Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 902
Membres
1 068 681

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

D'autres vies que la mienne



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

À quelques mois d’intervalle, la vie m’a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d’un enfant pour ses parents, celle d’une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu’un m’a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n’écris-tu pas notre histoire ?

C’était une commande, je l’ai acceptée. C’est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l’amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d’un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s’occupaient d’affaires de surendettement au tribunal d’instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d’extrême pauvreté, de justice et surtout d’amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 304 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par ama74 2015-09-21T14:27:37+02:00

On est toujours content quand les gens qui nous aiment relèvent vos travers comme des raisons supplémentaires de vous aimer

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par fanfan28 2024-05-10T10:52:39+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas pu le lire. Pas accroché.

Afficher en entier
Or

Emmanuel Carrère raconte donc d'autres vies que la sienne (mais sans oublier cette dernière), celles de sa belle-sœur, de gens rencontrés pendant le tsunami. Il se met à la marge pour raconter le deuil, la violence de la mort. Le livre parle des sentiments de manière réelle sans occulter le soulagement ressenti parce que c'est l'autre qui est mort, pas moi, l'enfant de l'autre et pas le mien. De l'humain.

Afficher en entier
Or

Dans le cadre de ce roman, j'hésite entre deux termes pour le définir : ascenseur émotionnel ou tourbillon de sentiments.

J'ai été complètement bouleversée.

De plus, j'avais lu un autre livre, du même genre, qui évoquait l'acteur Vincent Lindon et, par conséquent, "d"autres vies que la mienne" faisait écho. Je me souvenais avoir vu "l'adversaire". Tout ces rappels me chamboulaient un peu.

Après le premier drame du livre, je me suis demandée si l'auteur allait ne me parler "que de lui" et cela m'énervait un peu.

Il se désigne comme un auteur cruel et, j'avoue, j'ai partagé son avis. J'ai pensé qu'il n'avait pas du se faire que des amis en écrivant avec une plume aussi acerbe.

Mais c'est son style. C'est sa façon de planter le décor. Et il plante aussi sûrement qu'il peut être cruel.

La seconde partie du roman, dans lequel il évoque sa belle-soeur, m'a retournée.

Je trouve que c'est une lecture dont on ne sort pas indemne.

C'est un livre qui fait mal mais qui fait du bien.

Afficher en entier
Diamant

Roman bouleversant qui m'a été recommandé par un magistrat du parquet.

C'est l'histoire de deux juges boiteux qui se sont battus pour le respect de la loi dans un domaine si inéquitable qu'est le surendettement. C'est aussi l'histoire d'une femme pas épargnée par la maladie puisqu'elle contractera deux cancers au cours de sa vie, l'un l'a rendra boiteuse, le second la tuera. Il s'agit de l'histoire de la mort mais surtout l'histoire de l'amour que peuvent porter les proches qui restent et qui accompagnent dans la douleur les malades.

Lire ce roman permet de se rendre compte encore plus à quel point on est chanceux quand on est pas malades.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anaeh 2024-02-03T12:26:45+01:00
Argent

Je suis assez mitigé dans l'ensemble pour ma part

Était plusieurs fois perdue dans ensemble du roman avec des passages un peu long avec beaucoup de description parfois inutile à mon gout.

Même s'il y a une histoire en deux qui sont tristes et perturbants, mais assez complexe a décrit ce qu'on ressent. Bien que le récit soit pour moi comme un journal de vie, ce n'est qu'apprécié dans ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2023-10-26T09:09:00+02:00
Diamant

Je connaissais Emmanuel Carrère pour son "Yoga", que j'avais adoré et qui avait fait écho en moi. Ce romans dormait dans ma pile à lire depuis longtemps, peut-être parce que je savais d'avance qu'il ferait davantage qu'un écho, au regard des thématiques abordés qui me touchent énormément.

Ce livre est une commande que l'auteur a honorée. Celle de la famille de Juliette, la sœur de sa femme, décédée d'un cancer et éminente juge. Celle de la famille d'une autre Juliette, plus petite, morte lors du tsunami en Asie du Sud Est. Emmanuel assiste à ces événements sans vraiment y prendre part - ce n'est pas lui que ça touche directement - et choisis de raconter ces personnes, ces êtres humains, leurs vies, ce qu'ils lui ont confié. Il se confie à travers eux, aussi, en toute humilité.

Malgré les thématiques abordées, c'est un roman vivant, humain, touchant. Il parle de choses, comme la maladie, la fin de vie, la mort, sans tabou, sans mettre cet espère ce voile de poésie et de pudeur quand on les aborde dans d'autres livres, pour les rendre plus supportables, peut-être. Merci de mettre des mots sur ce que les autres ne disent pas. Le mot "cancer", celui qui fait si peur, est dit, est décrit, est présent dans tout le livre. J'ai trouvé très intéressants et novateurs les postulats psychanalytiques faits par l'auteur le concernant.

La plume d'Emmanuel Carrère me fait ce même effet à chaque lecture : il en parvient à retransmettre beaucoup d'émotions par des mots simples, sans fioritures, comme un ami qui nous parlerait et mettrait en mots nos ressentis avec un talent que je ne retrouve pas chez d'autres auteurs.

Un roman dur, un roman fort, un roman vrai qui m'a fait pleurer, mais "pour de bien", parce que revivre certains événements de ma vie à travers les mots justes de l'écrivain étaient nécessaires.

Afficher en entier
Argent

D'autres vies que la mienne est un titre que j'avais envie de découvrir depuis un moment, essentiellement pour son volet portant sur la justice. De ce point de vue-là, j'ai été comblée ; il y a une vraie réflexion et de longues explications très intéressantes. Mais ce titre est bien plus que cela : c'est aussi une réflexion sur le deuil, l'adieu injuste à l'être aimé, qu'il soit un conjoint, un enfant ou un parent, celui que l'on vit ou que l'on regarde d'un œil extérieur entre empathie et soulagement d'être soi-même épargné. Bref, c'est un bouquin terriblement humain, qui vaut le coup !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily-56 2021-10-13T11:26:58+02:00
Lu aussi

Une belle histoire de vie et une belle leçon : aimons simplement et osons nous dire que nous somme heureux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Talou61 2021-07-28T18:24:32+02:00
Pas apprécié

Que dire sur ce livre ?

Rempli de bons sentiments vis à vis de la douleur, la maladie et la mort des autres, il ne m'a particulièrement touché.

J'ai trouvé que c'est du voyeurisme et que cela manque de vrais sentiments.

Afficher en entier
Bronze

Une belle leçon de vie qui ouvre les yeux et fait voir le monde autrement.

Afficher en entier

Dates de sortie

D'autres vies que la mienne

  • France : 2009-03-05 (Français)
  • France : 2010-01-05 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 304
Commentaires 45
extraits 17
Evaluations 71
Note globale 7.59 / 10