Livres
595 294
Membres
673 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Daevabad, Tome 2 : Le Royaume de cuivre



Description ajoutée par Shiravee 2021-12-01T14:38:39+01:00

Résumé

Le sang peut être aussi dangereux que n'importe quel sort...

Vous pensiez tout savoir sur la légendaire Cité de Laiton ? Vous n'avez encore rien vu.

Vivant autrefois de petites arnaques dans les rues du Caire, la vie de Nahri a changé à jamais lorsqu'elle a invoqué Dara, un redoutable et mystérieux djinn. Transportée dans la cour royale de Daevabad, la légendaire Cité de Laiton, Nahri doit assumer son héritage caché et ses pouvoirs, mais cette cage dorée sera fatale pour sa tribu au moindre faux pas.

Exilé pour avoir osé défier son père, Ali est à la dérive dans les sables impitoyables de sa terre natale. Traqué par des assassins, il s'appuie sur de nouvelles capacités qui lui ont été octroyées et qui menacent de révéler le terrible secret de sa famille.

Alors que les djinns se rassemblent à Daevabad pour célébrer un nouveau siècle, une menace se profile dans le Nord. Celle-ci promet d'amener une tempête de feu jusqu'aux portes de la ville... avec l'aide d'un guerrier pris entre deux mondes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 135 lecteurs

extrait

" - On ne renonce pas à mener une guerre simplement parce qu'on perd des batailles, Alizayd. On change de tactique. Tu as sûrement appris ceci à la Citadelle. " P263

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Amoureusedeslivres 2022-05-13T21:48:00+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je crois que j'ai un peu plus aimé ce T2 au premier. J'avais reproché au T1 un aspect trop "young adult" alors que c'est un récit de fantasy adulte. Et ce T2 m'a apporté cette confirmation, avec des personnages bien plus gris, qui ne pensent pas qu'à leur love interest et des complots politiques riches. J'ai quand même retrouvé les longueurs (je pense que l'autrice aurait pu donner la même richesse à son texte en enlevant plusieurs dizaines de pages haha). Comme pour le T1, ce qui fait grimper l'appréciation à mes yeux est le final. La montée vers le climax est longue, mais vaut le coup. Les 150-200 dernières pages étaient superbes, avec un beau concentré d'action très bien écrite, de personnages qui se croisent dans des affrontements physiques, psychologiques et moraux intenses et de révélations qui donnent bien envie de lire la suite. Cette fin était clairement maîtrisée et c'est ce que je retiens le plus de ma lecture.

Pour détailler un peu, j'aimais déjà bien nos trois narrateurs et les persos secondaires (sauf les bien relous, je pense à toi le Roi fuuuh), mais ce T2 a clairement apporté ce qui manquait à chacun pour qu'ils me captivent réellement. J'aime beaucoup Nahri, qui compose avec les cartes qu'elle a en mains et fait tout pour en attraper de nouvelles. Ali était touchant et j'apprécie que l'autrice parvienne à faire de ses défauts de véritables obstacles à son cheminement personnel et à l'histoire. Pour Dara, c'est un peu plus compliqué, mais je salue vraiment S.A. Chakraborty pour le travail qu'elle a fait autour de la notion de loyauté, de devoir, de rédemption personnelle… Chaque personnage suit un chemin qu'il pense être juste et tout suit une cohérence qui les mène inexorablement vers des points de non-retour.

L'histoire a aussi gagné en profondeur grâce à un contexte géopolitique qui s'étend et s'épaissit. Le T3 risque d'être très cool de ce point-de-vue là aussi, surtout si d'autres espèces que les djinns s'en mêlent vraiment. Le world-building est super cool, très dépaysant pour une occidentale comme moi et ça fait plaisir de découvrir des cultures, paysages et mythes d'Afrique et Asie centrale. La question de la religion est aussi intelligemment posée, même si c'est parfois pas toujours clair pour moi la néophyte de comprendre qui sont les grands personnages historiques mentionnés et leur rôle dans les textes sacrés. Je suis aussi étonnée du mélange Islam et djinns/créatures fantastiques, mais je suppose que la richesse est aussi dans la cohabitation des croyances.

Concernant l'écriture, c'est très bien décrit. Les dialogues sont agréables à suivre et punchy. Les scènes d'action sont très prenantes également. Il y a peut-être un chouïa trop de descriptions à mon goût (ou alors je suis juste pas fan de ce concept de décrire tout en bloc au moindre changement de lieu). Je pense que le texte n'aurait pas souffert de plus de corrections éditoriales, j'ai l'impression que c'est pas encore 100% fluide le passage anglais-français.

Afficher en entier
Or

Le T1 avait mis la barre tellement haut que je n'avais qu'une hâte : retrouver cet univers extrêmement riche et son intrigue incroyable

J'attendais avec impatience KoC parce que le tome 1 était une découverture inattendue qui m'avait laissée sur les fesses et dont le dénouement était fou (enfin dénouement... Le cliffhanger !). Pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher d'être un peu déçue par le démarrage : j'ai eu beaucoup plus de mal à rentrer dans l'histoire à cause de plusieurs points.

J'ai d'abord trouvé l'action un peu lente : le temps a passé après les évènements du T1 et il s'agit majoritairement de description et de remise en contexte. Même si je vois a posteriori que tous les éléments sont utiles à la bonne compréhension du lecteur et à la cohérence globale du récit, j'ai du me remettre dans la chronologie pour tout comprendre et pris moins de plaisir à lire le début.

Cela s'explique surtout par le fait qu'avec les différents points de vue et les personnages à différents endroits (et donc face à différentes problématiques), le récit est morcelé. Puisqu'on change à chaque fois de personnage, j'ai coupé ma lecture entre les chapitres ce qui n'aidait pas. Même si j'adore cette histoire, je n'ai commencé à apprécié ma lecture qu'à la moitié voire au tiers du livre ce qui est dommageable.

Une fois que les personnages se retrouvent, l'action commence enfin ! J'en ai presque oublié la première partie tellement j'ai été transportée par le récit, beaucoup plus vivant. Je retrouve le rythme, l'envie de savoir ce qu'il se passe et toutes les autres sensations que j'avais déjà eues.

Tout est imbriqué et rien n'est laissé au hasard. Vous vous rappelez de cet évènement ou de ce personnage du T1 ? Et bien il ne s'agissait pas que d'un détail fait pour rendre le récit plus réaliste. Je n'ai pas été déçue niveau plot twist, révélations, trahisons, émotions... C'était une montagne russe intense jusqu'à la fin du livre et je n'ai pas vu grand chose venir. J'étais même bouche bée ou en pleurs à certains moments, c'est dire !

De nouveaux personnages sont introduits et ils nous en apprennent plus sur des histoires conjointes à l'intrigue principale, on s'intéresse un peu plus à des personnages secondaires et on découvre qu'ils peuvent jouer un rôle fondamental dans l'évolution du récit, on entrevoit de nouvelles facettes des personnages principaux et des préjugés sont déconstruits. J'ai toujours beaucoup apprécié avoir une diversité de personnages, tant au niveau de la représentation de genre ou de couleur qu'au niveau psychologique. Ici, on a vraiment de tout : le héro, l'anti-héros, l'incompris, ceux qui oeuvrent dans l'ombre... Mais aucun n'est manichéen : on se rend vite compte que chacun fait ce qu'il pense être le mieux pour le bien commun, même si le prix a payer peut être lourd.

Comme d'habitude, je reste coite à la fin de la lecture, qui s'est finie dans un déferlement d'émotions et je me mords les doigts de ne pas avoir le T3...

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome un peu plus long que le premier et avec des rebondissements surtout à la fin.

Afficher en entier
Diamant

Si ce tome est pour moi aussi bien que le premier, il y a tout de même un peu moins d’action et plus d’enjeux politiques et sociaux. Pour moi, ce n’est évidemment pas un problème, j’adore les intrigues comme celle-là.

Pour cette chronique, j’aimerais mettre à l’honneur Nahri qui a mon respect le plus profond. Elle a vraiment une vie de merde (vivant dans un monde ultra patriarcal, mariée de force à un alcolo qui préfère coucher avec d’autres, aucun réel pouvoir politique, etc.) et pourtant elle s’accroche et elle fait un maximum avec le peu de ressources qu’elle a. Mais si elle croit ne plus avoir d’espoir, elle se bat quand même pour les autres. C’est une femme d’une force et d’une intelligence incroyable.

Pour les autres persos, disons que j’ai fait un choix important  j’ai tranché entre Dara et Ali… et mon cœur penche pour Ali. Bah oui, déso mais Dara j’approuve de moins en moins ses actions, j’ai envie de le secouer en disant MAIS T’ES BIESSE OU QUOI ??? Alors qu’Ali, même s’il reste un doux rêveur, il murit énormément. Bref je l’aime (pas autant que Nahri n’empêche).

Enfin, je l’ai sûrement déjà dit dans ma chronique du tome 1, j’adore la construction des conflits ethniques à Deavabad. C’est ultra complexe, impossible de dire qui sont les méchants et les gentils, c’est bien plus compliqué que ça, c’est des années d’histoire, de conflits, de ségrégation, de vengeance, etc. En fait c’est carrément plausible. Et j’aime avoir le point de vue d Nahri qui est totalement étrangère à cette rancœur et qui veut juste aider tout le monde.

Bref, je m’arrête ici pour mon éloge à Nahri et S.A. Chakraborty, et je vous conseille grandement de lire ce livre !

Afficher en entier
Diamant

C'est tellement bon de commencer une saga qui nous emporte tellement, qu'on enchaîne les tomes sans même se soucier du reste. Et c'est encore meilleur quand le deuxième tome a un tel niveau.

Espoir, peur, tristesse, colère, impuissance, on est malmené tout le long du récit sans jamais apercevoir l'issue des événements.

Les personnages surprennent que ce soit en bien ou en mal... Ça nous rappelle que malgré avoir lu plus de mille page sur eux, on ne sait pas de quoi ils sont capable.

j'ai lu les dernières pages le cœur serré. Les révélations finales m'ont achevées. Le troisième tome s'annonce très différent, j'ai hâte !

Pour ne rien spoiler, je ne citerai pas de nom mais un des personnage mérite de sacrés claques !

Afficher en entier
Or

J’ai été tenue en haleine principalement car j’attendais que deux personnages se retrouvent. J'avais envie de mourir tellement j’étais impatiente (cette phrase n'est pas française, mais tu as compris.).

Sauf que leurs retrouvailles étaient tellement DÉCEVANTE, j’étais en colère (à lire avec l'accent du sud)

En vérité, ce tome était à couper le souffle, je me demande même si je ne l’ai pas préféré au premier. Après mures réflexions (approximativement 5 secondes), il manque de la romance ou de la tension dans ce tome (ce qui aurait pu le faire passer dans mes favoris.)

L’auteure a réussie à me faire LÉGÈREMENT apprécier Ali, mais vraiment LÉGÈREMENT, il me fait toujours pas rêver quoi. Son frère par contre 😏, même si sa morale est discutable, il est très intéressant, ce n’est pas un protagoniste, pas non plus un ange, mais c’est un personnage très humain. Nahri : ma vida, elle est vraiment inspirante et tellement badass hihihi

Alors, par contre, relisez le tome 1, sinon vous aller être PERDUS, j’avais oublié l’intrigue politique, qui aimait et détestait qui, pourquoi ils se faisait la guerre, qui était de la famille royale, uN VrAi bOrDeL.

Mais c’est tout le charme de ce livre, une vraie beauté, incroyablement bien travaillée, réaliste à souhait et d’une qualité exceptionnelle avec une ambiance de folie. Que ce soit dû au paysage, de la ville ou du palais, ou alors dû à l’action ou aux complots, j’ai été complétement conquise par ce second tome et je prévois de mourir au prochain (non, jamais dans l’abus ici, je pressens juste que l’auteure va faire crever des personnages)

D’ailleurs, je suis morte de rire, j’ai reregardé mes stories updates pour écrire cette chronique et j’étais en train de chialer parce qu’il y avait eu une ellipse de temps. Je cannnee

Les ellipses me font toujours quelque chose, parce que tu te dis que pendant des mois voire années, tes personnages préférés ne se voient pas et l’auteure elle m’a chamboulée en écrivant ça *pleure*

Afficher en entier
Or

Ce second tome est plus axé sur la politique que sur l’action. Pour autant, je ne me suis pas du tout ennuyée dans ma lecture. J’ai eu l’impression que ce tome servait de transition et de préparation au troisièmes que j’attends donc avec beaucoup d’impatience.

Afficher en entier
Diamant

Après la monstruosité qu'était “La Cité de Laiton”, j'en attendais beaucoup du “Royaume de Cuivre”. Mais, sincèrement, je pense que ce roman aura dépassé toutes mes attentes. Et, cette fin ! Vraiment hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Le début est un peu poussif, car contrairement au premier tome qui intègre une partie "voyage", quasiment tout le roman se déroule entre les murs de Daevabad. L'auteure a aussi un peu insisté - à mon goût - sur l'impuissance des personnages, coincés dans l'emprise de fer du tyran Ghassan, leur morosité finit par déteindre.

Problème typique des livres américains, un manque de descriptions. Le premier volet en avait un peu mais, sans doute sous prétexte que la cité est déjà connue, cela n'a pas été reconduit sur celui-ci.

Pour le reste, rien à dire, c'est un excellent travail délicieusement complexe, avec des protagonistes ambivalents aux personnalités marquées. Un grand soin est apporté à la vraisemblance de cet imbroglio de relations claniques, de complots, de d'amitiés et de trahisons. De la "fantasy politique" de la plus belle eau, une sorte de "Trône de fer" du Moyen-Orient.

Afficher en entier
Or

Ce deuxième tome est un parfait condensé d'action, de suspense, de trahisons et de retournements de situations. Nahri souffre plus que jamais au fil des chapitres, j'ai eu beaucoup de peine pour elle. Ghassan est un psychopathe avide de pouvoir. Spoiler(cliquez pour révéler)Tout comme Manizheh, au passage. Cette femme ne cesse de dire que Ghassan est un tyran, que les Geiziris sont des monstres, mais elle est pire ! Pour moi, la fin est un bon retour de karma pour tout le monde, ça les apprendra à massacrer des innocents pour le pouvoir. J'ai hâte de voir comment toute cette histoire va se terminer et surtout, de savoir si certains personnages vont enfin pouvoir trouver la paix.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Daevabad, Tome 2 : Le Royaume de cuivre" est sorti 2021-12-09T07:14:05+01:00
background Layer 1 09 Décembre

Dates de sortie

Daevabad, Tome 2 : Le Royaume de cuivre

  • France : 2021-12-09 (Français)
  • USA : 2019-01-08 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Kingdom of Copper (Daevabad #2) - Anglais
  • Il regno di rame - Italien
  • De koperen koning - Néerlandais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 135
Commentaires 21
extraits 6
Evaluations 63
Note globale 8.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode