Livres
451 670
Membres
397 276

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:59:18+01:00

Je me tortillai. Je luttai. Je me débattis. Je hurlai et me résolus même à implorer Greg. Mais je savais que cela ne changerait rien à ce qui se préparait. Rien n’y ferait, et pourtant... il m’était impossible de garder le silence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:57:13+01:00

— J’ai hâte de te désaper ce soir. Mais garde tes talons hauts, ma belle. J’ai envie de te baiser avec ces trucs aux pieds.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:56:19+01:00

— Dès notre retour à la ferme, nous serons à nouveau ensemble – à cent pour cent. Nous réinstallerons mes affaires dans ton atelier et je dormirai dans ton lit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:55:06+01:00

— Nous sommes incompatibles. Tu le sais, non ?

Nous avions peut-être envie l’un de l’autre, cela ne signifiait pas que les choses pouvaient marcher entre nous.

— Nous ne sommes pas incompatibles, Kat. Nous nous sommes simplement égarés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:54:08+01:00

Lance adressa un signe de tête poli à tout le monde et leur dit au revoir pendant que je tapais du pied et tentais de l’entraîner vers la porte. Pas question de me laisser embarquer dans une discussion entre filles par Emily et Georgie. Je n’avais pas la moindre envie de parler de Ream. Pas tant que Lance serait dans le coin.

Celui-ci me déposa à l’appart après m’avoir suggéré de venir chez lui. Je savais bien pourquoi. J’avais très bien senti ce « pourquoi » quand j’étais assise sur ses genoux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-11-25T19:53:19+01:00

— Tu n’as pas encore couché avec lui ?

La voix de Ream était tendue comme une corde de violon, et c’était super sexy. Son côté flippant m’attirait et j’avais envie de le dévorer tout cru.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2018-08-07T13:00:34+02:00

Chapitre 2 :

«…

— Tu as bu ou quoi ?

— Je n’ai jamais été aussi sobre de toute ma vie.

— M’embrasser dépasse totalement les bornes du possible. Est-ce qu’on mélange le jus d’orange et le lait d’habitude, Ream ? Non. Ils peuvent se côtoyer dans le frigo, mais si on les mélange, c’est l’anarchie totale. Et c’est la même chose pour nous.

— Et le Danao alors ?

— Quoi ?

— C’est un mélange de lait et de jus d’orange, et ils se marient carrément bien.

Je grognai et m’apprêtai à lui tourner le dos lorsqu’il tira sur mon bras et me força à pivoter. Je tendis les mains devant moi afin de ne pas heurter son torse, mais dès que mes paumes entrèrent en contact avec son tee-shirt, une chaleur liquide jaillit entre mes cuisses.

— Je ne suis plus le même.

— Quoi ? hoquetai-je.

— Depuis que nous nous connaissons. Quelque chose a changé en moi et je n’ai pas envie de redevenir comme avant. Ce changement me plaît. Et la femme qui l’a provoqué me manque. Je ne parle pas seulement de nos nuits ensemble, Kat. J’ai changé avant ça.

Purée, pourquoi fallait-il qu’il débite ce genre de conneries ? La situation d’avant m’allait très bien. Je pouvais supporter nos différends, mais ça... c’était perturbant, et je gère assez mal les perturbations.

— J’ai envie qu’on se réconcilie. J’accepterai toutes tes conditions. Même si tu souhaites qu’on soit seulement amis, je suis partant, Kat – en attendant mieux, bien sûr. Mais cette colère et cette souffrance que nous nous infligeons sans arrêt l’un à l’autre détruisent tout ce que nous avons vécu au début, et ce début est quelque chose de magique, putain.

Il avait raison. Ream et moi nous étions soutenus mutuellement lorsque Logan et Emily se trouvaient au Mexique. Nous étions devenus amis, mais cette belle amitié avait été totalement gâchée.

— Jamais de la vie, Kat. Et afin que tu te rentres bien ça dans le crâne, je vais te dire une chose. Une chose que personne ne sait, pas même Crisis. Je voulais m’expliquer ce soir-là au bar, mais tout ton petit cinéma avec ce mec...

Je me mordis le coin de la bouche. Ream le remarqua, aussi desserrai-je les dents sur-le-champ.

— Je te jure que si Matt n’avait pas appelé la sécurité pour me virer du bar...

Quoi ? Merde, Matt le détestait donc à ce point ?

— J’aurais tué ce mec.

Il prit une profonde inspiration comme s’il tentait de se calmer.

— Ce que je ressens n’a rien de normal, Kat. C’est totalement tordu parce que je suis un mec tordu. Je ne te mérite absolument pas. Mais j’ai beau essayer de t’oublier, ça m’est impossible. Je vais donc procéder autrement. Il faut que tu saches pourquoi je suis comme ça et pourquoi je t’ai laissée tomber.

Cette histoire ne me plaisait pas du tout : les secrets sont presque toujours déplaisants. Les miens l’étaient, en tout cas.

— Mais ce que je vais te dire... doit rester entre toi et moi. Compris ?

J’acquiesçai. Sans trop savoir pourquoi. Peut-être parce que j’avais changé aussi et que je cherchais à quoi me raccrocher. Une trêve était-elle possible entre nous ?

— J’avais une sœur.

Oh merde ! Il parlait au passé. Je sentais son cœur battre à toute allure sous ma paume et la tension dans ses mains.

— Une sœur jumelle...»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode