Livres
443 621
Membres
379 432

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Et si on pouvait vraiment créer un monde avec de l'encre et du papier ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madamerrance 2018-05-31T16:56:19+02:00

Les mensonges dépeignent parfois la vérité autant que les faits.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madamerrance 2018-05-31T01:25:33+02:00

A partir du moment où tu dépends de quelqu'un, tu lui donnes tout pouvoir sur toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lunanamitsuki 2018-05-23T13:55:21+02:00

Jamais la jeune fille n'avait ressenti pareil douleur. Une souffrance si poignante qu'elle lui en coupait le souffle. Sa mère avait raison: aux êtres aimés revenait le pouvoir d'infliger les blessures les lus terribles.

Pourtant, Elsa ne pouvait s’empêcher de s'interroger : La douleur naissait-elle vraiment de la perte ? N'était-ce pas tout aussi pénible de n'avoir plus rien à aimer ?

Afficher en entier

Et si on pouvait vraiment créer un monde avec de l'encre et du papier ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kylie77 2018-10-31T20:11:34+01:00

-Dis-moi, Casa, lança-t-il dan se noir. Elsa n'aurait jamais du pouvoir m'entendre depuis sa chambre, si ?

-Signor? demanda la maison d'une voix innocente.

-Tu ne l'aurais pas réveillée, par hasard ?

Casa ne répondit pas tout de suite.

-Vous devez veiller les uns sur les autres, les enfants.

-Espèce de psychopathe manipulatrice, s'emporta Léo. Tout est fichu à cause de toi, maintenant !

-Encore faut-il être humain pour pouvoir agir comme un psychopathe ! rétorqua la maison, très contente d'elle. Moi, je dirais plutôt que la situation évolue dans le bon sens.

-Mais elle me déteste !

-Hmm... Nous verrons bien. Un superbe spécimen que cette jeune fille, n'est-ce pas ?

-Non mais je rêve ! éructa Léo, qui dans son exaspération leva les mains avant de les laisser retomber sur le lit. Elle n'a rien d'un spécimen et j'en ai assez que tu te mêles de nos affaires.

-Ce n'est pas moi qui l'aie embrassée... riposta Casa, moqueuse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kylie77 2018-10-31T20:02:03+01:00

Faraz, lui, tentait de rassurer Skandar avec force caresses. La tension qui régnait dans la pièce déstabilisait la pauvre petite créature.

— C’est maintenant ou jamais, déclara-t-il.

— Tu ne comptes quand même emporter cette chose ? cingla Porzia en le fusillant du regard. Aurais-tu déjà oublié que nous devons faire profil bas ?

Outré, l’alchimiste retira l’animal de son épaule pour le déposer sur l’accoudoir d’un fauteuil.

— Tu verras, un jour, il saura se montrer utile, grommela-t-il.

— J’en doute fort, rétorqua la Pisane. Et maintenant, allons-y !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madamerrance 2018-05-31T16:55:58+02:00

Peu importe que nos soucis soient importants pour le reste du monde, tant qu’ils le sont pour nous.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madamerrance 2018-05-31T01:57:48+02:00

Ne t'inquiètes pas, la prochaine fois, je veillerai à flatter ton égo pendant que je te sauve la mise en moins de deux minutes avec mes inventions créatives. Je ne voudrais pas que tu te sentes menacé par la femme qui se charge de ton travail à ta place.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madamerrance 2018-05-31T01:28:41+02:00

Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer le nombre de siècles que la tour avait vu passer, le nombre d'habitants qui avaient vécu, étaient morts puis étaient redevenus poussière dans l'ombre que cet édifice projetait sur la ville. Le poids silencieux de l'histoire semblait un fardeau bien lourd à porter.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode