Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DarkCutthroat : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des ténèbres, Tome 2 : La Cité des cendres La Cité des ténèbres, Tome 2 : La Cité des cendres
Cassandra Clare   
TROP TROP BIEN
Ce tome 2 est encore mieux que le premier, des révélations vous vont sauter au plafond. Vous vous dites; Mais non ce n'est pas possible, que va t-il leur arriver?" La relation Clary/Jace est surprenante. Vous lisez, vous lisez, et tout d'un coup vous avez fini le livre. Et là, vous vous dites; "heureusement que j'ai le tome 3 sous la main"


par Adèle
La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle
Cassandra Clare   
TROP BIEN
Clary, découvre sa véritable nature, c'est une chasseuse d'ombres(démons). Sa vie tranquille est complétement chamboulée. Le monde (vampires, fées, loup-garous, magie) auquel elle apartient se dévoile au fur et à mesure. Personnage central, elle est courageuse, forte et loyale. Elle rencontre Jace, chasseur d'ombre également, bad boy torturé au grand coeur. C'est un personnage "a tomber par terre". Clary va peu à peu faire tomber sa carapace. De révélations en découvertes, d'actions en surprises, le récit va s'enchainer sans temps mort et se révéler émouvant, captivant, palpitant. L'histoire est tellement prenante que vous enchainerait sur les tomes 2 et 3 sans vous en rendre compte.


par Adèle
Journal d'un Vampire Journal d'un Vampire
Comte Dracula   
Bof, j'ai préféré le journal du Diable écrit dans la même veine... (Oh mon dieu! La même veine... Dire que je n'ais même pas cherchez à fais de jeux de mots --' )
Les créateurs Les créateurs
Thomas Geha   
DES ÉMOTIONS POUR S’ÉVADER

C’est un recueil de six nouvelles fantastiques dont les mondes et époques sont très différentes. La première se déroule à Paris au XIXème siècle et nous plonge dans l’univers mystérieux des artistes. La seconde se déroule sur deux époques différentes, à Prague. L’auteur nous installe au cœur d’une histoire d’amour dont on ne souhaite qu’une seule chose, en comprendre les mystères. La troisième nouvelle est certainement ma favorite tant elle m’a émue, j’ai d’ailleurs pleuré, si l’on peut dire. Autant je peux pleurer pour tout et n’importe quoi, autant les larmes ont du mal à venir lorsqu’il s’agit de lectures ou de films/séries. Du coup si j’ai les larmes aux yeux, c’est que je pleure intérieurement ! Ce troisième récit se déroule à Noël, dans la Bretagne profonde, et narre l’histoire d’une jeune fille qui va en apprendre beaucoup sur son grand-père. Je ne vous en dit pas plus, mais sachez que j’ai trouvé cette histoire très émouvante. La nouvelle suivante, qui se déroule dans un monde futuriste, est très intrigante. Au même titre que le personnage principal, amnésique, nous avons envie d’en apprendre plus sur lui. La cinquième nouvelle est très poétique, très belle. Elle se déroule dans une maison et son mystérieux jardin. La dernière, quant à elle, m’a plutôt fait sourire. Légèrement décalée et intrigante, une histoire totalement loufoque !

Les créateurs est un très beau recueil que je recommande vivement pour s’évader un temps. Par ces émotions qu’il m’a fait passer, on peut dire que c’est un presque coup de cœur pour moi !

https://lectriceassidueendevenir.wordpress.com/2016/02/09/les-createurs-de-thomas-geha/

par Meuhriel
Un roi sans divertissement Un roi sans divertissement
Jean Giono   
Que dire de ce livre... Qu'il est rempli de richesses, de philosophie, qu'il est subtil, tout est implicite... Giono nous embarque dans une histoire atypique, assez simpliste au premier abord mais en fait tellement plus compliquée que ce qu'elle laisse paraître. Il faut l'aimer ce livre, se laisser enivrer et se laisser glisser par l'écriture si singulière de Giono, ses descriptions détaillées, son amour de la finesse et de la manière dont il faut lire entre les lignes...même si - je l'avoue bien volontiers - c'est assez difficile d'accrocher avec ce livre dès le départ. Mais dès qu'on s'y laisse porter, il en devient très intéressant. Il fait beaucoup méditer, marque les esprits et la fin nous laisse sans voix. "Un roi sans divertissement" est bouquin que je recommande vivement malgré son "addictivité" peu entrainante, et sa lecture difficile parfois.

par Mélie
Dix petits nègres Dix petits nègres
Agatha Christie   
Je me rappelle la lecture de ce livre, avec un sourire au lèvre.
Pourquoi, pour cette intrigue tordue sortit de la tête d'Agatha.

Un thriller où les gens meurent les uns après les autres, en se suspectant les uns les autres, et en plus ne pouvant s'enfuir de cet endroit, y a rien de plus mortel !!

Comptons jusqu'à 10 !

par Nicolas
Rapaces, intégrale Rapaces, intégrale
Enrico Marini    Jean Dufaux   
Une version des vampires à la fois sauvage, sensuelle, si proche et tellement inaccessible comme des Rapaces.
Le scénario est magnifiquement porté jusqu'à son dénouement avec un bon rythme d'actions et d'explications, les personnages progressent vers leur destin et ne sont pas stéréotypés, les dessins sans être exceptionnels, correspondent bien à la bd. Très bonne lecture
Le Scorpion, Tome 2 : Le secret du pape Le Scorpion, Tome 2 : Le secret du pape
Stephen Desberg    Enrico Marini   
Bon, je l'avoue, j'ai acheté les deux premiers tomes d'un coup et je les ai lu... le même jour !
C'est tellement captivant qu'on ne peut pas se retenir d'ouvrir le 2ème tome quand on l'a sous la main. On retrouve avec plaisir les personnages. Le Scorpion est toujours égal à lui-même : séducteur et aventurier. Le Hussard est toujours là, bien entendu, quant à Méjaï, on commence à se demander si elle ne va pas retourner sa veste.
C'est à voir. En tout cas, je ne vais pas résister longtemps avant de m'acheter le tome 3 !!

par Marie-A
Le Scorpion, Tome 1 : La marque du diable Le Scorpion, Tome 1 : La marque du diable
Enrico Marini    Stephen Desberg   
Il est beau, il est charmant, il est bien élevé, il manie les armes à la perfection, j'ai nommé Le Scorpion !
Les dessins sont magnifiques, l'histoire tordue et captivante !
Méjaï est une peste et le hussard est fidèle, tous les ingrédients sont là pour faire une BD superbe !
Et elle l'est !

par Gomette
Le Scorpion, Tome 3 : La croix de Pierre Le Scorpion, Tome 3 : La croix de Pierre
Enrico Marini   
Petite surprise de la part de mon chéri en revenant de Lyon !
Je l'ai avidement lu sur le trajet du retour et je n'ai pas été déçue. On retrouve bien sûr avec plaisir les différents personnages (plus les héros que les autres, évidemment !) mais le mieux c'est de voir l'intrigue se préciser encore plus.
[spoiler]Lorsque le Scorpion est emmené dans la forteresse de Rochnan, je me suis dit "Oh non ! Ou la la ! Comment ça va finir ça ?!" Mais comme d'habitude, tout fini bien, enfin relativement pour Méjaï...[/spoiler]
Mais faut vraiment que je trouve le 4ème parce que la fin est vraiment palpitante !

par Marie-A