Livres
462 180
Membres
419 211

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-06-20T18:52:41+02:00
Lu aussi

J'avoue être un peu déçue, ayant adoré Hôtel Iris de la même autrice, je m'attendais à quelque chose de mieux. J'ai trouvé le sujet très bon et original mais l'action en elle-même est presque inexistante. Je me suis très vite ennuyée même si l'écriture est fluide et poétique tel que Yôko Ogawa sait le faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Giah 2019-02-23T14:05:05+01:00
Bronze

C'est avec "Cristallisation secrète" que je découvre l'auteure Yoko Ogawa. Auteure dont l'écrite est fluide, mélancolique et poétique.

L'atmosphère de cette lecture est certes poétique mais également oppressante voire angoissante. Les disparitions, l’appréhension de ces disparitions et le confinement de R crée cette atmosphère.

Cependant la lecture est captivante et c'est en peu de temps que le livre se laisse dévorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2019-01-16T20:06:15+01:00
Diamant

Dans cette île, des choses disparaissent petit à petit. Elles sont comme jetées dans l’oubli. Les habitants doivent les brûler. Ils oublient rapidement leur usage et leur nom. Au début , il s’agit des choses insignifiantes comme les chapeaux, ou de la nourriture. Et puis petit à petit se sont les bateaux, les oiseaux, les roses… Dans la population quelques personnes gardent le souvenir des choses disparues. Et elles sont recherchées par la police appelée « les traqueurs de souvenirs ».

Après ma lecture de « Et si les chats disparaissaient du monde... » , une amie plume m’a prêtée ce livre. Le livre des chats traitait du deuil, et celui-ci de l’oubli.L’ écriture y est très différente. Au début de ma lecture, ce livre m’a paru très inquiétant mais écrit d’une façon très douce et poétique. On ne comprend pas vraiment comment se passe ces disparitions. Cela paraît invraisemblable. Mais petit à petit, on rentre dans l’écriture douce et mélancolique. Certains aspects du roman rappellent les régimes totalitaires. Les faits sont violents mais les personnages prennent les choses avec détachement. Cette ambivalence est étonnante.

J’ai beaucoup aimé ce livre pour sa douceur et son aspect poétique.

Je vous souhaite de bonnes lectures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Whintney 2017-07-22T10:31:23+02:00
Or

Ce livre était tellement intriguant, je l'ai fini rapidement. Spoiler(cliquez pour révéler)Je m'attendais à des explications, mais non. ça fait réfléchir et j'aime ça.

J'ai eu un petit pincement au coeur lorsqu'ils ont brûlé les romans et la bibliothèque. Il était évident que ça n'allait pas finir bien pour ces gens qui oublient peu à peu. C'est grâce au souvenir de R qu'elle a pu s'en sortir face au Tsunami, la mémoire c'est important, peu importe que le souvenir soit minime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Owenna 2016-01-10T18:46:22+01:00
Diamant

Magnifique roman plein de poésie qu'est "Cristallisation secrète".

J'ai adoré le ton lent et empli d'une certaine magie. J'ai eu l'impression d'être dans une sorte de rêve, dans un autre temps. On vit les disparitions comme la narratrice (qui en près de 400 pages n'a pas de nom comme tous les protagonistes) et les dernières sont vraiment de plus en plus incroyables. Pourtant, ça n'a pas l'air fantastique, j'ai vraiment l'impression de vivre sur cette île moi-aussi. Le roman dans le roman est une excellente idée également.

c'est une écriture fluide et vraiment poétique. Ca fait du bien de lire autre chose que des romans américains d'amour. Je n'avais pas eu l'occasion de lire de la littérature étrangère et celle-ci ne pas déçue, bien au contraire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mellyrn 2014-11-25T15:08:52+01:00
Diamant

Cristallisation Secrète a été mon premier livre de Yoko Ogawa, et même si quand je l'ai acheté je ne m'attendais pas du tout à ça, je n'ai guère été déçue !

Bien loin de penser à la critique des régimes totalitaires, j'ai été totalement absorbée par la description du 'monde' et de l'univers dans lequel évolue l'héroïne, et la disparition au fur et à mesure du roman de toutes les choses qui constituent cet univers si particulier.

Une écriture que je trouve très poétique et assez recherchée, dans le style japonais (donc il faut aussi savoir le lire avec un peu de recul ...)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2013-08-05T22:54:35+02:00
Diamant

Même si ce livre est décrit comme une métaphore sur les régimes totalitaires, j'y vois personnellement une réflexion sur la peur de l'oubli, sur le vide que peuvent laisser des souvenirs qui s'effacent lentement dans notre cœur. Sur la différence qui effraie. Yoko Ogawa a su, comme toujours, donner vie à un monde qui peut sembler étrange, mais pourtant si proche!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2013-07-31T16:40:26+02:00
Bronze

Ce livre édité pourtant pourtant par Actes Sud, m'a profondément déçu. Même s'il veut évoquer l'horrible destruction des régimes totalitaires sur l'être humain en général, il n'en reste pas moins vrai que l'histoire est abracadabrante, qu'il faut la prendre au moins au troisième degré et qu'on ne comprends toujours pas très bien où l'auteur veut en venir. On a juste l'impression en le refermant d'une incroyable perte de temps. Quelques réflexions profondes d'accord, mais les "subtiles métaphores" relèvent plutôt d'une imagination complètementy débridée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amila 2013-04-22T17:12:37+02:00
Lu aussi

Très bon livre qui m'a "cristalliser" tout au long.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode