Livres
579 271
Membres
643 549

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Danton et Robespierre: Le choc des deux France



Description ajoutée par Laetitia-452 2021-08-23T19:24:56+02:00

Résumé

Danton et Robespierre sont restés, dans l’imaginaire collectif, deux monstres politiques incarnant deux faces de la Révolution. Car si l’on en croit la puissance du verbe, à la capacité d’entraînement de cet art consommé de la séduction, la parole de Danton et de Robespierre porte un écho qui dépasse de loin leur mort. Ils témoignent de cette vérité que rien dans le monde ne se fait sans passion. En cela ils sont le miroir d’une génération, d’un élan et d’une certaine idée de la France, dans ce qu’elle a de profondément national et universel. C’est pourquoi aussi ils incarnent plus que ce qu’ils ont été, et parlent encore. Tout semblait les unir. Ils étaient avocats et du même rang social, des bourgeois. Ils étaient tous les deux révolutionnaires, patriotes, démocrates, républicains. Tous les deux, premiers élus de Paris, montaient à la même tribune, étaient du même parti de la Montagne, fréquentaient les mêmes sociétés politiques, ayant les mêmes amis, les mêmes ennemis. Jeunes et déjà célèbres, ils ont gouverné la France par la puissance de leurs discours, avant que la fièvre révolutionnaire ne les emporte. Ils promirent de donner leur vie pour la Révolution et moururent la même année, à trois mois près.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteurs

extrait

Sur la Révolution, ne faut-il pas garder le souvenir d'une époque où des hommes et des femmes, prenant leur destin en main, ont décidé de bâtir quelque chose à leur image et qui paraissait, dans le même temps, au-dessus d'eux-mêmes ? Avec une telle ambition humaine, trop humaine, il est impossible de ne pas se diviser, s'animer de colère. La nature, dans toute sa logique, veut que les contraires s'opposent, à l'image de Danton et Robespierre s'affrontant sur le destin commun de la patrie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Deux biographies très fouillées de Georges Danton et Maximilien Robespierre.

Plan de l'ouvrage :

Première Partie : les enfants des lumières

- Chapitre 1 La génèse

- Chapitre 2 L'enfance

- Chapitre 3 Le corps, ce miroir

- Chapitre 4 Se faire une place dans la société : les années 1780

Deuxième partie : Les pères de la Révolution

- Chapitre 5 Les avocats du peuple, 1789-1790

- Chapitre 6 La conquête du pouvoir 179-1791

- Chapitre 7 Vers la République

- Chapitre 8 Les gouverneurs de la Révolution 1792-1793

Troisième partie : Les frères ennemis

- Chapitre 9 An II, l'impossible unité

- Chapitre 10 La rupture

- Chapitre 11 Jusqu'à la mort

- Chapitre 12 Au Panthéon de l'histoire

L'auteur nous rappelle ce qu'on été ces deux hommes avant la Révolution, de leurs commencements en politique et leurs parts respectives dans les étapes de la Révolution. L'élection a fait Robespierre, l'insurrection fera Danton !

Pour Loris Chavanette, ces deux hommes se sont battus pour l'accession au pouvoir.

Pour lui, Robespierre voulait à toute force le bonheur des autres parce qu'il ne s'aimait pas lui-même (!), parce qu'il se sentait persécuté, avait "le génie du soupçon" selon Barras (qui lui avait le génie de l'intrigue et des affaires !)

Danton, lui se servait de son corps (sa corpulence, sa laideur, ses excès) ; il est trop impulsif, trop spontané pour se taire ; il est l'instinct, à la différence de Robespierre qui est l'ascèse.

Issus tous les deux de la même souche roturière, mais dont Danton a une conscience aigüe de cette origine t s'en sert !

Il n'a cure des brouilles verbeuses tandis que Robespierre recherche la perfection dans ses mœurs, dans ses discours, dans le système politique qu'il élabore.

Danton et Robespierre, ce n'est pas l'histoire d'une amitié s'étant brisée sur le récif de la Révolution. C'est au contraire, la Révolution elle-même qui a enfanté cette amitié : ils sont frères d'armes, et non pas frères d'âmes.

Une belle biographie croisée, qui hélas ne fait au fil des pages qu'encenser l'un pour dénigrer l'autre ! Dommage ! C'est vraiment lassant à force...

Et la participation de Danton, ou sa non-dénonciation des massacres des prisons en septembre 1792 n'est que peu abordée ainsi que son éventuelle corruption...

Dans la ligne de l'historien François Furet, l'auteur véhicule encore l'idée passéiste et surannée du "dérapage de la Révolution"...

Une biographie qui oppose chaque homme, à charge pour Robespierre, mais intéressante à lire, avec du recul !

Mais il serait intéressant que l'auteur se penche sur d'autres personnages de cette période historique, aussi intéressants, tel Saint-Fargeau, Barrère, Vadier ou Antonnelle ..

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 1
Commentaires 1
extraits 13
Evaluations 1
Note globale 5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode