Livres
461 469
Membres
417 840

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T19:05:41+01:00

Toucher son collier de perles lorsqu’elle était inquiète était une habitude que sa mère avait depuis l’adolescence. Et après toutes ces années, cela représentait beaucoup de tripotage. “Viveca a des problèmes avec ses nerfs”, avait-elle entendu répéter sa mère à tout bout de champ pendant sa jeunesse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T19:05:38+01:00

Vivi le savait. Alors qu’elle fixait de ses yeux secs et aveugles le feu qui se mourait, elle eut le pressentiment qu’une catastrophe s’approchait à la vitesse de l’éclair. De vieux secrets avaient commencé à reprendre vie, comme une créature monstrueuse sous la surface.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T19:05:28+01:00

Intérieurement, Martin dut lui donner raison. Il se sentit tout à coup terriblement fatigué. Pendant plusieurs semaines, il avait redouté ce séjour avec Lisette, et on pouvait sans exagérer dire que cela s’était révélé cent fois pire que ce qu’il aurait pu imaginer. Il regarda sa montre qui indiquait 23 heures passées et dit :

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T19:05:20+01:00

Harald Liljecrona fixa le vide devant lui. Ils avaient emprunté le bureau de Börje et Kerstin et se trouvaient de chaque côté d’une table de travail surchargée. Kerstin avait trouvé un bloc-notes vierge et un stylo pour Martin, et il se tenait prêt à noter tous les renseignements qu’il pourrait obtenir. Il aurait préféré un magnétophone, comme au commissariat, mais dut se contenter de ce qui était à sa disposition.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-21T19:05:10+01:00

Il faudrait le mettre dans un endroit froid, dit Martin en évitant de croiser les yeux de Matte. Si nous n’arrivons pas à partir d’ici, il est important de conserver… les pièces à conviction.

Afficher en entier
Extrait ajouté par JadeRanka 2016-12-28T23:14:36+01:00

Lisette dormait d’un sommeil agité. Le canapé était certes confortable, mais de sombres rêves venaient perturber son repos. Elle avait mis des boules Quiès pour ne pas être dérangée par la tempête, mais le silence qu’elles provoquaient semblait ouvrir la voie aux pensées angoissantes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Stephanelefort 2016-12-22T20:15:18+01:00

Lisette sentit les regards dans son dos tandis qu’elle poussait le fauteuil de son grand-père vers la salle à manger. L’émotion de la victoire empourpra ses joues et elle espéra que ce succès préfigurait le vainqueur de la grande bataille. Celle pour l’argent de son grand-père. L’idée qu’une telle somme puisse un jour lui appartenir la faisait rêver. Il ne s’agissait pas de millions, mais de milliards. Tout ce qu’il y avait à faire était de rester en bons termes avec le vieux et croiser les doigts pour que les autres se disqualifient à tour de rôle. Et ce n’était pas si utopique. Elle savait avec certitude que son père et son oncle étaient en train de brûler leurs vaisseaux ; ils ne représenteraient pas un grand obstacle sur son chemin. Ni Bernard et Miranda d’ailleurs. Non, son principal concurrent à la course à l’héritage était Matte. Pour le moment, il fallait admettre qu’il était bien mieux placé qu’elle auprès du grand-père. Mais elle était certaine que c’était temporaire. Matte finirait forcément par montrer une faiblesse dont elle pourrait tirer parti, il suffisait de s’armer de patience.

— Oh pardon !

Elle avait heurté la jambe de Martin avec le fauteuil roulant, et elle s’arrêta pour le laisser passer

Afficher en entier
Extrait ajouté par coucou20 2014-10-29T11:10:52+01:00

Un homme grand avec les cheveux en bataille et une moustache tout aussi fournie se leva et secoua frénétiquement la main de

Martin.

— Et voici Britten, ma mère.

— Mon vrai nom est Britt-Marie, mais personne ne m’a jamais appelée autrement que Britten depuis mes cinq ans.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-09-13T19:53:05+02:00

"Des centaines de petites perles s'étaient répandues sur le sol de la salle à manger. Kerstin l'avait consolée et lui avait dit qu'elle les retrouverait certainement toutes en balayant. Elle n'aurait qu'à les donner à un bijoutier qui les enfilerait de nouveau. C'était sûrement vrai. Mais ce ne serait plus pareil. Ce qui était détruit ne pouvait jamais redevenir comme avant. Un objet neuf restait un objet neuf."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-09-13T19:52:48+02:00

Des yeux accusateurs. Des yeux tristes. Des yeux désespérés. Des yeux qui se tournaient vers elle, pleins de colère et de haine. Derrière ses paupières closes, ses propres yeux s'agitaient nerveusement. Un son avait franchi le barrage des boules Quies, c'était un cri de douleur et de détresse. Mais la frontière entre rêve et réalité était floue, et le cri accompagna les images de ces yeux qui la poursuivaient.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode