Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de dakenyes : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
E=mc² mon amour E=mc² mon amour
Patrick Cauvin   
Un livre d'une tendresse infinie...

Une histoire d'amour. Oui, peut-être. Mais empreinte de philosophie, et d'un regard, pardon, de deux regards différents sur le monde.

Les héros sont des enfants. Mais encore? Ils sont précoces. "Qu'importe?" s'exclameront certains. Cependant, là est la beauté de ce livre. Ces deux ados pas comme les autres, qui vont se trouver, apprendre à se connaître, et au final se dénicher des tas de ressemblances!

L'écriture de l'auteur m'a semblée à la fois spéciale et légère, ce qui transformait le roman en "film", de telle manière que j'avais la sensation de suivre l'action en 'direct'.

Un roman brillant, original et fourmillant d'émotions, à partager absolument!

par Ophie
Sauf Sauf
Hervé Commère   
Mais il est fou, dis ! Dingue ! (comme le disait Jacquouille). Oui, il est dingue, cet auteur, moi je te le dis !

Hervé Commère m'avait déjà époustouflé avec « Ce qu'il nous faut c'est un mort » et là, il m'a décoiffé.

Pire, je pourrais même dire qu'il m'a troué le c** mais je ne voudrais pas qu'il ait des problèmes et qu'on l'accuse d'abus textuel sur la pauvre lectrice que je suis.

Oui, ce roman est un truc de ouf (pour parler djeuns), tout en étant réaliste. C'est court, c'est intense, sans que l'auteur ait bradé la qualité de son histoire, de ses personnages ou de son écriture.

Au départ, tu te poses moult questions sur le pourquoi du comment un album photo, censé avoir brûlé avec le manoir, se retrouve dans les mains de Mathieu, propriétaire d'un dépôt-vente et, accessoirement, fils de ses parents qui sont mort dans l'incendie dudit manoir. Tu m'suis ?

Il y a du mystère, qui, tel un brouillard léger, entoure cet album photo. Ensuite, le brouillard s'épaissi, tout comme le mystère et les questions affluent dans ta tête, sans que tu puisses trouver la solution de l'affaire. Je pensais l'avoir trouvé et je me suis plantée. Et royalement !

Avançant à vitesse élevée dans ta lecture, malgré la purée de pois, tu la vois se lever vers la moitié du roman et là, tu as la trouille : si l'auteur nous raconte tout, qu'est-ce qu'on va faire le reste du roman ? Se gratter les cou…des ??

Si le brouillard s'est levé en partie, l'auteur sort ensuite le canon à smog et t'enfumes un peu plus, te faisant tourner en bourrique au niveau cérébral car tu cherches le fin mot de l'histoire, mais aucun des scénarios échafaudés dans ta tête ne sera plausible.

D'ailleurs, la tête, je me la suis prise, éliminant l'impossible pour que, ce qui me reste, si improbable soit-il, devienne nécessairement la vérité. Et je me suis plantée…

Punaise, quel roman ! Je suis essoufflée par l'enquête menée par Mathieu et sa femme, Anna, aidé tout deux par les employés de Mathieu : Gary, le gitan (♫ que tu ne connais pas ♪) et la vendeuse, Mylène (pas Farmer).

Du rythme, du mystère, du suspense, de l'action, des personnages intéressants, sympathiques, avec leur part d'ombre, une enquête qui ne sera pas pépère, sorte de chasse à la vérité, une chasse au présent pour éclairer le passé et ce qui est arrivé dans ce putain de manoir, la nuit 6 au 7 août 1976.

Un truc de fou, je vous le dis ! Et comme le disait si bien Jeanne D'Arc alors que les flammes dansaient autour d'elle « Vous ne m'avez pas crue, et bien, vous m'aurez cuite ».

Faites fumer vos méninges sur ce roman de fou et, comme moi, perdez le sens du temps, oubliez ses heures (Qui tuaient parfois À coups de pourquoi ♫), oubliez de manger, de boire et lancez-vous comme un affamé sur ce roman qui vous enfumera plus que si vous étiez une noix de jambon dans un fumoir.

Son précédent roman avait placé la barre très haute au niveau émotions et profondeur.

Celui-ci ne le dépassera pas, ne l'égalera pas, mais ce n'est pas grave car les histoires ne sont pas les mêmes. En tout cas, il le talonne de près.
Cavale à Brest Cavale à Brest
Jean-Michel Arnaud   
Lorsqu'il recouvre ses esprits au terminus de ce train, l'homme a tout perdu, jusqu'à sa mémoire. Il part alors à la recherche de son identité dans les rues de Brest, en travaux pour l'installation du tramway.

Heureusement, pour l'épauler dans sa quête, il bénéficiera de l'aide inattendue de Jean-Do, infirmier de nuit à la Cavale Blanche, rencontré par hasard sur un banc du Cours Dajot, et de Charlot, SDF féru d'histoires brestoises.

Alors que la police tente de résoudre le "Crime du port de commerce", l'homme parviendra-t-il à échapper à son amnésie avant que Chantelle et son équipe ne le retrouvent ?

par anonyme
Blues en rafale à Landivisiau Blues en rafale à Landivisiau
Jean-Michel Arnaud   
Une jeune femme recherchée, voyante et déguisée en... vieille "sorcière". Un auteur de livres pornos au vert pour écrire un livre soft. Un bon gendarme et un ripou. Des lesbiennes et un couple libertin. Ha oui, 3 meurtres aussi et un peu de spiritisme. Un zeste de famille glauque et incestueuse.

Allez, mélangez le tout et vous obtiendrez un polar qui se suit avec curiosité...

par serjyo
Truite à la slave Truite à la slave
Andreï Kourkov   
Un livre très court et vraiment étonnant.
La chute est très originale et prend le lecteur au dépourvu.
En dire plus serait spolier...

par bourguip
Comment les fourmis m'ont sauvé la vie Comment les fourmis m'ont sauvé la vie
Lucia Nevaï   
Excellent bouquin original, très bien écrit et très rythmé. Je me suis régalé. le seul bémol c'est qu'il est un peu court.

par kiki_owen
La femme interdite La femme interdite
Serge Raffy   
Au début, on croit à un kidnapping. Une jeune fille, muette, est retrouvée cloîtrée dans une maison, à Paris. Son ravisseur : un petit encadreur de tableaux de Montparnasse. Qu'a-t-il fait subir à sa prisonnière ? La policière chargée de l'enquête a une mission délicate : faire parler une femme sans voix. Et sans identité. Qui est la belle captive ? Pourquoi a-t-elle perdu la parole ? Quel terrible secret porte-t-elle ?


par Grib712
Confessions Rennaises Confessions Rennaises
Valérie Lys   
Le cadavre d'une femme est découvert dans le quartier du Colombier, à Rennes.
Une fois de plus, Velcro, commissaire à la Crim' est appelé en renfort dans la capitale bretonne.
Rapidement, il va devoir faire face à de nouveaux assassinats sur fond de mysticisme et de passions contrariées.
Velcro va-t-il réussir à confesser les âmes des différents protagonistes de ce drame ?


par Mondaye
Ça se Corse à Lorient Ça se Corse à Lorient
Firmin Le Bourhis   
À peine arrivés à Lorient, le capitaine Le Duigou et le lieutenant Phil Bozzi sont confrontés à un premier meurtre dont le corps est découvert dans un centre commercial de Lanester, puis, rapidement, à un second, face à la Cité de la Voile Éric Tabarly…
Quels peuvent en être les mobiles ? Pourquoi dans ces lieux aussi fréquentés que tranquilles ? Serait-ce pour faire diversion ?
De rebondissements en surprises, nos deux OPJ vont rapidement se retrouver déplacés de Lorient à Ajaccio et leur enquête se poursuivra en Corse-du-Sud. Y découvriront-ils le centre névralgique de cette sordide affaire ?

par Mondaye
Cible ultime dans les montagnes noires Cible ultime dans les montagnes noires
Serge Le Gall   
Quelques bulles et plus rien…
Du côté de Châteauneuf-du-Faou, le canal de Nantes à Brest ne ressemble plus à un long fleuve tranquille. Depuis quelques mois, on s'y noie ferme ! Accidents, suicides ?
On dit que les crimes sont souvent commis en période de lune montante. C'est à l'écluse 218 qu'on assassine !
Des chats disparaissent aux abords des cimetières. Une fatigue soudaine atteint les jeunes filles du canton. Les retraités fortunés n'ont plus goût à la vie.
La mystérieuse résidence hôtelière des Jardins de Lagad propose des cures de jouvence. Rajeunissement garanti !
Le commissaire Landowski ne croit pas aux arts divinatoires. Pourtant, Marie-Jeanne, voyante occasionnelle, approche de la vérité. À en avoir froid dans le dos…
Au pied du château de Trévarez, Lando mènerait-il son ultime enquête ?

par Mondaye