Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cycytruchot : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Night School, Tome 3 : Rupture Night School, Tome 3 : Rupture
C.J. Daugherty   
Depuis le temps que je l'attendais, je vous laisse deviner la crise d'hystérie que j'ai eue quand, le 10 octobre, quand j'ai vu qu'il était dans les rayons de ma librairie.
Night School 3, ENFIN! Ainsi donc, on avait abrégé mes souffrances...
Je dois avouer que le début du livre et franchement très moyen. A la limite du nul même. Sérieusement, c'est quoi cette attitude? OK, Allie est choquée par la mort de Jo, mais sérieux, je ne pige toujours pas pourquoi ça l'autorisait à se comportait ainsi! Mais bon, ce début pourri ne dure qu'une cinquantaine de page et sur 400, il es reste 350 à sauver...
C.J réussira-t-elle à me captiver durant? La réponse et OUI. J'ai tout simplement adoré le contenu de ce troisième de tome de Night School. J'adore tout simplement l'idée que l'auteure émet. Une taupe, des espions? Sérieusement, le manque de romance ne m'a pas tellement gêné dans la mesure où l'action se présente sous toutes les formes. Et puis, j'aime tant Sylvain! Autant, je ne pouvais pas le voir dans le premier tome autant là, je l'adore! J'aime de plus en plus Rachel et Nicole, mais Zoé reste mon petit oiseau favoris...
La fin peut paraître très frustrant, dans la mesure où on ne sait TOUJOURS PAS QUI EST LA TAUPE!!! Oh God, je vais faire comment pour attendre le tome 4? Bref, mi-2014, j'espère savoir qui a trahi nos petits chéris ;)


par Pompon
Night School, Tome 5 : Fin de partie Night School, Tome 5 : Fin de partie
C.J. Daugherty   
Et bien me voilà en mode nostalgique et oui je suis triste de dire au revoir à Allie, Carter, Sylvain et Cimmeria.
C.J Daugherty a su nous offrir un univers envoûtant, angoissant, oppressant, captivant et attendrissant, et ce pendant toute la durée de cette saga qui aura réussi à me faire vibrer sur la totalité des cinq tomes. Je suis tout simplement fan de cette auteure, de son univers, de sa plume, de sa saga et de Carter ... en bref, je suis totale addict de Night School !!!
Avec Fin de partie je m'attendais à de l'action, beaucoup. Je vous rassure tout de même, nous en avons et d'ailleurs ça démarre sur les chapeaux de roues !! Mais ici nous sommes plus dans la stratégie, la patience, la réflexion et l'attente. Nathaniel, Allie et Isabelle se livre à une véritable partie d'échec, et c'est celui qui placera au mieux ses pions sans se précipiter qui gagnera la partie !
Et autant dire que Nathaniel est très fort à ce jeu ! Mais c'est sans compter sur la motivation et la détermination d'Allie. En tout cas ce tome a surtout joué avec mes nerfs et ma patience. Rien ne se fait dans la précipitation, tout est calculé et réfléchi pour nous amener là où tout doit se terminer.
En résumé, même s'il m'a manqué un épilogue (juste pour voir ce que deviennent nos chouchous et parce que j'aime ça) ça reste un final qui clôture parfaitement cette saga qui aura su jouer avec nos nerfs et nos cœurs pendant trois ans.
Vous aimez le suspense, l'action, la stratégie, les trahisons, les doutes et les révélations, et bien avec Night School vous serez servis !

par coco69
Night School, Tome 4 : Resistance Night School, Tome 4 : Resistance
C.J. Daugherty   
Après la déception du tome 3, je ne m'attendais pas à un énorme coup de coeur pour ce quatrième tome et j'ai eu raison. On tourne toujours autour de la même chose et l'histoire se renouvelle une fois de plus. Il ne se passe pas grand chose tout au long du roman. Oui, il y a des révélations mais il faut pratiquement attendre la fin de l'histoire pour en connaître les détails. C'est dommage. L'indécision sentimentale d'Allie m'a également un peu agacée. Je pense que l'auteur fait durer les tomes par pur effet commercial car elle aurait pu franchement se limiter à moins et privilégier l'essentiel.
A côté de ces points négatifs, la fin est bourrée d'action (comme d'habitude) et nous laisse complètement sur notre faim. Il ne reste plus qu'à attendre 2015 pour la suite en espérant que celle-ci soit à la hauteur du premier tome.


par elynias
Les âmes vagabondes, Tome 2 : The Seeker Les âmes vagabondes, Tome 2 : The Seeker
Stephenie Meyer   
Attention : Cette page n'est qu'une pure speculation, car certes Stephenie a laissé entendre qu'elle ecrirait un tome 2 mais c'est juste une hypothése.

par Evgenia
Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium
Holly Smale   
Un tome qui est aussi rafraîchissant que le premier. On retrouve Harriet et sa maladresse au Japon. Les péripéties s'enchaînent ainsi que les malentendus. Dans ce tome, Harriet se doit d'agir seule et le moins que l'on puisse dire c'est que cela vaut le détour. Je suis contente que le personnage n'ait pas tant évolué que cela, car j'aime sa sensibilité, sa naïveté et le fait qu'elle soit pure. Pendant tout le roman, on se dit que les éléments sont contre notre héroïne, on se sent blessés pour elle mais on ne peut qu'être amusés par son histoire. C'est un peu dommage que les personnages de Nat, d'Annabel et du père d'Harriet sont un peu plus en retrait dans ce tome car je les appréciais beaucoup. Par contre, le moins que l'on puisse dire c'est que Nick est très présent dans ce tome-ci. Pour moi, il reste cependant toujours insaisissable, et je ne parviens pas vraiment à bien cerner la relation qu'il entretient avec Harriet. Je dirais que ces deux derniers points sont les seuls hic que je note dans cette histoire.

par Anaelmde
Geek Girl, Tome 3 : Plus que parfaite Geek Girl, Tome 3 : Plus que parfaite
Holly Smale   

J'ai l'impression que plus je lis les tomes de cette série, plus je les apprécie ce que je trouve assez surprenant car c'est souvent l'inverse.
On découvre une Harriet en pleine forme au début du roman qui tombe vite dans le pétrin : New York, ce n'était pas du tout mentionné dans ses digrammes de l'année géniale et encore moins dans une ville perdue à 1h30 de la vraie ville où elle aurait pu s'épanouir. De plus, Nat entre dans une école de stylisme et semble l'abandonner pour une autre Pire Pote du nom de Jessica. Quand à Toby, difficile pour lui d'utiliser ses talents de super espion à l'autre bout de l'Atlantique. C'est donc la mort dans l'âme qu'Harriet essaye de se faire à sa nouvelle vie. Mais quand tous ses proches oublient son anniversaire, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle s'enfuit pour participer à un shooting photo sans laisser de nouvelles à personne...
On sent qu'Harriet à grandi, qu'elle est plus sûre d'elle depuis qu'elle est avec Nick.
On retrouve les personnages auxquels on est attachés et de nouveaux aux personnalités assez déroutantes voire complètement loufoques. C'est ce que j'aime dans ces livres d'une part vous avez un certain sérieux et un peu de culture avec les infos que vous donne Harriet, de l'autre ça part totalement dans le délire et avec beaucoup d'humour. J'ai aimé le dépaysement : on découvre (comme dans le tome 2 à Tokyo), un nouvel environnement : New York mais on est quand même accompagnés de personnages connus (Nick, le grand retour de Fleur). L'auteure fait attention à tous les détails pour que la lecture soit fluide, et elle l'est. Seul point que je trouve dommage : Wilbur était moins présent et moins drôle que sur les tomes précédents, aussi on a totalement oublié Yuka Ito, personnage que je trouvais pourtant assez intéressant. Mais sinon dans l'ensemble c'était une belle lecture qui fait du bien et qui nous fait rire.
Geek Girl, HS : Être ou ne pas être Geek Girl, HS : Être ou ne pas être
Holly Smale   
Je n'ai pas vraiment apprécié cet " entre deux tomes " . J'avais déjà lu le tome 3 avant de lire celui ci , du coup cela manquait un peu de sens . Le caractère très "petite fille " d'Harriet commence à m'horripiler ! Ce n'était pas une très bonne lecture à mon goût !

par Elise1709
Geek Girl, Tome 4 : Sous les feux de la rampe Geek Girl, Tome 4 : Sous les feux de la rampe
Holly Smale   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/05/10/geek-girl-tome-4-holly-smale/

Harriet et moi, nous étions très vite parties du mauvais pied lors du premier tome. Il faut dire qu’avec un titre pareil, je m’attendais à découvrir une véritable héroïne geek, ce qui n’était pas vraiment le cas ici. Pour autant, malgré ce désaccord, j’ai quand même donné sa chance à cette série décalée, drôle et légère. Et, petit à petit, le charme a opéré.

Je reste toujours convaincue qu’Harriet n’est pas une geek, quoique l’on en dise. Par contre, sachant dorénavant à quoi m’attendre avec elle et son univers déjanté, j’apprécie de plus en plus cette série.

Et, encore une fois, le personnage d’Harriet fait mouche. Elle possède une répartie et un humour complètement à côté de la plaque qui font qu’elle se retrouve souvent dans des situations inexplicables sans trop savoir comment. Ce qui donne lieu une nouvelle fois à des péripéties rigolotes qui prêtent immédiatement à sourire.

Alors, certes, cela reste de la littérature jeunesse, et je trouve qu’une certaine redondance s’installe au bout de quatre tomes. Pour autant, ce quatrième opus est léger, frais et décalé ; on passe un bon moment, sans prise de tête, à simplement apprécier ce que l’on lit sous nos yeux.

Rajoutez à cela l’écriture sans fioriture d’Holly Smale qui va directement à l’essentiel, et vous obtiendrez ce nouveau tome dans la pure continuité des précédents, toujours aussi rapide, dynamique et qui permet au lecteur de se perdre totalement dans la déjantitude d’Harriet.

Pour conclure : ce nouveau tome ravira sans nul doute tous les fans d’Harriet. Pour ma part, j’ai également apprécié cette lecture légère et agréable, à prendre incontestablement au second degré. J’ai ri à de nombreuses reprises devant les aventures d’Harriet, et c’est exactement ce que j’attendais de cette lecture. Pari rempli donc !

par Kesciana