Livres
395 092
Comms
1 387 602
Membres
289 831

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Danse de Mort



Description ajoutée par zara29 2010-05-05T21:34:23+02:00

Résumé

" Mon cher Vincent, si vous lisez ces lignes, cela signifie que je n'ai pas survécu... " L'inspecteur Pendergast du FBI est donc mort ! Et c'est d'outre-tombe qu'il confie à son ami, le lieutenant D'Agosta, la mission d'empêcher un être démoniaque de commettre le forfait suprême, l'apothéose de sa carrière criminelle. Mais comment D'Agosta pourra-t-il, seul, et en sept jours, déjouer un crime dont il ignore tout ? Et comment lutter contre un adversaire supérieurement intelligent : Diogène, le propre frère de l'inspecteur ? Qui le premier quittera le bal ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 138 lecteurs

Or
58 lecteurs
PAL
54 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par feedesneige 2015-07-16T15:21:12+02:00

chapitre 1

Les paupières de Dewayne Michaels pesaient des tonnes, ses tempes bourdonnaient et sa langue était pâteuse, mais il faisait tout pour donner l’impression de s’intéresser à ce que disait le prof. Il était arrivé en retard, l’amphi était bondé et la seule place encore libre se trouvait au deuxième rang, pile en face du prof.

Génial.

Dewayne suivait des études d’ingénierie électrique et il s’était inscrit à ce cours-là par facilité, comme tous ses condisciples depuis des lustres. Littérature anglaise - Une perspective humaniste Une unité que n’importe quel abruti obtenait les doigts dans le nez sans ouvrir un bouquin. Le prof habituel, un vieux fossile du nom de Mayhew, faisait cours d’une voix monocorde, quittant rarement des yeux les mêmes notes jaunies qu’il conservait depuis quarante ans. Un raseur de première, capable d’endormir un hypnotiseur, dont la principale qualité était de donner chaque année le même sujet à l’examen. Quelle mouche avait bien pu le piquer de se faite remplacer ce semestre-là par un universitaire de haut vol, un certain Torrance Hamilton ? Les pontes de la fac en avaient plein la bouche, on aura pu croire qu’Eric Clapton avait accepté de venir jouer à la fête de fin d année.

Dewayne, les fesses endolories, s’agita sur son siège en plastique et jeta un coup d’œil furtif autour de lui. Les autres, une majorité de petits bourges, prenaient studieusement des notes sur leurs ordinateurs portables quand ils n’enregistraient pas le cours à l’aide d’un magnétophone miniature, suspendus aux lèvres du prof. Jamais l’amphi n’avait été aussi plein, et pas un seul élève d’ingénierie électrique en vue.

Quelle merde.

Dewayne se rassura en se disant qu’il lui restait une semaine pour changer de cours. D’un autre côté, il fallait bien choisir une option et ce Hamilton avait peut-être la note facile. Comment expliquer autrement qu’il y ait autant de monde un samedi matin ?

En attendant, exposé comme il l’était, il avait intérêt à faire semblant de suivre le cours.

Hamilton faisait les cent pas sur l’estrade en dissertant d’une voix sonore. On aurait dit un vieux lion avec sa crinière grise tirée en arrière et son costume anthracite dont l’élégance tranchait avec les vestes en tweed de ses collègues. Hamilton avait un drôle d’accent, mais il n’était manifestement ni yankee ni anglais. Assis derrière lui, un assistant prenait consciencieusement des notes.

— Aujourd’hui, poursuivit Hamilton, nous nous intéresserons à La Terre vaine, le poème d’Eliot qui aura le mieux résumé la vanité du XXe siècle. Une œuvre poétique majeure.

La Terre vaine... Dewayne se souvenait vaguement avoir vu ça sur la liste des bouquins au programme. Avec un titre pareil, il ne l’avait pas ouvert. Un roman, passe encore, mais un poème. Autant le lire tout de suite, ça ferait passer le temps.

Il prit son recueil de poésies. Ou plutôt celui du copain auquel il l’avait emprunté. Dewayne avait autre chose à faire de son fric que d’acheter une connerie pareille. Le portrait de T. S, Eliot figurait sur la page de garde. Un gringalet avec des petites lunettes de grand-mère, les lèvres pincées. Encore un qui devait avoir un manche à balai dans le cul. Il feuilleta le livre en ricanant. La Terre vaine, La Terre vaine... Ah, voilà !

Putain de merde. En fait de poème, il y en avait des pages et des pages.

— Les premiers vers nous sont aujourd’hui si familiers qu’il est difficile d’imaginer à quel point cette œuvre a pu choquer lors de sa parution dans la revue The Dial, en 1922. Il s’agissait de tout sauf de poésie aux yeux des lecteurs de l’époque. Il ne pouvait même s’agir que d’anti-poésie L’auteur s’effaçait derrière son œuvre et les gens se sont immédiatement interrogés sur ce poète qui accumulait dans ses strophes une telle somme de pensées dérangeantes. À commencer par la référence acerbe à Chaucer que Von découvre dès le premier vers. Mais Eliot ne s’arrête pas là. J’en veux pour preuve les images sur lesquelles s’ouvre son œuvre, ces « lilas émergeant d’une terre morte », ces « racines mornes » cette « neige amnésique » Aucun poète avant lui n’avait décrit le printemps avec un tel vocabulaire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eliiias 2017-09-27T13:42:35+02:00
Diamant

Superbe tome ! Le jeu du chat et de la souris entre Aloysius et Diogène est très bien ficelé de bout en bout, et le frère de l'inspecteur est vraiment diabolique à souhait, ce qui en fait un ennemi super intéressant à suivre. Un peu dubitatif par rapport au sort de Margo, mais la fin est magistrale et me laisse un goût très agréable. Le volume suivant risque d'être génial !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2017-08-22T17:38:05+02:00
Diamant

Deuxième opus, sans raconter l'histoire, toujours la noirceur, le suspense et l'horreur. Un superbe thriller qui suit la lignée Preston et Child. On attend le suivant avec impatience d'autant plus qu'ici on a besoin de savoir ce qui va arriver, addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-05-09T16:17:08+02:00
Argent

J'ai découvert l'univers de ces deux auteurs avec la "Trilogie Diogène" et j'ai été emballée.

Une immense partie d'échec se met en place et c'est étourdissant ! Preston & Child distillent au compte goutte les informations au sujet de l'enfance des Pendergast.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ptitflora92 2016-04-25T12:41:49+02:00
Or

Et bien la suite est encore plus intéressante, merci Diogène. J'était mitigé sur la série Pendergast mais l'arc Diogène me fait complètement oublier tout ça.

J'ai eu beaucoup de mal à le reposer donc l'action était au rendez vous et l'intrigue m'a convaincu, du coup encore une fois j'ai hâte de lire le prochain puisqu'on en a pas fini avec Diogène et que Pendergast est pas dans la meilleur des situations.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Je suis bien contente que Margo ne soit pas morte je l'avais beaucoup aimé dans les deux premiers tomes, et j'avais trouvé sa "mort" injuste et précipité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2015-01-25T17:13:06+01:00
Or

Un autre bon Pendergast,du bon suspense et beaucoup d'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mutsuko 2014-11-26T10:41:21+01:00
Diamant

très bon livre comme toujours avec preston & child

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurentderudder 2013-04-25T11:07:07+02:00
Lu aussi

Très bonne aventure de "feu" l'inspecteur Pendergast. Une enquête tres bien menée par D'Agosta, pleine de rebondissements.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stranginy 2013-01-02T14:18:38+01:00
Argent

Encore une oeuvre bien menée surtout qu'elle fait partie d'une trilogie, le suspense est bon et l'intrigue intéressante cependant c'est toujours les personnages qui me plaisent le plus, le fond et la trame du complot est bien imbriqué, ce livre est bien construit. A lire pour les fans de Sherlock Holmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ricou 2011-11-24T19:54:09+01:00
Diamant

décidément, il nous surprendra toujours. là le problème c'est son frère et quel frère? Il sont tous comme ça dans la famille Pendergast ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2011-09-08T18:07:33+02:00
Or

Hello,

C'est le quatrième Preston et Child dans la série avec l'inspecteur Pendergast, et je me suis régalé!!!!

je recommande a tous de lire cette saga.

excellente!!!!

marquise66

Afficher en entier

Dates de sortie

Danse de Mort

  • France : 2009-05-08 - Poche (Français)
  • Canada : 2008-06-01 (Français)
  • Canada : 2009-06-09 - Poche (Français)

Activité récente

mama97 l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-08T11:18:21+02:00
Eventyr l'ajoute dans sa biblio or
2017-05-13T17:12:25+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 138
Commentaires 10
Extraits 12
Evaluations 20
Note globale 8.65 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Trilogie Diogène, Tome 2 : Danse de Mort - Français
  • Dance of Death - Anglais
  • Pendergast, Book 6 : Dance of Death - Anglais
  • Diogenes Trilogy, Book 2 : Dance of Death - Anglais