Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Csad : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
L'Épopée de Xylara, Tome 1 : Captive L'Épopée de Xylara, Tome 1 : Captive
Elizabeth Vaughan   
j ai adoré, je n'ai pu m'arreter de lire ce livre tellement prenant. je vous arrete tout de suite il n'y a absolument pas de magie, de surnaturel, rien de tout cela, juste de la passion, du suspense, de la vengence, que du bonheur quoi!!
maintenant averti je vous le conseille vivement et surtout si vous avez aimé le poison écarlate.

par anne7777
Houston, forces spéciales, Tome 2 : Douce persuasion Houston, forces spéciales, Tome 2 : Douce persuasion
Maya Banks   
La collection Passion Intense comporte quelques pépites plus ou moins sulfureuses et autant le dire franchement, cette saga "Houston forces spéciales" fait partie des plus osées même si elle date déjà de quelques années. Maya Banks a un joli style tout en délicatesse ce qui ne l'empêche de pimenter ses récits de scènes sensuelles ou sexuelles très explicites, originales et très inventives. Les habitués des romances érotiques n'y trouveront rien de choquant ni surprenant, que les autres soient prévenus, je n'ai pas compté de nombre "d'anus" que nous croisons au cours de la lecture, mais au moins ils donnent le ton général de la sexualité des protagonistes, avec tout ce qui tourne autour ou pénètre le sujet...

Le résumé de l'auteur annonce la couleur, nous quittons le coté policier du premier tome pour se plonger dans l'univers de Damon, propriétaire du The House, où le sexe est à l'honneur, on parle BDSM, mais ne vous attendez pas à un pastiche FSOG et autres... Nous parlons de fantasme assouvi avec bondage et quelques punitions consenties et méritées qui peuvent sembler dures pour certains voire dégradantes pour les féministes, mais elle ne sont jamais décadentes car toujours pratiquées avec beaucoup de respect pour et de tendresse envers la soumise. L'héroïne a un besoin de se livrer totalement au désir d'un homme et même si elle emploie le terme d'esclave sexuelle, son "Maitre" jamais ne donnera cette impression tant il la chérie.

Faith l'héroïne du premier tome a deux amies, Julie esthéticienne qui sera l'héroïne du 3eme tome et Sérena, jeune femme indépendante qui a créé une petite entreprise florissante qui a pour objectif de réaliser le rêve de ses clients par le biais de mise en scène qu'elle orchestre avec sensibilité et grand coeur. Mais Serena s'aperçoit qu'elle en a oublié ses propres désirs qu'elle confie à sa meilleure amie, Faith la met en contact avec Damon. Ce dernier, sous le charme, décide de se charger lui-même de la requête de la jeune femme puisqu'il se trouve être en totale osmose avec ses propres idéaux relationnels. Entre jeu, fantasme, réalité, difficile de faire la part des choses surtout pour Serena qui vit son rêve à fond, alors que Damon semble juste vouloir profiter en toute honnêteté de ce que la vie lui offre enfin.

L'intrigue se concentre donc uniquement sur l'amitié de ces femmes et la romance qui se développe entre les deux héros, basée sur une attirance forte et réciproque, un besoin charnel fusionnel intense et exclusif des deux côtés que chacun est en mesure de combler, avec des sentiments soudain très exacerbés qui dépassent l'entendement. Il y a du sexe certes mais pas à outrance vu le sujet abordé, tout est savamment dosé et pourtant il m'a manqué du piquant dans cette sensualité parfois un peu clinique voire mécanique car les scènes intimes n'avaient rien d'excitant, de la profondeur dans la romance à laquelle j'ai eu du mal à adhérer, des personnages auxquels on a du mal à s'identifier ou plutôt qu'on a du mal à visualiser. Et pourtant la base de l'intrigue suivante pointe le bout de son nez avec Julie dont le caractère m'a charmée... Donc pour moi, suite au prochain épisode...

par Seregan
À corps perdus, tome 2 : S'abandonner À corps perdus, tome 2 : S'abandonner
Maya Banks   
A la base j’apprécie assez le style et l’écriture de Maya Banks, mais pour le coup je n’adhère pas vraiment à cette trilogie. Le tome 1 « Succomber » ne m’a pas laissé un souvenir intarissable mais j’attendais la suite pour vraiment me faire une opinion. Tout nous laissai croire que nous aurions un tome plus intense et plus sombre et bien je peux dire que je suis légèrement déçue. Au final cette saga ne me transporte pas.
Non pas que les personnages soient mauvais ou que leurs histoires soient inintéressantes mais voilà, je n’accroche pas. Pourtant Jensen paraissait très prometteur, mais là on retrouve un dominant tout doux, tout gentil, plein de patience et qui accepte sans mal d’être dominé pour que la belle Kylie se sente en sécurité. On tombe donc dans une romance des plus banale et on retrouve les défauts du premier tome, à savoir les longueurs et les répétitions.
Par contre, même si à la lecture je n’ai rien ressenti et bien j’ai tout de même envie de connaître la suite des aventures de ces trois couples d’amis.
Dans ce second tome, nous avons deux voix, celle de Kylie, la belle-sœur de Joss, et celle de Jensen, le nouvel associé de Dash.
En bref, un tome plein de tendresse, d'amitié et d'amour. Pour celles qui n'aiment pas l'univers BDSM, rassurez-vous, ici nous en sommes très loin !

par coco69
Sacrifice Sacrifice
Noely N.   
Je ne connaissais pas le travail de Noely N. et Sacrifice fut une belle découverte. Etant une grande Fan de Dark romance, l’histoire d’Ambre m’a tout de suite attirée. Mais c’est surtout la phrase d’accroche de la couverture qui a eu raison de moi!

« Elle aime la vie, lui la mort…Elle veut mourir,lui la sauver… »

Noely N. nous raconte l’histoire d’Ambre et de son amie Karine qui ont été kidnappées et se retrouvent avec d’autres femmes, enfermées dans un hangar désaffecté. Elles ne savent pas le sort qui leur est réservé, mais Ambre est suffisamment lucide pour comprendre sa vie ne sera désormais jamais plus la même. Peu à peu, elle prend conscience que la vie lui réserve un destin funeste…Ambre envisage différentes possibilités, dont celle de s’échapper.

Pensant être sur le point de trouver une issue à son calvaire, elle rencontre Milan Bontello. Cet homme aux allures de James Bond, n’est autre que le fils du trafiquant à l’origine de l’enlèvement de toutes ces filles parquées dans le hangar. ( ce qu’elle ignore bien sûr…) Il travaille avec son père et est chargé de faire le ménage après les meurtres commandités par son paternel. La mort, c’est son quotidien. Il exerce son métier avec brio et est réputé pour fournir un travail parfait, qui ne laisse aucune trace… Touché par cette jeune femme qui n’a plus d’espoir, il décide de négocier avec son père pour qu’il puisse la recueillir chez lui.

Milan épargne donc Ambre à des sévices atroces. Reconnaissante mais farouche elle reste sur ses gardes vis à vis de son geôlier. Même s’il la retient prisonnière, jamais il ne lèvera la main sur elle. Ambre va lui donner du fil à retordre, elle ne souhaite pas lui dévoiler son identité, alors il choisit de l’appeler « Princesse ». Elle s’amuse à le narguer en lui disant que sa cuisine est dégoûtante, il en joue avec délectation, même si la jeune femme l’agace à plusieurs reprises. Leurs débuts sont tendus et Ambre ne se laisse pas faire. Il suffira qu’une araignée fasse irruption dans la chambre de la belle, pour que Milan accoure à son secours. Ici pas de syndrome de Stockholm. Mais une relation qui se tisse, petit à petit, entre 2 êtres qui partagent un quotidien. L’affection et le désir s’installent entre eux subtilement. Malgré les sentiments de plus en plus forts qui se développent entre eux, Milan appartient à la mafia, un monde aux antipodes de celui de sa princesse. Quel avenir peut-il lui offrir? Milan veut la protéger plus que tout au monde, elle devient son tout, son essentiel: la personne la plus importante de sa vie.

Il est marqué par la trahison de la femme qu’il pensait aimer et par...
La suite sur: https://wp.me/p6618l-cJv
L'Étreinte du Zodiaque, Tome 1 : L'Essence des Ténèbres L'Étreinte du Zodiaque, Tome 1 : L'Essence des Ténèbres
Vicki Pettersson   
C'est une nouvelle série d'urban fantasy originale et captivante que nous offre Vicki Pertersson et dont je n'ai pu décrocher avant la dernière page malgré quelques petites faiblesses non pas dues à la traduction qui est vraiment excellente, mais à certains passages un peu flous manquant d'explications sur le vif. Les codes du genre sont respectés et parfois adaptés ou judicieusement retournés. Nous avons une héroïne grande gueule à la répartie ironique et cinglante, blessée dans sa chair, qui tente de combattre ses démons. Une vie assez banale rythmée par ses cours de Krav maga et son appareil photo, chamboulée par une prophétie dont elle semble être l'objet, de nouveaux supers pouvoirs auxquels elle va devoir s'adapter tout en se confrontant à son nouvel environnement, une balance de l'univers qui oscille entre le Bien et le Mal en passant par la figure maternelle absente et le père détestable et détesté...amitié, loyauté, traitrise, amour, sang, rire, larmes, émotion, suspense...

Joanna Archer est la fille rebelle de Xavier magnat de certains casinos de Las Vegas dont nous apprendrons les secrets de la fulgurante réussite. Celui-ci dédaigne et méprise son ainée dont le mode de vie nuit à l'image d'homme public qu'il gère d'une main de maître, contrairement à Olivia sa cadette, magnifique bimbo douce et docile, affichant sans complexe son statut de fille à papa riche et oisive qui parade sous les objectifs pour la une de la presse People. Malgré leurs apparentes différences, les deux soeurs s'adorent et se serrent les coudes surtout depuis que Zoe leur mère a quitté le domicile conjugal suite à un cruel évènement dont Joanna fut victime à l'aube de ses 16 ans... semble t-il encore...

La veille de ses 25 ans Joanna va retrouver Ben Traina le seul homme qu'elle n'ait jamais aimé, échapper à une agression pour le moins étrange qui va la mettre au pied du mur d'une nouvelle destinée dont elle ne comprend absolument pas les enjeux ni les règles, faire une rencontre renversante mais surtout intrigante qui va bouleverser sa vie, reprendre confiance en l'avenir, tout perdre et même plus! Énormément d'action et de retournements de situations qui vont nous plonger dans ce monde où chaque ville est protégée par un groupe de "supers héros", ici le 175 eme bataillon du Zodiaque de Las Vegas, les douze maisons de la Lumière combattant leur pendant négatif des Ombres. Il serait dommage de vous gâcher la surprise de ce contexte, la fin n'est ici que le commencement et c'est une bouffée de fraicheur dans le genre qui mérite d'être lue...

Ceux qui connaissent le manga Saint Seyia risquent d'y retrouver certaines similitudes d'autant que la place (l'armure en quelque sorte) du Sagittaire est au centre de l'intrigue mais l'analogie s'arrête ici tant les fameux "chevaliers" sont étonnants, loufoques, décalés mais ô combien attachants. Et c'est justement au niveau de leurs capacités que le bât blesse, on dirait que certains passages ont été coupés pour la VF nuisant à la compréhension comme on se prend les pieds dans le tapis, freinant la progression fantastique par un arrêt sur image puis retour en arrière. De même la présentation des personnages souffre d'un manque de détails capitaux qui pourraient passer pour une broutille, mais qui pour moi, furent le moustique nocturne qui m'empêche de me laisser glisser en paix vers le pays des songes... Ceci mis à part, je me suis régalée, la force du récit résidant dans la plume entraînante de l'auteur et l'originalité du contexte.


par Seregan
Love by Design, Tome 1 : Flash Love by Design, Tome 1 : Flash
Kendall Ryan   
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/04/love-by-design-tome-1-flash-kendall-ryan.html

Lecture finie


La chronique sera courte car franchement même si je ne m'attendais pas à quelques choses de précis. Je peux dire que j'ai été désagréablement suprise.

Il s'agit d'une romance contemporaine New Adult érotique. Alors là dit comme ça , ça peut être alléchant pour les amateurs mais...

Le style de l'auteure ne m'a pas convaincue. C'est lourd, on passe un temps infini à suivre les introspections de l'héroïne. C'est le point qui m'aura le plus déplu. Certes le livre est assez court mais c'est long.

La romance ne m'a pas convaincue également. Je ne l'ai pas trouvé « belle ». Essentiellement parce que les personnages principaux ne m'ont pas fait rêvé. Ils manquaient vraiment de charisme et de profondeur. Je n'ai pas du tout senti l'alchimie entre ces deux-là. Ben déclare ses sentiments , après avoir avoué à l'héroïne ne pas avoir envie de s'engager, ne pas avoir envie de se préoccuper d'une autre personne que de lui-même. Il néglige l'héroïne. Bref il est loin de me faire craquer. Le côte top model le dessert car il met en avant le côté superficiel qu'on peut imaginer dans ce métier (lui le premier). Quant à Emmy c'est le cliché de la provinciale qui débarque dans la grande ville. Ok...Elle tombe en pâmoison pour le bel âtre . Elle dit cependant qu'elle ne veut pas d'un relation uniquement sexuelle parce qu'elle veut des SENTIMENTS. Sauf qu'une centaine de pages plus loin, elle demande à son mec de faire participer son copain à leur partie de jambe en l'air. Ben accepte pour lui faire plaisir...J'ai trouvé ce personnage incohérent.

Quant à l’érotisme qui est un peu l'argument de vente du livre. La plume de l'auteure ne le met pas en valeur. Je me suis demandée s'il y avait un problème de traduction. Peut-être est-ce le cas. Emmy parle « du manche » (terme qu'elle emploie toutes les deux pages) pour parler du sexe de Ben qui a la taille d'un sandwiche Subway...ça vous donne une idée du style dont je parlais plus haut.

L'histoire (s'il y en a une) ne m'a pas franchement captivé et le dénouement m'a fait penser à un de ses tours de passe-passe que j'aurai pu voir dans un épisode des « feux de l'amour » (oui j'ai des plaisirs inavouables). Sauf que la série télé me fait rire avec des rebondissements ubuesques et que le livre m'a semblé long pour ce type de conclusion improbable.

Bref

J'ai vu sur Booknode que le livre était bien noté. Honnêtement, je ne comprends pas. Peut-être lirai-je un autre livre de cette auteure pour savoir s'il s'agit d'un raté ou tout simplement un univers auquel je n'adhère pas.

Une déception
Houston, forces spéciales, Tome 1 : Douce reddition Houston, forces spéciales, Tome 1 : Douce reddition
Maya Banks   
Nous connaissions déjà Maya Banks au travers de ses romances écossaises (sa série des MacCabe notamment) et découvrons ici une autre facette encore plus coquine de son talent par le biais de cette saga dont le cadre principal tourne autour d'une agence de sécurité au Texas. Celle des Malone avec à leur tête Pop le patriarche, son fils Connor, sa fille adoptive Faith, ainsi que leurs collègues Nathan et Micah. Il ne s'agit pas d'une énième version sur le même thème car le BDSM y est doux alors que l'érotisme y est plus sulfureux, pour amateurs avertis seulement! C'est très chaud, sexy sans tabou, tout y est explicite sans jamais tomber dans la vulgarité.

Tout commence comme un bon polar, une intrigue policière avec Gray, flic dont le binôme est mort, lui même est grièvement blessé, déterminé à retrouver le coupable quitte à prendre un congé pour mener son enquête. Un indice le pousse à se rapprocher de Faith dont la mère aurait eu un rapport particulier avec le tueur, aussi se fait-il engager chez les Malone. L'attraction est immédiate, mais la base d'une relation solide est alors tronquée par les non dits. A partir de là, l'intrigue policière passe au second plan et semble ne servir que de prétexte à la relation torride qui se crée. Et pourtant l'ellipse passe car l'auteur sait y faire et on se prend au jeu.

Faith a grandit avec une mère alcoolique et junkie et cette enfance l'a marquée au point d'en garder des séquelles puisqu'elle ne peut s'épanouir au sein d'une relation de couple ou sexuelle, car ses désirs, ses besoins sont autres que ceux qu'on lui propose. Or Faith a des fantasmes, un absolu dont elle prend conscience et se sent prête à les tester avec Gray, elle veut être contrôlée en tout et va chercher comment y parvenir auprès de Damon dans son établissement dédié au sexe, qui sera le déclencheur de sa nouvelle vision de la vie telle qu'elle l'entend. Damon nous apparait bien plus charismatique et secret que le héros de ce tome et déjà nous pousse à vouloir poursuivre cette saga, le second tome lui étant consacré!

Certaines personnes risquent d'être surprises par la diversité de la sexualité exploitée ici, peut être même limite choquées, non pas par le petit passage MM assez bien décrit, mais plutôt par la scène à trois qui peut heurter la sensibilité romanesque, nous trouvons également du bondage, des petites punitions consenties, des relations très très caliente certes mais nous sommes dans la collection choisie librement donc il serait malvenu de s'en plaindre! Gray n'est pas le héros que l'on a l'habitude de rencontrer dès que BDSM est effleuré, car, sous ses allures de mâle alpha il n'est ni possessif ni jaloux, sans doute à cause de ses propres fantasmes, il peut déstabiliser et faire grimacer plus d'un. Et pourtant, ce livre a un petit côté frais, innovant voire bluffant qu'il serait dommage de ne pas aborder!

par Seregan
Bliss, le faux journal d'une vraie romantique - Intégrale, Tome 2 Bliss, le faux journal d'une vraie romantique - Intégrale, Tome 2
Emma M. Green   
Une fin plaisante avec des rebondissements qui sont présents mais avec beaucoup de scènes au lit qui n'apportent rien à l'histoire. J'ai zapper des pages et des pages. Je ne trouve pas que c'est le meilleur livre d'Emma Green, je me suis un peu ennuyée même si j'ai fini le livre. Il manque le côté addictif, et du suspens. C'est vraiment le conte de fée avec des scènes un peu irréalistes. Un peu déçue de ma lecture.

par mymy37
Vampire Brothers, tome 1 Vampire Brothers, tome 1
Alice H. Kinney   
Une historiette à la sauce Twilight relevée avec un peu de sexe.
Bref cette première partie est d'un manque cruel d'originalité (sauf pour le côté "mona", et dire que notre héroïne -censée être intelligente- suit un cursus en fac en Arts), de maturité. Quelques pages de plus auraient peut-être permis de créer un environnement plus construit.
Cependant la donne n'aurait pas suffisamment changé, donc j'hésite à poursuivre la lecture, n'étant pas une adepte de la souffrance.

par YvieSan
H.O.T., Tome 1 : Divins Plaisirs H.O.T., Tome 1 : Divins Plaisirs
Lacey Alexander   
Je n'irais pas par quatre chemins, ce livre est destiné aux lectrices qui aiment les scènes de sexe, explicites et détaillées avec un langage cru, et ce n'est pas du sexe soft oh non ! Même moi qui suis une habituée de ce genre de récit j'ai été étonnée de la liberté qu'a prise l'auteure surtout que cette intimité est commentée par les deux héros qui ne nous épargnent rien de leurs sensations. Alors les adeptes de l'amour plan-plan à deux personnes et dans la position du missionnaire fuyez parce les relations décrites sont non seulement nombreuses mais impliquent plusieurs partenaires : duo, trio, quatuor, l'exhibitionnisme et le voyeurisme bref un sacré panel.

Certaines lectrices vont surement appréciées mais moi il m'a manqué quelque chose, les personnages sont intéressants et l'auteure a fait un très bon travail pour nous expliquer pourquoi Les deux héros Carly et Jake ont besoin de ce genre de relations mais il manque une intrigue autour. Tout est axé sur nos deux protagonistes, certes des personnages secondaires interviennent mais en surface si j'ose dire et dans l'action (sexuelle évidemment), ce n'est pas un huit clos mais c'est le sentiment que j'ai eu. Carly et Jake se sont rencontrés lors d'une soirée très particulière où la jeune femme se dissimulant sous un prénom et une apparence différente « à lever » notre héros ainsi que son ami pour une nuit débridée.

C'est un petit jeu que Carly/Désirée pratique souvent, incognito afin de satisfaire ses envies sexuelles loin de son image de tous les jours dans la petite ville tranquille où elle vit le pourquoi vous le découvrez au fur et à mesure. Le problème survient quand par le plus grand des hasards Jake, flic de son état va être muté dans cette petite ville et tomber sur Carly qu'il va reconnaitre. Si au départ Carly refuse de lui parler, ils finissent par en discuter et se voir. Ils ont chacun des problèmes liés à leur passé qui lors des rapports sexuels vont rejaillir, et s'ils vont finir par s'accepter puis se sauver l'un et l'autre , le manque d'émotions et le « je t'aime » qui tombe d'un coup n'est pas crédible du tout et ce n'est pas le léger conflit final qui change grand chose (du moins pour moi).

Alors si je reconnais que c'est bien écrit, que la dualité de la personnalité de Carly a quelque chose de fascinant, il y a trop de sexe et pas assez de sentiments, j'aurais aimé que l'auteure approfondisse cette relation très intense.

par samba