Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Croxlix : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Deadpool tome 1 (Série 7) Deadpool tome 1 (Série 7)
Tony Moore    Dalibor Talajic    Brian Posehn    Fred Van Lente    Gerry Duggan   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/12/13/deadpool-tome-1/

Mon avis :

L’histoire : Les présidents américains reviennent à la vie sous forme de zombies et le S.H.I.E.L.D fait face à un problème de taille : les Avengers ne peuvent clairement pas être vus en train de tuer des présidents. Car même si ces présidents soit déjà mort, ça donne une mauvaise image d’eux. Mais heureusement pour eux, l’agent Preston va trouver une solution : faire appel à Deadpool. Après tout le mercenaire ne dit jamais non pour tuer quelqu’un – surtout s’il est payé pour ça – et son image peut difficilement se détériorer.
J’ai trouvé l’idée des présidents zombies aussi loufoque que drôle. Bon je n’apprécie pas les zombies d’habitude, mais là c’est assez comique. Voir ces présidents qui ont aidé leur pays à se développer, tout faire pour le détruire : il n’y a pas ça donne lieu à des situations très drôle. Surtout avec Deadpool dans le lot ! Nous suivons donc ce cher Wade Wilson et sa folie habituelle.
Ce premier tome met tout de suite dans l’ambiance et amène beaucoup de personnages de l’univers Marvel, mais j’en parlerai après. Pour l’histoire elle nous met facilement dans l’ambiance et la fin annonce une suite des plus intéressante !

Les personnages : Évidemment Deadpool est au centre de l’histoire, c’est normal. Nous le retrouvons avec son humour décalé, sa régénération impressionnante et sa folie. Et ici Deadpool doit aider le S.H.I.E.L.D à arrêter les présidents morts. Cela va de soit de dire qu’il souhaite être payé pour ce service rendu. À nouveau je me rends compte que j’adore ce personnage qui me fait autant rire que grincer des dents. Et j’aime vraiment le fait qu’il brise le quatrième mur, c’est-à-dire – pour ceux qui ne le savent pas – qu’il sait qu’il est un personnage de comics et qu’il joue de ça.
Ensuite comme personnages importants nous avons l’agent Preston et le nécromancien. Pour la première, elle travaille au S.H.I.E.L.D et c’est elle qui va avoir l’idée de demander à Deadpool son aide. Elle a son importance dans ce premier tome et j’ai hâte de la retrouver dans la suite ! Le Nécromancien est celui qui ramène à la vie les présidents alors bien sûr il a son importance. Il fait aussi quelque chose d’autre de très important, mais je vous laisse la surprise. Ce que je garde surtout en tête avec ce personnage là c’est sa tenue. Un haut d’uniforme du S.H.I.E.L.D et un kilt. C’est assez original il faut le dire.
Évidemment il y a les présidents américains qui sont importants dans ce livre. Bon par contre ils sont un peu trop nombreux pour que je vous les cite tous. Il y en a beaucoup que je ne connaissais pas, mais dans tous les cas ils m’ont fait beaucoup rire. Pour ceux qu’on voit le plus, ils ont leur but en tête et leur personnalité. Et quand on les voit comme ça, on à du mal à avoir envie de les rencontrer il faut le dire.
L’un de mes personnages favori de ce tome c’est Benjamin Franklin. Il est là sous la forme de fantôme et vu que Deadpool semble être l’un des rares à le voir, les gens ont du mal à croire en sa présence. Pour ma part je l’ai trouvé très drôle à vouloir aider tout en ayant des répliques qui n’avaient aucun rapport. J’espère vraiment qu’on le reverra par la suite.
En dehors de tout ce petit monde, nous croisons la route des Avengers, de Docteur Strange, mais aussi de She-Hulk et d’autres personnages. Si Strange a une certaine importance, les autres font juste une petite apparition. Mais nous avons quand même la chance de voir Marilyn Monroe, mais je vous laisse la découverte du pourquoi et du comment.

Point fort : L’humour et les personnages. Pour moi ce sont les deux gros points forts de ce premier tome. Pour l’humour, c’est par rapport à Deadpool bien sûr, mais aussi Benjamin Franklin ou tout simplement l’histoire globale. Après tout des anciens présidents revenus en zombi pour détruire les Amériques… Oui c’est comique ! Et les personnages. Il y en a beaucoup dans ce tome et certain ne sont pas vraiment important, mais d’autre – comme l’agent Preston – ont quelque chose de vraiment intéressant. J’ai hâte de continuer la série pour en savoir plus.

Point faible : C’est trop court où cela va trop vite. Au choix. Il y a beaucoup de présidents et peu de page, alors bien sûr la plupart sont là et meurt tout de suite. C’est un point faible, sans trop l’être. Car de ce fait ça permet de ce concentré sur les présidents qui sont vraiment important pour l’histoire. Mais quelques pages supplémentaires ne m’auraient pas dérangé.

Avis global : Un très bon premier tome. Je suis vraiment heureuse d’avoir commencé cette série. Déjà car j’adore le héros, mais aussi car il y a tout ce qu’il faut pour me plaire. De l’humour, de beau dessins, des personnages attachant et une fin qui annonce une suite des plus intéressantes. Et avec en prime une petite dose de mystère lié à une scène énigmatique pour laquelle j’ai hâte d’en savoir plus.
Il était une fois, Tome 2 : La Belle et la Bête Il était une fois, Tome 2 : La Belle et la Bête
Eloisa James   
Ce second tome est encore meilleur que le premier !
J'ai encore une fois beaucoup aimé le style d'écriture qui est vraiment plaisant à lire, il est simple mais élégant et l'auteure a un vrai don pour écrire les dialogues. J'attendais toujours avec impatience ceux entre Piers et Linnet il étaient excellents !
Concernant les personnages, j'ai bien aimé Linnet qui s'est révélé moins superficielle et plus semblable à Piers que ce que je croyais. Quant à ce dernier, malgré son caractère de cochon, il est vraiment attachant et ses répliques étaient tout simplement hilarantes. J'ai adoré leur couple ! Et puis je ne m'attendais pas du tout à certains événements. J'avais les larmes aux yeux lors d'une certaine scène.
L'histoire est vraiment bien ficelé, et même si la fin est prévisible (c'est tout de même une romance) on ne s'ennuie pas une seule seconde ! Une très bonne lecture !
Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit
Eloisa James   
C'est un bon premier tome, vraiment agréable à lire. Je pense que le point fort du roman est inévitablement la plume de l'auteur. Eloisa James a un vrai don pour nous entraîner complètement dans son histoire et pour créer des dialogues excellents. J'attendais toujours avec impatience ceux entre Gabriel et Kate et je me suis souvent surprise à rire pendant leurs discutions. Malgré cela je ne me suis pas attaché à eux. Je regrette un peu que l'auteur n'ai pas plus travaillé sur la profondeur de ses personnages.
Ce n'est pas vraiment un conte revisité, ça tient plus du clin d’œil que de réécriture. Néanmoins, j'ai aimé retrouver tous les petits détails du conte, que ce soient les rats (ici en chiots), les pantoufles de verre ou encore la marraine. J'ai adoré Henry ! Toutes ses répliques étaient toujours pleines d’humour.
C'est donc un bon livre très agréable à lire et avec une plume d'auteure très belle. Une petite déception en ce qui concerne la fin, que j'ai trouvé beaucoup trop rapide. J'ai déjà les prochains tomes dans ma pile à lire, et il me tarde de les commencer !
In These Words, Tome 2 In These Words, Tome 2
Narcissus    Jun Togai   
L'édition limitée es toujours bonne, même si je n'est pas trouvé où étais les histoires bonus... J'ai un petit sentiment d'avoir été plumée... Passon, Parlons du tome 2, et quel tome 2 ! sacré claque ! monumentale même. Je ne m'y attendais pas. Pour réussir à me surprendre dans un manga, il faut y aller fort car j'en ai tellement lu, vu, bu, mangé, bref, je les connais à toutes les sauces. Ben celui-là, il a éussi à me faire écarquiller les yeux et crier SERIEUX ?! J'y comprenais plus rien. Et même après avoir relu, je n'y comprend toujours rien lol. Il reste un yaoi car il y a des scènes entre homme mais franchement, je l'aurai fouré dans une autre catégorie hein moi, ça mis à part. C'est un yaoi sans histoire d'amour ! sans romance, juste ...bon, bous voyez hein. J'attends le tome 3 avec plus de l'impatience pour pouvoir comprendre. Mais je sens que la tension et l'excitation diminuera car me bluffer une 3e fois me parait utopique, je pense que ce sera en version slow motion le tome 3 (1ère fois, le premier tome totalement différent des yaoi classiques, et 2e fois ce tome). En tout cas, je suis bien contente de voir que le tueur n'est pas le tueur. Il n'en avait pas la tête à mon humble avis, le vrai psychopathe colle un peu mieux. Bref. J'ai adoré ma lecture, je ne regrette pas mes quasi 18 euros placés dans ce manga. C'est une très bonne oeuvre, et j'espère qu'elle continuera piquer ma curiosité et à faire autant m'interroger sur le pourquoi du comment. Les auteurs ne sont pas des fast and furious niveau publication mais ça vaut le coup d'attendre s'ils nous pondent des trucs pareils xD
Lost in the Snow, Tome 1 Lost in the Snow, Tome 1
Velvet Toucher   
Une tempête de neige s’abat sur une forêt d’hommes, coincés dans une bataille sanglante opposant deux frères de haute noblesse. Le jeune vainqueur, laissé pour mort, est découvert par l’un des soldats anonymes de son armée, qui l’entraîne à l’abri dans une cabane isolée au cœur d’une montagne perdue. En attendant que l’hiver touche à sa fin, la maison de paysans, petite mais confortable, devient un refuge pour ces deux hommes que tout oppose.
Alors que les jours et les nuits passent, rythmés par les chutes de neiges, le noble se remet de ses blessures et apprend que le humble soldat et lui ont un passé commun, oublié depuis longtemps. Malgré leur inégalité sociale, les deux hommes piégés par le mauvais temps se retrouvent inexorablement attirés l’un par l’autre, mus par une force bien plus grande que les lois des hommes ou de la nature. Rapidement, ils se retrouvent tiraillés entre leur sens du devoir et leur désir de rester figés dans le temps.

par Exenties
Sadie Sadie
Courtney Summers   
Je viens tout juste de terminer ma dernière page et de fermer le livre et... wouah je suis sans mot une vraie claque, je ne m'attendais pas à cette tournure en choisissant ce livre.

Courtney Summers à très bien écrit ce livre, on ressent les émotions de Sadie, son chagrin, ses peines, sa colère, son désir le plus profond.

"Sadie" me fait énormément penser aux téléfilms américains avec un mélange d'affaires criminelles, la construction du roman est très bien pensée avec d'un côté les chapitres podcasts vraiment addictifs et de l'autre les chapitres du point de vue de Sadie.

Je ne peux expliquer le contenu du roman sans spoiler les choses, le résumé suffit à vous lancer dans la lecture de ce livre poignant.

"Sadie" mérite tellement d'être dans les mains et dans le coeur de tout le monde car il traite de sujets difficiles.
Le choix de la couverture est très bien pensé car elle est la voix et la force de chaque filles.

Ce fut une lecture addictive et puissante.
La fin m'a laissé dans la frustration, l'énervement, le bouleversement puis après mûre réflexion, cette fin correspond bien à l'histoire et la réalité de ce monde...
Les Dieux, Tome 3 : Pur Les Dieux, Tome 3 : Pur
M. A. Church   
Mon avis
Une histoire fort sympathique Comme mentionné dans le résumé, il s’agit d’une relation dominant/soumis, et pour une fois que je peux lire une histoire dans ce domaine sans m’y reprendre à trois fois ; moi je dis « allons- y gaiement !! ».
Zygi, un Dom pur et dur, cache bien ses attentes concernant l’amour. Il est bâti comme une armoire Normande et sa fonction de Dom ne ferait pas le Buzz chez Meetic !! Quoique ….Bref, quant ce dit amour arrive a des ailes mais que celui –ci fait tout pour tester Zygi ; et bien il y a du remue ménage chez les patrons du dit Ange (Oui, faut suivre !!) . Ces fameux patrons, ne sont ni plus ni moins que les Tauliers de l’Olympe !! Okayyyyyyy !!!
Sauf que le taulier en chef n’est pas d’accord avec cette relation et il va faire tout son possible pour la « pourrir » !! Crénom de Prout !!.
J’ai bien aimé ce dernier tome, relire des instants avec les autres couples m’a beaucoup plu, car on ne perd pas trop le fil conducteur. Il y a de la coquinerie, du bottage de popotin, du « Nom de Zeus !! » tout le long ; mais un super moment en compagnie du cercle de l’Olympe. Une relation qui se construit tout en ayant des bâtons dans les roues, surprenante et prenante !!
Une belle conclusion pour cette trilogie !! Sur ce à vos cliks et tablettes !! A plus !!

par astonDB9
Les Dieux, Tome 2 : Parfait Les Dieux, Tome 2 : Parfait
M. A. Church   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/05/25/les-dieux-tome-2/

Jeff est sûr d’une chose : l’amour ce n’est pas pour lui. Mais lorsqu’il plonge son regard dans celui de Cam Smith les choses semblent sur le point de changer. Cam le force à revoir sa vision des choses en lui montrant une facette de lui-même qu’il ne semblait pas connaître. Et de l’autre côté ce cher Cam, alias Cupidon, se doit de garder un grand contrôle de Jeff et de lui-même. Sinon… Leur futur sera compromis. Cupidon arrivera-t-il à faire croire en l’amour à un homme comme Jeff sans y perdre des plumes ?

Dès ma lecture du premier tome fini, je n’ai pas pu résister à l’idée de plonger dans cette suite. L’univers qu’à créée M.A. Church est juste géniale. J’adore quand mythologie et monde moderne se côtoie. Et si dans le premier tome, rencontrer Cupidon était adorable. Là, avoir un tome centré sur lui est encore mieux !

Nous suivons donc Jeff, un homme sûr de lui, riche à souhait et patron d’un casino. Et surtout c’est un homme qui ne croit pas en l’amour. Ou en tout cas, il est sûr que lui ne tombera pas amoureux et que personne ne tombera amoureux de lui. Mais quand le destin et Cupidon lui-même s’en mêlent, les choses changent il faut le dire ! J’ai adoré la rencontre entre ces deux là. Ils ont chacun leur caractère, leur façon de faire et pourtant ils vont réussir à apprivoiser l’autre et eux même dans un sens. C’est le deuxième livre que je lis qui a pour personnage principal un Dieu lié à l’amour, et à nouveau j’adore ! La base même me plaît, et la façon dont l’auteur développe sont univers est juste super aussi à mon goût.

Alors évidemment, il n’y a pas que Jeff et Cam dans ce tome. Nous y recroisons aussi Randy et Garrett par exemple ! Ou encore un autre Dieu, un ami de Cam : Morphée ! Dieu que j’ai rigolé avec lui ! Les moments où il apparaît sont justes tordant ! J’ai vraiment hâte de retrouver ce cher Mo dans le prochain tome, et de lire sa propre aventure qui risque d’être des plus… impressionnante, vu la personne avec qui il va être !
Les Dieux, Tome 1 : Inestimable Les Dieux, Tome 1 : Inestimable
M. A. Church   
Mouais... : Alors que Garrett joue dans un casino à Las Vegas, son monde bascule quand son regard croise celui de Randy. Garrett, déstabilisé par cet homme qui ne semble pas en vouloir à son argent, lui fait comprendre qu’il le veut. Randy, sous le charme et contrairement à ses habitudes, accepte de passer deux nuits torrides avec lui mais Randy prend peur quand il s’aperçoit qu’il est amoureux et s’enfuit... Une très courte histoire M/M sensuelle, très fleur bleue, qui se lit rapidement sans prise de tête mais qui s'oubliera sûrement aussi vite. A voir avec la suite.

par Folize
In These Words, Tome 3 In These Words, Tome 3
Narcissus    Jun Togai   
La première chose que je me suis dite en refermant le tome 3 de In these words que j'avais tant attendu, c'est : 3 ans.
Je me le suis répétée en boucle : 3 ans. Et au moment où j'écris ses mots, je me le répète encore.

Où sont passées les pages ? Je les ai lu si vite que c'était comme un verre d'eau glacé inespéré...qui n'a pas su, malheureusement, étancher ma soif.

Je me doutais que ce tome serait un peu "slow motion". Mais j'ignorai que ce serait à ce point.Il est bon ! Il n'a rien perdu en qualité ! Mais il est calme.

Ici, on retourne huit mois plus tôt. On voit comment la police patine sévère dans l'enquête sur le tueur en série méticuleux.Les auteures nous montre un peu plus sur la relation entre Shinohara et Katsuya. Surtout sous un angle érotique brûlant. Pas vraiment de mise en avant de sentiments. Sauf à la fin. Ce n'est pas spécialement dérangeant, ce yaoi, dès le début, avait donné le ton.

Et enfin, elles nous penche sur le tueur. Sur sa psychologie, ses lubies, sa façon de penser, ses obsessions, ses traumatismes, ses envies malsaines et son caractère. Conclusion ? Je ne l'ai pas cerné. Il est incompréhensible. Katsuya en atteste. Sous le joug de ce fou, il subit les pires sévices. Et ne le cerne pas du tout. D'ailleurs, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il s'est volontairement jeter dans la gueule du loup. Qu'il s'est laissé attraper pour pouvoir neutraliser le meurtrier. Mais dans ce cas, n'aurait-il pas pris plus de mesures pour se faire rapidement retrouver ? Endurer 6 jours de tortures et de viols...Ce n'était pas nécessaire. Mais je ne parviens pas à me débarrasser de cette impression qu'il l'a fait exprès.

En tout cas, j'apprécie toujours autant le personnage de Katsuya. Il est vraiment fort et inébranlable. J'ai aimé aussi la tendresse de Shinohara un peu plus dévoilé à son égard.

On a alors droit à des planches sombres et biens faites. On apprécie la finesse et précision délicate et excellente des dessins. Des jeux d'ombres, des effets avec les différents angles, de l'expression des personnages, des émotions qu'ils dégagent, de l'atmosphère qui les entoure.

Mais dans tout ça, à la vérité, c'est la fin que j'ai apprécié. La planche enneigée était superbe, un aspect mélancolique et libérateur en ressortait. Et il y en a une autre de toute beauté, en mini poster dépliant dans ce tome.

Tout comme les deux tomes précédents, ce 3e opus en édition limité, est sous grand format, possède une couverture rigide sombre mais parlante, un signet marque-page et des mini dépliants recto verso en couleurs. Superbes et d'une qualité papier à tout casser.

Cependant, l'intrigue haletante présente dans les deux premiers, s'est apaisé ici. Grandement. Il n'a pas su me faire ressentir de l'angoisse, de la peur, de la fascination, ou encore une délicieuse incompréhension. Le cheminement en bloc de la séquestration de Katsuya a cassé le rythme effréné des deux premiers. Un passage , certes, nécessaire à l'histoire, mais qui aurait pu être dévoilé en bribes,  pour conserver la saveur installée. Ce tome pousse  tout de même à vouloir connaitre la suite, bien qu'il laisse un arrière goût de pas assez.

Sur mon blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2018/10/14/in-these-words-tome-3/#more-875
  • aller en page :
  • 1
  • 2