Livres
613 350
Membres
710 638

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dan et Célia - Les Jumeaux d'Autremonde, Tome 1 : L'Impossible Mission



Résumé

Celia et Dan ont désormais treize ans. Dan rêve de suivre les traces de ses parents légendaires. Celia, elle, est aussi timide et fragile que son frère est fort et téméraire. Pour prouver sa valeur, Dan ne trouve rien de mieux que de se laisser kidnapper. Sauf que sa magie est bien moins puissante que celle de sa mère et que personne ne sait où il se trouve. Lorsqu’un message annonce à Tara et Cal que leur fils sera exécuté s’ils décident de le rechercher, les deux sortceliers n’ont pas d’autre choix que d’obéir. Mais Celia, elle, a les mains libres. Accompagnée par Luck, le demi-vampyr, et Dred, le dragon rouge, elle se lance sur les traces de son frère, bien décidée à le libérer et à lui faire passer le goût de se faire kidnapper sans elle… Les enfants de l’ancien roi des démons, pourtant, n’ont pas dit leur dernier mot. Celia se retrouve au cœur d’un dangereux complot. Une conspiration qui menace d’ébranler l’entente cordiale régnant depuis treize ans entre les différentes planètes. Celia parviendra-t-elle à retrouver son frère et à le délivrer ?

Source: Fnac

Afficher en entier

Classement en biblio - 360 lecteurs

extrait

- L'indic dit qu'il a repéré des trucs louches qui pourrais bien nous concerner, continuait Dan. Il veut me voir à minuit dans le parc aux Sensitives a Tingapour. Je suis en route, surtout ne préviens pas maman...

- MAAAAAAMMMAAAAAAANNNNNN ! hurla Celia sans laisser au message le temps de se terminer, sortant de sa chambre en catastrophe, la boule de cristal à la main.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

J'ai aimé lire ce livre, comme tout les autres Tara Duncan avant lui ! Mais je trouve qu'il y a quand même beaucoup de coquilles... Sinon j'ai eu du mal à retrouver Tara et Cal dans leur nouveau rôle et, d'après moi, la personnalité de Célia ressemble trop à celle de Tara. J'ai trouvé le système des notes de l' Élémentaire super bien trouvé surtout que c'est plein d'humour ! Sinon j'ai été choquée quand j'ai lu le résumé : "Dan fait preuve d'un caractère fort et téméraire, Célia, elle, est une adolescente plutôt timide est fragile." J'ai trouvé ça super sexiste ! Et la première de couverture n'aide pas les choses...Danviou regarde droit devant lui le visage résigné en conquérant alors que Célia baisse la tête, soumise.

Bon mise à part ces "détails" j'ai pris énormément de plaisir a lire ce livre et j'en garde un bon souvenir !

Afficher en entier
Lu aussi

http://lislysworld.fr/dan-et-celia-les-jumeaux-dautremonde-tome-1/

Sophie Audouin-Mamikonian (dite SAM) a écrit cette suite à sa saga plus connue Tara Duncan il y a quelques années, en mettant en scène la génération suivante : les enfants de Tara, Dan et Célia. En ancienne grande fan de Tara Duncan, j’avais été ravie de cette nouvelle et je l’avais acheté dès sa sortie, impatiente de retourner dans cet univers.

Mon avis sur ce tome est plus mitigé que sur la saga d’origine, pour certaines raisons qui ne sont pas propres au livre et d’autres que je lui reproche. Il s’agit quand même d’une belle lecture et j’ai pris plaisir à me replonger dans ce roman pour une relecture afin d’écrire cette chronique !

Uniquement pour les Taraddicts ?

Au vu du résumé, on pourrait se dire que cette nouvelle saga est réservée aux anciens lecteurs de Tara Duncan, puisque tout semble y faire allusion. D’un autre côté, SAM affirme dans sa préface qu’il est compréhensible et accessible à tout le monde, même à ceux et celles qui n’auraient pas suivi les aventures de Tara.

Je me suis fait mon propre avis en le lisant. Si en effet la plupart des éléments sont rappelés et l’univers présenté, je pense qu’il est quand même plus dur à suivre et qu’on se perd plus vite si on n’a pas découvert l’univers particulier créé par SAM avec Tara. De plus, dans Dan et Celia de nombreux personnages de la saga réapparaissent sans forcément être présentés correctement. D’autres sont évoqués mais ne font aucune apparition, et du coup ça donne un peu l’impression que SAM a essayé de faire revenir un maximum de personnages possible.

Donc en bilan, il est possible de lire et comprendre ce roman sans avoir lu les Tara mais ce serait un peu comme lire les Héros de l’Olympe avant les Percy Jackson : on comprend mais pas totalement et on manque de nombreuses blagues ou références…

Un premier tome sans suite

A quand Dan et Célia tome 2 ? Quatre ans après le tome 1, toujours aucune date ! Il semblerait que comme Tara et Cal et les Autremondes de Tara Duncan, la saga s’arrêtera là, à son tout début…

Il me semble que c’est tout de même une chose essentielle à préciser dans cette chronique puisque pour ma part, je n’aime pas commencer des sagas qui seront finalement inachevées. Sans terminer sur un cliffanger comme elle le faisait souvent avec Tara, SAM offre tout de même une fin ouverte à ce premier tome qui rend frustrant le fait de ne pas avoir de suite.

Recyclé ou pas recyclé ?

Terrible question, celle qui se pose toujours lorsqu’une saga qu’on adore se munit d’une génération n+1… Si Kiera Cass, Rick Riordan ou encore CJ Daugherty ont su se renouveler, ce n’est pour moi pas le cas de SAM.

D’un côté, j’ai pris énormément de plaisir à retrouver Autremonde et sa faune haute en couleur, ainsi que ses personnages symboliques. C’était chouette de revoir Tara et les autres. D’un autre, Dan et Célia me font trop penser à Tara et Cal, et Célia étant un peu plus au centre de l’histoire que son jumeau, on retombe un peu dans le même schéma.

Ce premier tome est plein d’action et haut en couleur, mais certaines de ces actions sont un peu des redites de la saga d’origine. Encore un méchant mystérieux et masqué, encore des kidnappings, encore des jeux de pouvoir…

Je dirais que ce roman est davantage un ajout pour les fans de Tara qui souhaiteraient retrouver les personnages de la saga et se rappeler tout ce qu’ils aimaient dans le fandom, mais j’ai du mal à le considérer comme un nouveau départ. Là où les ex Tarradicts s’amuseront de revoir tout ce beau monde et prendront plaisir à replonger dans cet univers, les nonsos pourraient facilement s’y perdre…

Les notes en bas de page

J’adore les notes en bas de page de SAM. Sincèrement. Je pense que mes plus gros fous rires littéraires sont dus à ces notes en bas de page, qui contiennent toujours LE petit commentaire qui va bien. Ce tome n’a pas fait exception à la règle et même en le relisant quelques années plus tard, elles me tirent toujours un rire. Mais… Dans Dan et Célia je trouve que ça devient presque too much. En fait, ces notes auraient été parfaites si SAM n’en avait pas ajouté plein pour rappeler les aventures de Tara, ce qui est parfaitement compréhensible vu qu’elle souhaitait rendre ce roman accessible à tous mais qui je trouve coupe un peu la lecture.

En effet, ils y a quasiment une note à chaque page. Du coup on s’arrête sans cesse dans l’histoire pour les lire et on perd le fil… Ça aurait été parfait en en écrivant moitié moins !

La couverture

Pause ultra superficielle : cette couverture fait partie des plus belles que j’aie dans ma bibliothèque. Je veux dire, tout est parfait : les couleurs, le style…

En conclusion

Malgré une histoire entraînante, Dan et Célia est très proche de Tara Duncan au point de manquer de nouveautés, et l’aspect inachevé de la saga vient compléter cet avis un peu mitigé. Si ce premier tome aurait pu annoncer une jolie saga, cette fin prématuré en fait un roman malheureusement peu intéressant à lire, à part pour les anciens fans de Tara un peu nostalgiques de l’univers…

Sur ce, je vous laisse et m’en vais relire les douze tomes de Tara parce que ça m’a donné envie de me replonger dans la saga !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Même si cet opus est très loin d’égaler la série originale, pour la simple et bonne raison qu’à vouloir à tout prix agripper de nouveaux lecteurs, l’autrice en a oublié de soigner aussi proprement que d’ordinaire son intrigue, ça n’en reste pas moins un ouvrage fort sympathique que j’ai dévoré d’une traite. Dan, Celia et Luke, sans oublier leurs nouveaux amis Dred et Saxia, sont particulièrement attachants : plus sensibles, plus fragiles que leurs parents et prédécesseurs, ils sont également débrouillards, déterminés et courageux, et c’est un vrai régal que de vivre une première aventure à leurs côtés (en espérant que cela ne sera pas la dernière, car ce « Magicgang nouvelle génération » est vraiment prometteur). Et quand bien même l’histoire est un tantinet trop confuse et précipitée, à la fois parce que Sophie s’est laissée submergée par les explications à distiller et parce qu’elle a voulu pousser le mystère du nouveau méchant un peu trop loin (vouloir bien faire, ok, mais en faire trop, c’est toujours mauvais), j’ai tout de même passé un excellent moment. Il y a une bonne poignée d’action et de rebondissements, sans oublier une bonne dose de suspense, ainsi qu’une grosse pincée d’émotion, avec en prime ce petit soupçon d’humour qui fait la marque de fabrique de Sophie : les ingrédients sont bels et bien réunis, c’est la présentation qui pèche un peu, on va dire, car le style est loin d’être aussi soigné qu’auparavant. Mais avec un peu de chance, la suite est en train de mijoter quelque part, et Sophie nous servira un second opus plus appétissant encore … j’ai envie et besoin d’y croire, mais je reste prudente (chat échaudé craint l’eau froide, dit-on) !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2022/06/dan-et-celia-les-jumeaux-dautremonde.html

Afficher en entier
Lu aussi

Dans l'ensemble, c'est moyen. J'ai aimé quand meme " la nouvelle génération" et les nouveaux personnages présentés mais on est vite passé à autre chose. C'est fun et divertissant mais c'est tout. Et puis je n'ai pas trop aimé les parents pour le coup.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé ce tome, autant que l'idée de retrouver les enfants des personnages principaux d'anciennes séries. Si je devais absolument formuler une critique, ce serait que les personnages ne sont pas très approfondis.

Afficher en entier
Or

J'ai trouvé ça très cool d'avoir un tome qui parle des enfants de Tara ! C'est vraiment sympa de changer un peu et l'intrigue est très sympa !

Afficher en entier
Lu aussi

http://lislysworld.fr/dan-et-celia-les-jumeaux-dautremonde-tome-1/

Sophie Audouin-Mamikonian (dite SAM) a écrit cette suite à sa saga plus connue Tara Duncan il y a quelques années, en mettant en scène la génération suivante : les enfants de Tara, Dan et Célia. En ancienne grande fan de Tara Duncan, j’avais été ravie de cette nouvelle et je l’avais acheté dès sa sortie, impatiente de retourner dans cet univers.

Mon avis sur ce tome est plus mitigé que sur la saga d’origine, pour certaines raisons qui ne sont pas propres au livre et d’autres que je lui reproche. Il s’agit quand même d’une belle lecture et j’ai pris plaisir à me replonger dans ce roman pour une relecture afin d’écrire cette chronique !

Uniquement pour les Taraddicts ?

Au vu du résumé, on pourrait se dire que cette nouvelle saga est réservée aux anciens lecteurs de Tara Duncan, puisque tout semble y faire allusion. D’un autre côté, SAM affirme dans sa préface qu’il est compréhensible et accessible à tout le monde, même à ceux et celles qui n’auraient pas suivi les aventures de Tara.

Je me suis fait mon propre avis en le lisant. Si en effet la plupart des éléments sont rappelés et l’univers présenté, je pense qu’il est quand même plus dur à suivre et qu’on se perd plus vite si on n’a pas découvert l’univers particulier créé par SAM avec Tara. De plus, dans Dan et Celia de nombreux personnages de la saga réapparaissent sans forcément être présentés correctement. D’autres sont évoqués mais ne font aucune apparition, et du coup ça donne un peu l’impression que SAM a essayé de faire revenir un maximum de personnages possible.

Donc en bilan, il est possible de lire et comprendre ce roman sans avoir lu les Tara mais ce serait un peu comme lire les Héros de l’Olympe avant les Percy Jackson : on comprend mais pas totalement et on manque de nombreuses blagues ou références…

Un premier tome sans suite

A quand Dan et Célia tome 2 ? Quatre ans après le tome 1, toujours aucune date ! Il semblerait que comme Tara et Cal et les Autremondes de Tara Duncan, la saga s’arrêtera là, à son tout début…

Il me semble que c’est tout de même une chose essentielle à préciser dans cette chronique puisque pour ma part, je n’aime pas commencer des sagas qui seront finalement inachevées. Sans terminer sur un cliffanger comme elle le faisait souvent avec Tara, SAM offre tout de même une fin ouverte à ce premier tome qui rend frustrant le fait de ne pas avoir de suite.

Recyclé ou pas recyclé ?

Terrible question, celle qui se pose toujours lorsqu’une saga qu’on adore se munit d’une génération n+1… Si Kiera Cass, Rick Riordan ou encore CJ Daugherty ont su se renouveler, ce n’est pour moi pas le cas de SAM.

D’un côté, j’ai pris énormément de plaisir à retrouver Autremonde et sa faune haute en couleur, ainsi que ses personnages symboliques. C’était chouette de revoir Tara et les autres. D’un autre, Dan et Célia me font trop penser à Tara et Cal, et Célia étant un peu plus au centre de l’histoire que son jumeau, on retombe un peu dans le même schéma.

Ce premier tome est plein d’action et haut en couleur, mais certaines de ces actions sont un peu des redites de la saga d’origine. Encore un méchant mystérieux et masqué, encore des kidnappings, encore des jeux de pouvoir…

Je dirais que ce roman est davantage un ajout pour les fans de Tara qui souhaiteraient retrouver les personnages de la saga et se rappeler tout ce qu’ils aimaient dans le fandom, mais j’ai du mal à le considérer comme un nouveau départ. Là où les ex Tarradicts s’amuseront de revoir tout ce beau monde et prendront plaisir à replonger dans cet univers, les nonsos pourraient facilement s’y perdre…

Les notes en bas de page

J’adore les notes en bas de page de SAM. Sincèrement. Je pense que mes plus gros fous rires littéraires sont dus à ces notes en bas de page, qui contiennent toujours LE petit commentaire qui va bien. Ce tome n’a pas fait exception à la règle et même en le relisant quelques années plus tard, elles me tirent toujours un rire. Mais… Dans Dan et Célia je trouve que ça devient presque too much. En fait, ces notes auraient été parfaites si SAM n’en avait pas ajouté plein pour rappeler les aventures de Tara, ce qui est parfaitement compréhensible vu qu’elle souhaitait rendre ce roman accessible à tous mais qui je trouve coupe un peu la lecture.

En effet, ils y a quasiment une note à chaque page. Du coup on s’arrête sans cesse dans l’histoire pour les lire et on perd le fil… Ça aurait été parfait en en écrivant moitié moins !

La couverture

Pause ultra superficielle : cette couverture fait partie des plus belles que j’aie dans ma bibliothèque. Je veux dire, tout est parfait : les couleurs, le style…

En conclusion

Malgré une histoire entraînante, Dan et Célia est très proche de Tara Duncan au point de manquer de nouveautés, et l’aspect inachevé de la saga vient compléter cet avis un peu mitigé. Si ce premier tome aurait pu annoncer une jolie saga, cette fin prématuré en fait un roman malheureusement peu intéressant à lire, à part pour les anciens fans de Tara un peu nostalgiques de l’univers…

Sur ce, je vous laisse et m’en vais relire les douze tomes de Tara parce que ça m’a donné envie de me replonger dans la saga !

Afficher en entier
Lu aussi

points

Bon soyons francs... La couverture est assez hideuse selon mes goûts... Mais elle devrait plaire à d'autres... L'ensemble n'est pas trop mal. Bon c'est moi où ils sont en train de reconstituer un magic gang multiespece? J'aime beaucoup Luck en tout cas. En fait c'est mon personnage préféré et le seul qui m'ait marqué, avec sa mère et Magister. Les autres sont vaguement intéressants... On sent venir gros la romance avec Danviou. Les héros sont vaguement intéressants. L'histoire était intéressante. Ce premier tome était intéressant. Mais bon. Si un jour je devais lire une suite, ce serait surtout pour Luck.

Afficher en entier
Lu aussi

On retrouve l'univers de Tara Duncan mais l'histoire se déroule majoritairement sur Terre. Fin assez décevant et basique.

Afficher en entier
Diamant

J'espère que le tome 2 va arriver bientôt (voire arriver tout court... x'D).

Avec cette nouvelle série, j'ai l'impression de me retrouver aux débuts de Tara Duncan : des héros jeunes et inexpérimentés, mais pleins de ressources. Ça fait un drôle de retour en arrière. Ayant grandi avec Tara Duncan, retourner avec des personnages plus jeunes, ça fait tout drôle.

J'espère que les intrigues seront plus sérieuses. J'ai tout de même hâte de connaître la suite !

Afficher en entier
Diamant

J'aime beaucoup ce tome, et découvrir les enfants de Tara et Cal est génial ! Je le recommande vraiment !

Afficher en entier
Argent

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=26123

J'ai mis la note de : 14/20

Mon avis : Sophie Audouin-Mamikonian est une auteure française très renommée et au talent comique réputé ! Ses livres nous font toujours rire, que l’on soit petits, ados ou adultes. N’ayant pas peur de la dérision mais ne tournant pas non plus ses livres comme des parodies, l’auteure a su s’attacher un public de plus en plus large, multipliant les sorties. Sophie Audouin-Mamikonian est notamment la célèbre écrivaine des aventures de la jeune Tara Duncan. Avec treize tomes à son actif, pour le moment (douze pour le premier cycle et un pour le second cycle), la saga a pu voir évoluer Tara, de jeune fille insouciante découvrant qu’elle est sortcelière, à une femme adulte, mère de deux enfants, fatiguée d’être la cible de tous les complots. Ses enfants, deux jumeaux, Dan et Célia, sont les nouvelles vedettes de la dernière saga de l’auteure : Les jumeaux d’AutreMonde.

AutreMonde est la planète des sortceliers, des êtres aux pouvoirs magiques et de beaucoup d’autres espèces humanoïdes ou non. On peut également y rencontrer toutes sortes d’animaux incroyables et d’espèces aussi farfelues les unes que les autres. Comme pour le monde de Harry Potter où une multitude de créatures magiques existent, le monde de Tara Duncan en compte encore bien plus : bééé, bizzz, draco-tyrannosaure, glurps, spatchoune, sopor, etc. La faune et la flore sont aussi variées que les catégories d’habitants de l’univers : loup-garous, sorcières, dragons, démons, vampyrs, nains, géants, licornes, elfes, gnomes, fées, tatris, etc. Même s’il est possible de lire ce tome 1 des aventures des jumeaux sans s’être essayé à la saga des Tara Duncan, il faudra néanmoins faire attention à la surcharge d’informations concernant l’univers, les planètes et les intrigues passées. L’auteure a essayé de simplifier les choses en ajoutant de multiples notes de bas de page. Ces résumés rapides ou ces explications sont toutes drôles et bien pensées mais peuvent alourdir le récit si l’on n’est pas habitué.

Comme pour la saga des Tara Duncan, l’écriture est fluide, les actions sont nombreuses et s’alignent les unes après les autres, le rythme est soutenu même parfois un peu trop rapide, les personnages sont nombreux, solidaires et affectueux, et l’intrigue est pleine de rebondissements, de retournements surprenants et d’invitations à la rigolade avec des situations ridicules à souhait.

On retrouve Tara Duncan en personnage secondaire et cela nous replonge dans ses anciennes aventures. La voir mère et mûre est un réel régal et on se plaît à la voir s’inquiéter pour ses enfants, faisant toujours preuve de cette même rapidité d’action et d’esprit tout en usant de sa grande puissance magique pour leur venir en aide. Ses enfants ont maintenant 13 ans et ne sont plus les héritiers directs de l’Empire d’Omois, un grand territoire à majorité humaine dirigé par Lisbeth’tylanhnem T’al Barmi Ab Santa Ab Maru et son demi-frère Sandor T’al Barmi Ab March Ab Trevis, impératrice et impérator, tante et demi-oncle de Tara, tous descendants de Demiderus, le Très Haut Mage fondateur de l’empire. Malgré leur nouveau statut plus sécurisé, Dan se fait kidnapper au tout début du livre. Intrigué par une vidéo montrant des sorcières vertes (logiquement soignées par sa mère dans le tome 13 des aventures de Tara Duncan) en pleine course-poursuite, le jeune garçon a décidé d’aller voir l’indicateur seul, croyant avoir tout prévu et pouvant échapper à toutes éventualités. Sa sœur, Célia, inquiète et n’aimant pas risquer sa vie autant que son frère, se fait aider de ses parents, de ses amis Dred, le dragon et Luck le semi-vampyr, semi-loup-garou, semi-humain, pour le sauver. De kidnapping à complot étrange, le pourquoi du comment apparaît ne pas être du tout ce que l’on aurait pu penser de prime abord.

Les révélations sont nombreuses à la toute fin du livre, alors que les actions semblent traîner, surtout au milieu du roman. On ne comprend pas trop ce qui se passe et on assiste à des scènes d’action hautes en couleurs, rapides, un peu trop faciles pour nos héros et qui ne laissent finalement aucun réel suspens pour la suite. Les jeunes héros, bien que tout de même impliqués, semblent moins présents que la troupe de jeunes fous que formaient Tara Duncan et ses amis à l’époque. Par exemple, le personnage de Dred semble carrément inutile, ce qui ne nous permet pas de nous y attacher. Seule Célia et Luck apparaissent comme sachant se défendre et se battre, même si c’est souvent involontaire, alors que la jeune fille était caractérisée comme la peureuse de la famille et le jeune semi-vampyr comme un bon à rien. Le casse-cou Dan nous donne ainsi l’impression d’être surtout un beau parleur et de n’avoir aucune réelle utilité dans l’équipe même si sa jalousie envers sa sœur aura servi à quelque chose à un moment donné.

L’auteure a ainsi totalement changé de stratégie, préférant continuer les aventures des enfants en ne les entourant pas de camarades aussi incroyables que ceux de Tara Duncan à l’époque, mais en les rendant plus « humains » : on a vraiment l’impression d’être en présence de jeunes enfants, sans cesse agités, en pleurs, sous pression, apeurés (ce qui est normal au vu de ce qu’ils vivent), constamment (ou presque) entourés d’adultes de la saga précédente pour les protéger et les sauver. Un choix novateur et intéressant. Le récit se voit donc plus réaliste et beaucoup moins farfelu que ceux des aventures de leur mère, même si le dénouement de chaque action semble bien trop simple par moment. Cela est aussi dû au contenu de l’histoire en tant que telle et cela devient moins frustrant grâce aux explications finales.

Célia apparaît comme le vrai personnage de l’histoire et est attendue au tournant dans les tomes suivants. Un début de saga un peu mitigé mais prometteur. Les idées sont toujours originales, on se replonge dans l’univers magique de Tara Duncan avec plaisir et les révélations de fin de tome sont extraordinaires. Cependant, les personnages ne sont pas assez développés ou mis à parti, ce qui donne l’impression que certains ne sont là qu’en décoration, comme le mari de Tara qui manque grandement d’ampleur, alors que nous le connaissions fougueux et ne laissant jamais sa langue dans sa poche.

Afficher en entier

Date de sortie

Dan et Célia - Les Jumeaux d'Autremonde, Tome 1 : L'Impossible Mission

  • France : 2016-10-06 (Français)

Activité récente

Aryia le place en liste or
2022-07-30T14:10:37+02:00
Elira l'ajoute dans sa biblio or
2022-02-26T00:51:24+01:00
Aelana l'ajoute dans sa biblio or
2021-11-04T18:24:41+01:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 360
Commentaires 62
extraits 13
Evaluations 86
Note globale 8.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode