Livres
455 039
Membres
404 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Framb0ise 2019-04-15T21:52:25+02:00
En train de lire

Somehow grasping at vanishing snowflakes is like grasping at happiness; an act of possession which instantly gives way to nothing.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2019-03-20T19:06:34+01:00
Or

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2019/02/22/dans-son-silence-alex-michaelides/

Dans son silence est le premier roman d’Alex Michaelides. Alex Michaelides est un scénariste britannique qui a étudié la psychanalyse, et a travaillé deux ans dans une clinique psychiatrique pour jeunes. En découvrant le résumé de Dans son silence, j’ai su que ce roman allait me plaire.

Quand on est super emballé par un roman avant de le commencer, le risque est grand d’être déçu. Alors le mieux aurait dans doute que je sois blasée en démarrant ce livre, mais c’était absolument impossible ! Un vrai thriller psychologique. Avec un vrai psychologue ! Et une peintre qui a cessé de parler depuis la mort de son mari. Elle n’a rien dit, ni pour se défendre, ni pour expliquer son geste. Alors le doute subsiste. A-t-elle tué son mari ou est-elle victime d’une machination ?

Theo est psychiatre et le silence d’Alicia l’a tout de suite fasciné. Il s’est intéressé à l’affaire qui a été médiatisée et s’est même rendu dans la galerie qui a exposé le dernier tableau de l’artiste, un autoportrait sur lequel est écrit « Alceste ». Theo postule lorsqu’une place se libère dans l’établissement où elle se trouve, y voyant un signe de se rapprocher de son obsession. Il devient le thérapeute d’Alicia et tente de la faire sortir de son mutisme, de l’aider à y voir clair.

Le récit est tout à fait passionnant et surtout j’ai vraiment apprécié le côté psychologique, la relation entre la patiente et le thérapeute. Et autour de l’histoire d’Alceste d’Euripide. Alceste, c’est cette femme qui va offrir sa vie pour sauver celle de son mari, après qu’il lui ait demandé de le faire. Finalement ramenée des Enfers par Héraclès, elle ne prononcera plus un mot.

Concernant l’intrigue, je me suis fait complètement avoir et j’ai adoré me prendre cette grosse claque en pleine tête. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas laissée tant surprendre par un thriller. J’ai franchement adoré ce roman et je ne peux que vous le conseiller !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-02-24T11:54:33+01:00
Or

Alicia jeune peintre au talent prometteur, est internée en psychiatrie suite à l’assassinat de son mari Gabriel de cinq balles en pleine tête. L’histoire débute six ans plus tard lorsque Théo Faber psychothérapeute se voit confier son cas, alors qu’Alicia n’a plus prononcé un seul mot depuis ce drame. Il va tenter de la faire reparler. L’intrigue oscille entre les tentatives de Théo pour apprivoiser Alicia et faire en sorte qu’un lien de confiance s’établisse et l’enquête qu’il mène de son côté. Des chapitres alternent le présent et le passé, on découvre la vie de Théo, de son enfance affligeante à sa rencontre avec sa femme Kathy. Peu à peu on ne peut s’empêcher de faire des parallèles dans leurs histoires personnelles. J’ai bien aimé toutes les références à la psychanalyse qui sont bien dosées et apportent un plus dans la compréhension du personnage d’Alicia. Les termes qui auraient pu nous paraitre confus comme transfert et contre-transfert deviennent une notion acquise. Ce roman est brillant, on y trouve du suspense et le côté psy est une valeur ajoutée. Je me demandais si on n’allait pas dans le mur à un moment donné si Alicia ne parle toujours pas, comment faire avancer l’intrigue et j’ai adoré la solution trouvée par l’auteur, ingénieuse et très efficace, je ne la dévoile pas ici, c’est trop bon à découvrir. Comme souvent, je n’ai absolument pas vu venir la fin, c’est tellement bien amené, j’ai été la première à apprécier mettre fait rouler dans la farine. Bravo pour cet auteur qui sait parfaitement tirer les fils pour une manipulation d’autant plus réussie qu’on ne l’a voit pas venir. Bonne lecture.

Un bémol qui ne remet pas en cause ce premier livre pour tout dire vraiment réussi, c’est juste énervant d’avoir une quatrième de couverture remplie d’erreurs, le prénom d’Alicia en premier lieu puis la profession de Théo Faber qui n’est absolument pas psychiatre mais psychothérapeute et enfin ce n’est pas à coups de couteau mais avec un revolver que son mari trouve la mort. On peut se demander si le rédacteur a lu le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2019-02-18T10:04:38+01:00
Argent

J'adore les Thrillers psycho avec une dose psychiatrique donc forcément je me suis vite tournée vers ce livre ! Pour un 1er roman on peut dire que l'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère ;) et vraiment on en attends pas moins ;)

Ce livre est vraiment bien fait et tient en haleine le lecteur et ça j'adore !

Cependant j'ai deviné à la moitié du livre le pourquoi du comment, par de simples phrases et mots, en me disant NON tu te trompes... hé bien Non :( grrrr

Les + du livre : La thématique originale, le personnage d' Alicia qui fascine, un vraie page turner.

Les - du livre : Le coté psy qui n'est pas assez "exploité"il m'a manqué un peu de "folie" dans le côté médical et parfois quelques longueurs et répétitions

- j'ai vite deviné l'intrigue principale. mais chapeau pour ce renversement finale !! Vraiment !

Il reste néanmoins un très bon livre à découvrir et à lire ! Un conseil pour les amateurs de livres psycho ;)

Afficher en entier
Argent

Un vrai bonheur de lecture !

Pur thriller psychologique britannique, Dans son Silence est brillant et superbement intelligent.

Les anglais ont souvent une finesse d’écriture qui les rend reconnaissables entre tous.

Et ce titre en est le parfait exemple.

Suite au meurtre de son mari, Alicia a été reconnue coupable. Devant son mutisme, la Justice a décidé de la placer dans institution psychiatrique.

Theo, jeune psychothérapeute, est passionné par cette affaire, et fasciné par la personnalité d’Alicia.

Il n’a qu’une idée en tête, il veut réussir là où tous ont échoué avant lui. Parvenir à faire parler Alicia.

Et avoir les réponses aux nombreuses questions qu’il se pose.

Pour ça il est prêt à tout.

Jusqu’à enquêter auprès de ses proches, pour essayer de démêler le vrai du faux et tenter de remonter jusqu’aux raisons du drame.

Au risque de se perdre un peu lui-même dans cette quête.

Quitte à s’investir au point de mêler ses propres ressentis avec ceux de sa patiente.

Nous le suivons donc dans le travail de thérapie qu’il tente de mettre en place, mais également dans sa propre vie.

Car, tout psychothérapeute qu’il soit, Theo a lui aussi des secrets et des blessures qui lui sont propres.

De transferts en contre-transferts, de séances silencieuses en tentatives désespérées, c’est à un vrai combat psychologique que nous assistons ici.

Le silence est-il une défense ou bien une arme ?

Alicia est-elle coupable ou innocente ?

Que cache l’Alceste, ce tableau qu’elle a peint juste après le décès de son mari ?

Est-il une ultime tentative de communication ?

Un aveu ?

Ou quelque chose de bien pire encore ?

Les chapitres alternent entre passé et présent, grâce à des extraits du journal intime d’Alicia, écrit avant le drame, et le suivi journalier de Theo.

Grâce à cette construction et à la qualité d’écriture de l’auteur, l’immersion est complète et l’oppression constante.

Nous sommes pris dans la toile qui se tisse (et celle qui se peint) au même titre que les personnages.

Le roman se lit à toute vitesse tant l’histoire est addictive et passionnante, sans temps mort.

Ça faisait très longtemps qu’un dénouement ne m’avait autant surprise.

Un vrai régal. À ne surtout pas louper !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode