Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Daraen : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Gantz, Tome 10 Gantz, Tome 10
Hiroya Oku   
Oku diversifie son récit et continue d'approfondir la personnalité de Keï en développant son histoire d'amour avec Tae.
Le harcèlement des lycéens revient ici comme un thème central. Si ce phénomène a vraiment autant d'importance au Japon (et sans doute ailleurs) on est quand même face à une question de société majeure, qui est d'ailleurs aussi évoquée dans d'autres mangas.

par Ukko-Ukko
Gantz, Tome 21 Gantz, Tome 21
Hiroya Oku   
Les couvertures ternes se méritent, c'est le moins qu'on puisse dire ! L'histoire prend à nouveau une nouvelle direction mais la narration soufre de l’absence de Kei : on manque de repère et donc les nouveaux éléments fantastiques ou encore plus dans un délire SF semble encore tenir du non-sens de ce faire (on a plus notre repère, donc on se rend compte que ça part vraiment en n'importe quoi)
La nouvelle mission met le groupe (et Katou, qui semble assez bizarrement essayer de devenir notre nouveau personnage principal... rapellons que l'auteur lui a donné une histoire personnelle approfondit juste avant de le tuer, hein, je pense pas que ce soit un personnage aussi intéressant à traiter que Kurono lors de sa période post-traumatique) symboliquement encore plus hors de repaire puis-ce qu'on bouge de lieu et que Gantz brise les règles établis (ou peut-être y est-il poussé par la multiplication des aliens à combattre ?) Les nouveaux personnages sont assez diversifiés mais montrent tous une vision de personnages vraiment intégré dans la logique de Gantz : des fous, des psychopathes, etc.
Le problème, c'est que si dans les premier tomes ont sentait clairement ce qu'il valait mieux faire afin de ne pas se faire exploser le crâne, là cette version extrême de ce que Gantz tolère est assez... ben trop extrême justement, et on bascule dans un genre de cauchemars où on arrive plus à savoir quoi faire pour respecter les règles de Gantz (qui semble même ne plus en avoir)

Bref, pleins de petits détails qui me font tiquer, mais après tout... bah, ça reste bon quoi ! l'action a des sursauts de bravoure malgré le ton beaucoup moins dramatique et si j'en viens à vouloir voir Katou re-crever parce qu'il aurait du rester mort (j'aurais adoré un coup à la R.R. Martin où si tu ramène un mort il est certes en vie mais il est un légume... ça ça aurait été cool ! Complètement traumatisant, mais cool !) Au lieu de cela j'ai l'impression de toujours voir là où veut aller l'auteur et... bah, un peu déçu. Mais comme le suspense reste bon, je vais m'accrocher un peu !
Gantz, Tome 22 Gantz, Tome 22
Hiroya Oku   
Un peu confus, cette nouvelle équipe... j'ai vaguement entendu dire qu'elle débarquait d'une mini-série parallèle dans le même univers qu'avait géré l'auteur à une époque mais ici elle arrive un peu comme un cheveux au milieu de la soupe : nous sommes habitués à des situations de tensions, d'extrême sérieux (ponctué d'humour noir, d'accord) mais cette nouvelle équipe est tout sauf orthodoxe dans ce style et j'ai eu du mal à m'y faire...
Heureusement que les adversaires auxquels ils sont opposés se révèlent vite assez dangereux, car sinon j'aurais été un peu déçu !
Gantz, Tome 23 Gantz, Tome 23
Hiroya Oku   
Un tome vraiment épic. Les ennemis sont de plus en plus puissants et impressions et cela donne lieux à des combats juste spectaculaires !
Si le fait que Keï soit mort m'avait un peu déçu (c'était un personnage que j'adorais et un peu le héro principal, et je suis presque sûr qu'il va revenir à la vie à un moment) ces affrontements compensent totalement.

Des scènes d'actions de plus en plus fortes avec de bons dessins, cela ne peut que rendre bien.
Gantz, Tome 27 Gantz, Tome 27
Hiroya Oku   
Pwoah... de mieux en mieux ! La baston manquait un peu de tension (malgré le grand nombre de morts) mais les révélations et surtout le traitement des personnages était tout bonnement parfait ! Gantz est sorti du cercle strictement intimiste, passe à une action mondiale avec une enquête qui, enfin, parvint à foutre des frissons, et les aventures de chaque personnages au sein de cette tourmente, entre le défouloir de Nishi, le pétage de plomb sentimental de Reika, les états d'âmes de Kei... c'est saisissant de vraisemblance. Parvenir à rester cohérent avec une telle évolution de l'intrigue c'est fort, mais maintenir un tel niveau de tension hors des scènes de combat c'est encore plus fou !
J'aime, j'aime, j'aime !
Gantz, Tome 24 Gantz, Tome 24
Hiroya Oku   
Magnifique entrée en scène d'Oka (qui, au passage, fait le catalogue du matos à 100 pts.) En même temps, étant donné la puissance du chef des monstres, il faudra au moins un adversaire comme ça pour en venir à bout. J'aime assez bien la façon dont est vaincu l'obsédé sexuel de l'équipe d'Osaka.

par Ukko-Ukko
Gantz, Tome 26 Gantz, Tome 26
Hiroya Oku   
Un intermède, comme il en faut bien dans une série aussi dense. Nos personnages favoris s'interrogent en même temps que nous sur la portée exacte de la Katastrophe, et Nishi révèle l'ampleur de ses côtés psychopathes. Cela dit, ce n'est pas le seul personnage à être marqué par les épreuves subies. Les possibilités offertes par Gantz ouvrent la voie à bien des perversions...

par Ukko-Ukko
Gantz, Tome 25 Gantz, Tome 25
Hiroya Oku   
Arriver à redonner un coup de fouet à l'intrigue par-delà les combats badass au level 100, je pensais pas ça possible ! Et bien si, l'auteur réussit à relancer son intrigue sur les bons rails avec des révélations finales au petit oignons qui valent leur pesant de cacahouètes !
Un superbe combat et une intrigue qui repart enfin... j'aime !
Gantz, Tome 30 Gantz, Tome 30
Hiroya Oku   
Et c'est parti!

Le héros débarque enfin dans le vaisseau alien pour sauver Taé. Bon, c'est bien beau tout ça, mais il se passe pas grand chose dans ce tome. L'élément le plus significatif, c'est que même si Kuro nie jouer les héros, il continue à sauver le plus de gens possible.

Sinon le manga continue sur sa lancée. Les morts sont plus nombreux en 10 pages que dans Terminator et en l'occurence ils sont tous à poils.

Ça se laisse lire, mais il manque un peu d'originalité pour cet arc. Ou alors on se rapproche doucement de la fin du manga et il veut en mettre plein la vue.

Bref, bonne lecture, mais qui durera pas longtemps et nous fera juste patienter avant le prochain.
Gantz, Tome 19 Gantz, Tome 19
Hiroya Oku   
Putain, si un jour on m'avait dit que je lierais des bons sentiments dans Gantz et que je trouverais ça tellement juste dans le ton pour avoir envie de pleurer, j'y aurait pas cru... Et pourtant, tout dans ce tome marche : les situations sont poignantes, chaque réplique frappe juste, et on se sent tirailler entre des émotions contraires.
La fin d'un arc, sans doute le début d'un nouveau, et toujours ce nœud dans l'estomac quand on réalise que dans Gantz rien n'est jamais gagné, qu'il y a un prix terrible à payer pour la moindre petite parcelle de bonheur.
Tout reste à conquérir.