Livres
564 525
Membres
616 828

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

🧡Ma 1ère saga Romance Paranormale Vampirique et j’ai beaucoup apprécié cet univers créé par l’autrice. Tout est différent de ce que j’ai lu auparavant et j’adore ça 🧡Dans cette histoire, sous fond de guerre qui recommence après une trêve de 3 siècles, on ne s’ennuie pas : l’action est présente du début à la fin. Et de ce fait, afin d’échapper aux méchants, on voyage beaucoup travers les USA🧡C’est très prenant, hyper bien rythmé. Petit bémol, il a manqué 2 chapitres au début pour faire l’introduction de l’histoire car dès la première phrase on entre dans l’action sans savoir le pourquoi du comment 🧡Cara est le personnage qui se croit badass, indépendante alors qu’elle est naïve et fleur bleue. Janie, sa fille, fait plus que son âge dans son discours. Et Talen est le vrai mâle macho sans être misogyne 🧡Les chapitres sont correctes au niveau de la longueur. Pas de point de vue alterné et au passé 🧡J’ai adoré découvrir un autre univers avec des créatures fantastiques connues (vampires, métamorphes, loup,…) mais avec des mœurs différentes. Série que je vais continuer avec plaisir 🧡

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chlow5 2021-08-24T11:37:21+02:00
Or

L'histoire est intéressante, j'ai hâte de voir ce que la suite va donner.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laeti33 2021-08-13T19:12:46+02:00
Bronze

lecture sympas le coté MACHO des vampires me dérange un peu et les filles ont des talents mais on ne peut pas dire qu'elles s'en servent beaucoup

Afficher en entier
Pas apprécié

Mon commentaire ne va pas être très élogieux. Pourtant ça aurait pu énormément me plaire : j'aime beaucoup la bit-lit, l'univers avait l'air vraiment bien ficelé, les créatures sont intéressantes, de même que la guerre entre les Vampires et les Kurjans. Sans compter que les antagonistes ajoutent énormément de piquant au récit, puisqu'ils sont vraiment intrigants et atroces.

Le problème pour moi, ce sont les autres personnages. Surtout Talen et Cara. (Enfin plutôt Talen, pour être honnête.) J'ai tellement de choses à dire sur eux, et ça m'a gâché ma lecture, au point que j'ai dû me forcer pour terminer le roman et que je l'ai fait traîner alors qu'il était assez court.

Pour commencer avec Talen : plus macho on ne fait pas. Enfin ça, ça a l'air d'être le trait de caractère de tous les personnages masculins de cet univers. Encore, que ça soit sur un seul ou quelques-uns d'entre eux, ok, ça existe vraiment malheureusement, mais tous ? Non quand même... Et Talen a l'air d'être le pire et c'est pas l'idéal pour commencer une série, ça peut vite décourager.

Surtout que le fait d'être macho n'est pas le plus ignoble, dans son comportement... Dans ce roman, il a un comportement de violeur, mais tout le monde a l'air de trouver ça normal. J'étais atterrée. Il veut lui faire peur, ça l'excite, elle est parfois terrifiée, mais il continue et en profite pour avoir des rapports avec elle après. Oui, le corps de Cara est finalement prêt etc, mais oh ! ça, c'est une réaction que peut avoir le corps en réflexe, de base, elle ne voulait pas et avait peur ! Alors clairement, Talen a perdu toute la sympathie que j'aurais pu avoir pour lui, dès la première scène érotique. Et ça n'a d'ailleurs fait qu'empirer. Puis c'est souligné par des petites phrases de ci-de-là, comme : "Sa compagne lui résistait peut-être encore", donc ça veut dire quoi ? Qu'il compte en faire une femme ultra docile qui ne dit plus rien, et là il sera satisfait ? ça en dit long. Et après on fait passer Talen pour le vampire du côté des gentils, qui va tout faire pour protéger Cara et qui ne lui ferait JAMAIS de mal ? Ouais d'accord, peut-être qu'il veut la protéger des Kurjans, mais en attendant, un des plus gros ennemis de Cara c'est lui-même et il est toujours près d'elle. Bémol : elle peut pas se débarrasser de lui. Elle a le "choix" sans l'avoir au final (à un moment il lui demande si elle est d'accord pour un truc mais il le fait quand même alors qu'elle avait à peine eu le temps de dire oui). Et tout le monde lui pardonne. Quoique même pas, parce que personne ne pense qu'il doit se faire pardonner. J'ai halluciné. Ce n'est pas parce qu'il est gentil avec Janie ou "incroyablement beau" qu'il faut tout lui passer. L'amour que lui porte Cara ressemble vachement à un syndrome de Stockholm et je ne dit pas ça à la légère : elle est enfermée (même si c'est pour la protéger admettons), elle ne peut pas sortir, elle est sous le joug de cet homme et elle a constamment peur de lui (elle le dit elle-même), tout le long du roman, mais elle "l'aime" parce qu'il peut les protéger, sa fille et elle, sans compter qu'il est superbe. Rien de tout ça n'est sain. Pas du tout.

Puis il y a la marque ? Il me semble qu'elle s'est produite toute seule en réponse à leur lien, mais Talen disait que si elle apparaissait pas il la lui ferait de force. Le consentement il est où ?

Pour moi ça ressemble pas mal à de la Dark Romance, mais sans se revendiquer comme tel. On a là une histoire "d'amour" qui part très mal, avec un fond très malsain et des rapports non-consentis. Et la peur est toujours omniprésente du côté de Cara, peu importe quelle soit excitée ou non par la suite. Les scènes érotiques commencent souvent par un chantage en plus de ça.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et le plus choquant reste le petit "jeu" qu'ils ont eu. Quand Talen a pris le contrôle sur le corps de Cara en la forçant à ne pas bouger, pendant que lui faisait sa petite affaire. Non, alors là, non. Il n'y a aucun moyen que ça passe, surtout quand on voit dans quel état de panique ça l'a mis. Prédateur ou pas, rien à faire. Quand on se proclame le protecteur qui ne fera jamais de mal à sa femme, on fait pas ce genre de choses. J'ai halluciné. Surtout qu'au final il ne s'excuse jamais pour ça et que finalement "Oh il est beau donc c'est pas si grave". Ah bon ? Dans quel monde ? Cara pense à s'enfuir à ce moment-là et elle aurait bien raison, je me disais qu'elle avait enfin une réaction adaptée, mais abandonne parce que tant pis il est beau ?!

Et alors je déteste le fait de m'être demandée qui était le pire entre Talen et le chef des Kurjans. Parce qu'entre le premier qui est horrible tout en se prétendant gentil, et le deuxième qui affirme clairement ne pas être un homme bien, je ne vois pas trop la différence. C'est même encore plus manipulateur du côté du premier.

Les relations étaient intéressantes (même si le terme "accouplement" n'est pas génial) parce que l'idée d'une allergie si une personne touche la compagne d'un autre, était bien trouvée. Même si bon, encore une fois ça montre que la liberté d'être avec quelqu'un d'autre quand t'as été marquée de force par exemple, est réduite à néant.

Et c'est forcément avec une compagne ? C'est ce qui est dit dans le roman mais du coup, il n'y a aucune chance pour qu'un vampire soit gay ? Il est dit que chaque vampire a SA compagne, pour pouvoir procréer. J'aurais aimé que ça soit plus expliqué parce que ça donne l'impression que dans cet univers entier aucun vampire ne peut être homosexuel. Et si c'est le cas, faudrait peut-être réellement l'expliquer, avec l'instinct de faire perdurer la race des vampires etc... Parce que sinon ça donne juste l'impression que c'est même pas envisageable d'être autre qu'hétéro et j'apprécie pas trop.

Et alors un autre point qui m'a fait tiquer : il connaît à peine Janie et ça devient son papa. Je ne parle pas pour elle, puisqu'elle a des visions du futur donc elle le voit déjà ainsi, mais pour lui. Si j'avais été Cara, ça m'aurait rendu folle qu'un parfait inconnu qui m'a enlevée et me retient prisonnière, et se montre violent, s'auto-proclame le père de mon enfant. Il pourrait, je sais pas, au moins demander ce qu'elle en pense ? Passer plus de temps avec la petite, avant ? Mais non. Mais dans ce roman, tous les personnages féminins ont l'air de ne pas du tout être considérées pour quoi que ce soit. Dans ce roman, elles ont constamment besoin d'être protégées de tout et tout le temps au point qu'elles ne doivent même pas sortir d'une pièce, et surtout elles sont considérées comme "faibles".

Les hommes = les héros hyper puissants qui n'ont peur de rien.

Les femmes = les plus faibles, ne sont bonnes qu'à être dans le lit des "mâles" (c'est comme ça que Cara les appelle la plupart du temps) et enfermées.

Il y a un problème là non ?

En plus de ça, certaines sont pucées pour qu'on les suive à la trace et elles ne sont absolument pas au courant ! Et quand l'une d'elles s'en rend compte et qu'elle s'énerve, c'est le coupable en question qui lui reproche des choses et se montre encore plus furieux. Ben oui bien sûr c'est tellement pratique d'inverser la faute ! Je comprends bien que ce puçage est utile en cas d'enlèvement, mais prévenez, non ? Demandez l'accord ? Les femmes ne sont pas des objets desquels on peut se servir comme on le souhaite !

Maintenant, à propos de Cara. J'ai essayé d'avoir de la sympathie et de la compassion pour elle, réellement, parce que je partais du principe qu'elle avait été enlevée, qu'elle était pas tombée sur le meilleur des conjoints etc... Mais... non. Parfois elle a des bonnes réactions, son traumatisme à propos de son passé est bien mené, on comprend à quel point d'autres choses peuvent lui faire peur... Mais sa peur envers Talen semble balayée parce qu'elle le trouve beau. C'est tout ? Surtout que là, leur lien est pas clairement établi, ils n'ont pas passé beaucoup de temps ensemble, elle n'a le choix sur rien du tout, il est violent... Mais il est beau ? Donc ça pardonne tout ?

Je me disais qu'elle était peut-être dans une sorte de déni (avant de me rappeler que le roman n'était absolument pas présenté comme une dark romance, et que donc il y avait réellement une romance (qui pour moi n'en est pas une mais passons) et qu'il y avait peu d'espoir pour que ses réactions ne soient dûes qu'au déni), mais pas du tout. Et son comportement normalise les violences, ce que je n'ai pas du tout apprécié. Ce roman véhicule un très mauvais message qui semble dire que si ton bourreau est beau et qu'il te protège des autres, tu dois rester, lui obéir et céder à ses chantages constamment. Malheureusement ce roman peut tomber entre les mains de personnes très fragiles et qui pourraient penser que c'est une réalité et qu'il n'y a donc rien de mal à cela.

Pareil, à un moment donné, elle lit un roman érotique, et elle dit qu'elle va le jeter parce que c'est une honte de le lire, parce que son mari lui a fait un commentaire dessus. Ah ? Mais ça veut dire quoi ? Déjà que seul son avis à lui compte et que c'est une honte de lire ça ?

Mais on comprend vite qu'il ne faut pas blesser, heurter monsieur, hein. A un moment elle l'insulte et à raison, et il se met en colère ? Déjà il est assez susceptible, surtout vu ce que lui se permet de faire, mais surtout c'est elle qui va s'excuser ? "Désolée de t'avoir traité d'enfoiré." Mais ne t'excuse pas ! C'EST un enfoiré !

Et alors conversation surréaliste avec une des persos :

- Non, je n'avais pas l'intention de me marier.

- Et Talen t'a fait changer d'avis ?

- Oui, on peut dire ça comme ça.

Non, elle n'a pas eu le choix, surtout.

Et pour revenir à ses traumatismes : clairement, son père a laissé une empreinte sur elle indélébile, qui fait qu'elle a peur d'utiliser son pouvoir. Et Talen, sous prétexte qu'il veut l'aider, se montre quand même assez oppressant et impatient avec elle, pour qu'elle l'utilise. Mais en plus il le sait qu'elle est traumatisée ! Il n'a absolument aucune excuse. Surtout quand il agit avec violence lui aussi, alors que la pauvre n'a pas eu un passé facile. (Enfin d'ailleurs, même ceux qui ont eu un passé facile ne devraient pas vivre ça.) Et quand elle veut enfin s'en servir pour aider ses proches, Talen refuse. Faudrait savoir où il a mal.

Sinon, par rapport à sa fille, je trouve qu'elle l'oublie quand même bien vite, souvent. Cara a pleins de priorités qui n'ont pas vraiment lieu d'être. Elle peut être en grand danger, voir quelqu'un sur le point de mourir, et au lieu de penser à sa fille ou à la personne, elle pense à une plante. Quand une de ses amies a un problème, elle oublie tout à coup le danger pour penser au physique incroyable de son mari. Et là ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres.

Quand elle vole au secours d'Emma (là, grosse fierté pour Cara quand même), elle dit à sa soeur, qui vient de vivre un sale moment, qu'en fait elle n'est pas venue que pour la sauver mais aussi pour s'éloigner de Talen parce qu'elle était vexée. Mais... Pardon ? Ah ouais on voit le sens des priorités. Puis c'est sacrément culotté d'oser dire ça à Emma directement. Je pense que ça doit pas faire du bien d'entendre dire de sa propre soeur qu'elle est venue la libérer en partie pour s'éloigner de son mari. En plus de ça, contexte : Elle venait de lire un rapport disant que Talen acceptait d'avoir une compagne pour faire perdurer la race des vampires, et que donc il ne l'aimait pas. Mais ça elle le savait dès le début, non ? Elle disait qu'il ne devait pas l'aimer et faisait ça pour son espèce. Puis ensuite elle ajoute qu'en fait au fond elle le sait qu'il l'aime. Mais alors pourquoi ?

Et autre chose surréaliste avec Emma : elle demande à Cara si elle a été forcée. Cara répond que pas du tout.

Et voilà, encore une fois, le viol est banalisé. Pour les lecteurs qui n'en savent pas beaucoup sur le sujet des violences, ça pourrait donc paraître normal. Bien joué.

Sinon, j'ai bien aimé le personnage de Janie, même si parfois elle paraît vraiment avoir quatre ans et d'autres fois, j'avais l'impression qu'il s'agissait d'une adolescente. Encore, que ça soit parce qu'elle puisse voir l'avenir, pour certaines choses ça passait, sauf qu'elle ne devrait pas pouvoir apprendre pleins de mots d'un coup qui font trop matures pour son âge, comprendre des concepts qu'une enfant de quatre ans ne devrait pas saisir, même en vision. Sachant qu'elle devrait appréhender les choses avec son âge de quatre ans, et donc ne pas vraiment comprendre. Surtout que le contraste est saisissant entre les moments où elle parle de poneys par exemple, et les autres où elle va tout à coup se mettre à parler comme si elle avait dix ans de plus et était capable de tout savoir.

Mais mis à part ça, les moments avec elle étaient mignons. Talen (s'il n'était pas un aussi gros... Je ne vais pas le dire.) est chou avec elle et aurait pu être un père et un mari super si seulement il était beaucoup moins... lui. Certains passages étaient vraiment adorables et c'est dommage qu'il soit aussi violent. Les chantages sexuels et la violence en moins, ça n'aurait rien enlevé au récit, au contraire.

Et j'ai bien aimé Emma. Elle m'a touchée, paraît vraiment courageuse et surtout elle ne se laisse pas faire. Je n'ai pas envie de lire la suite (déjà parce que je me suis forcée avec le tome 1) parce que je ne veux pas la voir sous le joug de Dage, qui n'a pas l'air d'être mieux que son frère.

C'est vraiment dommage que les personnages soient comme ça, parce que l'univers était prometteur.

Désolée pour ce long pavé mais trop de choses me venaient en tête pour dire ce que j'avais pensé de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Annv 2021-07-13T14:49:41+02:00
Commentaire ajouté par prueflo 2021-07-12T17:36:39+02:00
Or

Un premier tome intéressant, dans la mesure où l'on découvre l'univers. Du réchauffé, quand on a l'habitude de l'urban, mais quelques petites nouveautés qui relèvent un peu la sauce. :)

Afficher en entier
Lu aussi

J'adore cet univers avec des vampires, des métamorphes et autres (qu'on n'a pas encore vraiment vu, dans les prochains tomes j'espère 🤞)!!! Je dois prévenir qu'il y a beaucoup de scène 🌶️. (en tout cas, pour moi, c'était un peu trop, de la tension entre les persos ça aurait été suffisamment à certains moments)

J'ai bien aimé le personnage de Cara qui essaye de faire face à tout ce qui lui arrive mais aussi qui essaye de guérir des blessures de son passé.

Talen, je trouvais au début qu'il était plus dans une attitude "homme des cavernes" mais je l'ai apprécié un plus à la fin du roman. (mais on va pas se mentir les descriptions qui le décrivent comme un "mâle viril" m'a pas aidé à l'aimer plus que ça)

On a un aperçu du couple du prochain tome dans ce livre (j'adore les séries de livre car ça nous permet de changer de couple et par conséquent de point de vue sur la situation).

La fille de Carra, Janie, à une importance dans le fil conducteur des tomes. Elle a de puissants dons de medium/ampathe qui en fait une cible de choix pour les méchants de l'histoire: les Kurjans.

Je suis entrain de lire le tome 2 (que je préfère au tome 1).

Afficher en entier
Bronze

https://saginlibrio.over-blog.com/2021/06/serie-dark-protectors-de-rebecca-zanetti.html

Je vous fais un rapide retour sur les 4 tomes de Dark Protectors de Rebecca Zanetti que je viens de manger pendant mes vacances.

Lecture doudou qu'est la bitlit pour moi avec une romance paranormale très très marquée, ces romans datent de 2010 et donc également dans la lignée des 50 nuances, c'est à dire très très sexualisés.

Le fil rouge d'un virus qui rend humaines les compagnes des vampires, qui transmutent les metamorphes en loups garous incontrolables aurait pu être bien mieux mis en avant car à moment d'action, hop une scène de QQ very hot arrive, ça gâche un peu l'histoire ou alors j'ai évolué dans ce que j'attends de la bitlit.

Chaque tome met en avant un frère vampire et la compagne qu'il va choisir et "marquer". Le tome 4 est celui avec Jordan le leader du clan des Pumas. Le tome 5 doit sorti le 7/07 je crois.

Pas d'humour ici, tout est tourné testostérones, mâles alphas, s'imposant de tout leur corps et le reste sur leurs compagnes qui n'ont plus qu'à se taire.... certaines scènes m'ont presque fait penser à un viol tellement le choix de la nénette était d'être soumise.

Enfin bon, j'ai tout lu car je suis comme ça, mais je pense que mes goûts ont évolué et ce n'est clairement plus ce que je recherche avec la bitlit/romance paranormale.

Enjoy!

Afficher en entier
Lu aussi

Alors...j'ai entammé ce livre, pris mon temps pour ficellée et baîllonnée énergiquement la féministe en moi qui sinon se serait arrachée les cheveux dés la première page. MON DIEU...protégé nous de ce genre de comportement par pitié.

C'est tellemeeeeent frustrant que j'en ai grincer des dents tout du long, si on prend l'histoire dans son ensemble (même si c'est du déjà vu) cela reste attrayant mais c'est avant d'avoir commencer. En fait sa m'a coupé net dans mon élan, toute cette autorité, cette brutalité, cette arrogance bien mis en valeur presque comme des qualités! Associé a un physique de "Dieu" qui justifirait ce genre de comportement... sa m'a mise en boule!!

Une mère "intelligente" (c'est vite dit) qui se laisse enlevée, avec sa fille, mariée, dominée, qui couche avec le type qui a fracassé sa maison pour la simple raison qu'elle doit le suivre...c'est abérent.

Pas du tout crédible, pas assez de développement de l'intrigue pour accrocher comme il le faudrait, trop de sexe!!!! Sa ne sers pas du tout l'histoire, ni les personnages d'ailleur.

Je ne sais vraiment pas s'il faut lire la suite, j'ai terminé celui ci pour donner un avis juste mais cette Emma m'intrigue, elle a semble t-il un caractère de chien mais j'ai peur que l'auteure ne la tranforme en flaque doucereuse qui ne fait que mouillié sa culotte :-(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LLyza 2021-05-31T19:12:51+02:00
Lu aussi

Je n'ai commencé cette série que pour une seule raison car j'aurais pu m'arrêter dès les premières pages. C'est tellement uber cliché... mon dieu ! Mais on m'en a dit du bien : il faut passer les premiers tomes pour apprécier et ses séries contemporaines sont bien mieux.

Me voilà à mettre en veilleuse la féministe qui est en moi, une fois muselé je suis allé jusqu'à la fin et j'ai même lu le tome suivant. Si c'est deux premiers tomes sont totalement clichés : trop de cul, âme soeur dés les premières pages, chaque dispute se résous avec du cul... il n'y a aucun partage, aucune vraie discussions.

La romance est un vrai flop pour moi mais là où j'ai accroché est à l'univers, alors on ne pourra pas dire qu'il est original et jamais vu mais il offre tout de même de l'intrigue et un décor intrigant. J'ai toujours un petit faible pour les expériences, la génétique avec les vampires et autres créatures.

Malgré sa pauvreté au niveau romance, je continue parce qu'on m'a promis que c'était mieux après. Alors j'insiste et on verra jusqu'où je tiendrais.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode