Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cristalicia : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Possession, Tome 1 Possession, Tome 1
Elana Johnson   
Possession est un roman dystopique qui nous entraîne dans un monde vraiment intriguant. En effet, on pénètre dans un univers séparé en deux catégories de personnes : les Goodies, ils vivent dans un lieu dirigé par de nombreuses Règles mais en apparence parfait et les Baddies, eux vivent dans un endroit plus libre mais surveillé par les Greenies ou les Penseurs si vous préférez. Ils contrôlent également les Goodies, mais avec beaucoup plus de rigueur.
Comme vous le pouvez le constater, on entre dans un monde assez complexe, peuplé de plusieurs niveaux de hiérarchie. J'ai adoré découvrir qui appartenait à quelle niveau d'ailleurs... Enfin passons, si je ne vous présente pas les personnages, vous ne risquez pas de comprendre ! Dans ce roman, nous suivons Violet, surnommée Vi, qui vit dans le monde des Goodies. Elle a perdu son père et sa grande sœur très jeune et est intimement persuadée que les Penseurs y sont pour quelque chose. De plus, les relations avec sa mère sont très mauvaises car cette dernière en veut à Vi de ne pas pouvoir combler le manque qui règne en elle depuis les disparitions de son mari et de sa fille.
A cause de toutes ces épreuves mais essentiellement parce que Vi pense que ce mode de vie est vraiment choquant et inhumain, elle est devenue une rebelle. D'ailleurs, elle n'a pas peur de le montrer aux Greenies ( les Penseurs, pour celles et ceux qui seraient un peu perdu(e)s ). La preuve, elle a débranché son e-comm, un appareil que tout le monde doit porter dans son oreille pour recevoir les transmissions des autorités ( donc des Greenies ), elle n'hésite pas à marcher dans les rues à la nuit tombée et elle n'a pas peur de fréquenter un garçon. Car oui, c'est interdit. Mais pour Zenn, Vi serait prête à faire n'importe quoi. C'est son meilleur ami d'enfance et l'homme avec qui elle est liée. Mais voilà, tout va très vite s'écrouler.
Un soir, alors quelle se promenait tranquillement avec lui ( chose prohibée ), Vi va se faire attraper et capturer. Loin de Zenn et de sa mère, elle va être transportée dans une prison en attendant son transfert à Freedom, lieu où elle subira un lavage de cerveau avant d'être forcée à vivre avec les Baddies à cause de toutes les Règles qu'elle a enfreint. Sauf que ceux qui l'ont enfermé, et qui ne sont autre que les Penseurs, n'avaient pas prévu qu'elle rencontrerait Jag, et qu'ils se retrouveraient dans la même cellule. Jag est un Baddies. Comme vous l'aurez compris, il se fiche des Règles et préfère penser par lui même... C'est d'ailleurs là qu'est son plus gros point commun avec Vi... Ils sont des Libres Penseurs.
Très vite, ils vont se lier d'amitié et former un duo vraiment touchant. Même si Vi n'arrive pas à oublier Zenn, elle se rapproche inévitablement de Jag. Bien sûr, en tant que rebelles, ils vont vouloir s'enfuir. Cette idée va vite tourner à l'obsession, d'ailleurs. Même si au départ la tâche s'avère très difficile, la détermination de Vi et la volonté de Jag vont leur permettre de s'évader. J'ai beaucoup aimé cet aspect des héros. Ils sont très forts, ils s'accrochent, ils ne perdent jamais espoir. Ça fait du bien de retrouver des personnages qui n'ont peur de rien et qui veulent à tous prix se battre pour survivre dans un monde qu'ils détestent.
Très vite ( car dans ce roman, on ne respire pas une seconde ! ), les problèmes vont se multiplier autour d'eux. Ils vont devoir faire face à de très grosses révélations qui m'ont surpris, car je n'en ai vu aucune arriver ! L'auteure a vraiment fait preuve de beaucoup d'imagination et m'a fait découvrir un monde passionnant où les trahisons et les faux-semblants se renouvellent sans cesse. Mais Jag et Vi vont surmonter chaque épreuve en restant soudés. Bien sûr, leurs sentiments vont évoluer, et Elana Jonhson a le don de nous décrire de superbes scènes romantiques. Nos deux protagonistes vont tomber amoureux et former un couple magnifique. A la fois drôles et émouvants, ils nous font vraiment passer par une foultitude de sentiments.
Évidemment, Zenn ne reste pas en arrière plan. Vi n'arrive pas à l'oublier, mais pourquoi ? Et au fond, était-il vraiment son allié ? Oh oui, vous pouvez vous poser la question, car dans ce livre, il faut se méfier de chaque personnage. Tous cachent des secrets... Ou des pouvoirs insoupçonnés ! Des pouvoirs ? Oui oui, dans Possession, il n'y pas seulement que les Penseurs qui peuvent contrôler la population. A votre avis, pourquoi Jag et Vi sont-ils considérés comme dangereux aux yeux des Greenies ? Haha, vous commencez à vous poser des questions ? Tant mieux, car je n'en dirai pas plus sur eux.
On progresse donc dans un monde parsemé de batailles pour l'espoir, de trahisons inconcevables et d'une romance magnifique. La fin est vraiment haletante et les dernières pages m'ont tué ! Comment l'auteure peut nous faire ça ? Franchement ? Vi va devoir subir une épreuve plus que douloureuse et assumer ses choix. Les dernières lignes sont juste... Argh, il n'y a pas de mots ! Elles sont horribles ! En plus quand on sait que la suite ne portera pas sur l'histoire de Vi et Jag ( enfin, pas entièrement ), ça nous achève !
Possession est donc un bon roman dystopique qui nous plonge dans un univers complexe mais sidérant. On voyage aux côtés de héros forts et frappants et au cœur d'une histoire d'amour captivante. Je le conseille sans hésiter à tous les amateurs de dystopies et de fins à couper le souffle...

http://wandering-world.skyrock.com/3016130193-Possession-Tome-1-Possession.html

par Jordan
Wait for You, Tome 6 : Jeu d'inconscience Wait for You, Tome 6 : Jeu d'inconscience
Jennifer L. Armentrout   
Une jolie histoire avec de belles émotions. Il se lit vite et l'auteur a toujours une écriture aussi fluide. Toutefois, ce livre ne m'a pas transcendé. Il y a très peu d'action ou de rebondissement. Et surtout, j'aurai voulu que Jillian fasse ramper Brock bien plus longtemps. Il l'a humilié étant jeune alors qu'elle a toujours été là pour lui. Je l'ai trouvé trop faible par rapport à lui.
Par contre, j'ai apprécié de voir tous les couples des tomes précédents. On les voit évoluer, devenir parents.
Dommage qu'on ait pas un épilogue sur leur futur.

par cyn79
Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance
Jennifer L. Armentrout   


Une jolie histoire.

On découvre une Stéphanie très différente de celle aperçue dans Wait for You et Be with me.

Le point de départ est assez surprenant car l'histoire de Stéphanie et Nick démarre un peu à l'envers [spoiler]puisqu'elle se retrouve enceinte aussitôt leur " rencontre"[spoiler][/spoiler][/spoiler]

Pas de fond d'histoire policière comme dans les trois précédents mais on retrouve encore des destins liés et c'est toujours agréable de retrouver les anciens, notamment Avery enceinte, ce dont je m'étais doutée en lisant le précédent (histoire de Colton et Abby).

Une bonne série même si les trames de narration se ressemblent beaucoup.

J'imagine que le prochain pourrait évoquer Brock et Jillian.

Mais un roman sur Katie me plairait beaucoup...

par LJ51
Wait for You, Tome 4 : Jeu d'imprudence Wait for You, Tome 4 : Jeu d'imprudence
Jennifer L. Armentrout   
Toujours aussi génial.
J'ai dévoré ce 4ème tome.
Roxy et Reece sont des personnages haut en couleur.
L'histoire est addictive.
L'histoire de Roxy avec Charlie m'a beaucoup touché.
Les sentiments sont bien présents et les larmes aux yeux également...

par Adèle
Wait for You, Tome 3 : Jeu d'indulgence Wait for You, Tome 3 : Jeu d'indulgence
Jennifer L. Armentrout   
Tout ce que cette auteure écrit se transforme en diamant. Gros coup de coeur à nouveau pour ce livre!!!!!
J'ai adoré les personnages, principalement Calla et Jax. Ce dernier est un pur mâle alpha et j'adore ce côté protecteur chez les héros des romans que je lis.
Calla est attachante, je l'ai beaucoup aimée!!! Je me suis même beaucoup identifiée à elle dans sa perception qu'elle a de son corps : couvert de cicatrices au niveau des bras, du ventre et du dos suite à un feu dans la maison familiale. Elle a même une cicatrice sur une joue. Elle fait tout ce qu'elle peut pour les cacher, notamment celle à la joue, mais Jax va voir à travers ça et faire tomber les barrières de Calla une à une.
Leur relation est belle et évolue doucement au fur et à mesure des pages pour se transformer en un amour fort et sincère.
J'ai trouvé la fin un peu rapide. J'espère de ce fait une novella sur ce couple que j'ai tant aimé!!!!!
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Jamais deux sans toi Jamais deux sans toi
Jojo Moyes   
Encore une pépite de Jojo Moyes. Cette auteure a un talent particulier pour nous faire rentrer dans les pensées de ses personnages, les rendre attachants. Nous partageons leurs émotions, leurs joies, leurs problèmes, ... surement parce que les personnages sont souvent les gens comme vous et moi.
Bref, un livre a ne pas manquer pour passer un bon moment.

par Ninie07
Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience
Jennifer L. Armentrout   
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam ! [...]

La suite ici : http://lune-et-plume.fr/jeu-de-patience-de-jennifer-l-armentrout/

par Melwasul
Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

par Althea