aux Fae de Avallen descendant d'Helena. En effet, leurs ombres ne ressemblent pas à celles de Ruhn, elles semblent plus sauvages, plus imprévisibles, elles ressemblent parfois à des serpents sur le point d'attaquer. Or, ce n'est pas sans rappeller la manière dont le Shadowsinger manipule ses ombres. Il y a même une scène dans ACOSF où ses ombres se déploient comme des serpents lorsque Nesta s'en prend à Elain. La ressemblance n'est pas anodine. Ensuite, cela m'amène à me poser la question suivante : comment un Illyrian a-t-il pu mettre la main sur une arme qui appartenait il y a 15000 ans aux High Lords de la Night Court ? Comment Azriel a-t-il pu mettre la main dessus ? Est-ce qu'il l'a trouvée au cours d'une quête, lui a-t-on donné, ou est-ce un héritage de famille ? Ceci m'amène à penser qu'Azriel pourrait avoir un très lointain ancêtre High Lord de la Night Court, ce qui ferait de lui un cousin, certes très éloigné, de Rhysand. Cela expliquerait également pourquoi Rhysand dit souvent d'Azriel qu'il est incontrôlable, qu'il respecte les ordres davantage parce qu'il en a envie que parce qu'il s'en sent obligé, contraint comme c'est le cas pour Cassian. On le voit fréquemment dans ACOTAR, Azriel n'en fait souvent qu'à sa tête. Il va affronter Hybern quand Rhysand lui ordonne de rester alité, il le défie de l'attacher à un arbre tout en promettant d'aller combattre tout de même avec l'arbre sur le dos. Il défie souvent l'autorité de Rhysand quand il n'est pas d'accord avec lui, et surtout dans ACOFAS on le voit donner des ordres à Rhysand (quand Rhys comprend que Azriel n'a pas espionné Lucien car ce serait violer l'intimité d'Elain, et Az ordonne à Rhysand de lui donner des nouvelles récentes relatives à Lucien). Cette parenté pourrait avoir de nombreuses conséquences pour Azriel. D'une part, il pourrait peut-être ainsi débloquer les pouvoirs de Truth-Teller en tant que descendant de Theia ; il pourrait également régner sur la Dusk Court ; et si Rhysand accepte de devenir High King il pourrait exercer le pouvoir par interim au sein de la Night Court. Tellement de possibilités, j'attends avec impatience de lire ACOTAR 5 pour savoir si ma théorie tient la route ou non.

- Concernant TOG : Spoiler(cliquez pour révéler)En relisant le tome 2 de Crescent city, j'avais émis l'hypothèse que les shifters étaient originaires de l'univers de Throne of glass, et je suis heureuse de savoir que j'avais raison. Lorsque le Under-king explique que les shifters et lui sont originaires d'un univers où Urd est appelé Wyrd, j'ai fait des recherches et oui il s'agit bien de la déesse du destin dans Throne of Glass. Par la suite, Lidia confirme en expliquant que l'un de ses fils se prénomme Brannon, comme un roi fae ayant comme animal emblématique le cerf. Or, ce roi est Brannon Galathynius, le père d'Elena Galathynius Havilliard, elle-même l'ancêtre de Dorian Havilliard et d'Aelin Ashryver Galathynius. Donc Lidia, Dorian et Aelin sont apparentés. Vu la ressemblance entre Aelin et Lidia et leurs pouvoirs similaires, cela m'amène à me poser des questions : quand les faes ont quitté le monde de Throne of Glass ? Comment ont-ils été piégés ? Est-ce que les descendants d'Aelin ont été piégés, ce qui permettrait d'expliquer cette étrange ressemblance et ce lien avec Brannon ? Est-ce qu'Iphraxia est le monde de Throne of Glass, ce monde qui a réussit à vaincre les Asteri environ 16200 ans avant la conquête de Midgard par les Asteri ? Si la réponse à cette dernière question est positive, alors les descendants d'Aelin et des autres personnages que nous connaissons ont été piégés 16 000 ans après les événements de Throne of Glass pour servir de buffet aux Asteri en les envoyant sur Midgard. Mais dans un sens, ce n'est pas logique car Aelin apparait dans ACOSF (l'étoile rouge qui brille jusqu'au petit matin lors du Starfall), ce qui a été confirmé par l'autrice dans une interview. Donc les événements d'ACOTAR et de TOG se déroule en même temps, par ailleurs, Aelin fait ensuite un tour sur Crescent city qui dispose déjà de ses hauts buildings, donc en principe Aelin vit à la même époque que Bryce et Hunt. En outre, ce qui me fait dire qu'il s'agit des descendants d'Aelin et non des descendants de Brannon, c'est qu'entre les événements de TOG et le moment où Brannon a existé il y a environ 3000-1000 ans qui les séparent, période durant laquelle les descendants de Brannon n'ont montré aucune forme de magie et durant lesquels les Valg (surement les Asteri sous un autre nom) n'ont pas levé le petit doigt. Donc il est possible que Iphraxia ne soit pas le monde Throne of Glass. Mais dans ce cas, quand les descendants de Brannon ont-ils été piégés ? Si Aelin est une contemporaine de Rhys et Bryce, mais que dans le même temps Lidia est une descendante de Brannon qui a pourtant vécu entre 3000 et 1000 ans avant Aelin, donc on est loin des 15 000 ans entre l'invasion des Asteri et les événements de Crescent City. Soit le monde Throne of Glass avance beaucoup plus lentement que les autres mondes, 1000 ans chez eux équivaudrait à 15 000 ans, soit il y a une autre explication que je n'ai pas encore trouvé. Je dois avouer que je suis assez perdue sur ce point, je crois que je vais relire la série pour essayer d'éclaircir tout cela.

Après avoir longuement parlé de l'histoire qui m'a subjuguée et m'a fait oublié à plusieurs moments que je lisais tellement j'étais prise dans le scénario, je vais m'attaquer aux personnages, même si mon avis est forcément biaisé car, suite aux deux précédents tomes, ma vision d'eux sera forcément positive.

Ainsi, concernant les personnages, l'autrice conclut magnifiquement le développement des personnages de Hunt, Bryce et Ruhn. Ils restent fidèles à leurs personnalités tout du long, tout en évoluant pour le mieux. Ce sont des personnages dont je me souviendrais avec un grand plaisir. En outre, l'autrice nous présente le personnage de Lidia, cet agent double que nous avions rapidement connu sous les traits de Day dans le précédent tome et qui dans ce troisième volet dévoile davantage sa personnalité, son histoire et ses buts. J'ai été d'ailleurs très agréablement surprise de constater qu'elle avait le droit au même titre que les autres personnages à des chapitres sous son point de vue (certes, écrits à la troisième personne, mais où se sont ses pensées qui sont au centre de l'écriture). En tout cas, c'est un personnage plein de surprises qui a réussi à me captiver. Concernant Flynn et Dec, il est vrai qu'ils restent encore assez en retrait. Ils sont présents mais on sent qu'ils restent grandement secondaires, ils sont surtout là pour assister les autres personnages dans leurs quêtes. Pour Ithan, mon amour pour lui a grandi au fur et à mesure des pages. Spoiler(cliquez pour révéler)Vous n'imaginez même pas comment je hurlais de joie en apprenant qu'il est devenu le nouveau Prime des loups. Néanmoins, je crois que j'aurais aimé que la conversation entre lui et son frère dure un peu plus longtemps. C'est mon seul petit regret concernant son développement. Pour Baxian, tout comme Flynn et Dec, il reste grandement en retrait, mais cela ne l'empêche pas de m'émouvoir à chaque fois que son coeur est en peine à la mention de Danika. Spoiler(cliquez pour révéler)Je l'avoue, je pensais qu'il allait mourir à la fin de l'oeuvre pour en quelque sorte rejoindre sa mate. Je suis tout de même contente de ne pas avoir eu raison, surtout que cela nous aurait privé de la scène finale durant laquelle il est en panique lorsque Avallen se retrouve assiégé par les Pegasuses. Enfin, le "meilleur" pour la fin : Tharion. Je vous mets au défi de lire Crescent city 3 sans vous taper le front ou sans vous exclamer "Oh Tharion, c'est pas possible ..." ou sans le traiter de nom fort peu sympathique. C'est typiquement le genre de personnage qui a le choix entre plusieurs solutions et qui choisira forcément la mauvaise. Il nous l'a très bien montré dans Crescent city 2 et il nous le prouve encore dans ce troisième tome. Spoiler(cliquez pour révéler)Vraiment, j'ai eu l'impression que ce personnage était une sorte de running gag. Déjà on revient sur sa très mauvaise décision d'accepter d'être sous les ordres de la Viper Queen. Ensuite, il se drogue avec son sang, ce qui le laisse dans un état pitoyable. En outre, en demandant à Ariadne de ne pas faire de mal à Ithan, il amène la Viper Queen à s'en débarasser et à faire s'affronter Ithan et Sigrid dans un combat à mort. Par ailleurs, lorsque la Ocean Queen lui ordonne de rester à bord du Depth Charger, il décide de ne pas l'écouter et de partir avec ses amis, ce qui fait craindre à tout le monde des représailles de la part de la reine. Par la suite, lorsqu'il confronte la River Queen, il propose de divorcer pour épouser sa fille, ce qui mettrait Sathia dans une position délicate chez les Faes, d'ailleurs on voit à son regard qu'elle est choquée et déçue par son comportement. Dans la foulée, quand il arrive dans le Palais des Asteri, sa grosse vague a détruit une partie des antidotes qui aurait pu servir pour d'autres personnages. Enfin, quand il s'élance vers Pollux pour l'arrêter lorsque ce dernier menace les enfants de Lidia, il se retrouve inévitablement avec une balle dans la poitrine. Ca me fait hurler de rire que Sarah J. Maas ait créé un personnage autant incapable de prendre de bonnes décisions. La seule décision bonne qu'il a pris est d'épouser Sathia (non le sauvetage de Lidia ne compte pas car c'est Ruhn qui l'a forcé). D'ailleurs, j'ai hâte de connaître le fin mot de leur histoire à ces deux-là.

Dans tous les cas, Crescent city fut une merveilleuse aventure. Je suis contente de savoir qu'il y aura encore une suite à cette histoire, très certainement une nouvelle, car je ne suis pas prête à dire définitivement adieu aux personnages. Pour ceux qui se demandent pourquoi je pense qu'il aura une suite sous la forme d'une novella, je vous explique tout dans la partie spoiler : Spoiler(cliquez pour révéler)A la toute fin, tout semble résolu. Les Asteri ont été emportés par les trous noirs, tout semble bien qui finit bien pour nos héros. Mais il reste encore quelques points à éclaircir. Tout d'abord, il semble étrange que chaque maison ait fait l'objet d'un tome (House of Earth and Blood, House of Sky and Breath et House of Flame and Shadow), sauf la House of Many Waters. Ce qui m'amène à penser qu'un quatrième tome pourrait voir le jour, et pourquoi pas être centré sur un personnage appartenant justement à cette maison (Tharion). Par ailleurs, l'histoire de Tharion n'est pas du tout finie. On ne sait pas ce qu'est devenue Sathia, on voit Tharion croiser Ariadne dans le Meat Market mais cela s'arrête là. On sent qu'on a pas toutes les réponses à nos questions quant à ces personnages. En outre, une nouvelle sera l'occasion idéal pour nous expliquer les choix politiques faits par la population de Midgard : est-ce qu'ils vont adopter un style moyen-ageux ? Ou vont-ils opter pour un système de taxe pour alimenter le monde en énergie ? Comment va se dérouler la distribution d'antidotes ? Est-ce que les Faes et plus généralement le monde arrivera à désigner de bons dirigeants pour remplacer les Asteri ? En outre, à part Tharion, il y a encore un personnage où la fin est acceptable mais on sent qu'il pourrait y avoir un petit quelque chose en plus. Je pense à Ithan. En effet, il doit assumer ses nouvelles responsabilités de Prime, rôle dans lequel il ne se sent pas légitime. Par ailleurs, sa relation avec Perry laisse présager un possible mating bond. Cela pourrait être un sujet très intéressant à aborder dans une nouvelle.

Encore une fois, Sarah J. Maas réussit à la perfection à m'embarquer dans ses univers, à me faire vivre et ressentir milles émotions, à me faire aimer ses personnages hauts en couleur. Si je devais classer les sagas de SJM selon un ordre de préférence, Crescent city arriverait en 2e position, juste derrière ACOTAR (ma saga de coeur). Je pense que l'année prochaine je vais me lancer dans la relecture de toute ses sagas, à raison de 3 chapitres par jour. Vu que les univers semblent être amenées à se rejoindre de plus en plus avec le temps, cette petite piqure de rappel ne pourrait que me faire du bien.

Afficher en entier
Argent

J’attendais avec impatience la sortie de ce tome au vue de la fin du tome précédant et ce fut une déception. Des longueurs qui n’avaient pas de réel intérêt, ont sent que l’auteur essaie de nous mettre sur des fausses pistes mais ça rend la lecture un peu chaotique…

J’ai trouvée Bryce détestable et égoïste dans ses prises de décisions.De plus je trouve que Le girl power est over présent et jeté dans tous les sens et pas assez travaillé. Bref grosse déception j’espère que le le prochain ACOTAR sera meilleur.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est tout simplement épique...

Sarah J Maas à un très grand talent, son univers et ses personnages sont incroyables ! A chaque fois je suis totalment chamboulée par ses livres !

Je n'arrive pas a croire ce qu'elle a fait pour ce troisième tome, J'ADORE !!!!

On apprends beaucoup choses et il reste encore beaucoup de chose à savoir ! J'ai tellement hâte de plonger dans les prochains tomes !

Afficher en entier
Diamant

4,75/5

Toujours pas de coup de coeur pour ce troisième tome de Crescent City, mais je tiens quand même à mettre en évidence que nous sommes sur une excellente lecture. J'ai fortement apprécié l'idée de Sarah J. Maas de réunir dans cette saga certains personnages que nous connaissons bien. C'est quelque chose qu'on n'aurait pas pu concevoir en lisant le premier tome et donc une agréable surprise.

Pas de coup de coeur ? Si nous en sommes encore une fois à cette conclusion, c'est parce qu'il manque indéniablement quelque chose à cette saga. Dans le fond, j'ai conscience que SJM a fait un travail remarquable en apportant avec cette saga des personnages totalement différents de ceux qu'elle a pu précédemment nous habituer. Mais quand j'y pense, je me dis que ce n'était pas suffisant. J'aime beaucoup Bryce et Hunt, mais leur relation m'a fait ni chaud ni froid. L'alchimie était certainement trop platonique pour moi, et ce n'est pas spécialement ce que je recherche en matière de romance. Même en tant qu'héroïne, Bryce n'a jamais véritablement brillé. J'ai trouvé que les personnages secondaires prenaient parfois trop de place, ne lui laissant pas la possibilité de s'imposer davantage. Hunt, quant à lui, est certainement trop sage à mon goût. Si je devais prendre position, alors, la romance entre Lidia et Ruhn m'a beaucoup plus captivé. D'ailleurs, en parlant de romance, je reste encore d'avis qu'on pourrait se passer des scènes spicy. Cette saga n'en avait pas besoin, et les sous-entendus m'ont fait lever les yeux au ciel à plusieurs reprises dans les derniers chapitres. C'était juste surfait...

Ce tome nous offre une très belle conclusion, tout en laissant une grande porte ouverte à l'autrice pour développer des spin-off sur les personnages secondaires, avec une préférence sur les Princes de L'Anfer. Pour ce qui est de mon ressenti, je dirais que j'ai dévoré ce dernier tome sans pour autant me retrouver avec un sentiment de vide en le terminant. Je n'ai pas ressenti la moindre tristesse à l'idée de quitter les personnages ou même l'univers. Mais je reste quand même agréablement conquise par le message passé : L'amour est Tout Puissant.

Afficher en entier
Argent

Hum.. Je suis assez mitigée par ce tome 3 à vrai dire.

J'ai beaucoup aimé bien évidemment ! Mais Bryce m'a juste soûlé en fait ! Du début à la fin ! Que des secrets, même pas capable d'être franche avec Hunt, dans le sens où elle lui cache sans cesse quelques choses. C'est plutôt frustrant et énervant !

Je trouve qu'il a clairement un manque dans le personnage de Rhun, il ne sert à rien.

Et heureusement que Livia Cervos est là pour rattraper le tout !

Pour ce qui est de la partie avec Azriel et Nesta, c'était plutôt sympa.. Mais soyons honnête, c'était beaucoup trop long, et redondant ! Un coup : je suis super gentille et puis de l'autre : je vous l'a met à l'envers. Bryce le fait au moins 3 fois !!!

Et puis j'étais contente d'avoir une scène bonus, vu que j'ai acheté le collector, mais c'était tellement décevant... Ça n'a rien apporté ! Je pensais que ça allait nous donner des indications sur la suite d'Acotar, mais rien, nada!

Peut être que j'en attendais trop ?

Afficher en entier
Diamant

Incroyable, j'attendais avec impatience ce livre et je ne suis pas déçue !

Spoiler(cliquez pour révéler)J'aurai aimé plus de Rhysand, plus d'ACOTAR pour avoir un vrai intérêt à ce croisement de sage mais peut être que dans le prochain ACOTAR on aura des détails croustillants !

Un happy end que j'ai vraiment apprécié, je ne sais pas si c'est le dernier tome, j'espère retrouver tout ce beau monde dans de nouvelles aventures, voir comment Lydia et Rhun évolue !

Afficher en entier
Or

Bien, comme beaucoup je me suis littéralement jeté sur ce livre à sa sortie vu la fin plus qu'inattendu pour le tome 2. Je dois dire que je finis ce livre avec une petite déception. Attention, c'était fantastique, j'ai ri, pleuré mais je n'en ai pas eu autant que tous les autres livres que j'ai lu de Sarah J Maas. Peut-être que j'ai été habitué à beaucoup trop haut avec elle mais j'attendais plus pour ce dernier volet. Attention, c'était quand même très bien mais il manquait pour moi ce petit truc en plus.

Afficher en entier
Bronze

Ce troisième tome est une lecture mitigée pour moi. J'ai préféré le tome 1 de loin qui était vraiment une bonne lecture où l'on découvrait un monde riche, des personnages variés. Puis le tome 2 vient et pleins d'éléments viennent en plus et je dirais que ça a écrasé mon intérêt pour les différents personnages (c'est aussi ce qui est arrivé dans acosf). Il y a trop d'histoires intriquées, je ne me suis pas attaché aux personnages et je me suis même détaché de certains que j'appréciais beaucoup dans le tome 1 puis dont je me fiche maintenant à la fin de ce tome 3.

Spoiler(cliquez pour révéler)un gros bémol c'est que je m'attendais à des morts parmi les héros, genre on est en guerre donc mort ! Et là y'a personne qui meurt et je voulais que y'ait au moins un mort pour que dans la suite y'ait quelqu'un en deuil, ou pour le réalisme même si c'est une fantasy.

Et pour le crossover avec l'univers d'Acotar, j'ai été un peu déçue, on voit peu l'autre monde et pourtant c'est long dedans. L'exploration des tunnels (je vais pas en dire plus) dure méga longtemps.

Spoiler(cliquez pour révéler)Au vu de cette fin, je pense qu'on aura une suite mais avec des narrateurs différents (c'est à dire que Tharion et Ithan deviendrait les personnages principaux à la place de Bryce et Ruhn), vu qu'on a encore pleins d'histoires non finies.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ce que j'aimerais beaucoup avoir c'est l'histoire entre Jesiba Roga et Apollion et l'époque de la première attaque de l'Anfer.

Bref je pense que je lirais la suite parce que ça se lit facilement malgré la longueur des tomes. Peut être que je changerais d'avis et que j'arrêterai Acotar et Crescent city... à voir la suite.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode