Livres
579 152
Membres
643 330

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dans les bois éternels



Description ajoutée par meli-sans-melo 2018-03-06T21:39:38+01:00

Résumé

"Des fois, ça me gratte. Ça me gratte sur mon bras manquant, soixante-neuf ans plus tard. À un endroit bien précis, toujours le même, dit le vieux [...].

Ma mère savait pourquoi : c'est la piqûre de l'araignée. Quand mon bras est parti, je n'avais pas fini de la gratter.

Alors elle me démange toujours. [...]

C'est tout simple, c'est que le sentiment n'a pas fini sa vie. [...] Et si on meurt avant d'avoir fini de vivre, c'est pareil.

Les assassinés continuent à traîner dans le vide, des engeances qui viennent nous démanger sans cesse."

Se pourrait-il que le commissaire Adamsberg coure après une ombre ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 742 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-21T18:43:30+01:00

La télévision du café retransmettait un match de football bruyant. Le commissaire regarda un moment les hommes qui couraient en tous sens sur le gazon, dont les mouvements étaient passionnément suivis par les clients qui mangeaient tête levée vers l'écran. Adamsberg n'avait jamais compris cette affaire de match. Si cela plaisait à des gars de lancer un ballon dans un but, ce qu'il pouvait très bien comprendre, à quoi bon installer tout exprès une autre bande de gars en face pour vous empêcher de lancer ce ballon dans le but ? Comme s'il n'existait pas, à l'état naturel, assez de gars sur terre qui vous empêchaient sans cesse de lancer vos ballons où cela vous chantait.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

c’était le 2e livre que je lisais de Fred VARGAS. J’avais déjà lu « Pars vite et reviens tard » que j’avais bien aimé. Un peu décalé avec un commissaire très particulier : Jean-Baptiste ADAMSBERG.

Et c’est avec plaisir, que je l’ai retrouvé dans cette histoire un peu fantastique, bizarre, nostalgique….

Car chez Fred VARGAS, il faut beaucoup de patience, car ses personnages ont l'art d'effacer leurs traces et de s'évanouir dans la nature. Mais flâner est un bonheur dans ces ouvrages placés sous le signe de la mythologie et des légendes.

Fred VARGAS se plaît à nous berner, multipliant les fausses pistes, qui semblaient pourtant fort probables… pour nous étonner encore. Bref, un vrai livre palpitant que l’on dévore et que l’on a du mal à quitter…

C'est en flânant également, sur les bords de la Seine, par exemple, où il suit le vol des mouettes, que le commissaire ADAMSBERG, l'éternel rêveur, résout ses enquêtes. On se demande parfois où vont le mener ses déambulations fantasques. Sait-il au moins ce qu'il cherche ?

Afficher en entier
Or

Waou, une histoire tordue à souhait ! :P On a de plus en plus de mal à croire qu'Adamsberg puisse arriver à résoudre l'énigme mais bon, on s'en fiche en fait, et le suspense dure jusqu'au bout du livre.

Mais pourquoi est-ce que Clémentine n'apparaît pas dans ce tome ? Il est gentil Adamsberg, il profite de l'hôtel et dès que l'enquête est terminée, pouf ! Quelle ingratitude !

Bon point pour le mystérieux Veyrenc, parler en vers c'est la classe ! Même si certains des vers en question m'ont paru un peu bancaux (c'est bien "bancaux" qu'on dit ? Oo).

Et enfin j'ai adoré l'histoire des deux bouquetins et du chamois qui avait tout lu. xD

Bref, un Fred Vargas dans la lignée des précédents, et on ne s'ennuie pas !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Miaouss 2021-12-07T11:26:53+01:00
Diamant

Ce que j’aime chez Fred Vargas c’est son style, elle a une écriture fine, humaniste pour décrire le meilleur et le pire de l’humain, elle sait balader son lecteur sans pour autant le perdre. Elle sait mettre en dialogue des moments importants comme anodins sans que ce soit chiant à lire, pardon pour ma vulgarité mais j’en ai lu des dialogues à trois francs six sous et il n’y a pas d’autres mots. Les situations qu’elle décrit sont palpitantes, parfois à la limite du réel et c’est pour ça que j’ai adoré ce roman. Elle arrive à rester crédible dans des situations parfois surréalistes. Il y a une certaine forme de poésie aussi dans l’écriture de la phrase, même si c’est pour décrire des horreurs, dans ses personnages il y a la poésie de la vie avec ses embûches et ses beaux moments.

Les personnages justement, à part Camille qui commence à m’irriter un peu par son comportement, le reste est juste, ça sonne vrai, et l’enquête que mène Adamsberg tient en haleine du début à la fin, lui est un bon flic, de ceux qui font carrière dans la « maison » parce qu’ils sont bons mais pas seulement, ils ont ce petit truc en plus, cet instinct lors de l’enquête, oh non ce ne sont pas des facilités, ce sont vraiment des compétences !

Bref, un Fred Vargas qui donne une bonne leçon d’écriture, c’est inspirant, j’aimerais au moins avoir la moitié de son talent que mes livres serait de bons romans de gare, ici c’est un roman qui gratte, qui démange encore même quand on l’a fini.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2021-09-25T23:42:09+02:00
Or

Je ne suis toujours pas déçue du personnage emblématique de la série Adamsberg. Un bon policier avec un suspense jusqu'au bout.

Les dialogues sont de véritables pépites.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allebei 2021-09-23T21:11:43+02:00
Lu aussi

C'est le premier livre de Fred Vargas que je lis. Pour l'instant, je suis encore partagée entre intérêt et déception. L'histoire me plaît mais en même temps, je l'ai trouvée poussive, longue et j'ai eu du mal à accrocher dès les premiers chapitres. Il m'a fallu de la volonté pour continuer à lire jusqu'au bout. Le style touffu, parfois peu clair, avec trop d'enchevêtrements est un obstacle certain à une lecture fluide. Pourtant, on trouve des références culturelles, archéologiques, érudites. Mais celles-ci sont en quelques sortes étouffées par des digressions et des scènes qui ne trouvent pas toujours de réponses. Le héros (ou plutôt l'anti-héros) est donc un Béarnais malgré un patronyme qui le placerait tout de suite parmi les enquêteurs scandinaves. Or, pas de Suédois à l'horizon. La seule blonde, c'est la "grosse" Violette Retancourt qui fait tache avec son mètre quatre-vingts et ses kilos en trop. Passe encore pour la couleur locale. Les personnages sont plutôt sympathiques malgré leurs visages ordinaires. Et soudain, arrive le rival qui parle en vers pour bouleverser ce petit monde... C'est une bonne histoire, qui aurait été excellente si elle avait été racontée et écrite par quelqu'un d'autre (par exemple Gaston Leroux), un véritable écrivain. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2021-06-11T12:59:11+02:00
Diamant

C'est avec enthousiasme que j'ai lu cette nouvelle enquête du commisaire Adamsber et de sa brigade. On découvre de nouveaux personnage tres interessant dans ce romans qui font que l'histoire en est encore plus interessante. On recroise aussi d'ancien personnage de debout les mort qui sont maintenant emblématique et que j'adore. C'est une tres bonne enquête policière qui nous voyager entre mystique et réel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumeIrisee 2021-06-02T14:10:36+02:00
Argent

C'est toujours avec plaisir que je retrouve Adamsberg et son équipe. Encore une fois, Vargas nous transporte dans un thriller à mi-chemin entre policier et psychologique. A dévorer sans modération.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ein_Buch 2020-10-14T14:43:52+02:00
Argent

Encore une enquête complexe et bourrée d'éléments mystiques ! Je ne sais pas où Fred Vargas puise son imagination, mais j'aimerais avoir ne serait-ce que le quart de la moitié de ses connaissances et de sa cervelle.

De nouveaux personnages intrigants qui deviendront vite indispensables, une énigme qui parait impossible à résoudre, notre pelleteur de nuages a du pain sur la planche !

J'ai adoré cette lecture. Je recommande chaudement ce livre de Fred Vargas. Comme tous les autres, il se dévore sans qu'on s'en rende compte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edo 2020-08-07T12:29:36+02:00
Argent

Un scénario retorse, plein de rebondissements et de fausses pistes, dans lequel Adamsberg se fait manipuler de bout en bout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlineCharteau 2020-06-21T10:37:30+02:00
Or

Aucune surprise sur la magnificence des écrits : Fred Vargas est digne des plus grands auteurs de polars comme sir Arthur Conan doyle ou Agatha Christie mais elle est de chez nous...Une histoire étrange, compliquée avec des personnages qui ne le sont pas moins. Des invraisemblances, mais que l'on suit sans pouvoir s'arrêter tellement on est subjugué par ce roman noir, si puissant, insolite et original.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2020-05-13T10:00:41+02:00
Or

Je crois que je suis en train de tomber amoureuse de cette autrice ! C'est le deuxième livre que je lis d'elle, et il m'a totalement enthousiasmée ! Les personnages sont géniaux, hauts en couleurs et tous très particuliers, leurs interactions sont savoureuses, et l'enquête en cours est absolument géniale ! Vargas a ce talent pour réunir des événements sans rapports entre eux, et les intégrer dans un unique motif, c'est passionnant ! Je me suis totalement laissée surprendre par les retournements finaux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FauGDCP 2020-04-30T11:05:46+02:00
Argent

une histoire un peu tordu mais avec un dénouement dont je ne m'attendais absolument pas (comme à chaque fois mais la particulièrement).

Afficher en entier

Date de sortie

Dans les bois éternels

  • France : 2009-05-01 - Poche (Français)

Activité récente

FabR l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-14T14:54:50+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 742
Commentaires 65
extraits 51
Evaluations 143
Note globale 8.04 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode