Livres
395 100
Comms
1 387 672
Membres
289 850

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

D'ombre et de silence



Description ajoutée par Ori06 2017-10-26T23:45:18+02:00

Résumé

"Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages. C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant." Karine Giebel " Partir sans lui dire au revoir. Parce que je me sens incapable d'affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L'abandonner à son sort. Parce que je n'ai plus le choix. (...) Je m'appelle Aleyna, j'ai dix-sept ans. Aleyna, ça veut dire éclat de lumière. (...) J'ai souvent détesté ma vie. Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves. Là au moins, on ne pourra pas me les voler.

" Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle, où elle condense en quelques pages seulement toute la force de ses romans. D'OMBRE ET DE SILENCE réunit neuf textes, dont certains sont inédits et d'autres restés jusqu'à aujourd'hui très confidentiels. Voici l'occasion de la (re)découvrir intensément, grâce à ce recueil de nouvelles noires, humaines, engagées...

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
5 lecteurs
PAL
13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2017-11-01T20:23:07+01:00

Chaque seconde, penser à sourire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par alapage 2017-12-11T20:40:18+01:00
Or

L'été dernier, la maison d'édition Belfond me faisait découvrir l'auteure Karine Giebel par la biais de son recueil de nouvelles Crimes au musée. Ce fut donc un réel plaisir de recevoir ce recueil écrit par cette auteure de talent.

Nous retrouvons au sein de ce recueil neuf nouvelles sombres, glauques, qui donnent froid dans le dos. Certaines nouvelles m'ont touchés, d'autres bouleversées, mais chose certaine, aucune ne m'a pas laissée insensible. Impossible de ressortir indemne de cette lecture.

Je retiendrai une nouvelle en particulier et c'est la toute première : Aleyna

C'est une jeune fille qui ne désire pas se conformer aux codes d'honneur de sa famille, de son village. Elle refuse catégoriquement de marier l'homme que sa famille lui a désigné. Elle quitte le domicile pour aller retrouver l'homme qu'elle aime, car elle croit qu'ainsi elle pourra réaliser ses rêves.

Les hommes de la famille ne laisseront pas Aleyna détruire leur réputation! Une fin bouleversante, mais ce qui ajoute à l'horreur, c'est de savoir que le sort que l'on réserve à Aleyna est également celui qu'on réserve à cinq mille autres jeunes filles, et ce, juste pour cette année.

Les nouvelles se succèdent et parfois, certaines m'ont même choquée. Mais chaque fois, je suis surprise par la fin. L'auteure réussit à nous surprendre encore et encore. Elle tisse des liens autour de ses personnages juste assez serrés pour qu'on s'attache, pour nous garder en haleine et voilà que la fin nous jette au sol!

Karine Giebel finira son recueil sur une courte et jolie nouvelle : Le printemps de Juliette. Une nouvelle comme les autres où il y a un petit côté sombre, mais également, un message d'amour, et je dois dire que cela apporte un peu de lumière au sein de ce recueil et ça fait du bien!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2017-12-11T08:30:43+01:00
Or

Ces huit nouvelles m'ont vraiment remuée. Toutes sont très prenantes et ont des fins brutales et inattendues. Les sujets sont très actuels, les personnages sont très réussis. Un coup de cœur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanelefort 2017-10-28T21:23:29+02:00
Or

8 Nouvelles relatant des destins tragiques. On ne sort pas indemne de chaque histoire. Vengeance ou résiliation sont les seules issues des personnages. Parfois dans la peau du criminel, ou souvent dans le peau de la victime. Des destins souvent brisés, des hommes ou des femmes parfois courageux. Une vraie réussite. Du Karine Giebel pur et dur....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2017-10-22T14:34:37+02:00
Or

Ce nouveau recueil de nouvelles de Karine Giebel est une vraie réussite, ce sont des nouvelles noires, très noires, bouleversantes, chacune m’a touchée, a retourné mon petit cœur, les personnages sont attachants, fragiles.

Aleyna, c’est l’histoire d’une jeune fille turque, une histoire intense, triste et pourtant tellement réelle encore de nos jours.

Aurore, une nouvelle tragique et bouleversante, les personnages sont attachants et j’ai souffert pour eux. Cette nouvelle m’a beaucoup touchée.

Ce que les blessures laissent au fond des yeux est la plus longue nouvelle de ce recueil. On suit la longue descente aux enfers de Delphine qui essaie de survivre et d’aimer son fils du mieux qu’elle le peut, une histoire très intense qui ne peut pas laisser une maman indifférente.

J’ai appris le silence, une histoire de vengeance triste et oppressante.

L’été se meurt nous raconte une histoire d’amour bien triste.

L’homme en noir, un jeune garçon voit son papa se faire tuer sous ses yeux et se fait la promesse de le venger.

L’intérieur et le printemps de Juliette sont 2 nouvelles très courtes mais avec des fins inattendues et la dernière est remplie de tendresse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SuperNova 2017-10-21T06:55:20+02:00
Argent

« D’ombre et de silence » parce que les personnages de Karine Giébel, sont voués à se taire et vivre dans l’ombre…

Karine Giébel se prête une fois de plus à l’écriture de la nouvelle, récit bien plus court que le roman, et dans lequel son auteur concentre sa prose au profit d’un suspense rapide qu’il maintiendra jusqu’au dénouement lequel créera la surprise, la chute, le choc…

Huit nouvelles (et non neuf), composent ce recueil noir et violent. Karine Giébel nous habitue depuis des années à publier des romans noirs. Ici, les thèmes récurrents sont ceux de la violence, de la vengeance. Sont exploités aussi ceux de l’intolérance, de la révolte, de la colère, le chagrin.

J’ai pratiquement lu tous les livres de cet auteur. C’est un auteur que j’ai toujours apprécié pour la fluidité de son écriture, pour le rythme, l’intensité et la tension qui se dégagent de chacun de ses romans ou nouvelles.

Ce dernier me paraît un peu différent et si je tente la comparaison avec ses autres livres, c’est sans doute celui que j’ai le moins apprécié, car 8 nouvelles augmentent considérablement la violence, parfois gratuite et humiliante, qui se dégage de ces histoires.

J’ai été démunie face à la souffrance de ses personnages, j’ai été révoltée face au comportement d’autres personnages,

J’ai été sensible à la douleur de ces hommes et ses femmes face à la perte d’un être aimé,

J’ai été impressionnée par le courage de certains,

J’ai été, disons-le, ébranlée par trop de violence concentrée dans des récits assez courts,

J’ai été inondée par cette atmosphère « D’ombre et de silence », silence imposé par certains, voulu par d’autres, tantôt étouffant, tantôt sourd, tantôt assourdissant...

Un recueil à lire en connaissance de cause.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"D'ombre et de silence" est sorti 2017-10-19T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 19 Octobre

Date de sortie

D'ombre et de silence

  • France : 2017-10-19 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 7
Note globale 7.43 / 10

Évaluations