Livres
558 058
Membres
606 018

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par dadotiste 2021-03-01T18:21:11+01:00

École des loisirs, p. 216

« [O]n ne reste pas éternellement mutilé par une déception amoureuse. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-03-01T18:20:51+01:00

École des loisirs, p. 84

« La mariée ira mal. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-03-01T18:20:41+01:00

École des loisirs, p. 84

« “Drôle de lord, drôle de lord, drôle de lord”, pensa-t-elle encore. À tant la répéter, elle réalisa que cette pensée était un palindrome : la formule se lisait dans les deux sens. Est-ce qu'elle était d'autant plus vraie ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-03-01T18:20:32+01:00

École des loisirs, p. 13

« — J'étais mal informée. Certes, lord Handerson a fait savoir qu'il cherchait une épouse. Il reçoit chez lui les jeunes prétendantes. Mais... mais...

MRS Barrett manquait d'air. Elle repris, un ton plus bas :

— Il exige de les recevoir sans parents ni chaperon, le soir et... il leur fait passer une nuit au château ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-03-01T18:20:23+01:00

École des loisirs, p. 2

« — Maman, je connais ce conte. Le prince avait caché un petit pois entre le sommiers et le premier matelas. La jeune fille était d'une telle délicatesse qu'elle en fut gênée toute la nuit.

— Petit sotte ! Vous ne connaissez rien encore. Ne vous semble-t-il pas que cette histoire de pois est absurde au possible ? Que la morale en est on ne peut plus bête ? Sentir un petit pois à travers dix matelas ! Comme si une bonne épouse devait être à ce point fragile, et se pâmer au moindre inconfort !

[...]

— Et le petit pois ?

— Le petit pois, voyons ! Vous pensez bien qu'il n'y en avait pas plus que de citrouilles et de haricots magiques. Ou de bébés qui germent dans les roses et les choux. Cette manie de masquer la réalité derrière des légumes ! Ma douce, le conte du petit pois sous le matelas, c'est une soupe qu'on fait avaler aux fillettes innocentes. L'histoire réelle, celle de ce lord et des prétendantes qui couchaient chez lui, elle n'est pas pour les enfants. Il est des vérités sur les nuits des jeunes filles et ce qu'elles font en leur lit, qu'on apprend en grandissant. Ce sont ces secrets que je m'en vais vous conter. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode