Livres
528 162
Membres
548 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cygne Noir, Tome 4 : L'Héritier de l'Ombre



Description ajoutée par scorpionne 2013-02-11T13:41:23+01:00

Résumé

Le Seigneur de l’Orage était un tyran en Outremonde.

Il a laissé derrière lui une terrible prophétie : son premier petit-fils va réduire les humains en esclavage. Eugenie Markham est sa fille et elle est enceinte. Avant même qu’ils soient nés, ses jumeaux suscitent les plus vives réactions. Adoration des uns, haine des autres… Eugenie doit sans cesse fuir pour les préserver de leur violent destin. Mais alors qu’elle pense avoir trouvé un havre de paix, les royaumes des noblaillons doivent faire face à une menace bien plus dangereuse et immédiate que les futurs pouvoirs des nourrissons. Le temps est venu pour la jeune femme d’affronter l’inéluctable.

Afficher en entier

Classement en biblio - 893 lecteurs

extrait

Les poings serrés, je fonçai jusqu’à l’endroit où Dorian était assis et parvins non sans peine à le mettre debout. Ensuite, je l’entraînai à l’écart des autres en m’efforçant de ne pas remarquer que sa démarche était un peu plus raide que précédemment. J’allai nous installer assez loin du groupe pour ne pas gêner le sommeil des autres avec mon bavardage, mais suffisamment près pour être encore en sécurité. Après m’être assise dans l’herbe avec lui, je le poussai doucement pour qu’il s’y allonge. Un bref instant d’hésitation plus tard, je le rejoignis et me lovai contre lui. Le manque de lumière assombrissait ses yeux verts qui regardaient fixement les étoiles sans les voir.

— Ne me laisse pas avec lui ! murmurai-je férocement. Ne me laisse pas seule… Tu es le seul à avoir compris ce que cela m’a fait de devoir quitter mes enfants. Et je sais que Kiyo se trompe. Tu vas aller mieux. Nous avons besoin de toi. J’ai besoin de toi.

Je faillis lui redire encore que nous ne pourrions mener à bien cette mission sans lui, avant de changer d’avis. Je lui avais seriné ce couplet toute la journée, sans le moindre résultat. « Il faudra leur donner une bonne raison de revenir », avait dit Volusian.

— Je suis désolée…

Je m’étais exprimée suffisamment bas pour que seul Dorian puisse m’entendre. Et en dépit de tout, j’étais certaine qu’il m’entendait. Il devait m’entendre.

— Désolée… de ne pas avoir été très sympa avec toi, repris-je d’un trait. Et ce depuis un bout de temps déjà. Tu as beaucoup fait pour moi – probablement plus que n’importe qui –, et je t’en ai renvoyé une grande partie à la figure. J’avais tort. Je veux dire… je reste philosophiquement opposée à l’utilisation de la Couronne de Fer, tu le sais, mais je comprends pourquoi tu m’as amenée à m’en emparer. Et je sais que ce n’était pas pour me manipuler. Du moins… je veux bien croire que ce n’était pas ton intention première. Je te connais. Tu as besoin que les choses avancent, et quand tu trouves le moyen de les faire avancer, tu fonces ! C’est pour cette raison que tu es un excellent monarque et que les gens te suivraient n’importe où.

Aucune réponse, naturellement. Des larmes s’accumulaient derrière mes paupières. Une fois de plus, l’injustice de sa situation m’apparut. Une chose pareille ne pouvait arriver à Dorian. À d’autres, peut-être, mais pas à lui.

La joue posée contre son bras, je poursuivis :

— Tu es le seul à m’avoir posé la question, tu sais…

À propos des jumeaux, quand tu as voulu savoir ce que cela me faisait de les avoir quittés. Ils me manquent, Dorian. Ils me manquent tellement… Tout le temps que nous avons passé à nous traîner sur cette misérable route, à nous geler, étendus la nuit dans le froid, je n’ai pas cessé de penser à eux. Est-ce qu’ils vont bien ? À quoi ressemble leur vie ? Je n’arrête pas de me demander s’ils sont sortis de couveuse. Je l’espère, et pas seulement parce que ça signifierait qu’ils vont mieux. Je ne veux pas qu’ils passent plus de temps qu’ils n’en ont déjà passé entourés de machines. Ils ont besoin de contacts humains, d’amour. Les gens à qui je les ai confiés sont merveilleux. Ils s’occuperont très bien d’Isaac et d’Ivy, mais pourtant… j’aimerais tellement être là-bas avec eux.

Il m’apparut soudain que j’étais occupée à panser mes plaies plutôt qu’à inciter Dorian à revenir. En bâillant, je m’efforçai de revenir à mes moutons.

— Je voudrais que tu puisses les rencontrer. Je ne sais pas si je pourrai les faire venir un jour dans l’Outremonde, mais nous trouverons peut-être le moyen de t’amener jusqu’à eux ? On sait tous les deux qu’il ne faut pas compter sur leur père, mais je voudrais qu’il y ait des hommes de valeur dans leur vie. Vous êtes les hommes les plus remarquables que je connaisse, toi et Roland. Je voudrais que vous ayez tous les deux un rôle à jouer pour aider Isaac et Ivy à grandir. Surtout Isaac : il aura besoin de bons modèles d’identification.

Je faillis ajouter que mon fils aurait besoin qu’on le guide pour se protéger de la prophétie, mais ce n’était pas une bonne idée avec Dorian.

— De toute façon, dis-je en conclusion, tu dois revenir vers moi. Il y a tellement de domaines dans lesquels j’ai besoin de toi… et nous avons encore tant de choses à faire ensemble. Et je ne parle pas que du fléau. Tu m’as dit que tu voulais aplanir nos différends et rétablir la confiance entre nous. C’est ce que je veux également. Mais je ne peux le faire sans toi…

Dans un film, cela aurait été le moment idéal pour lui de revenir à la vie, façon prince charmant. Il n’en fut rien. Dorian demeura exactement tel qu’il était resté toute la journée. Découragée, je balayai d’un revers de main rageur mes larmes traîtresses. La fatigue me rattrapait, et il me fut impossible d’ajouter d’autres paroles à toutes celles que je lui avais déjà dites. Néanmoins, je ne pus me résoudre à le quitter. Même si je n’étais plus en état de le supplier, je voulais qu’il sache que j’étais là. Je me lovai un peu plus contre lui, le visage enfoui contre sa manche au cas où d’autres larmes couleraient.

En dépit de mon chagrin, le sommeil me cueillit rapidement. Le corps sait toujours ce qui est le mieux pour lui quand l’esprit ne veut rien entendre. Je dormis comme une masse, et nul ne vint me réveiller pour que je prenne mon tour de garde. Je m’éveillai le lendemain matin aux premiers rayons du soleil chauffant ma peau.

Je sentis quelque chose m’effleurer le visage. J’ouvris les yeux, m’attendant à découvrir un papillon. À la place, je vis les doigts de Dorian me caresser la joue, et ses yeux plonger au fond des miens avec tendresse. Comme d’habitude, ils étaient verts, pailletés d’or… et aussi pleins de vie et de malice que dans mon souvenir.

— Dorian ? murmurai-je, osant à peine y croire.

Je me laissai emporter par une joie et un émerveillement dont je ne me serais jamais crue capable.

— Lui-même…, répondit-il, juste avant de déposer un baiser sur mon front. Je t’ai manqué ?

— Peut-être un peu.

— Juste un peu ?

— Bon, d’accord : peut-être beaucoup.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

FRUSTRANT !

Une excellente série qui s'achève et un manque demeure, même à la fin de ce tome. Je rejoins Adele, la résolution du problème de l'héritier du Seigneur de l'Orage est un peu trop simpliste et surtout très vite résolu et expédié.

J'ai apprécié en revanche retrouver Eugénie avec sa verve acide et son répondant qui me charme à chaque fois. Pas mal d'action et de révélations dans ce dernier opus mais je regrette que le dossier des jumeaux soit relégué au second plan.

Enfin, parlons de Dorian.

Fan depuis la première heure de ce Sidhe passionné et espiègle doté d'une intelligence remarquable, ce tome lui fait honneur selon moi, le montrant sous son meilleur jour ainsi que dans sa détermination à toute épreuve.

Bémol cependant : Le comportement d'Eugénie à son encontre est trop dur, quant à sa décision dans l'avant dernier chapitre, elle m'a outrée !

Notre héroïne fait preuve d'égoïsme et de déloyauté envers le Roi de Chêne ( la pire trahison selon moi ), qui donnerait de son côté sa vie pour elle. Le chapitre final m'a un peu rassurée mais tout de même déçue, Dorian mérite mieux que les quelques miettes qu'elle lui concède.

Elle aurait dû le prévenir immédiatement sans le priver un seul instant, de ce qui aurait fait l'essentiel de son existence . J'ai trouvé son choix d'une grande cruauté à son égard.

Afficher en entier
Or

Un peu déçue.

ce livre est au niveau du reste de la saga, mais pour un tome final, il est très léger.

Tout d'abord, l'histoire est basée sur une énième aventure d'Eugénie qui doit sauver les différents royaumes en luttant contre la reine Varia.Ce livre ne concerne pas ses bébés, l'histoire ne les implique pas.

L'auteur a trouvé le moyen de mettre un terme à la prophétie, c'en est presque trop simple.

On termine cette saga avec certains manques et regrets, comme si l'auteur avait bâclée cette histoire.

Vraiment dommage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J’ai adoré du début à la « presque »fin...

J’aurais aimé que l’auteur se positionne sur la fin et qu’on ai le droit à un vrai happy end et pas un « Libre à vous d’imaginer ce que vous souhaitez » mais à part ça la saga Cygne noir est une très bonne saga, je recommande !

Afficher en entier
Or

Comme les précédents tomes, les livres n'ont pas fait long feu.

Cependant je trouve que ce tome-ci était moins bien que les autres, j'ai trouvé plusieurs éléments prévisible et c'est ce qui m'a déçu – en plus de cette fin. La fin en soit était bien mais j'aurai aimé que pour l'une des dernières décisions d'Eugénie elle choisisse l'autre option, a ses risques et périls.

Ce tome final n'a pas manqué d'action et de rebondissements, ainsi que de moment émouvant (ce que j'ai trouvé vraiment bien retranscrits de la part de l'auteur).

Et pour finir... Dorian, je l'aime, moi qui dès le départ était pour Kiyo je suis bien contente de m'être trompé ! Dorian a évolué en comparaison aux premiers tomes, même s'il reste fidèle a lui-même pour mon plus grand plaisir !

Pour résumé, je vous recommande cette saga même si pour la part les deux meilleurs tomes restent le second et le troisième.

Afficher en entier
Or

La prophétie risque de se réaliser. Eugènie est enceinte et elle va devoir protéger sa progéniture.

Elle doit les mettre à l'abri de Kiyo qui refuse de laisser la prophétie être vrai mais aussi des différents Noblaillons qui veulent mettre un terme à cette grossesse.

Des choix difficiles doivent être pris, mais en même temps Eugénie doit également faire face à un terrible ennemi.

L'aventure continue.

Afficher en entier
Diamant

Peut être le meilleur des tomes ! Des rebondissements jusqu'à la fin nous tiennent en haleine, et avec des élements que je n'avais pas du tout vu venir pour ma part !

Dorian est toujours aussi charismatique, Eugénie aussi dévouée et puissante !

Spoiler(cliquez pour révéler)Par contre, je suis déçue par la toute fin ! Pourquoi ne pas dire à Dorian que les jumeaux sont ses enfants ? C'est un peu triste pour lui et je trouve que ça gâche quand même un peu cette histoire superbe.

Afficher en entier
Or

Finalement contente d'avoir relu cette série.

On va pas ce le cacher, il y a pas mal de longueurs mais honnêtement j'aime cet univers !

La relecture a été compliqué pour le 1 et 3ème tome( enfin les 200 premières pages ).

J'aime beaucoup l'évolution des personnages.

La relation d'Eugenie et de Jasmine est vraiment très touchante .

Dorian est vraiment le personnage qui m'aura fait le plus rire. Et lui aussi a une belle évolution. C'est vraiment un personnage que J'ADORE !!!!!!

Spoiler(cliquez pour révéler) alors très contente que se soit lui le grand amour de notre héroïne. Et surtout qu'il soit le père des jumeaux.

Le couple Maiwenn et Kiyo...

Pour moi il manque ûn autre tome.

Là tout n'est pas clôturé.

Je dois dire aussi que la résolution de la fameuse prophétie est d'une simplicité... Spoiler(cliquez pour révéler)Isaac n'est finalement pas l'enfant de la prophétie.

même en soit ce qui concerne ce que se passe réellement à savoir des reads pour voler de la nourriture....

Et tout en sachant ça pas vraiment de happy end avec une famille réunit.

Bon en même temps ça se serai terminé comme ça... on aurait pu dire que c'était une fin facile.

Là cest doux et amer. Amer car finalement on sait que Dorian ne saura pas la vérité alors que depuis le début on comprend qu'il veut des enfants. Qu'en plus de ça Eugenie qui prône la vérité, qui n'aime pas les dissimulation et compagnie décidé de garder tout pour elle.

Je trouve ça bof! En plus j'aurai tellement aimé lire ce passage .

Afficher en entier
Argent

Un dernier tome décevant sur tout les points et qui apporte une conclusion à cette série avec un niveau nullissime. On parle depuis le premier tome d'une prophétie que tout le monde crains et finalement elle est très facile à combattre.

Afficher en entier
Argent

Comme dans toutes les séries Fantastique il y a toujours une intrigue qui leur ai propre, du coup là encore, je n'ai eu aucun problème pour suivre, sans me sentir perdue malgré un sacré bout de temps que je l'avais mise de côté, avec des souvenirs sur un triangle amoureux et un monde parallèle moyenâgeux ou les territoires sont contrôlés par des rois et reines pas avares de complots et de manigances tordues, donc je me suis retrouvée ou l'héroïne enceinte jusqu'au yeux, part se cacher parmi les humains pour sauver ses jumeaux ou plutôt son fils qui dans une prophétie doit devenir un conquérant, donc, quelqu'un a abattre.

Pendant ce temps un charme maléfique est lancé sur ses territoires et bien d'autres encore, en les ensevelissant sous une neige perpétuelle, les gens se meurent de froid et de faim, il va donc falloir qu'elle revienne et qu'une alliance se créer, contre celle qui les tient à sa merci.

Je viens de clore une série qui était restée sacrément en attente et qui se lit facilement, petite lecture détente avec des persos sympathiques et comme le souligne l'auteur dans son récit, un petit côté conte de fées ou tout se termine merveilleusement bien avec de petites facilités qui arrangent tout le monde

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai plus ou moins aimé ce tome. Je le trouve tellement simpliste. Je fus décu de l'attitude d'Eugénie. D'ailleurs il n'y a pas que dans ce tome qu'elle m'a décu. Elle est loin de mériter l'amour de Dorian. Par contre j'ai bien aimé en savoir davantage sur Volurian. Je ne vous conseille pas cette série puisqu'au final, c'est ordinaire et décevant a bien des égard

Afficher en entier
Lu aussi

Je n'ai pas trop aimé ce 4ème tome qui est vite expéditif et une fin trop facile à mon gout.

Afficher en entier

Dates de sortie

Cygne Noir, Tome 4 : L'Héritier de l'Ombre

  • France : 2012-11-23 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-01-22 - Poche (Français)
  • USA : 2012-02-01 (English)

Activité récente

Ollie71 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-21T16:13:27+02:00

Titres alternatifs

  • Dark Swan, book 4 : Shadow Heir - Anglais
  • Schattenkind (Dark Swan #4) - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 893
Commentaires 139
extraits 12
Evaluations 207
Note globale 8.31 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode