Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DanielPagés : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Vous aurez de mes nouvelles.. Vous aurez de mes nouvelles..
Blackfountain   
Une jolie évasion au travers de ces nouvelles, où mystère, insolite et humour se côtoient pour notre plus grand plaisir.

J'adore tes écrits Marie.

Minizen

par Minizen
Je suis venue vous dire .. Je suis venue vous dire ..
Blackfountain   
Voici le second opus de Blackfountain qui défrise d'anachronisme, mais dont l'humour acerbe, le cynisme tonitruant mais tellement réaliste vous emmènera aux confins des réalités et des frontières de nos interdits, de nos imaginaires. Une belle claque à notre conformisme, nombrilisme pour certains, que cette auteure bouleverse sans retenue...
Un grand moment.
Ce que j'aime, c'est que cela part dans toutes les directions, que la fin est souvent inattendue, inespérée, mais toujours très humaniste.
Enfin, Blackfountain nous offre deux merveilleux cadeaux au final qui seront loin de vous laisser, cher lecteur, indifférent...
Narcose59

par Narcose59
L'in Nomine Patris L'in Nomine Patris
Laurent Luna   
Deux quartiers de la capitale sont ravagés lors d'attentats à l'explosif.
Seul un SDF survit à l'horreur.
Pourtant, atteint d'une maladie grave, ses jours sont comptés.
Dès lors, accompagné d'un jeune officier de police, il n'aura de cesse de traquer les terroristes responsables de ces atrocités.
Dans son périple, le tandem trouvera une aide inattendue en la personne de Jésus, un géant simple d'esprit, qui prétend être le fils de Dieu.

Et tout semble prouver qu'il dit vrai...
Écrits de la Lune Écrits de la Lune
Véronique Audelon   
Ils ont lu "Ecrits de la Lune"...

ECRITS DE LA LUNE d'une Petite Fée au talent immense

Quand on a le livre dans les mains, on est tout d'abord extasié par la beauté de la couverture où une adorable petite fille pense ou rêve sous un ciel marine éclairé par la belle dame brune.
Tout de suite avec cette image, notre esprit s'envole vers au clair de la lune avec mon ami Pierrot et sa Colombine
mais ... notre imagination romantique est stoppée NET avec la première nouvelle : L'ENTERREMENT DE L'INSTITUTEUR dont la chute vous amène un gôut amer dans la bouche.

Nous reprenons notre souffle et abandonnons « l'honorable» instituteur dans sa tombe pour aller faire la connaissance du petit Brahim, de Joshua le bienheureux puis écouter LES BRUITS DANS LA NUIT ... !
Encore un choc où la perversité, le vice, l'inhumanité nous éclatent une fois de plus, comme une bombe, à la figure !

De noms en adjectifs, d'adjectifs en adverbes et en verbes: le tout, délicatement, posé comme une pathétique symphonie sur la portée de ses lignes, La Petite Fée, nous emporte avec brio et une pudeur extrême dans un monde où «notre enfant roi» est malmené et sa musique lancinante nous remplit d'émotions intenses et diverses.

Avec « LES BUISSONS BLANCS » , une lueur d'espoir vient apaiser, juste un peu, juste un peu, la tension qui vous étreint à en pleurer, qui vous blesse comme des épines de rose plantées dans votre âme , car ces nouvelles font malheureusement partie de notre monde!

Je ne sais pas quoi dire de plus!
Encore sous le choc de l'émotion, je n'arrive pas à exprimer ce que je ressens exactement, mon coeur étant sous le déluge de tant de sentiments divers en cette seconde: rage, dégoût, vengeance: tous ces horribles sentiments qui transforment l'Homme en loup !

Une chose peut-être ? La Petite Fée mérite d'être lue !

Merci pour ces Ecrits de la Lune qui est un hommage, à toutes ces petites victimes.
Hommage qui s'imprimera dans notre mémoire ; en regardant la télévision, on a tendance à très vite oublier puisque malheureusement, un drame chasse l'autre !

1000 douces et amicales pensées à cette plume elfique !

Admirativement !
(M.De Rodrigue, auteure)

*-*-*

Petite Fée,

Comment pourrait-on être déçu par la lecture de vos histoires? Quand, d'une part, l'écriture est aussi limpide et pure qu'une source,débarrassée de ses miasmes que sont les fautes diverses sur lesquelles on butte souvent et qui défigurent le texte et surtout le style dont le vôtre a belle allure ,d'autre part.
En lisant vos écrits, on reconnaît l'artiste . vous maîtrisez l'art poétique comme un troubadour du XII ème siècle qui savait trouver les bons mots et les belles musiques.
J'ai donc pris un grand plaisir à vous lire non seulement pour la forme mais aussi pour le fond lunaire. Celui-ci a éclairé d'une façon magistrale les problèmes du mal sous tous ses aspects, le viol, la pédophilie,la guerre ,l'exil,les maltraitances, faisant de vous une écrivaine engagée, très sensible à la désespérance,ce qui est louable. Synovie nous rappelle à ce sujet que " Les chants désespérés sont les chants les plus beaux". Certes ces crimes abominables que vous avez évoqués avec fermeté sont l'expression de la cruauté de certaines gens ou plutôt monstres. Mais,par ailleurs,vous savez montrer votre côté sensible, délicat,pudique mais aussi sensuel sous les titres ci-après :"Le Monde des Caresses", "Envies","Voyage sensuel","J'écris sur ta peau", révélateurs d'un autre visage de votre humanité qui fait de vous une personnalité d'autant plus sympathique.
Bien à vous,amicalement,
(Raoul Ribot, auteur)

*-*-*

Bien, je viens de fermer les "écrits de la lune"...Et en toute honnêteté, je ne peux pas dire qu'une seule de ces 8 nouvelles m'ait laissé indifférent. De cette touche de fantastique avec "les demoiselles de la maison haute" (il y en a qui devraient apprécier sur ce forum) jusqu'à l'émotion consacrée au travers de "la pépite d'or" et de ces interminables combats qui ruinent et détruisent sans jamais rien reconstruire, en passant par "le buisson blanc" ou enfin, Véronique nous laisse pour la fin du livre, sur une note d'espoir. Maline la fée !
On comprend aisément pourquoi Véronique a obtenu plusieurs fois le premier prix lors de concours régionaux poétiques. C'est pas d'la triche !
En toute sincérité, que tous ceux qui ont encore une once d'espoir dans les enfants et ce qu'ils portent en eux pour qui saura les éduquer, lisez "écrits de la lune" afin de vous rappeler, sans arrêt, qu'un enfant est ce qu'il y a de plus précieux au monde. Véronique le raconte si bien, à chaque page, dans chaque nouvelle.
Merci Véronique la fée (grande fée)
(Jean-Marc Cambuzat)

*-*-*

Petite fée,
J'ai lu tes nouvelles avec un grand plaisir. J'ai aimé le style, l'émotion qui s'en dégage, les thèmes très forts touchant l'enfance... En bref, ce sont de magnifiques, que dis-je, de sublimes nouvelles et je les ai adorées ! Je suis preneur des autres textes qui doivent attendre dans tes tiroirs ! Et je dis aux habitués du forum TBE : achetez les "écrits de la lune" de petite fée !!! Votre bibliothèque s'enrichira d'un recueil qui ne laisse pas indifférent, et qui après fermeture vous hante encore. Cela est si rare !
Bon courage à toi en ces moments difficiles, et merci pour ton investissement en faveur des auteurs "du dimanche" !

Bises,
(Pascal Anres, auteur)

*-*-*

Bonjour,

voilà, j'ai terminé les écrits de la lune. D'abord, pourquoi l'ai je acheté ? (puisqu'il n'était pas prévu au programme) l'extrait que Véronique avait mis sur le forum avait excité ma curiosité, plus que ça même ! j'ai été voir ce recueil plus en détail, il m'a plu, je l'ai acheté. Voili, voilou.

Bon d'abord, la couverture est superbe, on voit que la dame s'y connaît ! Dès qu'on feuillette les premières pages, on voit aussi que la mise en page n'est pas un problème pour elle, du vrai travail de professionnel, c'est propre, clair, concis. Dès les premières lignes de la première nouvelle, je suis conquise, un rythme haletant, entraînant, des émotions à la pelle, tout ça enveloppé d'un phrasé impeccable.

Ce qui m'a le plus plu et ce que j'en ai retenu ? Quand on commence une nouvelle, on ne sait jamais comment elle va finir : sois la fin va nous faire sourire, sois elle va nous glacer les veines.
Certaines histoires sont dures, très dures, il y en a qui m'ont mis en colère, qui m'ont ému jusqu'aux larmes et d'autres qui m'ont fait sourire. Bref, véronique sait manier les mots et nous entraîne toujours là où elle l'a décidé. Ces enfants, héros, de ces nouvelles prennent vie sous nos doigts, bougent, rient, pleurent, crient....au détour de leur mots, leur histoires...Petite fée est une vraie magicienne (sourire) Ce recueil m'a touché au plus profond de moi et quand un auteur arrive par cette étrange magie et alchimie à émouvoir à ce point le lecteur et lui donner les mêmes émotions que ces enfants au moment où eux les ressentent, c'est que cet auteur a un véritable don qui s'appelle le talent et Véronique en a à revendre !

Je le conseille sincèrement à tous et toutes, de plus, il n'est vraiment pas cher, ce qui ne gâte rien ! (je veux dire, ça se glisse partout ces petits livres)

Un grand merci donc à l'auteur qui a su m'emmener dans les rêves ou parfois les cauchemars de ces enfants. Je le relirai très certainement de temps à autre tant je l'ai aimé.
(Maria Luna, auteure)

*-*-*

J'ai fini tes "écrits de la lune", je suis subjuguée par ta plume fluide et agréable à lire. C'est bien simple, je n'ai pas pu poser ton recueil jusqu'au point final. J'ai apprécié (tu t'en doutes) la plus fantastique de toutes, mais chaque texte est intéressant, agréable, même si les fins sont souvent sombres. Je ne peux même pas te donner mes nouvelles préférées, car toutes ces histoires ont quelque chose de spécial. Gros coup de coeur toutefois pour (aller je me lance!) "l'enterrement de l'instituteur", "les demoiselles de la Maison-Haute" (forcément), un soir de printemps" et "les bruits de la nuit". Cela ne veut pas dire que les autres ne sont pas bien, j'ai juste cité mon coup de foudre.
Félicitation Véronique. Superbe recueil.

Bisous.
(Christine Casuso, auteure)

*-*-*

En lisant ce livre, le lecteur partage quelques instant de la vie de ces enfants. De ces enfants comme on pourrait en connaître : Marie, Brahim, Amélie et tous les autres...Toute souffrance d'un enfant est inacceptable. Véronique nous présente tous ses sujets, graves et tristement d'actualité, mais toujours à travers le regard de l'enfant. Ces écrits sont comme recouverts d'un voile de pudeur. Une belle écriture qui ne peut pas laisser indifférent, elle vous vrille le cœur. Je n'ai regretté qu'une chose que cette lecture soit déjà achevée...

Merci véronique !
(Monyclaire, auteure)
Emmurée Emmurée
Véronique Audelon   
Premier commentaire pour Emmurée sortie le 10 février chez TheBookEdition :

Une histoire envoûtante qui vous tient en haleine jusqu'au bout. Il faudra plusieurs tentatives, plusieurs intervenants pour réussir à contrer la malédiction lancée il y a déjà bien longtemps.
L'écriture est fluide, l'histoire bien construite et l'imagination de véronique très fertile.
Des descriptions réussies tant sur le site géographique que sur les demeures de l'époque.
véronique nous dit qu'il s'agit là de son premier roman, alors bravo à elle, c'est un coup de maître. Je ne dirais rien sur la couverture réalisée par l'auteure elle-même, comme à son habitude le résultat est superbe.
Merci véronique pour ces bons moments passés avec tes personnages.

(Monyclaire, auteure)

Les dragons de Chaghal Les dragons de Chaghal
Frédéric Silva   
Hâte de le recevoir dans ma boite aux lettres...Je guette le facteur (mais pas comme dans l'histoire de Marie Fontaine dans "je suis venue vous dire" ^^).
Je reviendrais, une fois que je l'aurai lu, mettre ici un commentaire.
Amicalement pour toi Frédéric.
Minizen

par Minizen
Gemini Gemini
Marie Fontaine   
Il y a les cons, les beaufs, les avares, les empêcheurs de tourner en rond, ceux qui abandonnent leur chien (ou leur belle-mère) sur les aires d’autoroutes, ceux qui n’arrêtent pas de parler au cinéma, au concert, les voisins qui font du bruit, ceux qui dérangent. Il y a aussi ceux qui n’en peuvent plus de la vie. Pour les premiers, le destin vous en débarrasse, pour les derniers, il soulage leur souffrance. Jusqu’au jour où un regard extérieur, notamment celui d’un inspecteur de police, rend ces morts moins naturelles qu’elles n’y paraissent. Là tout peut basculer... ou pas. Très bonne idée de l’auteur d’avoir modifié les noms propres connus (villes, chanteurs, etc...) tout en permettant au lecteur de les découvrir facilement, ce procédé va bien avec l’ambiance et le style du livre. Des situations bien construites, une écriture maîtrisée. Un livre drôle, absurde, déjanté, cynique et émouvant. Un livre qui interroge sur la nature humaine sans méchanceté. Belle réussite.

par Ecrivayon
Le Pacte des Marchombres, Tome 3 : Ellana, la Prophétie Le Pacte des Marchombres, Tome 3 : Ellana, la Prophétie
Pierre Bottero   
Mais quel livre... je finirais jamais de le dire ! :O
C'est... Merveilleux !! C'est Pierre Bottero qui m'a le plus tiré des larmes lors de ses livres...
Mais quelle émotion ressentie dans ce dernier... WOUAH
Aucun mot ne peut décrire celà ! :O

Je dis: RESPECT à cet auteur...
Et comme il le dit si bien dans une de ses poésies marchombres:
« Force lumineuse et bienveillante.
Gratitude infinie pour celui qui guide.
Respect. »


« - Que deviennent les rêves qui se brisent ?
- Les rêves ne se brisent pas.
- Que deviennent les rêves qui se brisent ?
- Le terreau des rêves à venir. »
Et moi... je rêve de Gwendalavir... peut-être un rêve brisé par le décès de Pierre... Mais Gwendalavir... c'est le terreau de notre imagination ! Grâce à lui, nous pouvons voyager dans ce monde qu'il a créé pour ses lecteurs!
Rendons-lui hommage, en voyageant dans ce monde... En tant que Dessinateur, Marchombre, Frontaliers, Thüls, Petits,... et bien d'autres ! =)
Car ça restera toujours dans nos mémoires...

à Pierre Bottero :)

par Fred_93
Indignez-vous ! Indignez-vous !
Stéphane Hessel   
Un court essai, qui se lit en très peu de temps (il m'a fallu une demi-heure environ, et je lis lentement), qui n'est pas très compliqué et qui parle de notre monde actuel, de celui dans lequel nous vivons et que nous construisons.
Tout ça pour dire que le plus de monde possible devraient prendre la peine de le lire, même si pour ma part j'ai pu lui trouver quelques reproches. Reproches qui ne portent pas sur le fond du message, bien sûr. Hessel transmet un message qu'il veut universel, humanitaire, résistant, faisant se lever les consciences. Mais un discours basé sur l'universalisme républicain. C'est tout ce que je peux lui reprocher.
Ce qui m'attriste, malgré que ce texte soit dans les meilleures ventes, c'est que j'ai l'impression que les seules oreilles attentives aux mots de Hessel seront celles qui ont le moins besoin d'entendre son message - ou parce qu'ils liront ce texte en acquiesçant, ou avec un sentiment comme le mien, une triste compréhension. Et que les autres, les plus nombreux, même s'ils le lisent, passeront dessus avec, comme il dit, "la pire des attitudes" : l'indifférence.
Piment et Guacamole Piment et Guacamole
Astrid Desmarécaux   
Tous les livres d'Astrid Desmarécaux son en vente sur TheBookEdition http://www.thebookedition.com/livres-astrid-desmarecaux-auteur-416.html