Livres
451 707
Membres
397 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ignis 2012-09-01T13:45:38+02:00

Un individu en partie indien est néanmoins une pure vue de l'esprit : soit on est indien, soit on ne l'est pas ; et cette décision résulte d'une combinaison entre le sang qui coule dans vos veines et vos propres choix

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-01T23:26:36+01:00

C’était cette période de la vie où l’on veut être comme tout le monde, même si l’on commence à comprendre que ce « tout le monde » n’existe pas et n’a jamais existé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-01T23:26:36+01:00

Réfléchir à Spinoza en pissant risque de vous faire rater la cuvette.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T12:42:16+02:00

Une impression onirique de lucidité et de force peut-être imméritée m'a submergée quand je me suis rappelé une chose qu'avait dite grand-père en me retrouvant après ma promenade dans les collines, au-delà de la Niobrara : à savoir que chacun doit accepter son lot de solitude inévitable, et que nous ne devons pas nous laisser détruire par le désir d'échapper à cette solitude.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T10:33:44+02:00

Quand on est gosse, on ne peut pas comprendre que sa mère est folle, tout simplement parce que c'est sa mère.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T10:32:55+02:00

J'ai réfléchi à tous les événements de ma vie et entendu les battements de mon coeur pour la première fois. Au cour s de cette matinée j'ai eu des rêveries d'amour et de rire, allant jusqu'à créer l'image de Duane et de mon père qui remontaient le ravin à cheval vers moi. Mais surtout, j'ai sombré dans une très longue période d'absence infiniment reposante, où j'avais l'étrange sensation de comprendre la terre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T10:30:32+02:00

J'ai franchi la rivière presque à sec, puis la clôture, et j'ai suivi vers l'ouest un ensemble de collines et de ravins érodés. (...)

Je me suis donc assise sur cette dalle de roc et j'ai attendu qu'il se passe quelque chose. j'ignorais quoi mais j'étais pleine d'espoir. (...)

Il y avait une source à environ un mile, mais je suis restée sur la dalle de pierre -l'eau qui suintait du rocher était trop colorée pour être potable. J'ai aperçu un faucon de prairie voler au bord du canyon, puis virer sur l'aile avec un cri de surprise en me repérant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T10:03:29+02:00

Bien sûr, rien de plus absurdement banal qu'une jeune fille de seize ans qui marche parmi les champs, les rangées d'arbres et au bord des rivières en pensant à Dieu, à la sexualité, à l'amour, et au vide provoqué par l'absence de son bébé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T10:01:37+02:00

J'ai passé toute une nuit à ma fenêtre pour regarder la lune jusqu'à ce qu'elle se couche juste avant l'aube. Elle s'était levée rouge, avait viré au rose, puis au blanc, puis au rose et au rouge en descendant vers la terre -une lune d'été; Cette lune m'a arrachée à moi-même ; j'ai imaginé que mon père défunt et Duane la contemplaient d'un autre point de vue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-09-21T09:54:05+02:00

Comme tant d'hommes qui parcourent le monde et vivent loin de leur culture d'origine, Paul avait des idées très arrêtées sur beaucoup de sujets. La même chose se produit souvent chez les êtres solitaires, les ermites, les célibataires qui vivent à la campagne.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode