Livres
457 977
Membres
410 754

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Critique de la raison pure



Description ajoutée par loliebleu 2010-05-07T14:55:51+02:00

Résumé

La Critique de la raison pure est le théâtre d'un retournement de perspective sans précédent dans l'histoire de la pensée. Il consiste très exactement en ceci : Kant pense d'abord la finitude, ensuite l'Absolu ou la divinité. La finitude, le simple fait que notre conscience soit limitée par un monde extérieur à elle, par un monde qu'elle n'a pas produit elle-même, est le fait premier, celui dont il faut partir pour aborder toutes les autres questions de la philosophie. C'est à partir de cette finitude qu'il convient de penser Dieu ou l'Absolu, et non l'inverse. Conséquence ultime de ce renversement : la prétention à connaître l'Absolu se trouve relativisée par rapport à l'affirmation initiale de la condition limitée de l'homme. La connaissance " métaphysique " va être dénoncée par Kant comme illusoire, parce que hors de portée de l'homme.

Source Amazon

Afficher en entier

Classement en biblio - 45 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-16T14:33:05+02:00

Dans le simple concept d'une chose on ne saurait trouver absolument aucun caractère de son existence. En effet, quoique ce concept soit tellement complet que rien n'y manque pour concevoir une chose avec toutes ses déterminations intérieures, l'existence n'a cependant rien à faire avec toutes ses déterminations et toute la question est de savoir si une chose de ce genre nous est donnée de telle sorte que sa perception puisse toujours précéder le concept. En effet, que le concept précède la perception, cela signifie simplement que la chose est possible, tandis que la perception qui fournit au concept la matière est le seul caractère de la réalité. Mais on peut aussi, antérieurement à la perception de la chose, et, par conséquent, relativement à priori, en connaître l'existence, pourvu qu'elle s'accorde avec quelques perceptions suivant les principes de leur liaison empirique (les analogies). Car alors l'existence de la chose est liée à nos perceptions dans une expérience possible et il nous est possible, en suivant le fil conducteur de ces analogies, d'arriver, en partant de notre perception réelle, à la chose, dans la série des perceptions possibles. C'est ainsi que nous connaissons, par la perception de la limaille de fer attirée, l'existence d'une matière magnétique qui pénètre tous les corps, quoiqu'une perception immédiate de cette matière nous soit impossible d'après la constitution de nos organes. En effet, d'après les lois de la sensibilité et d'après le contexte de nos perceptions, nous arriverions à avoir dans une expérience l'intuition empirique de cette matière, si nos sens étaient plus subtils, mais la grossièreté de nos organes ne touche en rien à la forme de l'expérience possible en général. Partout donc où s'étendent la perception et ce qui en dépend, en vertu des lois empiriques, là s'étend aussi notre connaissance de l'existence des choses. Si nous ne partions pas de l'expérience ou si nous ne procédions pas suivant les lois de l'enchaînement empirique des phénomènes, nous nous flatterions vainement de vouloir deviner et rechercher l'existence de quelque chose".

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

J'ai "lu" (et encore lu est un grand mot, puisque ça voudrait dire que j'ai tout compris), donc j'ai survolé "L'esthétique transcendantale", pour finalement me dire que même si c'est intéressant, j'ai bien fait de ne retenir que les grandes idées, et ne pas m'arrêter dès que ça devenait incompréhensible, sinon ça devient tout de suite interminable. Je le conseille à ceux qui voudrait vraiment passer un mauvais moment, et bon courage au Terminal L, et autres étudiants en philosophie qui doivent subir ça.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Braise 2019-02-09T22:50:48+01:00
Lu aussi

Trop. Compliqué.

Trop. De. Concepts. Et. De. Contradictions.

J'ai vraiment eu beaucoup, beaucoup de mal à lire ce livre, et je n'ai absolument rien compris.

Quand je pensais enfin réussir à en tirer quelque chose, un nouveau passage effaçait toutes mes convictions.

Peut-être à relire plus tard, quand j'aurai plus de recul et de connaissances sur la question...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2013-09-25T12:05:59+02:00
Lu aussi

J'ai "lu" (et encore lu est un grand mot, puisque ça voudrait dire que j'ai tout compris), donc j'ai survolé "L'esthétique transcendantale", pour finalement me dire que même si c'est intéressant, j'ai bien fait de ne retenir que les grandes idées, et ne pas m'arrêter dès que ça devenait incompréhensible, sinon ça devient tout de suite interminable. Je le conseille à ceux qui voudrait vraiment passer un mauvais moment, et bon courage au Terminal L, et autres étudiants en philosophie qui doivent subir ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheezune 2013-02-26T23:37:35+01:00
Pas apprécié

Critique de la raison pure ou THE livre qui m'aura paru être le plus interminable ! Je ne suis déjà pas très branchée philosophie, mais Kant a une écriture et une manière si rigoureuse et pourtant si alambiquée d'expliquer les choses qu'il faudrait presque un dictionnaire pour parvenir à comprendre ce qu'il raconte. Bardée d'expressions compliquées dont les définitions avoisinent quasiment le chinois, cette œuvre n'a de cesse de perdre le lecteur. A la fin, et de manière ironique, on en viendrait presque à en perdre la raison.

Une œuvre que je préconise pour les amoureux de l'auteur et de la philosophie en général. Pour ceux qui, comme moi, ont dû ou devront le lire afin de faire un exposé pour leur cours de philosophie en classe de Terminale L, je ne peux que compatir à votre douleur. Pour les autres, je ne saurais que trop vous conseiller de passer votre chemin histoire de garder votre santé mentale. Se perdre dans les méandres de l'esprit de Kant ne vous apportera que du malheur, croyez-moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marine16 2011-04-09T19:45:03+02:00

Si quelqu'un l'a lu, j'aimerais savoir si il est compliqué à comprendre. Je ne suis qu'en seconde, mais j'aimerais bien m'y risquer. Merci d'avance. :)

Afficher en entier

Date de sortie

Critique de la raison pure

  • France : 2001-11-27 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 45
Commentaires 4
Extraits 8
Evaluations 10
Note globale 7.11 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode