Livres
494 892
Membres
493 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ziela 2020-01-03T11:31:00+01:00

Tu es différent, oui, tu le seras toujours, et c’est également pour ça que les tiens t’aiment. Ton cœur est franc, il est beau, il ne triche pas. Parfois, tu te caches, c’est vrai. Mais dans tes mots, dans tes yeux, tu es toi. Entier. Indomptable. Fort et fragile. Lumineux et sombre. Et nous sommes là. Je suis là. Personne ne t’abandonne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ziela 2019-10-23T00:18:08+02:00

— Non, j’aime cette odeur. Elle est toi. Et toi, je commence à deviner qui tu es.

— Vraiment ?

— Oui. Tu es un homme dangereux.

Surpris par la remarque, je baisse mes yeux vers elle, les sourcils en V.

— Pourquoi ?

— Parce que je pourrais tomber amoureuse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ziela 2019-10-23T00:15:28+02:00

Le jour du jugement viendra

Car le diable ne dort jamais

Il observe et il guette

Le moindre de tes pas

Il observe et il guette

Lequel des deux tu renieras

Entends-tu le souffle du vent ?

Entends-tu le souffle du vent ?

L’homme a créé le mal

Pour s’assurer de faire le bien

Et il prie, et il prie,

Pécheur en quête de pardon

Et il prie, et il prie,

Sa divine absolution

Entends-tu le souffle du vent ?

Entends-tu le souffle du vent ?

Le jour du jugement viendra

Car le diable ne dort jamais

Il observe et il guette

Le moindre de tes pas

Il observe et il guette

Et ton nom, un jour, il appellera

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ziela 2019-10-23T00:14:00+02:00

Serge s’attarde sur les filles, leur offre même un sourire, puis ses yeux se reposent sur nous, et plus particulièrement sur moi.

— Et ça, c’est quoi ?

— Ben, une veste, réponds-je en haussant les épaules. Attends ! Tu vas pas me faire une vie ? Putain, je suis le seul à avoir fait l’effort d’une veste de costume !

— Je m’en fiche de ta veste de costume ! Je ne te parle pas de ta veste, je te parle de ça !

Et du doigt, il désigne mes jambes.

— Ah ! ça… Ben, c’est un kilt. T’as dit « tenue haut standing ». Et le kilt, si tu l’ignores, chez les Écossais, c’est…

— Mais t’es pas écossais, Damien, bon Dieu !

— Ah… ouais. Mais qui le saura ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ziela 2019-10-23T00:07:23+02:00

Ce soir, Abby me désire comme je la désire : elle, entière, sans tabou, mais avec un zeste d'amour qui nous échappe, à l'un comme à l'autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ziela 2019-10-23T00:05:31+02:00

La douleur, ça rend vivant.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode