Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Danaaa : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.
Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane
La 5ᵉ Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile La 5ᵉ Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile
Rick Yancey   
Le premier tome m'avait charmée, le second m'avait refroidie... Et je n'ai qu'un mot pour ce troisième volet: confusion.

C'est peut-être moi qui avait de la difficulté à suivre, mais parfois, je ne comprenais plus où l'auteur essayait de nous amener. On retrouve Cassie et la petite bande de survivants qui essaient de trouver un plan pour... je ne sais même plus ce qu'ils essaient de faire. Survivre j'imagine.

L'auteur amène plusieurs pistes différentes au fil des tomes: les extraterrestres sont là, les extraterrestres ne sont pas là, etc. Ne faites que lire la quatrième de couverture de ce troisième tome: confusion. J'imagine que c'est voulu, mais cela ne m'a pas nécessairement plu.

Le troisième livre est la continuité du deuxième et ne ressemble pas au premier. Pas beaucoup de Cassie, très très peu d'Evan (je l'oubliais presque...) et beaucoup trop de Ringer. L'auteur en a presque fait le personnage principal des deux derniers tomes. C'est dommage, parce que je n'ai pas accroché à ce personnage. Au moins, j'aimais Zombie qui prend pas mal de place dans ce tome.

Au final, je ne sais pas trop quoi dire sinon que j'étais un peu perdue dans les intentions de l'auteur à plusieurs reprises et que ce n'était pas un dernier tome à la hauteur de mes attentes. Cela dit, si vous avez aimé le reste de la série, il est quand même intéressant de lire le dernier!

par anam
Les 100, Tome 2 : 21ᵉ jour Les 100, Tome 2 : 21ᵉ jour
Kass Morgan   
Quel plaisir de retrouver Clarke, Glass, Wells, Bellamy et l'univers de Kass Morgan.
Si Les 100 avait été une surprise, je peux dire que 21e jour est un petit moment de plaisir. Petit ? Juste parce qu'il se lit trop vite et qu'on en veut plus !
On est tellement pris dans l'histoire qu'on ne se rend pas compte à quel vitesse on tourne les pages. On est juste frustré en tournant cette fameuse dernière page parce qu'il va falloir attendre la suite pour avoir les réponses aux nouvelles questions que nous nous posons ! Ben quoi, ce n'est pas normal de vouloir tout connaître et tout savoir tout de suite ??
On se laisse totalement entraîner par l'alternance des points de vue de nos quatre personnages principaux et autant dire qu'à chaque fois on attend ça avec impatience parce qu'avec eux on découvre la Terre et on suit ce qu'il se passe sur le vaisseau. Mais surtout on découvre leurs émotions, leurs ressentiments, leurs douleurs, leurs doutes et leurs espoirs.
En résumé, un bon moment de lecture qui nous procure ce qu'il faut de question, de révélation et de romance. Manque cependant un peu d'action qui est compensé par l'intrigue qui monte d'un cran, et ce, même si certains événements sont prévisibles.
Et bien sûr, je lirais le tome 3, qui sera le dernier, avec beaucoup de plaisir.

par coco69
Les 100, Tome 3 : Retour Les 100, Tome 3 : Retour
Kass Morgan   
Les 100 est une dystopie qui m'a fortement emballée dès le début. J'avais donc vraiment hâte de découvrir le point final de cette trilogie !

On retrouve les 100 sur Terre, alors que les Colons débarquent à leur tour à bord des quatre capsules qui ont pu quitter la station orbitale à temps. Mais alors qu'ils s'attendaient à de joyeuses retrouvailles, c'est une toute autre chose qu'ils découvrent. En effet, les habitants de la colonie sont loin d'avoir été préparés à ce débarquement. Pire encore, le vice-chancelier Rhodes prend le commandement, sans savoir à quoi s'attendre, et fait fi des recommandations de Wells. Afin de sauver la tête de Bellamy, condamné par cette arrivée pour avoir pris en otage le Chancelier Jaha, il fuit, accompagné de Clarke, Glass, Luke, Wells et Sasha, vers la ville des Nés-Terre. Mais l'invasion ne fait que commencer..

J'avoue avoir eu encore une fois beaucoup de mal à me remettre dans le bain. La saison 2 de la série étant passée entre temps, et de trop nombreux points divergeant avec le livre, j'avais oublié un certain nombre d'éléments. Tout doucement tout m'est revenu petit à petit, l'auteure glissant quelques rappels dans ces chapitres, et j'ai rapidement plus profiter pleinement de ce dernier tome.

Les quatre points de vue sont toujours présents, et je me suis régalée à suivre Clarke, Wells et Bellamy. Par contre, concernant Glass, je l'ai trouvée tout simplement inutile ici. Dans les deux premiers tomes, elle nous permettait de savoir ce qu'il se passait dans la Colonie pendant que les 100 étaient sur Terre, et c'était vraiment intéressant. Mais dans ce dernier tome, elle ne sert strictement à rien. Ses points de vue m'ont cassée dans le rythme du roman, interrompant les actions sans rien leur apporter, créant ainsi un déséquilibre entre les personnages. Pour moi elle n'est devenue que secondaire, lui donner ainsi autant d'importance ne bénéficie plus vraiment à l'histoire.

Clarke, Bellamy et Wells m'ont par contre vraiment emballée. Wells surtout, qui prend beaucoup d'ampleur ; on voit à travers lui le futur Chef, le futur Commandant qu'il sera très certainement un jour. L'auteur reste cruelle avec lui, je ne sais pas comment il a réussi à avancer, car elle n'est vraiment pas tendre pour ce personnage. Clarke et Bellamy fonctionne dorénavant en duo, c'est mignon tout plein, même si j'ai trouvé dommage que Clarke soit plus effacée par rapport aux deux premiers tomes.

L'histoire, quant à elle, s'emballe véritablement. Tout s'enchaine et se produit assez rapidement, il faut vraiment suivre. J'avais hâte de connaître le dénouement final, mais en même temps je regrettais de voir la fin se rapprocher, triste d'avoir à quitter cette dystopie. Les flashbacks sont moins présent, heureusement, car j'ai trouvé que dans ce dernier opus ils n'apportaient strictement rien à l'histoire. Et surtout, cela permet aux péripéties de se développer pleinement sans être coupées.

Quant à la fin, j'en garde une légère déception. Beaucoup de questions me sont restées sans réponse, et un épilogue sur la situation à long terme n'aurait pas été du luxe, car au final on laisse les 100, les Colons, les Nés-Terres et les Dissidents sans trop savoir ce qui va leur arriver ensuite. Vont-ils réussir à tous cohabiter ensemble ? Comment vont-ils pouvoir survivre alors que l'hiver approche et que l'auteur nous a décrit que leur réserve d'eau et de nourriture était détruite ? Quid des parents de Clarke ? Tout cela manque cruellement de développement, l'auteur n'est pas allée au bout de son livre, de ses idées, et j'ai eu l'impression qu'elle a ainsi pris énormément de facilités pour finir son livre au plus vite. Alors oui, cette fin m'a déçue, car elle me laisse un arrière goût d'inachevé une fois la dernière page tournée...

Les 100 reste tout de même une très bonne dystopie que je me suis régalée de découvrir. Je pense malgré tout que Kass Morgan aurait pu développer plus d'éléments, mais d'un autre côté cela fournit une histoire plutôt bien rythmée, avec peu de temps morts, et qui s'améliore avec les tomes. La fin reste assez abrupte, ouverte à plein de possibilités différentes, mais gardant aussi certaines réponses sous silence. Je regrette de quitter les 100, même si ce ne sera que pour mieux les retrouver à travers la troisième saison de la série tv !

http://place-to-be.net/index.php/litterature/young-adult/dystopie/2341-les-100-livre-3-ecrit-par-kass-morgan

par Kesciana
Agent spécial Léa Bacal, tome 1 : La marque Agent spécial Léa Bacal, tome 1 : La marque
Anne Bardelli   
Du potentiel

Rien d'original au niveau du scénario en matière de bit-lit, une jeune femme qui veut venger le massacre de sa famille intègre une organisation spéciale, le GIAR, un groupe anti créatures surnaturelles. Elle va vite se retrouver confrontée à un ennemi redoutable.
L'auteur a une écriture dynamique très agréable qui donne envie d'en savoir plus. On a pas le temps de s'ennuyer et c'est la première chose que je demande à un roman. J'avoue que je suis quand même un peu restée sur ma faim, l'histoire est un peu courte, j'aurais aimé plus de développement autour du personnage de Charles, un vampire qui m'a un peu fait penser à Eric dans la Communauté du Sud, au tout début. Et Hunter, le personnage masculin principal, est un peu trop lisse à mon goût mais c'est un avis tout à fait personnel car j'aime les personnages complètement barrés donc ça n'engage que moi. Dans l'ensemble c'est plutôt une bonne découverte.

Bronze 6,5/10
Alera, Tome 1 : La Légende de la lune sanglante Alera, Tome 1 : La Légende de la lune sanglante
Cayla Kluver   
Un véritable coup de Coeur... Je pense que ça sera l'un des meilleurs livres que je lirais durant l'année 2011. Amour, Guerre, Suspence... tout y ait.
En recevant le livre, lorsque j'ai vu la couverture, je me suis WAOU !!!
Magnifique, je sens que je vais adoré. Et j'ai pas été déçu. En plus, sur les pages ce n'est pas écrits trop petits et c'est bien écrits, pour son jeune âge, l'auteur écrit parfaitement. Ca se lit facilement sans accrochage, l'histoire nous tient jusqu'à la fin. L'histoire est vraiment sublime. Etant une histoire d'amour, j'ai été servis. Le monde où ils vivent à l'air super, j'aimerais bien y être.
Sur un peu près 1/4 du livres, soit environ 100 pages, on ne connait pas Narian. J'avais même peur de faire sa connaissance, car pour moi, je voulais déjà que la princesse Alera se marie avec son garde du corps London. C'est d'ailleurs mon personnage préféré, sans compter Alera. Bien évidemment, j'ai adoré le caractère du personnage principal : Alera. Elle ne se laisse pas faire, elle a ses idées... Et déteste Steldor, ce qui est très bien, car je le déteste aussi. Franchement, comment on peut être aussi "moi je suis le plus fort, moi je suis si, moi je suis ça..." et aussi sur de soi. Bref, je l'ai détesté depuis le début. Et j'étais vraiment heureuse que la princesse le défit autant. Puis Narian arrive et là, je ne suis pas déçu, c'est vraiment un homme parfait, enfin presque, car quelques choses se cachent dessous, et c'est un vrai mystère...
Bref, autant dire que j'ai hâte de lire la suite, qui apparemment ne sortira pas avant l'hiver 2011, d'après ce que j'ai compris sur le site de l'auteur (c'était tout en anglais). Et je conseille tout le monde de le lire, car c'est un régale.... On s'ennuie pas une fois.

par Sandra38
Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine
Patricia Briggs   
Il arrive parfois qu’un auteur, sans savoir pourquoi devienne incontournable à nos yeux et ou chacun de ses travaux, à défaut d’être déjà dans notre bibliothèque est suivi de très près. Pour ma part, Patricia Briggs fait partie de mes auteurs fétiches.

Je vous l’accorde sa nouvelle série ne s’éloigne pas de ce qu’elle à l’habitude de produire car en effet, cela se déroule dans le même univers que Mercy Thompson mais en exploitant des personnages secondaires apparues dans « L’appel de la lune » et en traitant, en parallèle de celui de ce dernier une intrigue sous sous-jacente juste effleurée dans Mercy Thompson. Un excellent complément donc pour celles et ceux souhaitant connaître tous les détails de la meute de Chicago s’étant livrés dans un commerce plus qu’illégale…

Chose importante à signaler sur ce si fin petit tome comportant juste 122 pages. Il s’agit de la pré-quelle de Alpha & Omega, tome 1: Le cri du loup. Paru aux USA dans un recueil de nouvelles comportant plusieurs auteurs, Milady a réussi de manière exceptionnelle à sortir uniquement cette nouvelle rebaptisée Alpha & Omega, Tome 0: L’origine. Certes le tome 1 était sorti plus tôt mais heureusement l’erreur a été réparée.
Cette pré-quelle nous entraîne à Chicago où nous faisons la connaissance d’une nouvelle héroïne, une jeune louve nommée Anna. Cette dernière a été changé contre son gré trois ans en arrière et n’accepte toujours pas sa condition de « monstre ». De plus, sa place et son traitement au sein de la meute n’a rien d’enviable, battue, soumise et violée, Anna est brisée et tente de survivre malgré tout, même si ses envies de suicides ne sont jamais bien loin. Cette jeune louve exploitée et peureuse trouvera cependant le courage d’appeler Le Marrock lorsqu’elle réalisera que certaines disparitions énoncées dans le journal ne lui sont pas inconnus et que, surtout, un certain jeune homme était en cage dans la demeure de son Alpha Léo.
C’est ainsi que débutera cette histoire, Bran enverra son bras droit, exécuteur, assassin et fils Charles auprès d’Anna afin d’élucider cette lourde et pénible affaire.

On prend plaisir à redécouvrir ce monde au travers de nouveaux personnages. La narration contrairement aux autre récit de Bit-lit est à la troisième personne et non à la première. Une excellente idée nous permettant de comprendre la vision qu’on tous les personnages. Que cela soit Anna qui nous transmettra sa peur des autres, sa méfiance, son passé et bien sure sa relation naissante avec Charles.
Charles dont ses apparitions dans Mercy Thompson étaient assez furtives et austères, ici nous découvrirons au travers de ses narrations un personnage bien plus complexe qu’annoncé et assez attachant. Un homme assez déconcerté par l’attitude d’Anna à son égard et ne sachant comment se comporter avec elle sans la blesser ni l‘apeurer. Un loup dépassé par son attirance pour elle et qui cherche à comprendre comment elle parvient que par sa présence à calmer la bête surgissant de temps à autre.
Nous avons également le plaisir de revoir le calme Marrock, Bran.

Un tome ouvrant sur d’autres horizons et surtout commençant à explorer un peu plus profondément le milieu du loup, les aspirations et hiérarchie à suivre au sein de la meute. Un tome certes court mais passionnant. Une pré-quelle que j’ai lu d’une traite et ou l’enchaînement de sa suite « Le cri du loup » s’est faite tout naturellement.

par Luna05
Les Amateurs Les Amateurs
Sara Shepard   
Ce livre était génial mais je n'en attendais pas moins de l'incroyable Sara Shepard !

J'ai beaucoup apprécié les personnages, tous autant qu'ils sont. L'histoire est bien écrite, drôle par moment sans gâcher le sérieux de l'enquête.

Les évènements s'enchainent sans problèmes, sans être trop rapides non plus. J'ai aussi énormément apprécié la fin qui est à la hauteur de ce roman. J'ai très hâte de lire la suite !
Les Âmes rouges, Tome 1 : L'éveil Les Âmes rouges, Tome 1 : L'éveil
Alicia Kroze    Sarah Kroze   
J'avais pu découvrir la version auto-éditée il y a deux ans de cela, et j'avais déjà beaucoup aimé ma lecture. Ce fut donc avec plaisir que j'ai pu lire le roman sous sa version éditée par Pocket Jeunesse grâce à l'opération Explobook de Lecteurs.com.

Tout d'abord, tout comme lors de ma première lecture, j'aime particulièrement comment les autrices se sont appropriées le thème des zombies à leur manière. Car en effet, ce ne sont pas les créatures mort-vivantes assoiffées de cerveaux que l'on peut voir dans de nombreuses intrigues, ce sont ici des êtres bien plus complexes.

On commence l'intrigue du roman avec Ellie qui se réveille dans une chambre d'hôtel avec une morsure au bras, comme nous l'indique le résumé. A partir de là, elle se rappellera comment cela est arrivé, et débute alors la découverte d'un monde nouveau pour nos personnages.

L'histoire est entraînante, alternant entre présent, mais aussi passé au moment de la période de la Seconde guerre mondiale, qui nous permet de mieux comprendre les créatures que nous côtoyons. Ce côté historique nous permettant de comprendre les origines de nos personnages sont vraiment intéressants, et montre que les autrices ont pensé le roman dans bien des aspects. Dans le présent, on suit Ellie et son petit frère Samy, dans leur quête. Avec eux, on lève le voile sur un monde surnaturel pour en connaître les différentes facettes. Car il y en a en effet plusieurs, car plusieurs types de créatures coexistent dans la petite ville où se déroule le récit, chacune avec ses particularités, bien qu'elles aient parfois des ressemblances du fait de leur origine commune.

Nous voulons savoir ce qu'il advient des personnages, et tout comme eux, nous voulons des réponses à nos questions, ou tout du moins en savoir plus sur les créatures du roman. Ces dernières sont d'ailleurs bien travaillés, car toute leur psychologie, leur origine, leurs forces et faiblesses, leur façon de fonctionner ..., sont pensés pour nous offrir des êtres dignes de ce nom.
L'intrigue nous emmène au cœur de ce nouvel univers, en nous distillant petit à petit les éléments, pour une histoire qui ne va pas trop rapidement et qui nous entraîne aux côtés des personnages.

Dans ces derniers, on va suivre le récit du point de vue de Ellie, l'aînée des deux enfants. Cette fois-ci, nous n'avons pas un personnage qui sait toujours prendre les bonnes décisions, loin de là. Ellie est impulsive, et c'est ce qui plus d'une fois pourra la perdre, tandis que son frère Samy semble être l'ancre à laquelle se raccrocher. Il est plus réfléchi, et c'est souvent grâce à lui que nos personnages ne finissant pas morts. Plus d'une fois, on aura d'ailleurs envie de frapper ou secouer Ellie afin de lui remettre les idées en plus, ou tout du moins, soupirer ou lever les yeux au ciel. Tout deux restent néanmoins des personnages attachants qu'on prend plaisir à suivre dans leurs péripéties.
Les autres personnages ont aussi chacun leur place, que ce soit l'antipathique famille Bouchard, Maxime, Divna ou Aiden, chacun a son rôle à jouer dans l'histoire, même ceux de moindre importance et qu'on aurait presque oublié. Certains nous donneront envie de les détester, tandis que d'autres nous donneront envie de les apprécier, avec pour chacun leur personnalité propre. Il est vrai que certains peuvent paraître un peu cliché, comme les Bouchard, qui sont tous horripilants ou méchants ou encore la fille jalouse, mais ils correspondent assez bien à leur place dans l'histoire.

L'ambiance reste toujours tendue pour le personnage principal, bien qu'il y ait quelques moments un peu plus calmes. Tout est tout le temps sur le qui-vive, on sent les tensions, la mort souvent présente, mais aussi les complots et les intérêts de chacun, qui se mêlent les uns aux autres pour ajouter leur grain de sel au récit.

Pour ce qui est de la fin, ce fut ici une découverte pour moi, car elle a sensiblement changé par rapport à l'ancienne version du roman. Certains détails changent, particulièrement dans les toutes dernières pages, mais la scène d'action est toujours bien présente pour nous emporter dans les dernières pages du livre. Elle clôt la quête des personnages, tout en laissant une certaine tension en suspens, nous laissant comprendre qu'une suite est tout à fait envisageable, ce qui sera certainement le cas, et qu'elle sera tout autant faite de complots et de tensions.


Pour conclure, j'ai tout autant apprécié ma lecture qu'il y a deux ans. J'ai apprécié retrouver les personnages, découvrir quelques scènes inédites, mais aussi de voir que certaines longueurs ont pu être retirées en faveur du récit. L'histoire est entraînante, en grande partie grâce aux créatures et à l'univers qu'ont créés les deux autrices que je trouve particulièrement intéressants et bien construits. On retrouve la base des zombies, mais elles ont su les adapter à leur roman et à leur créer leur propre histoire et origine. Les personnages sont pour une grande partie attachants, tandis que d'autres sont tout à fait détestables, du fait du rôle de chacun dans l'intrigue.
Les dernières pages nous laissent dans une tension volontairement non résolue, et de ce fait, on a envie de savoir ce qu'il adviendra des personnages par la suite, et d'en apprendre encore plus sur cet univers.

Note de 4,5/5 sur le blog