Livres
515 531
Membres
529 235

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Danser au bord de l'abîme



Description ajoutée par fabie67 2017-03-02T21:46:49+01:00

Résumé

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie.

Aussitôt, elle sait.

Afficher en entier

Classement en biblio - 137 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par misssbrown 2017-05-11T14:09:11+02:00

Certains jours, assise sur le sable, je pleurais.

alors je courais dans la mer noyer mes larmes et je sais, depuis, pourquoi la mer est salée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Belle écriture cependant un peu longuet ce livre mais une jolie histoire tout de même

Afficher en entier
Lu aussi

Une très belle écriture ! Je trouve toujours épatant ces hommes écrivains qui se glissent à merveille dans la peau d'une femme. Une histoire émouvante mais une atmosphère plombante et j'avoue que je me suis beaucoup ennuyée.... Je reste mitigée...

Afficher en entier
Or

Emma ou Emmanuelle, la quarantaine, a une vie ordinaire : trois enfants, un mari doux et bienveillant. Un jour, dans une brasserie, elle a un coup de foudre pour un autre homme et elle va tout quitter pour lui.

Raconter comme ça, c’est une histoire assez ordinaire mais l’écriture incroyablement belle de Grégoire Delacourt nous emporte. La première partie décrit avec justesse le désir. Je ne peux pas vous parler de la suite sans gâcher un peu le plaisir de lecture.

Ce livre m’a été chaudement recommandé par une amie lectrice. J’ai déjà lu du même auteur « la liste de mes envies », «  quatre saisons en été », livres que j’avais bien aimé mais je ne me souviens plus si le style m’avait emporté comme ici. J’y faisais peut-être moins attention à l’époque. Je crois aussi qu’au fils des roman, l’écriture de Delacourt a pris de l’ampleur, comme un bon vin. Je ne cache pas que certains passages sont tristes, comme dans la vie. A mon tour de recommander chaudement ce roman.

Je vous souhaite de bonnes lectures.

Afficher en entier
Or

Ce livre raconte l'histoire d'un couple et plus encore : histoires d'amours, de familles, de douleurs, la vie, l'espoir… Une écriture magnifique, une écriture mélancolique que celle de cet écrivain. Je ne peux que conseiller ce livre

Afficher en entier
Argent

C'est un livre si poétique qui répond à tellement de choses par différents points, il est difficile de ne pas être touché par cette douceur, cette tendresse même présente dans la haine, la honte, le rejet. C'est un livre à sa manière universel, le fait que ce soit l'histoire d'une femme si terriblement bien écrite par un homme rajoute à cette universalité.

Une amie a pleuré pour la première devant ce livre, moi j'ai eu le ventre en désordre tout le long.

C'est un petit joyaux, une perle commune, accessible à tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Toldo 2018-10-25T08:51:08+02:00
Or

L'amour se décline dans différentes couleurs, de la tendresse, à la passion, de l'amitié profonde au désir-vertige... Je me suis reconnue dans cette histoire, à bien des égards. J'ai eu très souvent les larmes aux yeux et le cœur chaviré par la justesse et la beauté des mots. J'y ai retrouvé la sensibilité et la poésie de l'homme que j'aime en secret, qui n'est pas l'auteur mais à n'en point douter l'une de ses âmes-sœurs.

Merci Grégoire Delacourt. Votre écriture me bouleverse et elle "agrandit ma vie"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2018-10-21T17:47:17+02:00
Or

Encore une magnifique histoire d'un magnifique auteur. Pour moi c'est LA rencontre de St Maur. Un auteur bourré d'humour et adorable. Restez tel que vous êtes M. Delacourt et continuez d'écrire des livres "de merde" mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lin105 2018-09-29T15:22:09+02:00
Lu aussi

Je ne retiendrais de ce roman probablement que sa noirceur. En tout cas, je n'ai ressenti que ça durant ma lecture. J'ai trouvé ce livre très sombre et j'ai eu beaucoup de mal à le terminer, ce qui ne m'arrive qu'exceptionnellement. Je n'ai rien contre les histoires dures, tristes mais d'habitude des éléments m'intéressent, m'interpellent, me font réfléchir. Ici non malheureusement, je n'ai retenu que le malheur, la souffrance même les personnages ne m'ont pas intéressés.

Afficher en entier
Pas apprécié

L'écriture est belle mais je n'ai pas apprécié l'histoire, je n'ai même pas réussi à aller jusqu'à la fin, dommage

Afficher en entier
Argent

« Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait. » Ce sont les deux phrases qui servent de quatrième de couverture et elles ont largement suffi à capter mon attention.

Grégoire Delacourt a choisi un sujet maintes fois exploité mais il le traite à sa façon, d’une sensibilité féminine dont lui seul a le secret. Il y a beaucoup de poésie dans l’écriture, de l’émotion même si l’histoire s’essouffle un peu au troisième chapitre.

Beaucoup de questions me viennent à l’esprit dans cette première partie où l’on se rend compte que la décision d’un seul membre de la famille déstabilise tous les autres. Je me suis interrogée sur la décision de cette femme. Emma sème l’incompréhension et la douleur autour d’elle. La réaction de ses enfants est bouleversante. Pourquoi la vie d’Emma bascule-t-elle d’une seconde à l’autre, au premier regard, elle qui aime son mari et ses enfants ? « Est-ce que ça veut dire qu’un seul amour ne peut remplir une vie. Que n’être que deux finit par rendre triste. Ou méchant. »

Emma parle de cet inconsolable besoin d’être aimée. Le regard de cet homme sur elle la rend belle : « Il y a des hommes qui vous trouvent jolie et d’autres qui vous rendent jolie ». « Je ne voulais pas un amant, je voulais un vertige ».

Y a-t-il un moment plutôt qu’un autre pour faire ce choix ? Cette femme mesure-t-elle vraiment les conséquences de son acte ? Fait-elle la différence entre amour et désir ? Peut-on aimer deux hommes à la fois ? Comment peut-on tout abandonner comme ça alors qu’on ne sait presque rien de l’autre ? Cette femme est-elle égoïste, inconsciente ? Et en même temps on se dit que forcément quelque-chose lui a manqué pour qu’elle se laisse charmer.

Ce livre c’est aussi la douleur d’une mère qui perd tout, celui d’une femme digne qui sait que tout est de sa faute et qui en quelque sorte accepte son sort. Emma avait signé pour une autre vie, pour le désir, l’envie de plaire, d’aimer et d’être aimée, elle s’est vite retrouvée face à son destin...

Grégoire Delacourt réussit le pari de décrire avec justesse le mécanisme du désir et celui de la passion. L’analyse des sentiments y est bien exploitée. Emma avait en apparence tout pour être heureuse, et pourtant ses sentiments l’ont envahie… Je n’ai pas eu envie de juger Emma et je pense que certaines femmes pourraient se reconnaître en elle.

Le seul reproche que je fais au livre c’est que les trois parties sont inégalement intéressantes, la dernière aurait mérité d’être moins longue.

Afficher en entier

Dates de sortie

Danser au bord de l'abîme

  • France : 2016-12-28 (Français)
  • France : 2018-01-03 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 137
Commentaires 28
Extraits 24
Evaluations 52
Note globale 7.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode