Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de crissou : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
3 filles (et 9 bonnes résolutions) 3 filles (et 9 bonnes résolutions)
Jacqueline Wilson   
Un livre d'ado! Super marrant! Un bon moment de lecture. Je l'ai lu lorsque j'avais 14-15ans et je le conseille à cette âge là voire même en dessous.

par Caro2
Above All, Tome 1 : Embarquer Above All, Tome 1 : Embarquer
Battista Tarantini   
Un bon début : Le lieutenant Alexi Snow, ingénieure en météorologie pour la Navy, embarque à bord de l’USS Percival Lowell pour un remplacement de 3 mois dans la section chargée d’établir les dossiers météo nécessaires au bon déroulement des missions des pilotes de chasse embarquée. Dès le début, des tensions apparaissent entre elle et le Capitaine Van Allen, son supérieur en charge la météo et de l’escadron des Silver Dragons. Son indicatif Ice lui va comme un gant ; beau, froid, arrogant, dominateur et marié, il ne laisse pourtant pas Alexi indifférente. Mais ce jeu entre eux et la tension sexuelle qui en découle va avoir raison d’eux... Pour ne rien arranger, un des homme de l’équipage lui fait du chantage et Van Allen va devenir son instructeur quand elle découvre que l’État-major veut qu’elle participe à un programme destiné à promouvoir la carrière des femmes au sein de la Navy et être l’un des exemples dans l’opération médiatique qui y sera associée en tant que pilote, activité qu’elle a arrêté il y a 4 ans suite à une déception amoureuse... Un 1er tome qui place le décor et quel décor ! Appartenant à la génération Top Gun, ce livre ne pouvait que me plaire ! Il est facile de se croire sur le porte avion. Le couple principal est explosif et sensuel avec une tension palpable mais le fait qu’il soit marié m'a gêné. Les personnages secondaires sont vraiment sympas notamment le Capitaine Drake. Un bon moment.

par Folize
Affaires & séduction Affaires & séduction
Charlotte Rodrigues   
L'avis d'Esméralda :

Vous avez adoré en 2016 TOUT POUR LUI et en 2017 TOUT POUR ELLE sortis dans la collection HQN. Vous pouvez retrouver les aventures de Matthew, Suzanne, Natacha et Steeve dans ce broché et sous le nouveau titre AFFAIRES & SEDUCTION. Pour ma part c’est une toute première rencontre et je vous avoue que j’en ressort totalement charmée.
Deux one shot qui se complètent à merveille. Les histoires s’entremêlent agréablement avec quatre protagonistes de caractères. Une lecture agréable avec de nombreuses péripéties mais où l’amour sème la pagaille et trouve difficilement sa place. La trame est tellement bien ficelé que je me suis laissée transporter par cette allégresse. Une romance qui ne peut que toucher les « fleurs bleues ». J’y est retrouvée tout ce que j’abhorre dans ce genre de lecture : de la passion, de l’amour, de l’aveuglement, de la haine, de la jalousie, des cris, des pleurs, de la tendresse, du romantisme et des personnages sensationnels.


Matthew et Suzanne sont les héros de « Tout pour lui ». Matthew est la caricature même du mec friand de conquêtes sans engagement. Elles défilent tel un défilé de mode au plus grand désespoir de Suzanne. Suzanne est l’employée de Matthew, gérant du pub, et par la même occasion sa voisine et pour le coup son amie. Leur rencontre épique a changé la vie de Suzanne. Elle apprend à le connaître pendant ses services et malgré son côté goujat, elle en tombe amoureuse. Suzanne est une brave fille, travailleuse, bornée et têtue. Elle ne se laisse guère démonter par les événements qui entourent sa vie. Elle l’attend, rien que lui, et est prête à tout lui donner. Elle le connaît par cœur. Connaît ses moindres réactions, ses moindres mimiques, ses attentes, ses craintes et ses espoirs. Son enfance en Irlande n’a pas été des plus faciles, balloté de famille d’accueil en famille d’accueil, il n’a jamais connu l’amour qui lie les membres d’une même famille. Il trouve ce semblant de lien affectif avec Steeve, son meilleur ami. Il a fui son pays natal pour se construire ailleurs une vie comme il l’entend. Sa vie croise celle de Suzanne qui prend vite sous son aile et la protège. Mais il est loin de porter sur elle le regard d’un chasseur. Elle est la petite sœur qu’il n’a jamais eu. Les années passent et les sentiments qu’éprouvent Suzanne s’intensifient au point qu’elle ne supporte plus ces femmes aux langues pendantes qui tournent autour de Matthew. Elle tente le tout pour le tout et décide qu’il est temps de dévoiler tous ses sentiments. Mais vous savez les choses ne se passent jamais comme prévues. Le Don Juan est difficile à dompter et c’est sans compter sur le mystérieux danger qui plane au dessus de leur tête.
Les deux protagonistes vont se découvrir sous les feux de la passion. La colère et le désespoir vont s’immiscer entre eux et une petite intrigue vient pimenter cette merveilleuse histoire d’amour. Une histoire magnifique de par la douceur et la passion. Un plume qui ne se lasse pas de nous faire vivre tout un tas d’émotions.


Dans le premier volet, j’ai fait la connaissance de Natacha et de Steeve qui sont les meilleurs amis des deux premiers, et c’est à leur tour d’être les héros de « Tout pour elle ».
Natacha est la fille pimpante et qui a toujours le mot pour faire rire. Sa vie, depuis le désastre de son mariage compromis par la découverte une semaine avant que son futur mari l’a trompée, est un simulacre de plaisirs. Ne faisant plus confiance aux hommes, elle les utilise pour son bon plaisir. Aucune attache, aucune peine. Elle contrôle sa vie sentimentale. C’est tellement plus simple pour elle. Elle a vaince la dépression en ne s’autorisant plus aucun débordement. Elle contrôle son environnement par sa maniaquerie, s’isole dans son boulot, pas de contact avec autrui. Sa vie se résume à son boulot, sa meilleure amie, son ménage, ses excursions nocturnes. Et un point c’est tout ! Lors d’un gala, elle rencontre un homme qui va la mettre à mal son contrôle. La rencontre dans un placard à balai, ne va pas la laisser insensible. Il s’avère qu’elle va devoir travailler avec lui et qu’en plus il est le meilleur ami de Matthew. Steeve est un homme bon sous tous les rapports. Il est attentif, blagueur, dragueur invétéré, mais lorsqu’il la rencontre, il sait au fond de lui que c’est la femme qu’il lui faut. La séduire va être un véritable parcours du combattant. Son obstination va lui être salvateur mais il cache également un lourd secret.
Cette seconde histoire est aussi fondante et craquante qu’un marshmallow enrobé de chocolat. L’auteure a pris le parti que son héroïne soit celle qui mette les battons dans les roues à son prétendant. Et ce n’est pas pour me déplaire. Cela change un peu des ritournelles des romances actuelles. Cette seconde romance est pimentée par des scènes cocasses et des situations rocambolesques. Certaines m’ont mise à mal et m’ont éprouvée.


AFFAIRES & SEDUCTION est une superbe découverte ! Deux belles histoires d’amour qui séduiront les plus romantiques d’entre vous !
Affaires Privées, Tome 4 : Pour un soir Affaires Privées, Tome 4 : Pour un soir
Molly O'keefe   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/09/19/affaires-privees-tome-4-soir-molly-okeefe/

Quatrième tome de la saga Affaires privées, pour un soir de Molly O’Keefe nous entraîne dans les méandres de la politique. Il met en lumière toute l’étendue de la manipulation médiatique et la puissance des événements qui en résultent.

Il y a longtemps que je souhaitais lire cette série de la collection Love Addiction, mais le manque de temps et d’opportunité m’en avaient empêché. L’erreur est, à présent, réparée avec ce dernier opus qui m’a totalement conquise.

En lisant le résumé, pourtant, ce n’était pas gagné d’avance, car je me suis dit qu’il était encore question d’accident, de contrat et autre jugement sans fondement. Même si le fond n’est pas aussi inattendu que cela, la manière dont l’auteur nous présente les choses et amène ses personnages à prendre en compte les tenants et les aboutissants de leur décision rend ce livre totalement addictif. Il faut dire que Ryan et Harrison ont deux caractères affirmés et viennent de deux mondes totalement opposés. Alors lorsqu’une nuit de passion les propulse au cœur d’une situation apparemment sans issue ils ne manquent pas de faire des étincelles.

J’ai vraiment beaucoup aimé suivre leurs aventures à travers cette course à la victoire et découvrir les dessous de ce milieu réputé pour ses frasques et ses malversations. J’ai adoré voir s’affronter ce couple auquel on n’accorde aucun crédit, les voir se heurter, se désirer au point de ne plus savoir où se trouve la réalité. Page après page, on se rend compte que rien n’est gagné, que malgré le rôle à jouer de chacun, malgré les illusions et les sentiments contradictoires qui les animent il suffit d’un grain de sable pour que les esprits s’échauffent et que la culpabilité prennent le pas sur la raison.

Ryan et Harrison évoluent constamment sur le fil de leurs émotions. Leur relation se développe sur une base précaire aussi fragile qu’une bulle de verre. Néanmoins pris dans la tourmente, ils se découvrent, s’apprivoisent et se complètent à la perfection. Leur histoire se révèle aussi belle que surprenante.

Pour un soir est donc un roman que j’ai pris énormément de plaisir à lire. Il m’a d’ailleurs été très facile de me plonger dans cette ambiance bien que je ne connaisse pas les autres couples de la saga. Pas besoin donc de lire les quatre livres d’un trait pour comprendre ce livre, même si j’avoue que celui-ci m’a donné envie de revenir sur les précédents.

Ryan et Harrison m’ont démontré que l’amour fait parfois des miracles et que la réussite ne vaut pas tous les sacrifices. Une bien belle morale pour ce couple à la recherche de l’authenticité.
Afterburn Afterburn
Sylvia Day   
Après Crossfire c'est assez décevant à mon gout. Comme quoi après avoir reussi un coup de maitre avec cette trilogie et bientôt un quatrième semble t, il il soit difficile de faire aussi bien
J'avais aimé les personnages de Crossfire
ici bof, que ce soit Gia ou Jax
Ce n'est pas une catastrophe quand même n’exagérons rien mais l 'histoire est trop light à mon gout un peu irréaliste dans certaines scènes
Attention spoiler[spoiler][/spoiler]
Abandonnée du jour au lendemain sans explication aucune Jax pour Jackson Rutledge réapparait comme si de rien n'était et souhaite reprendre là ou tout s'est arrêté,
Elle, Gia l'aime toujours et veut se jouer de lui
Attention ma cocotte on se brule à ce jeu la quand on est amoureuse du plus beau mec de la terre !
Gia jeune femme passionnée issue d'une grande famille italienne ( tout le monde connait les mythiques mentalités ) va donc reprendre sa petite liaison sexuelle
et les frères menacent Jax , lui en veulent des souffrances qu'il a infligé à leur sœur et pourtant , croyable ?, l'accueillent d'un petite tape sur l'épaule , allez mon gars éclatez vous bien ![spoiler][/spoiler]
Le sexe la dedans pas si torride que çà non plus et pourtant c'est ce qu'on veut nous laisser croire .Gia nous abreuvant d'une relation sexuelle scandaleuse (enfin avant qu'il la plaque)
Quand aux personnages que sait d'eux ?
Jax beau à tomber,merveilleux amant évolue dans un monde qui ne semble pas lui convenir devine t on
Gia est une jeune femme ambitieuse attachée aux valeurs familiales et Lei Young une grande dame le milieu de restauration
Une petite trame d'une histoire compliquée entre elle et Ian se dessine, ces 2 là on un compte à régler certainement
Il faudra certainement attendre le prochain volet de cette série pour mieux le connaitre
Bref on reste sur sa fin et ce n'est pas transcendant comme histoire
le secret de Jax, celui qui expliquerait les raisons pour la quelle il abandonné celle qu'il semble aimer passionnément ?
au prochain opus



par Missnefer
After We Fall, Tome 1 : Man Candy After We Fall, Tome 1 : Man Candy
Melanie Harlow   
Un début prometteur mais il n’y a pas de rebondissements je me suis un peu ennuyée.
Aime-moi je te fuis Aime-moi je te fuis
Morgane Moncomble   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2018/09/aime-moi-je-te-fuis-morgane-moncomble.html

Je vous le répète relativement souvent, mais lorsque l’on donne son avis sur un roman, il s’agit toujours d’un avis personnel, une interprétation de ce qui nous a le plus ému ou troublé en fonction de notre sensibilité, de notre vécu.

Il y a bon nombre de moments intéressants dans ce récit et certains m’ont touchés de manière différente, avec une intensité différente. Par exemple, je suis grosse (c'est un fait). Alors quand l’auteure nous parle à travers son héroïne de sa boulimie, de son combat, de ses complexes, forcément je suis touchée et j'ai lu avec beaucoup d’attention ces moments-là. Je peux vous dire que le passage où Zoé se dévoile à Jason sur son corps, sur ce qu’elle en pense réellement dans cette cabine d’essayage avec ses mots durs et sincères, c’est juste admirable. Tout comme la réaction de Jason qui est simplement parfaite. En fait tout chez Jason est parfait.

C’est un peu réducteur parce que ce n’est pas le sujet le plus difficile, ni le plus important. Il fait parti d’un tout, Zoé n'est pas simplement boulimique. L’auteure aborde d'autres thèmes qui nous parlent, qui nous touchent comme la violence domestique, l’homophobie, le deuil... Mais il vaut mieux que vous les découvriez par vous-même. Il ne faudrait pas que je trahisse le déroulement de ce texte...

Moncomble écrit avec beaucoup d’authenticité, elle nous donne vraiment envie de faire tourner les pages, d’adorer Zoé, de rire avec Jason. Ce couple est explosif et on les aime déjà depuis un bon moment. Le récit est vraiment bien équilibré. Malgré la dureté de certains passages, elle y glisse souvent un petit trait d’humour pour essayer de dédramatiser.
Je pense que devoir respecter la chronologie avec son roman précédent, puisque les intrigues des deux se croisent, n’a pas dû être aisé et ça donne encore plus de mérites au travail de l’auteure. Elle s'en sort à merveille, ce second roman est tout simplement une réussite.

En bref, j’ai lu, j’ai adoré, j’ai eu peur, j’ai pleuré, j’ai patienté, j’ai ri... j’ai aimé !
A Kiss in the Dark A Kiss in the Dark
Cat Clarke   
Avec A KISS IN THE DARK, Cat Clarke revient en force et nous offre une histoire à la fois poignante, émouvante et pleine d’intensité. Ce n’est plus un secret pour personne : l’année dernière, UNDONE/REVANCHE m’a complètement dévasté et m’a permis d’appréhender la lecture sous un nouvel angle. C’est donc sans grande surprise que vous apprendrez que oui, effectivement, mes attentes concernant ce roman étaient plutôt élevées. Malgré tout, j’ai essayé de ne pas trop repenser à toutes les émotions que j’ai ressenties en lisant UNDONE, histoire de pouvoir laisser à A KISS IN THE DARK toutes ses chances de me séduire. Si j’ai vraiment beaucoup aimé la première partie du récit et que j’ai retrouvé avec bonheur le style de Cat Clarke, je dois bien avouer que la seconde moitié du roman m’a un peu plus déconcerté. Disons juste qu’en fait l’un des principaux renversements de situation ne m’a pas semblé légitime du tout et que, à cause de cela, je n’ai pas pu être pris par ma lecture autant que j’aurais souhaité l’être. Je pense que si je devais classer les romans de Cat Clarke par ordre de préférence, A KISS IN THE DARK finirait dernier. Je vous assure que ça me brise le cœur de le reconnaître, mais je ne peux pas nier ce que je ressens. Néanmoins, j’ai sincèrement passé un excellent moment en compagnie de ce livre, puis pouvoir lire un nouveau Cat Clarke est tellement extraordinaire que je ne peux que ressortir satisfait de ma lecture.

SUITE : http://wandering-world.skyrock.com/3213203737-A-KISS-IN-THE-DARK.html?connect=1&kiff=3213203737&k=QgUvE5dQudwZv7g6kd5U9lhWyUg%3A

par Jordan
À la poursuite du soleil À la poursuite du soleil
Karina Halle   
L’auteur a séjourné à Capri, c’est un fait. Certains détails, notamment l’affection des italiens pour les cigarettes et les slips à la plage, ne s’inventent pas. Le trop plein de touristes sur l’île non plus, d’ailleurs – j’ai été l’une d’entre eux. Je m’attendais cependant à davantage de descriptions, tant de Capri connue des locaux, que des alentours : Naples en dehors du fait qu’il y ait des enfants pickpockets, Pompei où il y a plus à voir que des corps figés, Herculanum, le Vésuve…
Alors que le personnage principal est féru de voyages et de découvertes, c’est dommage.
Et c’est dommage résume parfaitement le sentiment que j’ai à la sortie de ma lecture.
C’est dommage que les personnages, quels qu’ils soient, Amber, Desiderio, Felisa, Annabella, Alfonso, ne soient pas davantage approfondis. Aucun ne m’a touché. Leurs relations sont factices, voire inexistantes. Les jumeaux sont le prétexte qui amène Amber sur l’île ; mais ils restent cela : un prétexte, leurs caractères n’étant même pas esquissés. Et bien que tous clament les aimer, je ne l’ai pas vraiment vu – après tout, ils ont été abandonnés plus d’une fois au cours du récit. Aussi, la romance entre Amber et Derio arrive sans qu’on ne s’y attende : ils s’indiffèrent, s’ignorent, et hop ! sont à deux doigts de coucher ensemble. S’en suit une succession de clichés romantiques made in Capri. C'est par ailleurs dommage que Derio soit le seul italien que nous rencontrions.
Alors Capri, c’est joli et romantique, les italiens sont de beaux bruns ténébreux ; c’est dommage, mais cela ne suffit pas à faire un bon roman.

par H-tchoum
Alex Craft, Tome 1 : Nécromancienne Alex Craft, Tome 1 : Nécromancienne
Kalayna Price   
Bon, j'avoue, j'ai failli ne pas me résoudre à lire ce bouquin. Vous voyez, similitudes évidentes, un air de déjà vu avec une certaine Anita Blake apparue il y a 20 ans... Eh bien, que diable, j'adore avoir tort !!
Rien à voir avec Anita chérie, mais tout à voir avec mon presque homonyme Alex Craft !
Un monde riche, détonnant, étonnant et cadre idéal pour les aventures ici narrées. Paysage en couleurs ou paysage gris tombe, nous naviguons à travers les yeux -assez abîmés, c'est le cas de le dire- de notre héroïne atypique, qu'il nous faut du temps à cerner.
Alex Craft est humaine -ou presque- et on ne peut que la suivre dans ses élans, dans ses émotions et, personnellement, dans pas mal de ses réactions, plus ou moins stupides.
Il a dû falloir du courage pour écrire ce roman après le passage de Laurell K. Hamilton, et je suis bien heureuse que Kalayna Price l'ait eu, sinon, je serais passée à côté de quelque chose, et un chef d'oeuvre du genre ne serait pas né.
Nous n'aurions pas vu Alex se démener avec ses moyens financiers, nous n'aurions pas rencontré ses amis qui, s'ils lui laissent une certaine indépendance, ne la lâcheraient pour rien au monde.
Nous n'aurions pas fait la connaissance de John, le flic à moustache attachant et intelligent, ni de l'insupportable(ment sexy) inspecteur Andrews, Falin, pour les intimes.
Nous n'aurions pas suivi une affaire épineuse pleine de suspense, et nous n'aurions pas recontré LaMort, ses acolytes, et son ennemi sur le chemin de la découverte de l'identité génétique de notre jolie et grande blonde héroïne.
Magie, Sorcières, Wyrds, Faës, Ombres, Fantômes, Ether, la Tombe, Collecteurs d'âmes, glyphes et autres mystères n'attendent que vous pour se couronner d'amitié, de sentiments confus, de rejets, d'attirance et d'obstination.
GO POUR ALEX CRAFT ! PARES POUR LE 2E TOME !!