Livres
594 899
Membres
672 602

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Damné, Tome 4 : Le Baptême de Judas



Description ajoutée par Emyline 2012-01-07T18:00:16+01:00

Résumé

Prisonnier et profondément abattu, Gondemar est amené vers Carcassonne dans un convoi dirigé par Alain de Pierrepont et le demi-frère de Simon de Montfort, Guillaume des Barres. En chemin, un templier qui croise sa route remet à Gondemar un message signé par le Cancellarius Maximus qui lui ordonne de remettre la première part de la Vérité à Montfort. Quelques jours plus tard, le même homme tente de l’assassiner pendant une embuscade. Gondemar ne comprend pas à quel jeu il peut bien jouer, mais la situation lui fait réaliser que la Vérité ne doit pas être abandonnée sans combattre.

Le Damné convainc Ugolin de fuir avec son amie pour prévenir ce qui reste des Neuf de Montségur de la situation, en espérant qu’ils l’aideront à sauver Cécile et la Vérité.

Arrivé à Carcassonne, Gondemar retrouve Simon de Montfort, Arnaud Amaury, le légat du pape, et Véran. Sous ses yeux, ils brûlent le suaire et lui rappellent le marché conclu à Gisors. Gondemar se dirige vers Montségur et, après avoir convaincu les Neuf de sa bonne foi, il organise avec eux une expédition visant à capturer Montfort et à secourir Cécile. L’opération est interrompue par des inconnus qui attaquent les Neuf, les capturent et les conduisent dans les Pyrénées. Là, Gondemar apprend que le véritable Cancellarius Maximus habite dans les montagnes, et qu’il règne sur un ordre nommé Praetorium, ultime responsable de la Vérité. Car celle que Gondemar a tant voulu protéger n’est qu’un leurre destiné à lancer l’Église sur une fausse piste.

Pour protéger la Vérité, ce sont les preuves du mensonge de l'Église chrétienne que Gondemar devra livrer, en espérant que cela suffise pour assurer son salut et sauver la vie de Cécile.

Afficher en entier

Classement en biblio - 145 lecteurs

extrait

Condamné

De tous les jours que Dieu et Métatron m'avaient accordés après mon séjour parmi les damnés, le huitième de mars de l'An du martyre de Jésus 1212 fut le plus sombre. Je quittais Gisors vaincu et condamné. Je me sentais brisé. Mon échec était total. Sous peu, je serais stigmatisé comme un traître. Mon nom serait à jamais honni parmi les Neuf, chez les cathares et même dans le royaume de Dieu. Je me dirigeais vers Carcassonne, mais aussi vers l'enfer. Une éternité de tourment m'attendait et Métatron s'en réjouirait à satiété. Au fond, il avait toujours su que je ne serais pas à la hauteur de la mission qu'il m'avait confiée. Il connaissait ma nature profonde mieux que quiconque. Il me savait faillible et vulnérable. En m'affligeant d'une conscience, il m'avait donné l'instrument de mon salut ou de ma déchéance. Il me revenait d'en user librement et de faire mes propres choix en acceptant leurs conséquences. L'un de ces choix avait été la vie de Cécile. Et le résultat en serait ma damnation éternelle.

À cheval sur Sauvage, je passai les deux premiers jours du voyage dans un état second. Mon attention se reportait sans cesse sur ma senestre redevenue inutile sans les lames créées par le forgeron de Mondenard. Sa chair était à l'image de mon âme : desséchée et flétrie.

En quittant Toulouse pour Gisors, où j'espérais retrouver la seconde part de la Vérité, j'avais volontairement laissé Cécile à l'écart, croyant la protéger. Dans mon coeur, l'espoir et le chagrin s'étaient fait une place. Porteur des instructions cueillies au dernier souffle de la mendiante, j'avais chevauché avec Pernelle et Ugolin, trop fidèles pour me laisser partir seul. En chemin, l'Ignis sacer avait presque eu ma peau. Je m'en étais tiré avec une senestre infirme, mais même cela n'avait pas entamé ma détermination, nourrie par le sentiment d'approcher de la conclusion de ma quête, par l'espoir du salut de mon âme et même la possibilité d'une vie normale.

Incognito, je m'étais joint à un convoi de croisés de retour du Sud et, en me faisant passer pour l'un d'eux, je m'étais dirigé vers Gisors. Mon chemin avait croisé celui de Jaume et celui du fils de mon pire ennemi. Croyant que son père l'envoyait prendre livraison de la seconde part de la Vérité, j'avais espéré tirer parti de la situation et m'étais donc retrouvé garde du corps de Guy de Montfort. J'avais établi avec lui une relation d'intimité et attendu qu'on lui livre les documents pour m'en emparer et fuir. Contre toute attente, la piste menait plutôt vers les Neuf du Nord. Enfin, c'est ce que j'avais cru. Une fois de plus, ma naïveté et mon orgueil m'avaient aveuglé.

Avec l'aide d'Alain de Pierrepont, de Lambert de Thury et du moine Guillot, dont aucun n'était ce qu'il prétendait, Pernelle, Ugolin et moi étions parvenus à retrouver la seconde part, cachée dans une chapelle souterraine aménagée jadis par les familles fondatrices. Au-delà des nombreux dangers évités de justesse, grâce à l'intelligence de mon amie et à l'érudition du moine, Spoiler(cliquez pour révéler)j'avais trouvé l'image de Ieschoua, imprégnée sur un tissu par je ne sais quelle sorcellerie. Les traces de sang et la posture du corps constituaient la preuve irréfutable qu'il était vivant lorsqu'on l'avait descendu de la croix. Ce simple linceul millénaire avait le pouvoir de détruire l'Église.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Cette sage est clôturée par ce tome, un peu différent des 3 premiers : dans celui-ci, Gondemar se pose de nombreuses questions sur son engagement, sur son futur éventuel. On est plus dans l'introspection que dans l'action.

En résumé : une saga d'une rare intensité que je vous encourage à découvrir

Afficher en entier
Or

J’ai bien aimé cette série bien que la fin ne soit pas forcément à mon goût. Le quatrième tome est celui que j’ai le moins aimé malgré tout. Mais cette série qui m’a été conseillé ne m’a pas déçue. Ça se lit très bien et vite, bien écrit, Hervé Gagnon gagne à être connu.

Afficher en entier
Diamant

Ce tome 4 finit magnifiquement cette série sur l'univers des cathares et la Vérité. Le tome 3 était déjà remplie de bonne intrigue mais ce dernier l'est encore plus. Très bon tome, superbe série.

Afficher en entier
Diamant

A lire absolument cette saga

Afficher en entier
Diamant

Quatrième et dernier tome de cette saga!

Un régal d'un bout à l'autre.

Voici un formidable récit qui nous restitue, de manière romancée, un passage sombre de notre histoire.

Que de massacres au nom des religions quelles qu'elles soient!

J'aime cette époque; aimé le sujet et j'ai aimé le style.

Plus de 1700 pages au total et au final, ce fut trop court.

Tout est dit.

Afficher en entier
Diamant

Voilà une très belle saga, bien écrite et formidablement addictive !

Idéal pour cet été, à lire et à vivre !!

Afficher en entier
Diamant

Ainsi s'achève cette sublime saga médiévale. Tout au long de ces quatre tomes, j'ai savouré l'histoire, j'ai dévoré avec délectation chaque page, j'ai été emportée par le style et l'écriture de l'auteur, j'ai été totalement conquise par tous les acteurs de cette épopée cathare

Afficher en entier
Pas apprécié

vraiment pas aimer se livre dsl

Afficher en entier
Diamant

Autant vous prévenir tout de suite je viens juste de le finir et je pleure en écrivant ces mots !

Pour moi il mérite plus que la classification diamant beaucoup plus même ....

Des personnages si touchants,on les comprend mieux qu'on ne se comprendrait nous mêmes si attachants j'aurais voulu faire partie de l'histoire

Histoire qui je trouve se finit bien et mal mais à juste titre se livre hante mon esprit mon coeur tout je ne cesse de repenser à cette saga qui est encré au plus profond de moi j'aime ce livre comme je n'ai jamais aimé aucun autres livres d'une façon particulière je l'affection comme .... la Vérité,il est précieux à mes yeux

Ce livre est fluide si facile à comprendre moi qui suis pas très porté sur la religion j'ai compris et aimé ce livre

Il n'incite pas à croire en dieu il nous explique

Exceptionnel bouleversant,ce livre mérite plus de reconnaissance

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré cette saga mais ce tome est le moins bien à mon avis: l'histoire devient un peu alambiquée et tarde un peu à démarrer. Les personnages sont toujours aussi géniaux et la fin est assez conforme à ce que j'imaginais. J'aurais aimé être davantage surprise...

Afficher en entier

Dates de sortie

Damné, Tome 4 : Le Baptême de Judas

  • France : 2013-11-04 (Français)
  • France : 2014-10-16 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-09-29 (Français)
  • Canada : 2013-09-15 - Poche (Français)

Activité récente

Agbook l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-25T23:17:28+02:00
louxa l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-31T15:02:27+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 145
Commentaires 16
extraits 3
Evaluations 36
Note globale 8.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode