Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cujoh : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Raison du plus faible La Raison du plus faible
Jean-Marie Pelt   
Alors que l'on s'apprête à célébrer en 2009 le cent cinquantième anniversaire de la théorie de l'évolution fondée par Darwin dans L'Origine des espèces, ce nouvel essai de Jean-Marie Pelt s'emploie à récuser la fameuse " loi de la jungle " qui, dans une nature réputée " cruelle ", serait le seul moteur de l'évolution. Il montre qu'il existe une raison du plus faible : tout au long de l'histoire de la vie sur terre, des premières bactéries jusqu'à l'homme, là où les plus gros et les plus forts n'ont pas su résister aux grands cataclysmes et aux changements climatiques, ce sont souvent les créatures les plus humbles qui ont survécu. C'est aussi parmi les plus faibles que sont nées les plus belles histoires de solidarité, par la symbiose. C'est enfin chez les plus vulnérables que l'ingéniosité adaptative a développé ses plus belles inventions. Notre société humaine, livrée à un esprit de compétition exacerbé, où les " tueurs " de la guerre économique sont venus renforcer les rangs des guerriers dans la lutte pour le " toujours plus ", est promise aux mêmes cataclysmes, financiers ou nucléaires, si elle n'entend pas cette leçon de la nature qui fait de l'égoïsme la maladie mortelle des plus forts et de la solidarité la force indéfectible des faibles. Dans cet ouvrage fourmillant d'anecdotes puisées au cœur du monde végétal et animal, Jean-Marie Pelt s'en donne à cœur joie pour nous raconter l'extraordinaire énergie des petits, réputés faibles...

par brendada
Fables, tome 1 : Légendes en exil Fables, tome 1 : Légendes en exil
Marc Buckingham    Bill Willingham   
J'ai adoré le fait de retrouver les personnages des contes de mon enfance dans un contexte actuel, de plus l'écriture et l'histoire sont à destination d'un public plus mature. C’était une bonne découverte, que je compte poursuivre avec la suite.

par Guizi
Otaku Blue, tome 1 : Tokyo Underground Otaku Blue, tome 1 : Tokyo Underground
Malo Kerfriden    Richard Marazano   
La couverture et le thème de cette bande dessinée m'avaient emballés et j'ai trouvé dommage que les dessins de l'album soient si froids. J'ai vraiment remarqué que les expressions du visage des personnages étaient trop figées, trop inexpressives justement. Alors oui, au Japon, on ne montre pas ses craintes, ses déceptions, ses joies car cela est impoli. On se doit d'être exemplaire quoiqu'il arrive, mais là, c'était un peu trop car il y a des situations où forcément les protagonistes se lâchent un peu plus. Il y avait trop de distance entre le texte des bulles et les illustrations.

L'intrigue est pour autant pas mal. L'histoire complète est en seulement deux tomes donc pas de temps morts ou de digressions sans importances. Un bon point.
Bon découpage des scènes même si là aussi on aurait peut-être pu mettre l'accent sur des visages ou des silhouettes plus parlantes.

Les personnages, j'y reviens, m'ont laissé perplexe alors qu'ils sont certainement plus intéressants que cela. Je mets cela sur le compte sur manque d'expression sur leur faciès. La mono expression, cela ne m'aide pas et même cela m'a un peu gâché mon plaisir de lecture.

Résultat, j'ai envie de lire la suite et la fin car l'intrigue est palpitante, mais possible que je traine un peu les pieds...

par emeralda
Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Stieg Larsson   
Excellent livre, avec une superbe ambiance noire. C'est sympa aussi que d'avoir comme cadre la Suède qu'on voit peu souvent dans les livres. J'ai adoré le livre alors qu'à la base je ne suis pas très porté sur les polars. Les personnages ont des personalités fortes et l'intrigue devient de plus en plus prenante au fur et à mesure des pages. J'ai hâte de commencer le tome 2 mais je vais quand même lire autre chose avant, le temps de digerer le premier. :)

par Virgile
In These Words, Tome 2 In These Words, Tome 2
Jun Togai    Narcissus   
L'édition limitée es toujours bonne, même si je n'est pas trouvé où étais les histoires bonus... J'ai un petit sentiment d'avoir été plumée... Passon, Parlons du tome 2, et quel tome 2 ! sacré claque ! monumentale même. Je ne m'y attendais pas. Pour réussir à me surprendre dans un manga, il faut y aller fort car j'en ai tellement lu, vu, bu, mangé, bref, je les connais à toutes les sauces. Ben celui-là, il a éussi à me faire écarquiller les yeux et crier SERIEUX ?! J'y comprenais plus rien. Et même après avoir relu, je n'y comprend toujours rien lol. Il reste un yaoi car il y a des scènes entre homme mais franchement, je l'aurai fouré dans une autre catégorie hein moi, ça mis à part. C'est un yaoi sans histoire d'amour ! sans romance, juste ...bon, bous voyez hein. J'attends le tome 3 avec plus de l'impatience pour pouvoir comprendre. Mais je sens que la tension et l'excitation diminuera car me bluffer une 3e fois me parait utopique, je pense que ce sera en version slow motion le tome 3 (1ère fois, le premier tome totalement différent des yaoi classiques, et 2e fois ce tome). En tout cas, je suis bien contente de voir que le tueur n'est pas le tueur. Il n'en avait pas la tête à mon humble avis, le vrai psychopathe colle un peu mieux. Bref. J'ai adoré ma lecture, je ne regrette pas mes quasi 18 euros placés dans ce manga. C'est une très bonne oeuvre, et j'espère qu'elle continuera piquer ma curiosité et à faire autant m'interroger sur le pourquoi du comment. Les auteurs ne sont pas des fast and furious niveau publication mais ça vaut le coup d'attendre s'ils nous pondent des trucs pareils xD
Guerre, et si ça nous arrivait ? Guerre, et si ça nous arrivait ?
Janne Teller   
Un petit bouquin riche en enseignements.
Présenté sous un format original, il se lit très rapidement et on en ressort le crâne bourré de réflexion.
Minerais de sang Minerais de sang
Christophe Boltanski   
Qui connaît la cassitérite ? C'est le principal minerai de l'étain. On le trouve partout, dans nos téléphones portables, nos radios, nos télévisions... Mais à quel prix ? Dans ce livre- enquête, cette traque policière sur plusieurs continents, Christophe Boltanski nous révèle l'origine de ces "minerais de sang". Depuis les mines du Nord-Kivu au Congo, où des gamins africains s'enfoncent sous la terre au péril de leur vie, , jusqu'aux tours de la Défense, où des entreprises mondialisées disent tout ignorer du chemin qu'empruntent les minerais, notre reporter-écrivain a suivi le fil hasardeux, dangereux, qui mène de l'ombre de ces esclaves modernes à la lumière de notre consommation quotidienne.
De l'Afrique des guerres oubliées au London Stock Metal Exchange, des usines de Malaisie aux poubelles à ciel ouvert du Ghana, en passant par Bruxelles et Paris, c'est un roman-vrai, tissé d'argent, d'influences obscures, de politique. Le véritable visage du post-colonialisme.

par nf23