Livres
421 327
Membres
337 622

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

D'ombre et de silence



Description ajoutée par Ori06 2017-10-26T23:45:18+02:00

Résumé

"Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages. C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant." Karine Giebel " Partir sans lui dire au revoir. Parce que je me sens incapable d'affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L'abandonner à son sort. Parce que je n'ai plus le choix. (...) Je m'appelle Aleyna, j'ai dix-sept ans. Aleyna, ça veut dire éclat de lumière. (...) J'ai souvent détesté ma vie. Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves. Là au moins, on ne pourra pas me les voler.

" Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle, où elle condense en quelques pages seulement toute la force de ses romans. D'OMBRE ET DE SILENCE réunit neuf textes, dont certains sont inédits et d'autres restés jusqu'à aujourd'hui très confidentiels. Voici l'occasion de la (re)découvrir intensément, grâce à ce recueil de nouvelles noires, humaines, engagées...

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2017-11-01T20:23:07+01:00

Chaque seconde, penser à sourire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Snake 2018-07-12T22:16:47+02:00
Or

Deuxième livre de Karine Giebel que je lis, ici un recueil de nouvelles. Très sombres, violentes et horribles chacune à leur façon. J'ai bien aimé ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bscmm 2018-04-21T21:36:37+02:00
Argent

Un recueil réunissant huit nouvelles, huit scénarios de souffrances.

Comment quelques pages pourraient créer des émotions aussi brutes sur la vengeance, la détresse, la souffrance et le désespoir ? Karine Giebel réussi avec brillo cette performance. Les différents thèmes abordés y sont très bien exploités. En quelques mots seulement elle parvient à nous faire entrer dans le monde d'un personnage sans manque à combler. Avec une maîtrise parfaite des mots, elle nous marque indéniablement dès ses personnages aux fins percutantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yalee 2018-03-14T09:41:40+01:00
Lu aussi

Bon c'est le principe d'une nouvelle mais .. j'ai eu un goût de trop peu. A chaque fin, je voyais une suite, et j'aurais tellement voulu qu'il y en ai une. Sur certaines des nouvelles, j'ai trouvé la fin brutale d'ailleurs. Mais en dehors de ça, c'est bien la plume de Karine Giebel, et c'est toujours un plaisir de la lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2018-02-04T15:15:10+01:00
Diamant

De l’émotion à l’état brut.

« Aleyna » Aleyna, 17 ans, d’origine turque, s’est enfuie chez Sam pour échapper à son mariage. Une nouvelle qui prend aux tripes. On voudrait tellement qu’elle s’en sorte.

« Aurore » Quand le désespoir, la cruauté des autres font de vous un assassin.

« Ce que les blessures laissent au fond des yeux » Par amour, sa vie n’est qu’une lente descente aux enfers.

« J’ai appris le silence » Une vengeance implacable née de l’injustice et de la haine.

« L’été se meurt » Amour, folie…

« L’homme en noir » Le passé réinventé.

« L’intérieur »

« Le printemps de Juliette » Des vies brisées.

En quelques pages, Karine Giebel parvient à donner vie à ses personnages, une densité et une épaisseur telles, qu’ils vous marquent au fer rouge tant ils deviennent réels. Qu’il s’agisse de dénoncer l’horreur des crimes d’honneur, le monde cruel et sans pitié des adolescents, les abus de certains propriétaires ou les ravages d’une agression, l’auteure gagne son pari. Elle n’a pas besoin de centaines de pages pour nous procurer de l’émotion à l’état brut. Chaque nouvelle évoque un monde à part entière. C’est un condensé des souffrances engendrées par la violence, la misère, la solitude, la mort, la folie… Karine Giebel a une écriture limpide, ses mots font mouche à chaque fois, ses descriptions sont d’un réalisme brutal et la psychologie de ses personnages est admirablement dépeinte.

Je remercie NetGalley et les Éditions Belfond pour l’envoi de ce Service Presse.

Des nouvelles qui font mal tant elles rapportent des faits malheureusement bien trop présents dans notre monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-01-31T01:23:27+01:00
Argent

D'ombre et de silence est un recueil de huit nouvelles dont les thématiques principales sont la violence et la vengeance. Comme à chaque fois dans les recueils de nouvelles, il est assez difficile de faire un compte rendu de lecture. Toutes ces nouvelles ne sont pas inédites, certaines d'entre elles étaient déjà parues dans divers recueils.

Les nouvelles sont très noires et bien qu'assez courtes, par l'exercice contraint de la nouvelle, ces histoires n'en sont pas moins efficaces et pleines de suspense.

Des histoires ancrées dans la réalité, des personnages qui sont tous en souffrance avec toute la violence et la barbarie dont l'humanité est capable, une sorte d'enfer sur Terre...

Je préfère largement Karine Giebel dans le format roman mais certaines de ces histoires sont de vraies pépites que je vous recommande de découvrir si vous êtes fans de l'auteure.

En attendant son roman qui sort durant le premier semestre 2018.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2018-01-23T13:47:50+01:00
Pas apprécié

En quelques mots, je dois dire que je ne recommande pas du tout ce livre car il est absolument horrible et on a envie de mourir après l'avoir lu ! C'est un recueil de nouvelles toutes plus horribles les unes que les autres ! Violence en tout genre et surtout gratuites, je n'avais jamais lu de livre de cette auteure et je comptais sur ce recueil pour découvrir sa plume. Ce n'est clairement pas un thriller "classique" à mes yeux mais un recueil de nouvelles très réalistes destinés à bouleverser le lecteur. J'ai d'autres livres de l'auteure dans ma PAL donc je vais surement lire autre chose d'elle mais cela ne m'a pas vraiment fait découvrir le style de l'auteure. Affaire à suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-Liseuse 2018-01-05T09:30:28+01:00
Lu aussi

Merci aux éditions Belfond et à la plate-forme Netgalley pour leur confiance.

Karine Giebel est une autrice que j'ai découverte l'année dernière dans le recueil de nouvelles 13 à table, j'avais à l'époque été percuté par sa nouvelle Aleyna qui reste à ce jour, La nouvelle qui m'a le plus marqué, tous auteurs confondus.

Ce livre regroupe 8 nouvelles de l'autrice, à la fois percutant et abordant des thèmes importants et difficiles. Que ce soit la prostitution, la religion, la vengeance, le mal-être et la cruauté. Nous sommes emportés dans de véritables thrillers psychologiques pour certaines, des tranches de vie cruelles et dérangeantes pour d'autres. Ne pas chercher de happy end, l'autrice ne connaît pas ce registre et c'est avec une oppression certaine que nous venons à tourner les pages de ce recueil.

Lecture rapide, incisive, au final, un vrai page-turner. Chaque nouvelle apporte sa vision de la vie, les façons de tomber bas, de survivre, de se venger. Des moments de vies difficiles pour certains, de plaisir pour d'autres qui aiment la cruauté et faire mal psychologiquement et physiquement. Malgré tout je ne retiens que la première nouvelle qui reste pour m'à part la plus difficile à digérer, la plus difficile à lire... Malheureusement une réalité cruelle et brutale sur la religion, la famille et l'amour.

Chaque nouvelle apporte des émotions émotionnelles fortes, du dégoût, l'envie d'aider son prochain, de la pitié, de la révulsion et être spectateur de scènes horribles, être dans la tête de quelqu'un qui vient à perdre ses moyens et devenir fou, tout détruire et comprendre son geste sans le cautionner. Clairement à ne pas lire si cela ne va pas bien dans votre vie, attendez le bon moment, ce recueil est rempli d'idée noire de souffrance et d'horreur. Mais cela reste du Karine Giebel, des nouvelles de qualité et une plume excellentes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2018-01-04T21:55:32+01:00
Or

Quelle belle surprise !

En général j'apprécie Karine Giebel mais pas vraiment les recueils de nouvelles, ici c'est véritablement bien passé, les sujets abordés sont très variés mais aussi originaux.

Les personnages principaux de chaque récit m'ont captivés de par leur détresse et leur humanité, on se croirait vraiment dans le quotidien de voisins ou d'inconnus croisés dans le tram ou dehors, dans nos villes, tels des histoires vraies.

Souvent nous avons à faire au point de vue d'une victime jusqu'à l'inévitable dénouement auquel on s'attend mais que l'on attend très attentivement quand même ! Vraiment original, je le répète.

Le seul petit défaut à mon goût est ce désespoir permanent qui fini par vous casser le moral en pleine lecture tellement les événements subits sont durs.

Malgré que ce soit un recueil, l'ensemble est cohérent, tout est compatible, aucune des nouvelles ne dénote et c'est un très bon point, un travail d'écriture qui a dû être difficile pour s'imbriquer de si belle manière.

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/01/d-et-de-silence-karine-giebel.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2017-12-11T20:40:18+01:00
Or

L'été dernier, la maison d'édition Belfond me faisait découvrir l'auteure Karine Giebel par la biais de son recueil de nouvelles Crimes au musée. Ce fut donc un réel plaisir de recevoir ce recueil écrit par cette auteure de talent.

Nous retrouvons au sein de ce recueil neuf nouvelles sombres, glauques, qui donnent froid dans le dos. Certaines nouvelles m'ont touchés, d'autres bouleversées, mais chose certaine, aucune ne m'a pas laissée insensible. Impossible de ressortir indemne de cette lecture.

Je retiendrai une nouvelle en particulier et c'est la toute première : Aleyna

C'est une jeune fille qui ne désire pas se conformer aux codes d'honneur de sa famille, de son village. Elle refuse catégoriquement de marier l'homme que sa famille lui a désigné. Elle quitte le domicile pour aller retrouver l'homme qu'elle aime, car elle croit qu'ainsi elle pourra réaliser ses rêves.

Les hommes de la famille ne laisseront pas Aleyna détruire leur réputation! Une fin bouleversante, mais ce qui ajoute à l'horreur, c'est de savoir que le sort que l'on réserve à Aleyna est également celui qu'on réserve à cinq mille autres jeunes filles, et ce, juste pour cette année.

Les nouvelles se succèdent et parfois, certaines m'ont même choquée. Mais chaque fois, je suis surprise par la fin. L'auteure réussit à nous surprendre encore et encore. Elle tisse des liens autour de ses personnages juste assez serrés pour qu'on s'attache, pour nous garder en haleine et voilà que la fin nous jette au sol!

Karine Giebel finira son recueil sur une courte et jolie nouvelle : Le printemps de Juliette. Une nouvelle comme les autres où il y a un petit côté sombre, mais également, un message d'amour, et je dois dire que cela apporte un peu de lumière au sein de ce recueil et ça fait du bien!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2017-12-11T08:30:43+01:00
Or

Ces huit nouvelles m'ont vraiment remuée. Toutes sont très prenantes et ont des fins brutales et inattendues. Les sujets sont très actuels, les personnages sont très réussis. Un coup de cœur !

Afficher en entier

Date de sortie

D'ombre et de silence

  • France : 2017-10-19 - Poche (Français)

Activité récente

Snake le place en liste or
2018-07-12T22:13:41+02:00
luce39 l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-18T20:09:03+02:00
elody59 l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-06T10:54:40+01:00

Les chiffres

Lecteurs 44
Commentaires 13
Extraits 3
Evaluations 20
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode