Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Daria_morgendorffer : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Métamorphose La Métamorphose
Franz Kafka   
La grande solitude d'un homme son désarroi, ce drame humain ou ce personnage est confiné étouffé par les malheurs de la vie.
Sa transformation nous plonge il est vrai dans un univers fantastique mais c'est un roman sur la vie, ses angoisses, ou notre "héros" est délaissé par sa famille, impossible pour lui de retourner au travail, incapable de communiquer il sombre seul abandonné!!!
Un livre terrifiant de justesse sur la grande peur des hommes : l'abandon!

par rachl
Poussières d'étoiles Poussières d'étoiles
Hubert Reeves   
"Ce livre voudrait être une ode à l'univers".
Reeves "a tenté de rendre hommage" au monde qui est au dessus de nos têtes, mais moi, je pense qu'il a tenté de lui rendre le meilleur. L'auteur principal de vulgarisation scientifique concernant l'astronomie donne "à contempler et à comprendre".
Il ne vous reste qu'à savourer !

par Mariouun
Charlie Charlie
Stephen King   
Stepehn King a ce talent remarquable d'évoquer les phénomènes les plus surnaturels et les fondre dans un réalisme... naturel. Ce talent lui permet d'entraîner ses lecteurs dans son monde, qui n'est autre que le nôtre, avec ses contraintes, ses lois, et les personnes qui le peuplent - de gens comme nous - et leurs réactions face à l'inattendu, l'insoupçonnable qui se présente à leurs portes.
Ainsi, "Charlie" ne raconte pas seulement l'histoire d'une petite fille douée de "pyrokinésie", mais également l'histoire d'une fuite d'une petite fille de sept ans et de son père, l'histoire d'un couple dont la destinée est bouleversée par un passé qui le rattrape, l'histoire d'hommes chargés de la protection d'un pays, et l'histoire de personnes se trouvant par hasard sur le chemin de cette course-poursuite et qui laissent une partie de leur vie se dévoiler sous la plume de l'auteur. Par moment vous aurez peur pour eux, ou bien vous les haïrez.
Quoiqu'il en soit ce livre vit, comme vous le vivrez.

par JulBarrow
Et on tuera tous les affreux Et on tuera tous les affreux
Boris Vian   
J'ai beaucoup aimé la fin de ce livre. [spoiler] Quand les 50 femmes parfaites décident de se jeter sur les 25 hommes qui eux ne le sont pas au détriment des 25 autres hommes qui eux sont parfaits. Ca nous montre qu'il faut de tout pour faire un monde. [/spoiler] Je trouve que finalement, ça donne une morale assez sympa au roman, et toujours avec humour.

par x-Key
Ça Ça
Stephen King   
Splendide "pavé" de King, qui joue sur plusieurs registres : le fantastique et l'épouvante, bien entendu, mais aussi sur de fines descriptions psychologiques concernant l'enfance, l'amour, l'amitié, et une certaine vision des USA avant qu'ils ne perdent leur innocence.
Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane
Les Travailleurs de la mer Les Travailleurs de la mer
Victor Hugo   
les idées peuvent allées mais je ne peut pas donner un vrai avie car c'est la version abrégé et donc il y a moins de passages à ralonges meme si il en reste (surtout dans la premiere partie).
Ce n'est pas le livre où on est accro car il n'y a rien d'exeptionnel, on ne ressent pas beaucoup d'emotions. C'est juste une histoire comme ça tranquille. rien de plus.
Le Père Goriot Le Père Goriot
Honoré De Balzac   
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.

par myra44
Au Bonheur des Dames Au Bonheur des Dames
Émile Zola   
C'est le Zola que je préfère. Une jeune fille qui semble banale mais qui va se métamorphoser quand elle devient vendeuse dans un grand magasin de Paris.

par Alienor
La petite fille qui aimait Tom Gordon La petite fille qui aimait Tom Gordon
Stephen King   
C'est un récit fascinant que celui des tentatives opiniâtres de Trisha pour éviter les multiples dangers qui la menacent. Sur un sujet bien mince, King a su écrire une œuvre éclatante de fraîcheur et de vaillance enfantine qui ne l'empêche pas de traiter ses thèmes familiers : l'enfance et son imaginaire, la quête vernienne initiatique, la nécessité d'un modèle de vie, la place de la seconde voix, le combat contre le monstre, l'intervention divine dans les actions des hommes. Le genre de roman qu'en plus on termine la gorge serrée...
Ce roman de tension psychologique intense, mais obtenue avec des moyens retenus, plaira sans doute moins aux fans épris de gore. Pourtant King a su exprimer toutes les nuances de la peur sans se sentir obligé d'utiliser la grosse machinerie de l'horreur. Et avec quelle sensibilité ! Quelle habileté dans la description des réactions enfantines ! Quelle variété dans les effets !