Livres
472 812
Membres
445 843

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Niniee88 2016-04-28T18:36:17+02:00

À cet instant précis, j'ai pensé cela: de certains mots, de certains regards, on ne guérit pas. Malgré le temps passé, malgré la douceur d'autres mots et d'autres regards.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:47:31+01:00

Est-ce que chacun de nous a ressenti cela au moins une fois dans sa vie, la tentation du saccage ? Ce vertige soudain – tout détruire, tout anéantir, tout pulvériser – parce qu'il suffisait de quelques mots bien choisis, bien affûtés, bien aiguisés, des mots venus d'on ne sait où, des mots qui blessent, qui font mouche, irrémédiables, qu'on ne peut pas effacer Est-ce que chacun de nous a ressenti cela au moins une fois, cette rage étrange, sourde, destructrice, parce qu'il suffirait de si peu de choses, finalement, pour que tout soit dévasté ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:46:12+01:00

Peu de gens savent se manifester si on ne les appelle pas. Peu de gens savent franchir les barrières que nous avons plantées dans la terre meuble et bourbeuse de nos tranchées. Peu de gens sont capables de venir nous chercher là où nous sommes vraiment.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:43:08+01:00

Peut-être était-ce d'ailleurs cela, une rencontre, qu'elle soit amoureuse ou amicale, deux démences qui se reconnaissent et se captivent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:39:20+01:00

Rares sont les amis dont nous pouvons dire qu'ils ont changé notre vie, avec cette certitude étrange que, sans eux, notre vie tout simplement n'aurait pas été la même, avec l'intime conviction que l'incidence de son lien, son influence, ne se limite pas à quelques dîners, soirées ou vacances, mais que ce lien a irradié, rayonné, bien au-delà, qu'il a agi sur les choix les plus importants que nous avons faits, qu'il a profondément modifié notre manière d'être et contribué à affirmer notre mode de vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:38:32+01:00

Mais toute écriture de soi est un roman. Le récit est une illusion. Il n'existe pas. Aucun livre ne devrait être autorisé à porter cette mention.

Afficher en entier

Ainsi m'apparut-il que pour vivre en société il fallait s'armer de mots, ne pas hésiter à les multiplier, les diversifier, en saisir les plus infimes nuances. Le vocabulaire acquis de la sorte fabriquait peu à peu une cuirasse, épaisse et fibreuse, qui permettait d'évoluer dans le monde, alerte et confiant. Mais tant de mots me restaient inconnus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Niniee88 2016-04-27T18:07:59+02:00

Si tu ne saisis pas le grain de folie chez quelqu'un, tu ne peux pas l'aimer. Si tu ne saisis pas son point de démence, tu passes à côté. Le point de démence de quelqu'un, c'est la source de son charme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:40:15+01:00

Le lecteur était toujours partant pour céder à l'illusion et tenir la fiction pour de la réalité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diable 2016-02-11T14:38:14+01:00

Les gens, comme tu dis, ont peut-être seulement besoin que ça sonne juste. Comme une note de musique. D'ailleurs, c'est peut être ça, le mystère de l'écriture : c'est juste ou ça ne l'est pas. Je crois que les gens savent que rien de ce que nous écrivons ne nous est tout à fait étranger. Ils savent qu'il y a toujours un fil, un motif, une faille, qui nous relie au texte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode