Livres
554 807
Membres
600 011

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Libertad 2013-03-11T22:39:12+01:00

Ce n'est pas forcément désagréable pour une femme d'être regardée. C'est la sensation d'être déshabillées qui nous rend nerveuses. Il y a des hommes qui donnent l'impression d'avoir constamment un petit film intitulé Le viole des Sabines dans la tête, et que l'on tient le rôle principal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T16:44:54+01:00

Un gros chien avalerait tout d'un coup, puis resterait ensuite affamé. Il valait s˚rement mieux trouver un ami pour donner à manger à votre chien si vous comp-tiez vous absenter. D'un autre côté, peut-être avaient-ils été retenus. Peut-être qu'il y avait effectivement eu réunion de famille et que Joe Camber s'était saoulé à mort. Peut-être ci, peut-être ça, peut-être autre chose.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T16:44:28+01:00

L'animal finit par se retourner et contempla un instant la Pinto - Donna distingua l'écume séchée qui maculait son museau et son poitrail - puis regagna l'ombre et disparut. Il était impossible de savoir o˘ il allait exactement. Dans le garage peut-être. Ou sur le côté de la grange.

Afficher en entier
Extrait ajouté par queenregina 2017-10-12T12:16:05+02:00

Cujo ne paraissait pas en meilleur état. L'énorme bête semblait s'être ratatinée dans sa fourrure hirsute et couverte de sang. Ses yeux étaient brumeux, presque vides, un regard de vieillard atteint de la cataracte.

Telle une machine de destruction usée, qui s'autodétruisait peu à peu mais restait encore terriblement dangereuse, Cujo montait la garde. Il ne bavait plus; son museau n'était plus qu'une horrible plaie séchée. On eut dit un morceau de roche ignée recraché par le cratère d'un vieux volcan.

Le vieux monstre, songea Donna, monte vaillamment la garde.

Était-elle surveillée ainsi depuis quelques heures à peine, ou bien l'avait-elle été toute sa vie? Tout ce qui s'était passé auparavant ne devait être qu'une illusion, juste le temps de se préparer avant d'entrer en scène.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T16:45:02+01:00

Il se détendit. Ce point de référence donné, tout se remit en place avec un petit déclic rassurant, et Vic se demanda comment il avait pu se sentir si perdu et désemparé, ne f˚t-ce qu'un instant. C'était sans doute parce qu'il se trouvait dans un endroit inconnu. Et à cause du cauchemar.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T16:44:43+01:00

Sa voix s'éloignait dans un profond tunnel, ne deve-nant plus qu'un faible écho qui mourut bientôt. Puis, brusquement, la voix rêvée de Vic ne fut plus que le souvenir d'un rêve - Donna s'était réveillée, les joues trempées de larmes. Elle avait pleuré dans son sommeil. Elle regarda sa montre et eut de la peine à distinguer l'heure : 1 heure un quart. Un coup d'oeil sur Tad l'informa qu'il dormait à poings fermés, le pouce fourré dans la bouche.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T16:44:35+01:00

- Ce que je veux dire, c'est qu'il n'a rien eu à faire pour l'avoir. Tu comprends? (Il regardait sa mère intensément.) Il l'a acheté avec de l'argent, il a payé quelqu'un pour le réparer, il a encore payé pour qu'on le livre ici, et il dit que c'est à lui, mais il n'a jamais rien.. tu vois, il n'a jamais rien... oh, et puis je ne sais pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-07T18:58:20+01:00

Il remonta bien haut les couvertures et ce fut à ce moment-là qu'il aperçut la créature dans son placard. Se tenant assez bas, elle avait d'énormes épaules qui surplombaient une tête penchée et ses yeux paraissaient des trous d'ambre rouge -- une chose qui aurait pu être mi-homme, mi-loup. Les yeux pivotèrent pour suivre l'enfant lorsque celui-ci se redressa, le scrotum hérissé, les cheveux dressés sur la tête, le souffle réduit à un léger sifflement glacé sortant de sa gorge ; des yeux fous qui riaient, un regard qui promettaient une mort horrible et la musique de cris que personne n'entendit ; quelque chose dans le placard.

Afficher en entier
Extrait ajouté par BMT33 2019-10-06T22:13:39+02:00

"La chaleur tuera cet été! Ça va être terrible"; avait prédit Evvie Chalmers, la doyenne de Castle Rock. Elle ne se trompait pas: l'été 1980 fut effectivement le plus chaud que Castle Rock eût jamais connu. Ce fut aussi un été sanglant.

En fait, tout commença le matin du 16 juin, lorsque Cujo, un saint-bernard aussi impressionnant que débonnaire, se fit mordre par une chauve-souris. Mais au fond, cela avait peut-être commencé dès le mois de mai, lorsque Tad Trenton avait cru voir un monstre, dans le placard de sa chambre...

Bien sûr, ses parents l'avaient rassuré, il avait fait un cauchemar, les monstres n'existent pas, voyons!

Ils se trompaient: même dans les petites villes paisibles, les monstres guettent, tapis dans l'ombre…

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-09-21T03:46:17+02:00

Il ne s’agissait ni d’un loup-garou, ni d’un vampire, ni d’une goule ou autre créature innommable venue de forêts enchantées ou d’immensités enneigées ; ce n’était qu’un flic perturbé par des problèmes d’ordre mental et sexuel, un flic qui portait le nom de Frank Dodd.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode