Livres
567 769
Membres
622 477

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de dadotiste : Liste d'Or

Le Prince des marées Le Prince des marées
Pat Conroy   
Après "Beach Music, roman que je vénère si l'on peut dire, j'ai enchainé sur "Le Prince des Marées", qui reprend un peu les mêmes ingrédients que son cadet; histoire familiale violente, mêre à la personnalité très forte, omniprésente dans la vie de ses enfants et en particulier du narrateur, folie et suicide d'un des personnages (Shyla dans l'un, Savannah dans l'autre), descriptions du Sud profond des US absolument splendides, style d'écriture un peu tout à la fois: férocement drôle, triste à en pleurer en lisant, envoûtant...
Ah oui, que j'ai aimé ces deux romans!
Chaque lecture apporte le même plaisir.
Achetez, lisez le "Prince des Marées", il en vaut plus que le coup!

par fredmerck
Les Trois Sœurs Les Trois Sœurs
Anton Tchekhov   
L'univers des soeurs se joue entre l'impuissance et la frustration. Elles ont la sensation qu'elles appartiennent à un monde qui meurt et qu'elles ne pourront pas changer. Elles ne savent pas à quels idéaux se vouer.
C'est le rêve de retourner un jour à Moscou, la ville de leur enfance qui les maintient en vie. Illusion vaine qui m'a particulièrement intéressé dans cette pièce...
Plus proche de nous qu'elle n'y parait, "Les Trois Soeurs nous montre une jeunesse qui se perçoit sans avenir dans un monde qui n'est pas fait pour elle.

par dadotiste
La Machine infernale La Machine infernale
Jean Cocteau   
Livre foisonnant de références et d'intelligence . Hilarant sur certains aspects ( le traitement de Jocaste, les clins d'oeil intertextuels comme macbeth ou encore la fameuse écharpe rouge " je vais finir par m'étrangler avec", les anachronismes ) et tragique sur le plan de la constitution humaine et de l’orgueil. Cocteau reprend le mythe d'Oedipe sous différents aspects : avec Sophocle mais aussi avec Freud. Une oeuvre vraiment énorme.

par Sadess
Le Pays lointain Le Pays lointain
Jean-Luc Lagarce   
Le pays lointaint est le dernier texte écrit par JL LArce. L'auteur mort du sida en 1995 à mis la maladie au centre des plusieurs de ses pièces.
Le pays lointain raconte l'histoire de Louis, retournant dans sa famille afin d'annonce sa prochaine mort.
L'auteur aborde ici les difficultés d'une maladie incurable.
Comment dire la vérité à ses proches et enfin comment pouvoir partir l'esprit tranquille et ne pas avoir de regrets.

Les personnages sont complexes mais types : Longue Datel'ami de toujours, la mère, le père; Antoine le frère, Suzanne la soeur, Catherine la belle soeur et Hélène. Certain sont sans rôle particulier : "un garçon, tous les garçons" ou "Le guerrier, tous les guerrier" qui opèrent dans la pièce comme des machinistes qui jouent les rôles des hommes que Louis a croisés durant sa vie. L'univers de la pièce semble alors être le lieu d'une multiplication, d'une mise en résonance où s'additionnent les figures, les voix et les expressions de tout ce que le mourant a connu dans son existance.

Si la pièce fait réfléchir à la façon d'aborder la mort, elle nous fait également réaliser l'importance de nos deux familles : celle de sang et celle que l'on se choisit ; sans les deux, il n'y a pas d'équilibre ni de repère.

par dadotiste
Nous, les héros Nous, les héros
Jean-Luc Lagarce   
Comédie par excellence. La pièce met en scène une troupe de comédiens à l'issu d'une représentation. Entre jeu et réalité, tout se confond. On a l'impression que les personnages n'ont jamais finit de jouer.
Enfin, comme dans la plupart des pièces de Lagarce, on peut s'attarder à interroger le silence des personnages qui cache toujours bien plus qu'il n'y parait.

par dadotiste
Juste la fin du monde Juste la fin du monde
Jean-Luc Lagarce   
Une pièce très émouvante avec des personnages qui se disent leur amour à travers des querelles et des banalités pour ne pas avoir à se dire ce qui est vraiment important.
Louis est venu annoncer une nouvelle importante à sa famille : il va mourir mais, il repartira sans avoir rien dit...
Cette pièce pourrait éventuellement (ce n'est pas prouvé) être une sorte d'autobiographie de J-L Largarce qui était à l'époque atteint du sida...

Comme le dit "petitefée", il s'agit d'une pièce très dure à jouer car il faut arriver faire passer aux spectateurs le fait que les personnages ne savent pas quoi se dire et ont sans cesse besoin de se justifier en reprenant leurs phrases pour les dire autrement. Ces répétitions n'en sont absolument pas, ce qui est donc très difficile à jouer. Si les personnages ne se disent rien, dans le jeu, tout doit être dit...

Une pièce compliquée mais... superbe !

par dadotiste
Fables Fables
Jean De La Fontaine   
Les fables ... On les a appris à l'école primaire, on les a récité au collège, on les a étudier au lycée et elles resteront dans nos tête jusqu'à la fin des temps.

par amand0802
Roméo et Juliette Roméo et Juliette
William Shakespeare   
Inspirée d'un conte italien, c'est LA tragédie amoureuse par excellence ! Un classique qu'il faut absolument avec lu au moins une fois dans sa vie, l'histoire de ce couple étant devenue un mythe incontournable aujourd'hui.
J'étais lycéenne à ma première lecture de cette pièce et je me souviens avoir été frappée par l'alternance du comique et du tragique dans un pièce aussi sombre. Ainsi que la dualité entre les images de l'ombre et de la lumière. C'est une pièce profondément riche et poétique (certains passages me font penser aux Sonnets de Shakespeare) et qui m'a énormément touchée et remuée par son histoire d'amour impossible.
Quelques larmes plus tard, je vous recommande chaudement la lecture de cette pièce. A vos mouchoirs !

par Brit
Le Songe d'une nuit d'été Le Songe d'une nuit d'été
William Shakespeare   
J'adore cette pièce. Je l'ai lue, vue et je ne m'en lasse pas. La féerie, l'histoire bien construite malgré la fluidité d'écriture... Premier Shakespeare : Bingo.

par Peili
Hamlet Hamlet
William Shakespeare   
Incontournable mais surtout sublime...
L'histoire nous parle d'un poison...
Mais de quel empoisonnement s'agit-il.... telle est la question.
Est-ce de celui d'un roi tué par son frère ? où celui de l'empoisonnement de l'humanité ?
On est ici dans le duel de la parole.
Hamlet se bat contre la cécité et tente de redonner au monde sa capacité d'être et de voir.

par dadotiste

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode