Livres
388 669
Comms
1 362 556
Membres
277 273

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par toutoun 2013-08-22T21:26:22+02:00

— Dis-le, le câlinai-je, avide d’entendre les mots dont il prétendait qu’ils étaient inappropriés.

Il se redressa, écarta délicatement mes cheveux de mon front. Je le vis avaler sa salive et soulevai la tête pour capturer ses lèvres au dessin parfait.

— Je le dis la première : je t’aime.

Il ferma les yeux, me prit dans ses bras et me serra si fort que je pouvais à peine respirer.

— Je t’aime, murmura-t-il. Trop.

Sa voix empreinte de ferveur me bouleversa. J’enfouis le visage au creux de son épaule et me mis à pleurer.

— Mon ange.

Sa main se crispa dans mes cheveux. Je m’emparai à nouveau de sa bouche et le gratifiai d’un baiser au goût de sel. Un baiser passionné, éperdu, comme s’il devait partir d’une seconde à l’autre et que je n’avais pas le temps de me rassasier de lui.

— Eva, laisse-moi…

Il s’interrompit pour prendre mon visage entre ses mains, puis plongea profondément la langue dans ma bouche

— Laisse-moi t’aimer.

— Je t’en supplie, soufflai-je, nouant les doigts sur sa nuque. Ne cesse jamais de m’aimer.

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par mimi85 2012-12-08T15:58:50+01:00

"Qu'est-ce que j'étais censé faire, Eva ? Je ne savais pas que tu étais quelque part, là, dehors." La voix de Gidéon devint plus sombre, plus dure. "Si je l'avais su, je t'aurais recherchée. Je n'aurais pas attendu une seconde pour te trouver. Mais je ne savais pas, et je me suis contenté de moins. Comme toi. Nous avons tous les deux gâché notre vie avec les mauvaises personnes."

(chapitre 2)

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par toutoun 2013-08-23T09:53:32+02:00

— Deanna Johnson a appelé chez toi ? demanda Gideon en croisant les bras.

— Oui, et je vais la rappeler.

— Non.

— Silence, primate. Je ne supporte pas que tu la joues «  moi Cross, toi petite femme de Cross », ripostai-je d’un ton cassant. Au cas où tu l’aurais déjà oublié, on a conclu un marché. Je suis à toi et tu es à moi. Je protège ce qui m’appartient.

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par elena340 2013-03-19T17:15:31+01:00

Nous avons nettoyé le gâchis de notre dîner ensemble. Lorsque j'ai atteint la cuisine pour rincer le plat rincé Gideon est venu derrière moi pour mettre le plat dans le lave-vaisselle, il m'a emmenée hors de la cuisine.Il a mis sa main autour de ma taille, il nous a fait danser.

«Qui est-ce?" Demandai-je, déjà essoufflée par la sensation du corps puissant de Gédéon contre le mien. Le désir qui couvait toujours éclata entre nous, me faisant vibré et vivant d'une manière qui était unique avec lui. Chaque nerts de mon cerveau était sensibilisés, se préparant à son contact.Chaque partie de mon corps se mettaient à chauffer d'impatience.

Je me suis rendu à son avance, aimer que la danse est une passion que nous avons partagé et impressionné par la joie évidente qu'il éprouvait à juste me tenir et d'être avec moi. Cette même joie afflua en moi, alléger mes étapes jusqu'à ce que c'était comme si nous filions. Comme nous approchions de la stéréo, la musique a augmenté en volume. J'ai entendu les mots "sombre et dangereux" dans les paroles et nous sommes tombés dans la surprise.

"Trop de vin, mon ange?" Gideon taquiné en me tirant plus près.

Mais mon attention était rivée à la musique, et la douleur de la chanteuse sur une relation tourmentée qu'elle assimilée à être en amour avec un fantôme. Mon cœur se serra les mots qui me rappelaient tellement envoûtante des jours où je serais cru que j'avais perdu Gideon pour toujours.

Je levai les yeux vers son visage et l'ai trouvé qui me regardait avec des yeux sombres et brillants.

«Tu avez l'air si heureuse quand tu dansais avec ton père», a t-il dit, se référant à la nuit où il était venu dîner pour rencontrer mon père. Notre relation été sur un sol rocailleux et je ne puis rompu avec lui le lendemain.

«Je suis heureuse maintenant,"lui ai-je assuré, de même que mes yeux piqués à la vue de son désir, un désir que je savais que j'éprouvais. Si les âmes pouvaient être accouplés avec des désirs, la nôtre serait inextricablement liées.

J'ai tiré sa bouche vers la mienne. Quand nos lèvres se touchèrent, son rythme cardiaque s'affaibli. Il s'arrêta, me serrant si fort que mes pieds ont quitté le sol.

Contrairement à la chanteuse qui avait eu le cœur brisé, je n'étais pas amoureuse d'un fantôme. J'étais en amour avec un homme de chair et de sang, celui qui a fait des erreurs mais j'ai appris d'eux, un homme qui s'efforçait d'être bien pour moi, un homme qui voulait que nous travaillions aussi désespérément que ce qui l'avait fait.

«Je ne suis jamais plus heureuse que quand je suis avec toi», lui dis-je.

"Ah, Eva."

Il m'a coupé le souffle avec son baiser

Afficher en entier

— Hmm… Tu as le regard d’une femme qui meurt d’envie de remettre le couvert, observa-t-il.

— C’est peut-être parce que tu m’as l’air tout à fait comestible, répliquai-je. Quand je me réveille à côté de toi, j’ai l’impression de découvrir des cadeaux au pied du sapin le matin de Noël.

Sa bouche s’incurva sensuellement.

— Ça tombe bien, parce que je suis déjà déballé et que je fonctionne sans piles…

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par justineevaleo 2013-10-04T11:32:00+02:00

"- Cross, répondit-il sèchement.

- Salut, champion, roucoulais-je en me bouchant l'autre oreille. Je suis complètement paf et j'ai eu envie de t'appeler.

- J'entends ça, répondit-il, sa belle voix grave soudain plus chaleureuse. Tu t'amuses bien ?

- Oui, mais tu me manques. Tu as pensé à prendre tes vitamines ?

- L'alcool aurait-il boosté ta libido, mon ange ? demanda-t-il, et je devinais qu'il souriait.

- C'est ta faute. Ce club agit sur moi comme du Viagra. Je suis en nage, brûlante et dégoulinante de phéromones. J'ai été très vilaine, tu sais ? J'ai dansé comme si j'étais célibataire.

- Tu sais ce qui arrive aux vilaines filles, n'est-ce pas ?

- Elles se font punir. Je ferais peut-être bien d'être encore plus vilaine, alors. Histoire de vraiment mériter ma punition."

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par toutoun 2013-08-22T21:40:07+02:00

Sa bouche glissa plus bas et des murmures s’élevèrent au niveau de mon ventre. Tellement manqué… besoin de toi… besoin de te posséder… Je sentis quelque chose d’humide sur ma peau et découvris qu’il pleurait, lui aussi, son beau visage dévasté par le même flot d’émotions que celui qui me submergeait.

Je cueillis ses larmes du bout de mes doigts tremblants. Il pressa alors la joue contre ma main et le gémissement qui lui échappa me fendit le cœur. Sa souffrance m’était encore plus insupportable que la mienne.

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par ophelie_6942 2014-04-22T20:04:09+02:00

Je ne cite pas un des meilleurs extraits mais il m'a bien fait sourire !! Voilà à quel point notre Gideon est un fantasme et seulement un fantasme !! La cerise sur le gâteau en plus de TOUT le reste c'est cet échange qui commence avec Éva :

"— J’ai peur de plier ta belle voiture.

— La voiture, je m’en fous. La seule chose qui compte à mes yeux, c’est ta sécurité. Écorche-la tant que tu veux, mais ne te blesse pas."

Mouais mouais mouais! Hihi.. Bon je retourne rêver lol

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par audreymaelynn 2015-06-22T18:26:30+02:00

Ma mère, mon père et Cary me manquaient. De même qu'Ireland, Stanton et Clancy. Mais lorsque Gideon se pencha pour sceller notre union d'un baiser, il murmura :

- On recommencera. Autant de fois que tu le voudras.

Je l'aimais tellement.

Angus s'approcha et m'embrassa sur les deux joues.

- Ca me fait plaisir de vous voir si heureux tous les deux.

- Merci, Angus. Vous avez bien pris soin de lui pendant si longtemps.

Il sourit les yeux brillants tandis qu'il se tournait vers Gideon. Il lui dit quelques mots avec un accent écossais si prononcé que je ne fus pas tout à fait certaine qu'il se soit exprimé en anglais. Quoi qu'il ait dit, le regard de Gideon devint aussi étincelant que le sien. Jusqu'à quel point Angus avait-il joue le rôle de père de substitution pur Gideon? Je l'ignorais. Mais je lui serais toujours profondément reconnaissante du soutien et de l'affection qu'il lui avait offerts à un moment de sa vie où il en avait désespérément besoin.

Nous découpâmes un petit gâteau et portâmes des toast de champagne sur la terrasse de notre suite Nous signâmes le registre que le révérend nous présenta et reçûmes un certificat de mariage que nous paraphâmes également Une fois que se fut fait, Gideon caressa le document du bout des doigts, avec respect

- C'est cela qu"il te fallait? le taquinai-je. Un but de papier?

- C'est toi qu'il me fallait, madame Cross, répondit-il en m'attirant contre lui

Gideon et moi achevâmes la soirée sous la tentes bus dans les bras l'un de l'aitre, à siroter du champagne glacé, à nous caresser avec amour et avidité, à nous embrasser paresseusement jusqu'au coucher du soleil une fin de journée tout aussi parfaite que la cérémonie

Afficher en entier
Extrait de Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi ajouté par audreymaelynn 2015-06-22T11:25:10+02:00

Plus j'avançais dans ma lecture, plus je comprenais. Ce contrat n'avais absolument pas pour but de protéger les biens de Gidéon. Il se montrait au contraire d'une générosité inouïe, allant jusqu'à stipuler que la moitié de tout ce qu'il acquerrait à partie de notre mariage m'appartiendrait définitivement.

Ce contrat était destiné à protéger son coeur, à me lier à lui et à me soudoyer pour que je reste avec lui quoi qu'il advienne. Il me donnait tout ce qu'il avait.

Il me rejoint sur la terrasse alors que je tournais la dernière page du contrat. Il portait un jean à demi boutonné et rien d'autre. Je savais que son arrivée à cet instant précis n'était pas une coïncidence. Dissimulé quelque part, il m'avait observée pour jauger ma réaction.

J'essuyai les larmes qui avaient roulé sur mes joues avec une nonchalance étudiée.

- Bonjour, champion.

- Bonjour, mon ange, répondit-il en déposant un baiser sur ma joue avant de s'asseoir au bout de la table à ma gauche.

Un employé de l'hôtel apporta le petit déjeuner, assura le service et disparut aussi rapidement qu'il était apparu.

Je regardais Gideon, la façon dont la brise tropicale jouait dans sa crinière sombre. Tranquillement assis, si viril et désinvolte, il ne ressemblait en rien à l'arrangement préformaté que je venais de lire.

- Rien de ce que contient ce document ne m'incitera à rester mariée avec toi, déclarai-je en posant la main sur le contrat que j'avais refermé.

- Dans ce cas, modifions-le. Stipule tes conditions.

- Je ne veux pas de ton argent. C'est ça que je veux, dis-je en braquant le doigt sur lui. Ca, surtout, ajoutai-je en me, penchant pour plaquer la main sur son coeur. Il n'y a que toi qui puisse me retenir, Gidéon.

Afficher en entier