Livres
475 379
Membres
453 113

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

D'autres vies que la mienne



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

À quelques mois d’intervalle, la vie m’a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d’un enfant pour ses parents, celle d’une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu’un m’a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n’écris-tu pas notre histoire ?

C’était une commande, je l’ai acceptée. C’est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l’amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d’un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s’occupaient d’affaires de surendettement au tribunal d’instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d’extrême pauvreté, de justice et surtout d’amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 213 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-02-09T11:30:25+01:00

Le lendemain, au petit déjeuner, elle a ri, vraiment ri et m’a dit: je te trouve drôle. Tu es le seul type que je connaisse capable de penser que l’amitié de deux juges boiteux et cancéreux qui épluchent des dossiers de surendettement au tribunal d’instance de Vienne, c’est un sujet en or. En plus, ils ne couchent pas ensemble et, à la fin, elle meurt. J’ai bien résumé? C’est ça l’histoire?

J’ai confirmé: c’est ça.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un roman à fleur de peau, touchant, délicat, pure. J'y ai ri et un peu pleuré, je l'admet. Une écriture tout en douceur, des mots choisis avec la plus belle attention. "D'autres vies que la mienne" a, d'une certaine façon, contribué à me faire voir la vie , le drame, la mort d'une nouvelle manière. D'une manière vivante. Merci.

Afficher en entier
Argent

J'aime bien les romans de Carrère, comme moi lointain originaire de Russie. Vu la gaité du sujet (!!), j'avais jusque là repoussé la lecture de ce livre depuis des mois. Et puis enfin, je m'y suis plongé. Tout d'abord, le livre est très bien écrit, les idées, le language sont clairs et la lecture est (littérairement) très agréable. Ensuite l'auteur a réussi à trouver un équilibre très juste entre dire les choses sans faux semblants, les présenter aussi cruelles qu'elles le sont, tout en gardant une pudeur écran derrière laquelle on peut se tenir pour ne pas chavirer. C'est un livre qui traite de l'humain absolument, dans ce qu'il a de beau et de tragique et des drames petits et grands qui consituent la violence des destins qui au cours de ces pages se sont croisés: mort d'un enfant pendant le tsunami de 2003 et témoignage des jours qui ont suivi le drame et de la lutte des survivants pour s'en tirer, mort d'une jeune mère de trois enfants emportée à 33 ans par un cancer, petites gens broyées par le surdendettement que deux petits juges de Vienne tentent de sauver, en combattant à leur manière le système. C'est vraiment un livre courageux et très intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alice2028 2018-12-31T15:00:54+01:00
Bronze

J'ai beaucoup aimé le début de l'histoire puis vers la fin, j'ai décroché. Les termes sur le droit sont longs, ennuyeux. Mais c'est dommage parce que les histoires (qui s'emmêlent un peu) racontées sont belles.

Afficher en entier
Diamant

C'est un livre dont on sort difficilement. Un livre bouleversant. Un livre sur la mort, la vie et l'amour. Tout commence par le tsunami en 2004, au Sri Lanka où se trouve l'auteur, et par la mort d'une petite fille. C'est le point de départ de ces vies que nous raconte Carrère, ces vies brisées. Ces deuils dont on n'imagine pas pouvoir se relever. Ce que j'aime chez Carrère, c'est sa capacité à exprimer l'indicible. Ce sont ces phrases, qui paraissent parfois si simples, mais qu'on aimerait tant avoir écrites. Et, ce qui est nouveau chez lui,c'est la douceur, la tendresse, l'amour dont est empreint son livre. Et je trouve touchante cette douceur qu'il semble avoir trouvée. Il y a aussi une infinie tendresse pour ceux dont il parle. Une empathie sans pathos. Les histoires qu'il raconte, les vies qui décrit et les drames qui les jalonnent pourraient parfois faire sombrer son livre dans le larmoyant et le misérabilisme. Jamais il n'est voyeur, jamais il n'est complaisant. Jamais il n'essaie de faire pleurer. C'est beau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetche 2018-07-04T14:04:08+02:00
Lu aussi

Un récit touchant qui permet de prendre du recul sur la vie des autres, leur façon d'appréhender le monde et la manière dont le monde qui nous entoure et nos épreuves nous façonnent et nous changent. Un témoignage fort et puissant qui permet de remettre les choses en perspective.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2018-06-23T13:56:17+02:00
Lu aussi

Ce livre nous apprend à faire face à la mort et à affronter la vie grâce à l'amour. Un très beau témoignage.

Afficher en entier
Diamant

Poignant... Le fait que ce soit authentique peut-être. J'avais peur du côté tragique et j'ai mis 6 mois à l'ouvrir mais je n'ai pas regretté, car ce narrateur témoin un peu extérieur, un peu enfermé dans son égoïsme, qui se confronte à la mort, à la souffrance, à la détresse morale et physique y apprend l'amour -et c'est magnifique- ce pourrait être moi. Ce livre m'apprend comment on peut réagir, faire avec la souffrance et la mort, ce livre nous parle de vies réussies, même si les réalisations sont modestes, réussies car tenues par l'amour au meilleur sens du terme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jaunetop 2017-09-04T20:09:01+02:00
Or

Ce livre a été une découverte pour moi et une bonne découverte! Assez surprenant comme projet, je dois pourtant avouer que c'est une réussite totale pour moi. J'ai beaucoup aimé me plonger dans le coeur des ces familles qui malheureusement souffrent. Mais je l'ai apprécié surtout pour l'apport qu'il a. Il nous éclaire sur la vie, sur comment nous sommes, comment nous trouver : il nous fait prendre conscience. Franchement, un livre à lire car il remet certaines choses évidentes en question et l'auteur montre qu'il est comme nous. C'est cette modestie et cette ouverture de l'écrivain qui parfait le projet!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ips2013 2017-09-04T12:47:29+02:00
Diamant

Sous le soleil exactement, je viens de finir ces deux livres écrits par Emmanuel Carrère.

Pourquoi je n'avais jamais rien lu de lui avant, je me le demande bien. Ou plutôt si, je sais... peut être que j'étais vaguement agacée par le personnage ? Né dans le sérail, cet homme semble avoir tout fait : journaliste, scénariste, réalisateur, écrivain... et le succès lui est venu avec l'Adversaire, son livre qui raconte l'histoire (le roman ?) de Jean-Claude Romand. Souvenez-vous : cet homme qui s'est prétendu médecin pendant 15 ans et a fini par zigouiller sa famille (femme, enfants, parents) quand il a été sur le point d'être démasqué.

Des livres retraçant l'itinéraire de tueurs, qui n'en a pas lus ? Moi la première et ne nous leurrons pas, il y a pas mal de voyeurisme un peu malsain dans cette démarche. Comme lorsque nous croisons un accident de la route et que nous ralentissons, fascinés.

Et pourtant, dans l'Adversaire, comment vous dire ? Emmanuel Carrère a ce talent étonnant que peu d'entre nous ont vraiment : il sait écouter. Voilà, c'est ça. Il écoute et en écoutant, l'autre se met à parler. Librement, sans peur et sans honte. Et de cet échange, de cette écoute et de ces confidences nait quelque chose d'unique, un concentré d'humanité particulièrement fort et émouvant. Et les actes les plus terribles deviennent lisibles, à défaut d'être compréhensibles.

Ce procédé d'écoute (dans une autre vie, Emmanuel Carrère a dû être confesseur !), l'auteur l'utilise dans D'autres vies que la mienne, mais de façon encore plus magistrale je trouve. Ce livre fait penser à un système de poupées russes, révélant un lien entre des événements que rien ne semblait devoir rapprocher : tsunami de 2004, cancer, surendettement... Emmanuel Carrère égrène des petits morceaux d'humanités comme d'autres égrènent des chapelets, et les choses prennent sens tout à coup. Ce livre extraordinaire parle de gens comme tout le monde, du temps qui passe inexorablement et de l'importance de tous ces petits moments de bonheur conjugués au mode présent, banals et pourtant si précieux.

J'ai été bien bête de ne pas lire Emmanuel Carrère avant, et tout ça à cause d'a priori débiles ! Vraiment bien bête...

Bon ben je retourne à mon transat, hein ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cordy 2017-08-25T10:12:51+02:00
Lu aussi

Un ressenti très mitigé pour ce livre, que j'ai trouvé décousu et brouillon, la première partie en particulier. Le texte est bien écrit, mais la distance que garde le narrateur par rapport aux événements m'a vraiment posé problème. Les réflexions, un peu trop clichées, autour des clivages sociaux m'ont aussi pas mal agacée.

Afficher en entier

Dates de sortie

D'autres vies que la mienne

  • France : 2009-03-05 (Français)
  • France : 2010-01-05 - Poche (Français)

Activité récente

louille l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-25T07:36:52+02:00
Lenou68 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-28T11:45:03+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 213
Commentaires 32
Extraits 15
Evaluations 44
Note globale 7.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode