Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de crissou : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
18ème étage 18ème étage
Catherine Bernard   
Cette nouvelle concerne Mme Jeanne qui va à un entretien d'embauche. Elle est tellement concentrée que l'entretien est à peine commencé qu'elle est déjà prise.
Elle est surprise mais ravie.
Cette nouvelle m'a plu mais vraiment courte. Dommage.

par alienor44
80 Notes Ambrées 80 Notes Ambrées
Vina Jackson   
« 80 notes ambrées » est le quatrième tome de la série « Eighty Days » mais se démarque des premiers tomes. Effectivement, nous ne retrouvons pas les personnages principaux des trois premiers tomes mais une nouvelle héroïne, Luba.
Luba est ukrainienne et elle suit depuis son plus jeune âge des cours de danse. En grandissant, elle décide de quitter son pays où sa carrière de danseuse ne pourra malheureusement jamais décoller, pour aller tenter sa chance aux États-Unis. Au bout de quelque temps son visa expire et elle ne peut que travailler au black dans une pâtisserie pour se faire quatre sous. Un beau jour, un jeune homme passera la porte de cet établissement et bouleversera sa vie à tout jamais.
Ce jeune homme est Chey. Beau, cultivé, mystérieux, voyou, riche et fou de sexe : tout ce que Luba aime. Ils apprennent à se connaître, commencent à sortir ensemble.
Seulement, Chey disparaît souvent pendant plusieurs jours, voir plusieurs semaines, sans raisons, la laissant seule dans son appartement où tous les tiroirs et toutes les armoires sont scellés à clés. Devenant folle à force de l'attendre et d'imaginer quels sont les secrets qu'il lui cache, Luba va décrocher un job de danseuse érotique dans un bar miteux. Très vite, ses talents de danseuse sont reconnus, ses spectacles étant toujours plus splendides, provocateurs, érotiques.
De bar miteux, elle se retrouve à danser dans des établissements très chics et commence à se faire un nom. Toujours sans nouvelle de Chey, elle décide de laisser cette passion dévorante et dévastatrice derrière elle pour continuer sa carrière à travers le monde.
Mais où est Chey ? Qui est-il ? Le reverra-t-elle ?
Tant de questions qui hanteront Luba, la déesse de la danse et du sexe, à tout jamais.

J'avais lu le premier tome de cette série, soit « 80 notes de jaune » et j'avoue très franchement avoir passé un moment ni bon, ni mauvais. L'histoire m'était parue bien souvent absurde, les personnages pas forcément attachants, mais ce n'en était pas désagréable au point d'arrêter ma lecture en cours de route.
J'ai donc décidé de laisser une seconde chance à la saga de Vina JACKSON avec ce tome car ce n'était pas les mêmes personnages, ni la même histoire.

Et ce que je peux vous dire c'est que j'ai bien fait de la lui accorder car ce fût une lecture plaisante.

Pour ceux qui ont déjà lu un des livres de Vina JACKSON, vous ne serez pas désorientés. Nous retrouvons la même plume ainsi que le même univers. En effet, la luxure règne en maître tout le long du bouquin.
Malgré tout, l'univers dépeint est moins sexuel que ce que j'ai pu lire dans le premier tome, moins exagéré, moins dérangeant. Certes, il y a beaucoup de scènes de sexe explicitement narrées ( et je pense que c'est ce que l'on recherche avec ce genre de lecture ), mais celles-ci sont bien dosées et bien intégrées dans l'histoire avec les personnalités des personnages.
Ce tome est un one-shot : le seul qui narre ( pour l'instant ) l'histoire de Luba et Chey. Ainsi, ce livre doit aussi insister sur la romance entre ces deux personnages, nous faisant découvrir une nouvelle facette de ce genre d'ouvrages, plus profonde et plus recherchée. En plus de ce côté psychologique et sentimental, les scènes de danse de Luba sont nombreuses et sont, pour la plupart, sans acte sexuel à proprement parlé.

Les personnages quant à eux sont plutôt sympas.
Luba est vraiment attachante et réaliste. Certes, son goût pour la danse érotique peut nous sembler parfois dérangeant mais elle n'est pas extrême.
Chey est génial. Je suis tombée amoureuse du personnage masculin qui n'est pas un prédateur sexuel sans sentiments. A cause de sa situation et de la relation qu'il a avec Luba, nous apprenons à connaître que sous ses airs de play-boy se cache un garçon sensible, attentionné et profondément sentimental. Le passage dans lequel Luba lit la lettre qu'il lui a écrite est intense en émotions.
Viggo est marrant mais complètement absurde. Sa vie et ses pensées sont sans queue ni tête. Il ajoute une petite touche humoristique dans ce récit mais je n'ai pas forcément accroché à cette personnalité.
La plupart des personnages secondaires sont plaisants, sans qu'un seul ressorte vraiment du lot.
Nous retrouvons également les personnages principaux des trois premiers tomes de Vina JACKSON, Dominik et Summer. Je ne sais pas si les passages où ils apparaissent dans ce livre apparaissent également dans les tomes 2 et 3. Ce que je peux vous dire, c'est qu'il n'y a aucunement besoin d'avoir lu ces trois premiers livres pour comprendre l'action de « 80 notes ambrées » car rien ne les relie ( mis-à-part des personnages qui apparaissent ).

L'histoire est sympa dans sa globalité sans pour autant être profonde.
Nous allons suivre Luba dans tous ces voyages, comme si c'était un journal de bord. Du coup, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer car la succession de lieux apporte de la fraicheur au récit.

En conclusion, un livre érotique sympa sans pour autant être un chef d'oeuvre. Bien meilleur que son premier livre, « 80 notes ambrées » de Vina JACKSON arrive à mêler érotisme et romantisme parfaitement, sans tomber dans le too-much.
Une lecture que je recommande pour tous ceux qui cherchent un bon ouvrage de ce style.


Un livre à lire pour les amateurs de livres érotiques, ou pour tous ceux qui voudraient s'essayer à ce nouveau genre.
80 Notes de Blanc 80 Notes de Blanc
Vina Jackson   
La série « 80 notes de » est la première série érotique que j'ai lu. L'engouement autour de ce genre littéraire était à son apogée, avec les débuts de « 50 nuances de Grey » qui était exposé de toute part dans chaque librairie. Cependant, je n'avais pas envie de commencer avec l'histoire de Grey et de Anastasia, à cause des avis négatifs que j'avais lus dessus. Du coup, j'avais sauté le pas avec « 80 nuances de jaune ». Ce premier tome ne m'avait pas vraiment convaincue et j'avais été choquée par plusieurs scènes de sexe présentes dans ce livre. J'ai quand même décidé de laisser une seconde chance à cette série avec « 80 nuances ambrées », qui n'a pas les mêmes personnages principaux que les trois premiers tomes.. Et là, j'ai été plutôt séduite.
Du coup, j'attendais d'être autant satisfaite par cette lecture.

« 80 notes de blanc » nous présente l'histoire d'une jeune femme prénommée Lily. Fille de bonne famille, studieuse et plutôt sage, elle va décider du jour au lendemain de vivre sa vie comme elle le souhaite et non pas comme les autres le voulaient. Tout bascule donc le jour où, sur un coup de tête, elle se fera tatouer une larme sous son œil.
Tatouage visible au message lourd, il va dès lors être une partie d'elle-même et guider sa vie.
A la fin de ses études, Lily décide de vivre au jour le jour à Londres, avant de se lancer vraiment dans la vie active. Elle a deux boulots qui sont à l'opposés l'un de l'autre : le jour elle est vendeuse dans une boutique de musique, le soir elle est aux vestiaires d'un club BDSM.
Entre ses nombreux amants et sa vie nocturne au club, Lily va apprendre petit-a-petit à se connaître, à savoir qui elle est vraiment entre fille sage et extravertie et même découvrir sa vraie nature sexuelle.

Nous retrouvons donc dans ce tome la plume de Vina JACKSON qui est plutôt plaisante. Sachez que, derrière ce pseudo, se cachent en réalité deux auteurs. Comme dans les deux autres tomes que j'ai lus, je n'ai pas trouvé de différence de style d'écriture entre les chapitres. Pari donc encore réussi pour eux.
Cependant, j'ai trouvé que dans ce tome il y avait beaucoup de répétitions. Je ne sais pas si je n'avais pas vraiment fait attention dans les autres tomes, mais là ça m'a plutôt sauté aux yeux. Lily se répète souvent dans ses pensées, ses doutes et cela devient agaçant à la longue.

Le personnage de Lily m'avait plutôt intriguée au début du livre et m'a finalement laissée perplexe à la fin. Elle devient une femme complètement différente de celle que l'on découvre au début du tome et je n'ai pas vraiment apprécié celle qu'elle est devenue. Certes, elle est libérée sexuellement parlant, mais certaines de ses actions et de ses décisions m'ont laissé pantoise.
Quant au personnage masculin.. Il n'y en a pas un, mais plusieurs ! Oui, Lily va avoir des relations spéciales et intimes avec quatre hommes, mais pas un seul n'avait le charisme suffisant pour m'envoûter. Dommage car ce genre de romans à besoin d'une figure masculine imposante et non pas de quatre figurants.
Les autres personnages sont un peu décevants aussi, mis-a-part Elle qui est spéciale.

Ce qui m'a plu dans ce livre sont les nombreuses apparitions des personnages des autres tomes. J'ai surtout aimé retrouver Luba, la danseuse de « 80 notes ambrées ».
Bien que j'ai aimé cela, je trouve quand même absurde que les personnages de la série se connaissent tous alors qu'ils ont chacun une vie de malade. Niveau crédibilité, c'est limite.

Assez rapidement, nous savons là où Vina JACKSON veut emmener son personnage et comment elle aimerait terminer son histoire. Certes, certains événements ne sont pas prévisibles, mais la trame générale l'est. Le livre perd un peu de suspens et d'attrait du coup.

La particularité de « 80 notes de blanc » est que l'héroïne, Lily, n'est pas une femme soumise, mais une dominatrice. Les rôles sont inversés et cela fait plaisir de trouver pour une fois l'homme à la place de la femme, mais aussi de découvrir le monde BDSM du côté du dominant et non du dominé.

Les scènes de sexe sont présentes, nombreuses et explicitement décrites. Si vous n'aimez pas les scènes crues et/ou BDSM, vous aurez du mal avec ce livre, mais aussi avec la série en général.

La fin est, comme je l'ai plus ou moins dit avant, pas vraiment surprenante. On arrive au dénouement que l'on s'était imaginé, sans grande surprise.


En conclusion, « 80 notes de blanc » m'a satisfaite, sans me surprendre. Vina JACKSON échange dans ce tome les rôles, mettant enfin la femme au pouvoir. Cependant, le manque de suspens et d'une figure masculine digne de ce nom laisse à cette histoire un goût d’inachevé.



Un livre à lire pour ceux qui ont aimé ou non la saga « 80 notes de » et qui veulent découvrir une histoire BDSM avec un personnage féminin aux commandes.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2016/01/80-notes-de-blanc-vina-jackson.html )
80 Notes de Nuit 80 Notes de Nuit
Vina Jackson   
Vraiment très spécial!!!

Je n'ai vraiment pas aimé, je dois dire que je ne m'attendais à rien de particulier en commençant ce livre, et c'est tant mieux, parce que je n'aurai jamais pu aller au bout, bien qu'il soit très court.

L'histoire ne m'a pas emballée, mais la curiosité m'a poussée à achever la lecture, et je dois dire que la fin m'a laissée perplexe...

[spoiler]Elle rencontre un homme qui la déflore lors d'une fête foraine sans qu'elle ne voit son visage, et va ensuite basculer dans un monde totalement fou de perversité, et va se prêter à des jeux sexuels plutôt classés viol, étant obligée de subir les assauts de tous les hommes qui se présenteraient à elle, peu importe leur nombre et sa volonté, et toujours sans jamais qu'elle sache à qui elle avait affaire, et en désirant ardemment l'homme mystérieux du début...

Bref c'était franchement malsain, et pire encore, quand à la fin, elle peut enfin vivre avec l'homme de sa vie, et qu'elle est enceinte pour participer au prochain bal des pervers, où elle va devoir se faire encore baiser publiquement... Et le mec est trop fier qu'elle porte son enfant!

Ah Ah et le meilleur dans les dernières lignes, quand ils s'interrogent sur le sexe de l'enfant, et qu'ils souhaitent que ce soit une fille pour qu'elle vive la même chose que sa mère... [/spoiler]

En résumé, du grand n'importe quoi, je n'ai pas adhéré!

par LunaDp
80 Notes de Rouge 80 Notes de Rouge
Vina Jackson   
C'est le meilleur des trois Tomes.
Un Tome basé sur les sentiments de nos deux héros, sur le Baily et la musique.
J'ai beaucoup aimé, le couple est enfin ensemble, enfin réunis et mignon. Ils assument leurs sentiments et c'est beau !
La fin m'a touchée, une scène captivante et pleine de sentiments. La prestation mythique des Quatres Saison de Vivaldi.
J'attends la suite avec impatience et je conseille cette saga, qui est juste dément ! :D

par sara1996
3096 jours 3096 jours
Natascha Kampusch   
Quand j'ai dit aux gens que je venais de commencer ce livre, beaucoup m'ont dit qu'ils ne pourraient jamais lire un tel récit, que c'était une lecture trop dure du fait de la réalité de l'histoire. Après l'avoir fini, je peux dire à ces gens là que c'est tout l'inverse. C'est une histoire dure, certes, mais la force dont a fait preuve Natascha est incroyable et, outres l'horreur, c'est un très beau message d'espoir et de courage.

par x-Key
Addicted to sin, Tome 1 Addicted to sin, Tome 1
Monica James   
>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/11/addicted-to-sin-saison-1-dirty-dix-de.html

Encore un roman qui n'aurait jamais du rentrer dans ma PAL mais pour lequel j'ai craqué, pour mon plus grand plaisir. Parce que j'ai adoré chaque ligne.

L'histoire est celle de Dixon, un jeune psy qui tente de se remettre de la rupture de ses fiançailles qui ont eu lieu l'année précédente. Il lui est impossible de s'attacher à une femme donc il les veut toutes. Jusqu'à ce qu'il rencontre deux personnes : Juliet et Madison, qui vont remettre en cause, chacune à leur manière, sa façon de voir les choses. Il va alors essayer de se comporter correctement mais cela ne va pas être simple en étant attiré par deux femmes très différentes.

Dixon est un jeune homme brisé, il avait l'amour de sa vie mais cette dernière est partie avec un autre homme et cela lui a fait beaucoup de mal. Depuis il cumule les coups d'un soir et également avec ses patientes... C'est le salaud par excellence et pourtant, je dois bien avoué que je l'ai adoré. Parce qu'il est brisé donc je comprends pourquoi il se comporte comme il le fait et puis, je sais pas, mais je l'ai trouvé vraiment adorable. Un nouveau BookBoyFriend pour moi.

Juliet est une manipulatrice de première. On m'avait dit qu'elle était vraiment horrible et là, pas de doute. Dès qu'elle entre dans le roman, je me suis dis : mais c'est quoi cette fille ? Elle vient voir Dixon en tant que patiente pour une addiction au sexe et elle n'arrête pas de le manipuler pour qu'il tombe dans ses filets, même quand il lui fait comprendre qu'elle ne doit pas le faire. Et je l'ai détestée pour ça.

Madison est un "chou à la crème" comme ils le disent si bien dans le roman. Elle est jeune, étudiante, elle a un lourd passé qu'elle tente de laisser derrière elle. Mais c'est une battante, on le sent en la voyant. Et pourtant, elle est aussi tellement fragile. Je l'ai adoré et cela m'a brisé le coeur à chaque fois qu'elle se sentait mal. C'est un personnage en or, je pense sincèrement.

Que dire de l'intrigue ? Elle est très intense, il devient très difficile de lâcher le roman, j'avais sans cesse envie d'en savoir plus, de voir comment Dixon allait s'en sortir parce qu'il est attiré par deux femmes totalement différentes en même temps. Cela me paraissait compliqué pour lui. D'ailleurs, il a été crétin à certains moments, mais je l'apprécie beaucoup donc plutôt que de le détester, je m'inquiétais pour les conséquences qui risquaient de lui tomber dessus.
Quant à la fin : à partir du moment où j'ai compris ce qu'il allait se passer, c'était comme de regarder un accident : on sait qu'il va arriver, on sait que cela va être horrible, mais on ne peut pas l'empêcher. D'ailleurs j'ai encore le coeur qui bat très fort parce que cette fin est juste... Enfin je veux la suite quoi !!

L'écriture de l'autre est juste géniale. Je me suis plongée tout de suite dans le roman, j'ai adoré avoir les pensées de Dixon en permanence, cela m'a permis de l'apprécier autant. Et je me suis beaucoup attaché à lui. Franchement, j'étais tellement dans le roman que je n'ai pas vu les pages défiler, je ne pensais pas le lire aussi vite.

En bref, un coup de coeur ♥ tant pour les personnages (Madison et Dixon hein ? Faut pas pousser non plus, je pourrais jamais apprécier Juliet...), pour l'intrigue, pour l'univers et surtout pour la fin (qui me rend trèèèès impatiente de me procurer le tome 2) ♥

par MelieGrey
Addicted to sin, Tome 2 Addicted to sin, Tome 2
Monica James   
On peut dire que la fin du tome précédent avait réussi à mettre nos nerfs à rude épreuve, j’ai eu la joie de découvrir cette petite merveille en avance dans ma boîte aux lettres, alors il était pour moi inconcevable de le mettre de côté. Je dois dire que la découverte du premier tome avait une très belle surprise et je suis ravie d’avoir mis mes a priori de côté pour plonger dans cette histoire déconcertante.

Les personnages de Madison et Dixon sont fascinants et la notion de bien et de mal revient souvent. Pour le psychiatre, Maddy est sa rédemption, il le dit lui-même il a rarement pris les bonnes décisions, alors rencontrer cet ange remet pas mal de chose en perspective. Au début du roman, on ne peut pas dire que Dixon est renvoyé l’image d’un homme bien et certains de ses choix dans ce tome, ne sont pas nécessairement les bons. On a juste envie de le voir assumer ses erreurs et d’arrêter de s’enfoncer, car il faut dire ce qui est, il s’est creusé sa propre tombe et Juliet le pousse un peu plus dans ce trou.

Madison va s’avérer être beaucoup plus forte qu’on ne l’aurait imaginé et bien qu’il ne pense pas mérité une femme comme Maddy, Dixon est la raison pour laquelle la jeune femme s’épanouit de jour en jour et il lui réapprend à vivre sans crainte. On pourrait la croire naïve, mais c’est surtout un personnage avec un cœur magnifique et la voir s’ouvrir comme elle le fait est tellement touchant. Protéger la jeune femme va s’avérer une décision facile à prendre et même si cela veut dire risquer de tout perdre. Juliet va dévoiler une autre facette de sa personnalité et montrer son vrai visage.

En bref, qu’est-ce que le bien et le mal ? Monica James nous a mise face à un ange et un démon, toutes les deux attirés par un simple mortel. Il est difficile de cataloguer Dixon, car tout simplement il n’est qu’un homme. Face à la tentation, il a prit de mauvaises décisions et lorsqu’il a été confronté à ses erreurs, il a prit la décision de s’en sortir pour pouvoir être digne de la femme de sa vie, mais au final ses choix discutables, ne font pas de lui un homme mauvais. Ce qui compte c’est d’en être arrivé là aujourd’hui et rien que pour les possibilités qu’il a offerts à Madison, il mérite d’être apprécié.

Un second opus qui n’est pas de tout repos pour nos deux héros, j’ai été complètement conquise par les rebondissements et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, difficile de le lâcher avant d’avoir eu le dernier mot. J’imaginais la fin un peu différente, au cours de ce mois d’attente de nombreuses hypothèses me sont venus et même si je suis totalement en amour devant ce récit, j’aurais aimé une confrontation plus violente, car j’ai trouvé la fin pas assez cruelle, même si elle est assez satisfaisante. Je ne peux que recommander cette suite qui saura contenter les fans du premier opus et faire monter la tension.

http://wp.me/p4u7Dl-2Pv

par Luxnbooks
Adore-Moi!, Tome 1 Adore-Moi!, Tome 1
Lisa Swann   
Je n'ai pas accroché.
Les personnages sont fades.
Dayton ne m'a pas du tout emballé.

par Adèle
Adore-Moi!, Tome 2 Adore-Moi!, Tome 2
Lisa Swann   
L'amour en deux jours, j'y crois pas...

J'avoue que je ne sais pas quoi dire d'autre. Cette première phrase récapitule très bien ce que je ressens; C'est trop rapide et trop lent à la fois. Il ne se passe rien mais quand je vois l'évolution soudaine du couple de Anna et Dayton, ça me fait un choc ! En trois jours, elle se dit amoureuse... Je veux bien croire au coup de foudre mais là, c'est juste être aveuglé par la nouveauté et la beauté de ce cher Mr Business/Star !

Et une phrase qui m'a fait éclaté de rire : "Nous parlons de choses et d'autres en frôlant toujours le sujet amoureux, sans jamais tomber dans la mièvrerie." Les pensées globales d'Anna sont insupportable de mièvrerie !!! Et c'est le comble quand à la fin, pour la rassurer et la faire se reposer, Dayton lui propose d'aller rencontrer ses parents...

Bref, ça aurait pu être mignon, leur complicité et leur "amour" mais je trouve qu'il manque des étapes. C'est trop rapide et donc, j'en trouve ça ridicule. Et le faux suspens à la fin avec la demi-sœur agaçante, je sens que je vais m'arracher les cheveux dans le troisième volume... Est-ce que ça vaut le coup ?

Pas apprécié : 4/10

par SmallBab