Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dadoli : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Chiens de sang Chiens de sang
Karine Giebel   
Le premier livre de Karine Giebel que je lis. Une traque haletante qui donne envie de lire d'une traite ce roman jusqu'au rebondissement final.

par Dadoli
Territoires Territoires
Olivier Norek   
Excellent roman, dans lequel j'ai trouvé tout ce que j'aime : un rythme soutenu porté par une écriture dynamique, des dialogues qui font mouche, des personnages éminemment sympathiques.

J'ai adoré l'histoire sur fond de politique de la ville dévoyée, de trafics et leurs répercussions sur la vie d'un quartier. Egalement les rivalités des services de police, le fonctionnement de la justice, les émeutes de banlieue...

On sent le vécu dans les faits qui nous sont racontés, mais j'ai aimé que le côté humain soit toujours mis en avant. C'est une des forces de l'auteur, dont j'aime décidément la plume.

Un vrai coup de coeur ! et le bonheur de savoir que Surtensions est dans ma PAL. Gageons qu'il ne tardera pas à en sortir...

Germinal Germinal
Émile Zola   
Émile Zola est un génie des mots, qui n'est pas à la porté de tout lecteur. Je suis contente d'avoir pu apprécier ce livre, car il aide vraiment à comprendre beaucoup de choses sur l'histoire.

par Zélyie
Le Père Goriot Le Père Goriot
Honoré De Balzac   
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.

par myra44
Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Stieg Larsson   
Excellent livre, avec une superbe ambiance noire. C'est sympa aussi que d'avoir comme cadre la Suède qu'on voit peu souvent dans les livres. J'ai adoré le livre alors qu'à la base je ne suis pas très porté sur les polars. Les personnages ont des personalités fortes et l'intrigue devient de plus en plus prenante au fur et à mesure des pages. J'ai hâte de commencer le tome 2 mais je vais quand même lire autre chose avant, le temps de digerer le premier. :)

par Virgile
Ne lâche pas ma main Ne lâche pas ma main
Michel Bussi   
J'ai bien aimé ce roman. Pour moi ce n'est pas le meilleur de l'auteur mais il tient ses promesses. Décor paradisiaque: La Réunion, famille idéale au premier abord, personnages sympathiques et un joli suspense même si le dénouement m'est apparu assez rapidement... Une lecture agréable pour cette fin de vacances et certainement un nid de souvenirs pour les gens qui connaissent la Réunion...

par juju189
Un avion sans elle Un avion sans elle
Michel Bussi   
Intense et dévorant

1980, un avion se crashe dans le Jura, 178 morts. Seul un bébé de 3 mois a été éjecté à une centaine de mètres de l'avion, indemne, un miracle.
Les médias s'emparent de l'affaire qui déchaîne les passions, la population se prend d'un incroyable engouement pour cette toute petite poupée blonde, surnommée Libellule...
Mais bientôt deux familles réclament le bébé et le cauchemar commence...
C'est mon premier Bussi mais certainement pas le dernier. Dans un roman ce que je préfère, c'est être bluffée dès les premières pages, ici j'ai eu un véritable coup de coeur pour le style de cet auteur qui nous plonge dans une intrigue terriblement maitrisée et incroyablement bien ficelée, qui s'étend sur 18 ans. On partage le ressenti et l'évolution de plusieurs protagonistes à travers le carnet de notes d'un détective privé qui travaille sur l'affaire. On est complètement scotché aux pages tant ce livre est addictif, on dévore les révélations qui s'enchainent en résistant à l'envie de se jeter sur les dernières pages tant le suspense est intense. Je l'ai lu en deux jours jusqu'à ne plus pouvoir garder les yeux ouverts tellement j'avais envie de connaître la fin... Et quelle fin !!
600 pages de pur bonheur.

Or : 8.75/10
Revival Revival
Stephen King   
Je n'ai pas vraiment été séduite par ce nouveau Stephen King. Je trouve que cela fait quelques années maintenant que l'auteur peine à produire des histoires aussi marquantes que celles de ses débuts, comme Shining, Simetierre, Cujo ou Salem...
Les derniers crus sont plus fades : je pense à Joyland, Duma Key, Désolation...

J'ai de plus en plus l'impression que King applique simplement une recette bien éprouvée. Ses histoires et ses personnages se ressemblent, avec leurs troubles, leurs défauts, leurs addictions... Certes, c'est ce que l'on aime chez Stephen King, mais lorsque cela en devient prévisible, c'est un défaut selon moi.

A aucun moment je n'ai été surprise dans cette histoire. Aucun suspense, on sait que les choses vont mal tourner dès le départ, on sait pourquoi, on connait même la morale que l'auteur cherche à nous délivrer... Quant à l'hommage à Lovecraft, Stoker, Shelley et j'en passe, il est plus que léger.

Pour moi, l'hommage intervient surtout à la fin, et renvoie particulièrement aux "Grands Anciens" de Lovecraft, avec son irrépressible angoisse de ce qui nous dépasse. La fin, pour le coup, est très réussie. S'il y a bien une chose que j'ai appréciée dans ce roman, c'est l'angoisse sourde et amère qu'elle transmet à son personnage principal, et donc au lecteur, à la toute fin. Mais quel dommage d'avoir dû attendre cette fin pour trouver enfin un hommage digne de ce nom et un malaise profond, ce qui faisait véritablement la sève des premiers King, en fait.

Bref, en dehors de ça, rien de vraiment neuf à rajouter: le style reste addictif et les personnages attachants, dans toute leur fragilité. Mais je ne peux me départir de cette impression que King applique sa méthode gagnante, et reste superficiel quant à son implication vis-à-vis de ses derniers romans.

Il manque des tripes !!!

par Natalea
5150 Rue des Ormes 5150 Rue des Ormes
Patrick Senécal   
Premier livre que je lis de cet auteur et j'ai adoré. Je pose désormais un autre regard sur un jeu d'échecs et la fin m'a laissé coi. Excellent roman.

par Dadoli
L'Anatomiste L'Anatomiste
Marilyne Fortin   
Ce roman est un petit bijou tant par l'objet en lui même que par la forme. On se retrouve plongés à l'époque de la renaissance pour des aventures romanesques qui comblent nos attentes. On suit l'itinéraire passionnant d'un personnage solitaire doué pour le dessin, en passe de devenir un artiste de talent...

De son enfance pauvre et malheureuse à l'apprentissage et à sa servitude, il relèvera les embûches humblement et patiemment. Le roman est noir, on est imbibé des corps, de la mort au service de la dissection, de l'anatomie, de la médecine. L'ambition avide et démesurée déraisonne les esprits. On évoque un milieu où les masques font légion et où il est difficile selon son rang de trouver sa place. Et pourtant deux âmes parallèles vont se croiser pour faire un petit bout de chemin ensemble... Marie Ursule et Blaise vont lire en eux même, se dévoiler, être sincère.

L'histoire d'amour est belle, sublime, personnelle et touchante. La sensibilité de ces deux êtres est sublimée, mise à nu et nous bouleverse. L'auteur réussit à nous immerger dans cette histoire avec une aisance déconcertante. Elle réussit à donner à son récit un relief saisissant de réalisme.

Ce roman historique ne souffre d'aucune longueur et lui confère un caractère immense. L'aventure est singulière, inoubliable. L'écriture est brillante, érudite, soignée.

Je suis conquise, impressionnée et ce roman à la hauteur mérite de rencontrer son lecteur. C'est d'ailleurs tout ce qu'on lui souhaite !
  • aller en page :
  • 1
  • 2