Livres
528 513
Membres
548 612

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Danae_M : Mes envies

Chambre 507 Chambre 507
Jordan Weisman    J.C Hutchins   
Je ne saurais dire si j'ai aimé ce livre ou non.

L'auteur maintient le suspense, ce qui fait qu'il est assez difficile de décrocher. En tout cas, moi, je voulais une explication. Rationnelle de préférence, et j'attendais toutes les découvertes, et les retournements de situation. Et de ce point de vue, c'est plutôt bien fichu. Le rythme, l'ambiance presque oppressante, et le suspense à nous en faire perdre haleine, tout ça, c'est vraiment maîtrisé parfaitement.

Le thème quant à lui aurait pu être intéressant. Pas très neuf. Parce que si on simplifie très fortement, ça reste une thérapie d'un tueur en série. Par chance, les choses sont un peu plus complexes. Il y a cet Homme Sombre, qui est la base du livre, et qui est ce qui le différencie des autres du genre. Mais honnêtement, je ne sais pas trop si cette notion a été exploitée de la bonne manière.

Parce que le début du livre - et même la grande majorité - laissait présager quelque chose d'extra, je dirais même que ce polar aurait pu être excellent. Mais la fin m'a laissée de glace. Beaucoup trop de choses laissées en plan. Beaucoup de détails qui s'accumulaient depuis le début, et dont on se dit forcément que ça a un rapport avec le dénouement final, alors qu'en fait, non... Trop de choses balayées après avoir été mentionnées. J'ai eu comme l'impression qu'il manquait une partie. Surtout que pendant une bonne partie, [spoiler]l'auteur s'est amusé à lier cette histoire avec la vie personnelle du narrateur. Mais à quoi bon ? Non seulement, ces deux "histoires" n'avaient rien à voir, mais en plus la vie du narrateur n'apportait rien, et n'a même pas été développée jusqu'au bout. On dirait juste une idée qui a été laissée tomber en cours de route.[/spoiler]

Et la fin, comme je l'ai dit, ne m'a pas du tout convaincue. Il faut bien dire que je ne voyais pas du tout comment on pouvait résoudre une histoire pareille [spoiler]Je craignais que l'auteur ne fasse dans la facilité et utilise l'argument surnaturel. Mais là, c'est encore plus frustrant. Il n'y a pas de résolution du tout, et ça ne tient pas franchement debout. Et même l'éventuelle folie du narrateur ne suffit pas à la justifier.[/spoiler]




par Jenna95
Hanté Hanté
James Herbert   
Jamais un livre ne m'avait autant fait frissonner.
L'auteur vous plonge dans une atmosphère oppressante tout au long du roman, et le dénouement final n'en ai que plus angoissant voire même terrifiant.
Bref une histoire de fantôme à vous donner la chair de poule!

par Pimus
Le Corps exquis Le Corps exquis
Poppy Z. Brite   
Glauque, malsain, dérangeant, mais tellement beau.
J'ai dévoré ce livre (pour rester dans le contexte!^^), j'ai aimé me perdre dans la cruauté et la beauté de Jay et Andrew, et de leur histoire d'amour si particulière,passionnelle et cruelle, je me suis vraiment attachée à Tran, et j'ai été touchée par la tristesse de Luke.
Alors oui, on y trouve du sexe, du sida, de la nécrophilie et du cannibalisme, mais la plume de l'auteur est tellement tranchante, tellement sublime, qu'elle ne nous laisse pas le choix que de s'attacher à des personnages comme Andrew & Jay, qu'on oublierait presque qu'ils sont des psychopathes, assassins sanguinaires, nécrophiles et cannibales qui jouissent de la mort de leurs amants.
Sans compter que la Nouvelle Orléans est une ville que j'ai adoré visiter, et me replonger dans Bourbon Str, Royal & Decatur a été un vrai plaisir.

Certains passages donnent vraiment froid dans le dos, mais on ne peut tout de même détacher nos yeux de ces mots, de ces lignes.


par bazinga
Les Lieux sombres Les Lieux sombres
Gillian Flynn   
L’histoire est assez intéressante surtout dans sa construction.
Gillian Flynn nous raconte une histoire poignante et en même temps touchante.
J’avais lu le livre il n’y a pas longtemps, mais j’ai eu envie de vous faire découvrir ce livre qui mérite vraiment d’être lu et connu, et d’en faire la chronique.
Le fait que ce soit une femme qui ait écrit l’histoire donne, je trouve, un plus. Il y a, je pense, une sensibilité qui nous fait nous sentir plus proche du personnage principal féminin.

On entre doucement dans l’histoire mais ce qui n’est pas habituel c’est que les meurtres se sont déroulés des années auparavant.
Du coup Gillian Flynn alterne un chapitre dont l’histoire se passe aujourd’hui et un chapitre nous expliquant ce qui s’est passé ce jour dramatique à travers divers points de vue.
J’aime beaucoup le concept, ça change vraiment d’une histoire qui commence par des meurtres.
Tous les personnages sont importants, et ne sont pas là par hasard, ça nous permet de réfléchir aux différents rôles que peuvent avoir les personnages pour la suite de l’histoire.
Les descriptions sont assez bonnes, certaines pourraient être plus approfondies et creusées mais dans l’ensemble on arrive assez facilement à entrer dans l’histoire.
Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est que Gillian Flynn indique précisément, parfois à la minute près ce qui s’est passé dans la journée des meurtres mais quand on revient à l’instant présent il n’y a plus ces informations.

Gillian Flynn nous met parfois dans de fausses pistes, ce qui fait que petit à petit elle va aussi casser ou effriter les solutions qu’on pourrait mettre en place concernant le meurtrier.
Dans les chapitres concernant l’histoire au présent ce qui est intéressant c’est que le personnage principal tâtonne autant que nous, on ne sait rien de plus que les quelques personnages qui l'aident à résoudre l’affaire.
Ce qui est un peu dommage par contre c’est que lorsque l’histoire est au présent Gillian Flynn ne met pas d’autres points de vue, ça aurait pourtant pu être utile de mettre par exemple celui de Lyle Wirth.

On ne connaît vraiment la solution que dans les quarante dernières pages. Et je trouve ça vraiment intéressant.
La fin est bonne, mais ce que j’ai trouvé un peu frustrant c’est que l’histoire s’arrête comme ça, j’aurais aimé en savoir plus sur les personnages.

Attention quand même, je préfère prévenir il y a quelques passages de torture et de morts sur des animaux. Personnellement je suis assez sensible à ce genre de scène (étant végétarienne et pour la protection des animaux…), donc je préfère prévenir. Mais vous pouvez ne pas les lire, ça n’a aucune importance pour l’histoire…

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0005

par manue14
L'Enfant aux cailloux L'Enfant aux cailloux
Sophie Loubière   
C'est bizarre comme les romans que me recommandent Dadotiste provoquent une fois sur deux chez moi soit un rejet dubitatif, soit un livre de diamant. Puisque le dernier, Reflex de Maud Mayeras, ne m'avait pas plus convaincue que ça, je vous laisse deviner la place de L'Enfant aux cailloux, maintenant.
Je dis ça, mais le fait que j'ai passé une quasi nuit blanche pour finir de le dévorer parle de lui-même: ça ne m'était pas arrivée depuis Harry Potter et l'ordre du phœnix, c'est dire !

Pour résumé, on suit le quotidien d'Elsa Préau, une retraitée vieille école et un peu parano, qui entre son médecin, son kiné, ses courses bio et ses problèmes de chats borgnes dans le jardin, s'ennuie et doit bien trouver de quoi s'occuper dans sa grande maison où elle vit seule. Ni une ni deux, elle s'achète une paire de jumelles pour espionner ses voisins, chez lesquels elle soupçonne que quelque chose ne tourne pas rond. Ce petit garçon qu'elle voit jouer seul dans le jardin et dont personne ne semble se soucier, existe-t-il vraiment ? C'est là toute la question, parce que mamie Elsa, avouons le, n'a plus toute sa tête.
J'ai véritablement bu l'encre des pages pour le finir plus vite, tant l'histoire était prenante. Au début, on commence avec l'enfance d'Elsa, en sautant de plusieurs années entre chaque chapitre, pour avancer jusqu'au présent. Et si on ne comprend pas tout de suite l'intérêt de la chose, ce n'en est pas pour autant ennuyeux, le style de Sophie Loubière filant sous nos yeux fluidement, sans accros, et avec un soupçon d'humour noir qui m'a ravie.

par Spika
La Trilogie des Pulsions, Tome 1 : Les Cicatrices La Trilogie des Pulsions, Tome 1 : Les Cicatrices
Jac Barron   
C'est la deuxième fois que je lis ce roman. J'avais gardé en mémoire un souvenir extraordinaire de ce roman lors de ma première lecture. En seconde lecture, mon jugement, peut-être plus critique, n'est toutefois pas le même. J'ai aimé le côté psychologique, l'enquête policière et l'aspect avec les meurtres. Par contre, je n'ai pas aimé le choix de l'auteur d'inclure une tonne de personnage et de sauter de l'un à l'autre. Quand il faut écrire de qui parle le chapitre, c'est parce qu'on vogue sur trop de plan. Je prône la simplicité. Je crois que si l'histoire auvait été écrite simplement en évoluant avec Marshall et Marc dru comme principaux personnages, cela aurait été assez. Personnellement, je trouvais que l'auteur changeait de formule quand il était question des paragraphes de la proie et du prédateur et je n'aimais pas son écriture. Peut-être parce qu'écrit en "Je" et n'étant pas fan de cette formulation d'écriture. Bref, l'idée générale était bonne, mais c'était un peu trop discouru à mon avis.
Une fille parfaite Une fille parfaite
Mary Kubica   
La narration est peu commune et pourra peut-être en agacer plus d'un : l'on suit trois personnages (Eve - la maman de Mia -, Gabe - l'enquêteur - et Colin - l'homme du bar -) sur l'"après" et le "précédemment" de la disparition de la jeune fille. Du coup, l'on change sans cesse de point de vue et d'époque : bien que ça ne m'est pas spécialement dérangée, je dois dire que ça m'a un peu ralenti dans ma compréhension de l'histoire : j'ai mis un peu plus de temps que d'habitude pour résoudre le mystère !
La fin est surprenante : même si j'y avais pensé, je ne m'attendais pas du tout à une telle chute. Bizarrement, elle remet beaucoup de choses en questions notamment sur nos "sentiments" envers certains personnages. Certains sont beaucoup moins réglo' que ce qu'ils essayaient de nous faire croire (les petits cachotiers !).

Mon avis complet
[spoiler]http://lunazione.over-blog.com/2015/04/une-fille-parfaite-mary-kubica.html[/spoiler]

par LunaZione
Toyer Toyer
Gardner McKay   
histoire sympa noyée sous un style ennuyeux et lent. Avec des chapitres de 2 ou 3 pages et un vocabulaire de bases, des phrases courtes, bien souvent sans verbes. Traduction bizarre. Et texte qui détail des choses sans grandes importances mais délaisse justement ce qui devrait être détaillé... dommage. Concept des 5 couverture super intéressant par contre, mais commercial...
Macy Greeley, Tome 2 : Têtes brûlées Macy Greeley, Tome 2 : Têtes brûlées
Karin Salvalaggio   
J’ai bien aimé ce polar. La policière Macy Greely est très sympathique.
Le Briseur d'âmes Le Briseur d'âmes
Sebastian Fitzek   
Un bon thriller mais, moins original que "Thérapie" et "tu ne te souviendras pas".
En effet, celui-ci était un peu trop prévisible à mon goût et avec une additivité moindre que les précédents. Un huit clos intéressant, certes, mais manquant cruellement de suspense ; on se doute avec facilité du dénouement.
Toutefois, j'ai trouvé le jeu des devinettes et les clins d'oeil à son autre roman amusant.

En conclusion, il se lit aisément mais l'auteur est capable de faire bien mieux.

par dadotiste

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode