Livres
388 081
Comms
1 360 689
Membres
276 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

DanMachi – La Légende des Familias, Tome 1



Description ajoutée par Midine 2016-05-02T21:00:20+02:00

Résumé

Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la ville-labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…

… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.

Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 52 lecteurs

Or
19 lecteurs
PAL
9 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Midine 2016-09-29T19:17:53+02:00

À la seconde où elle enlève sa capuche, la cacophonie s'arrête.

Révélée tout d'un coup à leurs yeux, sa beauté incomparable les écrase. La blancheur de sa peau laiteuse les éblouit, le doux parfum qu'elle dégage les hypnotise. Les regards monstrueux sont rivés à sa chevelure et à ses prunelles d'argent... car même les monstres les plus féroces ne sont rien devant le pouvoir incommensurable de la beauté incarnée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par blue28 2017-08-23T10:50:37+02:00
Argent

L’histoire est celle de Bell cranel, un jeune garçon de 14 ans qui est aventurier et fait parti de la famillia de la déesse Hestia, on suit donc les aventures du jeune héros dans ce monde ou se côtoie humain, monstre, demi-bête et dieux.

D’abord un mot sur l’univers qui rappelle certain mmoprg de fantasy, car le héros au fur et à mesure de ces expéditions dans le donjon (lieu ou tous les aventurier se rendent pour pouvoir augmenter leur expérience et récupérer des cristaux sur le corps des monstres vaincus ) augmente de niveau et de capacité, ce qui fait qu’on suit l’évolution du héros comme on pourrais l’avoir dans jeux vidéos, Je trouve que c’est une bonne idée de l’auteur de faire évoluer comme ça le héros.

On commence donc l’histoire par le sauvetage de notre héros par une belle aventurière, c’est cet événement qui changera le héros et sera le déclencheur de nombreuses aventures.

Au début le héros plonge donc dans le monde des aventuriers pour avoir un Harem…. Car il espérait rencontrer de jolies femmes dans les donjons et les sauver…. Mais en faites ce sera le contraire car c’est lui qui sera sauvé par l’une des plus connu et puissante aventurière de la ville.

Si les motivations de bell et les nombreuses pages décrivant ses sentiments envers sa sauveuse ne m’ont pas forcément accroché, c’est un point important pour la suite de l’évolution du héros, car c’est ce qui le motivera au début pour devenir plus fort.

Ah la suite de cet événements on découvre de nombreux personnages, qui montre bien que l’auteur sait ou il va, je dois dire que le style d’écriture de l’auteur passe très bien, j’ai vraiment dévoré ce 1 er tome, et j’espère beaucoup du second tome, mais je pense que je ne serais pas déçu on sent que l’auteur à prévu une longue intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Midine 2016-09-29T19:38:47+02:00
Or

Un premier tome qui nous introduit dans un monde où les dieux vivent parmi la population et épaulent les aventuriers qui souhaitent se frotter aux monstres du Donjon pour obtenir gloire et richesses. L'histoire est un peu plate, surtout au début, mais on peut espérer qu'il s'agit de mettre en place le cadre et que l'action sera au rendez-vous dans les prochains tomes. Le personnage principal est agaçant sur certains bords et on retrouve le classique harem qui lui tourne autour sans qu'il ne s'en rende jamais compte, mais si on le supporte le récit reste une assez bonne lecture, en espérant que les prochains tomes soient encore meilleurs avec les intrigues qui semblent se profiler et dont les premiers éléments nous apparaissent dans ce premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2016-08-28T02:05:35+02:00
Argent

Je remercie grandement les éditions Ofelbe (et tout particulièrement Guillaume) pour leur confiance. Les livres de cette maison d’édition rivalisent chaque fois d’originalité, avec des illustrations intégrées et un livre objet impeccable. À la différence des autres ouvrages que j’ai pu dévorer chez eux, Dan Machi est plus court, mais pas moins épique !

C’est l’histoire de Bell Cranel, 14 ans et aventurier. La Guilde, le monde dans lequel il vit, est peuplé de Dieux. Ces Dieux se mêlent aux humains et offrent leurs faveurs aux plus méritants. Pour se faire, ils ont créé des Familias qui regroupent leurs protégés, chargés de les entretenir et d’optimiser leur niveau de vie.

Bell est l’unique membre de la Familia d’Hestia, Déesse peu populaire. Le jeune homme descend dans les Donjons, des lieux de perdition grouillant de monstres dangereux. Lors d’une mission journalière, il tombe sur un terrible Minauthore. Il est sauvé in extremis par Aiz Wallenstein, une légendaire guerrière dont il s’éprend sur-le-champ.

Traverser la Guilde d’aventure en aventure était une très bonne expérience. J’ai pris grand plaisir à suivre Bell et il n’a suffi que de quelques pages pour m’attacher à cette tête de pioche. Disons que Bell est à l’image de beaucoup de garçons du même âge : il ne rêve que de gloire et de jolies filles. Il n’est pas bien volubile, mais son côté volage et son penchant pour les femmes inaccessibles font de lui un personnage amusant.

Je n’ai eu aucun mal à adopter Hestia, qui sous ses airs de Déesse mature et sûre d’elle cache un côté enfantin et incertain. De tout le livre, je trouve que c’est le personnage le plus abouti. Elle fait de son mieux pour joindre les deux bouts sans rien laisser paraître devant Bell. Tout ce qu’elle souhaite, c’est lui offrir une vie moins misérable, même si pour cela, il faut qu’elle s’assoie sur sa propre fierté. Elle est investie dans son rôle de Déesse, alors qu’elle n’en a pas tout à fait l’étoffe et provoque l’hilarité chez les autres déités.

Fujino Omori ne s’arrête pas là puisqu’il introduit une riche palette d’autres protagonistes. Il y en a pour tous les goûts ! Ils sont nombreux à apparaître et servent tous à l’intrigue d’une manière ou d’une autre. Ils sont les rouages d’un monde bien huilé et innovant.

Le monde, parlons-en. J’ai grandement apprécié descendre dans les Donjons avec Bell, ces lieux tentaculaires où les monstres peuvent se cacher n’importe où. Il y a un petit côté « gaming » pas désagréable, et c’est ce qui fait la différence. Voir les compétences de Bell s’affirmer, ses talents émerger, son niveau augmenter, me donnait l’impression d’être catapultée en plein cœur d’un jeu vidéo.

Fujino Omori n’est pas avare en détails et nous ficèle une intrigue qui ne souffre d’aucune longueur. Maintenant que je connais un peu la ligne éditoriale d’Ofelbe, je me doutais que j’allais trouver des chapitres longs dans cet ouvrage. Mais en vérité, je n’ai pas vu l’histoire défiler ! Moi qui préfère les chapitres courts avec de beaux cliffhangers, c’est à peine si je me suis aperçue qu’il n’y en avait que six !

La plume est particulièrement belle, et les dialogues ne manquent pas de naturel (ce que je reproche souvent aux œuvres japonaises, d’habitude). L’auteur nous mène par le bout du nez dans une aventure palpitante.

En résumé, Dan Machi est une Light Novel à la frontière entre fantasy et jeux vidéo. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne manque pas de panache ! Fujino Omori nous embarque dans une histoire à fort potentiel, avec un héros plein de promesses et une Déesse atypique. Tribulations, sentiments, humour et secrets, ce premier tome envoie du lourd et promet de belles choses pour la suite.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/dan-machi-la-legende-des-familias-fujino-omori

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2016-08-22T20:10:19+02:00
Argent

Tout d'abord, je tiens à remercier mon ami L'Odyssée Livresque, ainsi que les éditions Ofelbe, pour cet envoi et leur confiance.

Fan de mangas et surtout de la culture nipponne, je ne pouvais pas passer à côté du phénomène ''Light Novel'' encore longtemps. Il est vrai que je suis un peu partie pessimiste -peut-être même défaitiste- et que je pense que c'est la première fois que j'appréhendais autant une nouvelle lecture. Mais comme il s'agissait d'une première grande découverte, ceci explique sans doute cela.

Nous suivons Bell, un jeune aventurier, en quête de sensations fortes, de gloire et surtout...de filles. Venant tout juste d'intégrer une Familias (ou une Guilde) dirigée par Hestia, une déesse pas vraiment prise au sérieux, le jeune homme se rend tous les jours au Donjon, afin de combattre des monstres et ramener de l'argent pour faire vivre sa Familia. Seulement, Bell est loin d'être le meilleur aventurier de la ville-labyrinthe d’Orario.

L'univers que nous propose l'auteur est riche, varié et nous fait inévitablement penser à l'univers des jeux vidéos ou des MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game → jeu de rôle massivement multijoueurs en ligne dans un univers persistant), ce qui nous permet de rentrer assez rapidement dans l'histoire.

Malgré les quelques termes et les explications un peu compliquées au premier abord au niveau des compétences acquises et de leurs évolutions, Fujino Omori, nous en apprend un peu plus au fil des pages, afin d'éviter de nous perdre en cours route et de nous envahir avec une multitude d'informations qu'il faudra intégrer le plus rapidement possible. L'auteur à une plume vraiment simple, sans prise de tête, agréable à lire et surtout nous rendant addictif.

En revanche, j'ai eu un petit peu plus de mal avec la longueur des chapitres. Ils étaient vraiment trop longs et ça me donnait l'impression d'avoir couru un marathon lorsque j'arrivais enfin au bout. De plus, avec des chapitres d'environs 60/80 pages, le récit perdait un peu de son rythme.

Les personnes ont tous un petit côté foufou et farfelu, ce qui nous amène dans des situations parfois insensées, et délirantes. Les personnages sont dotés d'un humour sans limite.

Toutefois, j'ai eu un peu de mal à apprécier Bell au tout début du roman. Son obsession pour les filles me dépassait et m'énervait un peu, sans oublier son côté de gamin insouciant. Puis un peu avant la moitié du livre, je me suis surprise à être prise d'affection pour ce tout jeune héro. Sa force de caractère, son envie de réussir et sa persévérance m'ont vraiment touchées.

En revanche, j'ai eu un réel coup de cœur pour Hestia que je trouve d'une douceur infinie. Elle essaie de se montrer forte et mature devant Bell, mais en vérité, c'est toute autre chose. La savoir peu aimé des autres déesses la rend vraiment très attachante.

J'ai vraiment adoré la relation que partage ses deux protagonistes. Ils sont soudés et se soucient l'un de l'autre comme deux frères et sœurs, même si il semblerait que l'un des deux souhaiteraient dépasser ce simple stade.

En quelques mots, le premier tome de DanMachi est un roman très agréable à lire, reliant la mythologie et le style des jeux vidéos, le tout accompagné de beaucoup d'humour.

La fin me donne vraiment envie de découvrir la suite des aventures de Bell et Hestia.

Lien du blog : http://aliybooks.weebly.com/fantastique---fantasy/danmachi-tome-1-la-legende-des-familias

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaYamaha 2016-08-22T16:27:35+02:00
Argent

Un bon roman, agréable à lire.

J'ai eu du mal au début à ne pas m'imaginer dans un jeu vidéo comme SAO, ce qui rend la lecture un peu bizarre avant de s'y habituer.

Sinon j'avais envie de frapper Bell avec ses idées de harem ! Non mais ^^ Heureusement, l'histoire ne reste pas fixée là-dessus et évolue tout comme Bell, chose très intéressante qui donne envie d'en savoir plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosalys 2016-08-05T22:09:27+02:00
Or

http://papillon-voyageur.weebly.com/chroniques/dan-machi-tome-1-la-legende-des-familias-fujino-omori

Dan Machi : la légende des Familias est le premier tome de la saga Dan Machi qui est éditée chez Ofelbe éditions, en tant que Light Novel. Mille « merci » à Guillaume Kapp pour sa confiance et sa gentillesse.

Cette lecture a frôlé le « coup de cœur » de très près !

Dans Dan Machi, les dieux sont descendus sur Terre. Désireux de vivre comme les habitants de ce qu'ils appellent « Le Monde Inférieur » pour tuer le temps, ils fondent les Familias. Chaque dieu a sa propre Familia et le but est d'intégrer quelques membres dedans. Ceux-ci doivent servir leur dieu, s'en occuper et toujours être présents pour satisfaire ses besoins. Certains dieux ont plus de popularité et sont plus sollicités que d'autres. Hestia, une déesse moins appréciée, n'a qu'un seul membre : son jeune et beau Bell. Ce jeune garçon, rêvant de harem de filles et d'expérience, a choisi d'être aventurier. Tous les jours, il brave les monstres du Donjon pour ramener de l'argent à sa Familia tandis que de son côté, Hestia se débrouille comme elle peut pour faire de même. Le quotidien de Bell va changer quand il va croiser la route d'une intrigante aventurière...

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec La Petite Étagère. Au début, le fait qu'il n'y a que 6 chapitres sur tout le roman (sans compter le prologue et l'épilogue) m'a un peu déroutée. Il est vrai que je suis habituée à ce petit nombre de chapitres dans les light Novel puisque Log Horizon ne contient que 5 chapitres par tome, bien qu'il y ait des sous-chapitres également. Et pourtant, ça m'a vraiment surprise. J'avais peur que ce soit trop court. Ce qui m'a le plus étonnée, c'est quand je me suis rendu compte que je me trompais. Si aux premiers abords, ce livre paraît petit et bien vite lu, sachez que c'est un leurre. C'est ni trop court, ni trop long... L'histoire a un très bon rythme, ce qui peut nous greffer le roman dans les mains contre notre gré.

Malgré quelques scènes inintéressantes ou tout simplement moins attractives, l'intrigue de ce Light Novel est adroitement ficelée. On finit par vite comprendre les motivations qui poussent Bell à devenir encore plus fort. Aussi, les descriptions sont absolument ce qu'il nous faut. Même pour quelqu'un qui débute ce genre littéraire, les explications de Dan Machi sont largement suffisante. Entre quelques informations sur leur lieu de vie, les dieux et ce que font les aventuriers, ce qu'est la Guilde et autres particularités de cet univers, les actions et sentiments sont décrits avec habilité. Je suis encore bouche bée de la facilité avec laquelle le lecteur se plonge dans le récit sans se perdre. Plus les pages défilent, plus on apprend des choses sur le monde qu'on découvre et plus les rebondissements s'enchaînent et nous emportent ! Comme je le disais plus haut, le seul inconvénient, ce sont certaines longueurs qui ne servaient à rien, selon moi. Mais comme un 5/5 ne signifie pas automatiquement « coup de cœur » chez moi, je tenais quand même à lui attribuer cette note. Cette histoire la mérite !

L'écriture est belle, sans grandes imperfections. Le seul inconvénient, comme cité plus haut, sont les détails inutiles dont on pourrait parfois se passer. Ça n'affecte pas beaucoup l'histoire et très souvent, ça peut frustrer l'imagination d'un lecteur. Mais bon, ce n'est pas du Zola non plus, pas d'inquiétude. Décrire, c'est le top du top et même moi qui écris, j'adore le faire le plus possible mais il y a des moments où c'est lourd et pas nécessairement utile. Néanmoins, vous verrez avec ma note que ça n'atteint en rien l'affection que je porte à cette histoire, j'essaie de rester le plus possible objective dans la subjectivité de mon avis ! Le récit était aussi accompagné de petites illustrations sympathiques, comme dans Log Horizon. J'ai vraiment bien aimé car les dessins étaient jolis et pas omniprésents tout le temps ; il y avait tout juste ce qu'il fallait pour apporter un peu de légèreté au texte. Après, comme je disais, pour quelqu'un qui adore s'imaginer tout de A à Z, ça risque d'être un peu plus compliqué. Dans l'ensemble, j'ai trouvé ça très bien distillé dans le roman.

Je crois que je commence à tomber amoureuse des Light Novel...

Ce qu'il y avait de super-méga-ultra génial (imaginez que j'ai une voix de petite fille de 5 ans en disant ça, c'est trop mignon *w*), c'est que les personnages n'étaient pas trop extrêmes. D'habitude, dans les mangas, les Light Novel, etc, j'ai tendance à être un peu chamboulée par les protagonistes. Ici, soit je m'y suis habituée, soit c'était moins hard mais dans les deux cas, j'ai trouvé les individus très réalistes pour beaucoup de choses. Après, on ne peut pas enlever leurs côtés farfelus et tout fous sinon ce ne serait plus des Light Novel mais dans Dan Machi, j'ai ressenti énormément d'humanité autant chez les mortels que chez les dieux. C'était une expérience vraiment plaisante. Le principal, Bell, a des raisons qui le poussent à devenir aventurier. Si au début, on trouve ça un peu stupide, on se rend bien compte que ça a de la profondeur, que ça va au-delà de ce que l'on pense... C'est un personnage atypique, gentil tout en étant drôle alors qu'il n'a aucun scrupules à abattre des monstres dans le Donjon. D'habitude, j'adore les personnages secondaires en premier lieu. Pour Bell, ça a été différent, il m'a directement tapée à l’œil avec sa personnalité et ses éternels cheveux blancs... (bon, par contre, ses 14 ans, il ne les fait pas du tout !). Aussi, j'aime beaucoup Hestia, sa déesse. Bien que devant Bell, Hestia paraisse très mature et confiante, quand il est n'est pas là, c'est une véritable enfant toute mignonne et c'est ce qui fait son charme. Ils partagent une relation originale et très soudée, bien que l'on ressente des sentiments plus prononcés chez l'un des deux... (je ne dis pas lequel héhé). J'ai peur que ça les nuise par la suite mais je reste confiante. Ils sont tellement adorables tous les deux, comme des frères et sœurs. Il y a énormément de personnages mais il m'est difficile de parler de tout le monde même si j'aime beaucoup Héphaïstos, Aiz, Ganesh... Il n'y en a pas vraiment que je n'aime pas mais qui, plutôt, m'intriguent comme Loki ou Freya. Ce sont des déesses assez complexes, on ne sait jamais ce qu'elles pensent réellement...

Enfin, le final est INTENABLE. C'est le genre de fin qui me donne envie de sucer mon petit pouce dans mon lit. Rien de bien terrible, y a personne qui meurt (bon ok ça c'est pas dit, vous verrez par vous-même) MAIS je veux la suite, c'était trop court, pas assez de Bell, pas assez d'Hestia, pas assez de touuuut, j'en veux encore et encore ! Vous l'aurez compris, j'attends le tome 2 avec impatience !​

Grosso modo, si vous êtes fans de mangas, de base, mais aussi de Light Novel, vous devez lire ce livre ! Et si vous n'êtes pas un accro de ce genre là, c'est le même tarif, parce qu'il en vaut vraiment la peine et pourrait vous faire apprécier les Light Novel. Allez-y, entrez. Entrez dans le Donjon et n'en ressortez plus jamais. Ne venez pas dire que je ne vous ai pas prévenus du danger... Mais au moins, vous ne serez pas déçus d'une telle aventure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathlie93100 2016-07-27T23:00:19+02:00

http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2016/07/dan-machi-tome-1-la-legende-des.html

Le premier tome de Dan Machi est le premier texte de la nouvelle collection des éditions Ofelbe : Light Novel. Autant dire que j'ai sauté sur l'occasion pour lire ce roman.

Dan Machi nous raconte donc l'histoire de Bell Cranel, jeune homme de quatorze ans qui a décidé de devenir aventurier, comprendre une personne bénie des Dieux qui va dans les donjons combattre des monstres pour vivre, afin de créer un harem sur les conseils de son grand-père.

J'avoue qu'au début je ne savais pas trop dans quoi je me lançais. J'avais sans doute un peu peur que la recherche de belles jeunes filles par Bell soit omniprésente mais une intrigue se met peu à peu en place et j'ai fini par aligner ce tome. Le récit met un peu de temps à se mettre en place, le temps de bien cerner l'univers et les personnages importants, mais il se termine très vite ! J'ai vraiment hâte d'avoir la suite.

Bell est un jeune homme un peu naïf mais prêt à tout pour devenir plus fort et atteindre le niveau de Aiz Wallenstein, surnommée La Princesse à l'épée, l'une des meilleures aventurières d'Orario. Il a aussi énormément d'humour et on le ressent tout au long du récit, qui est écrit du point de vue de Bell la plupart du temps.

On fait aussi la rencontre de Hestia, la Déesse de la Familia dont fait partie Bell et dont il est le seul membre. Hestia a une apparence de petite fille à grosse poitrine et est plutôt maladroite. Mais elle est aussi prête à tout pour que Bell puisse devenir plus fort. C'est aussi elle qui s'assure de donner des bénédiction à Bell et qui contrôle sa progression, progression qui sera très rapide et soulever des questionnements de sa part. Ils forment tous deux un bon duo et sont toujours prêts à s'entraider.

On rencontre aussi plusieurs autres Dieux amis comme ennemis de Hestia : Héphaïstos la forgeronne, Loki la guerrière et Freya la personnification de l'amour, sont les Déesses que l'on voit le plus dans ce tome. On aura dont droit à des situations amusantes et d'autres beaucoup moins.

Dan Machi se déroulant dans un univers d'héroïc-fantasy japonais "habituel". On retrouve toute une panoplie de monstres plus hideux les uns que les autres que les aventuriers doivent combattre pour gagner en expérience ou rapporter de quoi survivre d'un jour à l'autre.

En conclusion, ce premier tome est un très bon tome d'introduction qui donne envie d'en savoir plus sur les personnages. J'ai hâte que le prochain tome sorte pour connaître la suite des aventures de Bell et Hestia. En plus, les illustrations intérieures sont vraiment très belles !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par violette74 2016-07-26T12:03:09+02:00
Diamant

C'est moi aussi mon premier light novel et je ne suis pas déçu ! Bell est trop mignon ! Les descriptions sont faciles à lire car le vocabulaire utilisé est simple . Cela n'empêche pas que l'univers et l'écriture sont magnifiques ! Au contraire ,ça m'a beaucoup aidé à comprendre les nombreuses informations sur Orario .

Hâte de retrouver le héros dans le prochain volume !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2016-07-25T19:39:59+02:00
Diamant

Encore une super histoire, j'ai hâte d'en découvrir la suite !

http://cocomilady2.revolublog.com/danmachi-t1-la-legende-des-familias-p1194488

Ce tome 1 inaugure la nouvelle collection Light Novel d'Ofelbe Editions, et c'est encore une fois une réussite !

Ce manga, adapté en roman, est très bien écrit comme toujours.

Cette fois, on évolue dans un univers Fantasy. Bell, un jeune aventurier novice, est venu s'installer dans une cité au centre de laquelle se dresse un mystérieux Donjon foisonnant de monstres. Les guerriers qui y évoluent à la recherche de gloire et de fortune sont tous reliés à une Familia dirigée par un Dieu ou une Déesse. Bell, le débutant rejeté et moqué par tous, se retrouve lié à Hestia, une déesse que personne ne respecte et n'a voulu rejoindre. Mais le jeune homme va vite s'attirer l'attention des autres Dieux de par son évolution fulgurante et anormale...

Au tout début, quand j'ai lu que Bell était venu dans cette ville pour rencontrer des filles, j'ai eu un peu peur d'une histoire centrée sur des personnages féminins aux atouts avantageux et rien d'autre. Mais cette idée est vite sortie de mon esprit. Même si l'humour est omniprésent, le récit évolue vite et l'on comprend que sous cette légèreté se cache une intrigue bien plus profonde et passionnante. Bell est notamment LE personnage qui surprend le plus par son évolution et le mystère qui règne autour de lui.

Le danger, les complots, sourdent de partout et j'ai hâte de découvrir tout cela dans le prochain tome.

Ce roman rejoint mes préférés chez cet éditeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2016-07-19T22:38:13+02:00
Or

https://aliceneverland.wordpress.com/2016/07/19/dan-machi-la-legende-des-familias-tome-1-fujino-omori/

D’un premier abord, Dan Machi s’éloigne quelque peu de ses comparses de la collection mère des light novel. En effet, Ofelbe a cette fois choisi de respecter les tomes, c’est-à-dire qu’au lieu de regrouper deux tomes consécutifs dans un livre comme ils le faisaient jusqu’alors, ils ont suivi la publication japonaise en sortant un tome à la fois. Du coup, le livre est plus aéré, plus facile en prendre en main, et ne perd rien du charme des précédents light novel puisque les illustrations couleurs et en noir et blanc sont toujours présentes.

Au niveau de la thématique, on reste dans l’heroic fantasy. Les adeptes des autres sagas seront donc ravis ! Pour ma part, j’ai été séduite par l’écriture rythmée de cette série. La lecture est fluide, les pages se tournent rapidement et l’action est assez omniprésente. Bref, on ne s’ennuie pas à un seul instant !

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a su créer un univers à la fois original mais aussi assez connu. Il a pioché des éléments deci et delà pour nous offrir un monde riche en curiosités et en découvertes.

De plus, ses personnages sont vraiment hauts en couleur, dans le pur respect des traditions japonaises. A mi-chemin entre le shonen et le hentai, l’entourage de Bell, notre jeune héros, regorge de jeunes filles aux atouts sans équivoque. Pour ma part, cela ne m’a pas vraiment dérangée étant donné que je baigne dans l’univers des mangas depuis de longues années et que je sais que c’est une façon assez courante de représenter les personnages dans des univers précis. Mais je peux comprendre que cela puisse surprendre les néophytes.

Pour autant, l’auteur ne reste pas focalisé sur cet aspect là. C’est vraiment l’évolution rapide de Bell qui est au centre de l’histoire. De jeune aventurier pleurnichard et sans expérience, il se révèle véritablement au fil des pages. Son potentiel augmente en même temps que les expériences qu’il a accompli. Et j’ai beaucoup aimé l’originalité de tout ce mélange.

Pour conclure : voilà un light novel qui m’a agréablement surprise malgré son fan service qui l’oriente plutôt vers un public masculin. Mais l’histoire est rythmée, bourrée d’actions et de rebondissements. Je ne me suis vraiment pas ennuyée, et j’ai vraiment apprécié cette plongée dans un univers assez original. Les adeptes se régaleront, les néophytes comprendront sans problème. Bref, une histoire d’heroic fantasy légère et amusante qui séduira un maximum de personne !

Afficher en entier

Date de sortie

DanMachi – La Légende des Familias, Tome 1

  • France : 2016-06-30 (Français)

Activité récente

MeiSan l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-18T23:22:25+02:00
evans le place en liste or
2017-04-02T16:15:56+02:00
Spero le place en liste or
2017-02-24T12:52:41+01:00

Les chiffres

Lecteurs 52
Commentaires 15
Extraits 2
Evaluations 14
Note globale 8.36 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Dan Machi - Français