Livres
469 549
Membres
436 981

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Eren 2014-03-06T20:16:42+01:00

Adamon n’a pas baissé son épée. S’approchant avec la démarche d’un tigre qui se prépare à fondre sur sa proie, indifférent au sarcasme, il fait reculer Méthias dans l’arrière-cour de la boutique. Un sourire féroce est apparu sur son visage.

– La loi s’applique à tout le monde, humains et vers de terre. Le couvre-feu, tu en as entendu parler ?

– Ce règlement idiot qui nous oblige à interrompre nos activités quand le plaisir ne fait que commencer ? Ça me dit vaguement quelque chose…

– Eh bien, grâce à moi et à la geôle confortable que je suis prêt à mettre à ta disposition, tu auras toute la nuit pour combler tes trous de mémoire, réplique Adamon, que l’idée semble réjouir au plus haut point.

Afficher en entier
Extrait ajouté par seriallectrice 2013-11-23T12:58:27+01:00

L'Ombre sourit et adopte un ton suave:

- Mais je t'attendais bien sûr! Depuis hier soir, je me languis d'une nouvelle occasion de te serrer contre moi.

Le fier commandant a encore la sensation de ses lèvres sur les siennes et il devient rouge de colère. Jamais personne ne lui manque de respect de cette manière! Hormis ce serpent de Méthias, mais ce n'est pas pareil, il ne respecte jamais rien ni personne.

Pourtant, il retient de justesse une réplique acerbe, remarquant un détail qui lui avait échappé jusque là. Car sous on masque, l'Ombre le dévisage avec un regard singulier, mi-railleur, mi... autre chose. Et pour la première fois, Adamnon prend conscience de la douceir qui émane, comme malgré eux, de ces grands yeux bruns plongés dans les siens. Des yeux qui le contemplent avec une étrange tendresse...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pixie-Girl 2015-07-05T14:47:54+02:00

Au centre, plusieurs objets de valeur sont posés sur une longue table, mais il n’a d’yeux que pour une seule de ces merveilles.

C’est une statuette en or, pas plus grande que son avant-bras. Elle représente une femme nue, liée à un arbre par une langue de feu qui s’enroule autour de ses jambes, son ventre et son cou : la Prophétesse Alba qui, dit-on, a donné sa vie pour guider les hommes au-delà de la mort. Son sacrifice a fait d’elle la déesse du présent et du libre arbitre niché dans le cœur de tout individu en opposition au destin et à l’avenir personnifiés par le Dragon, rarement représenté autrement que par son feu meurtrier. Ce sont les seuls dieux dont le culte perdure depuis des siècles et dont le message originel n’a pas changé

Afficher en entier
Extrait ajouté par seriallectrice 2013-11-23T12:47:14+01:00

Il le maintient contre lui, une main caressant les boucles brunes, jusqu'à ce qu'il s'apaise et que sa respiration redevienne normale. Le coeur battant, Méthias se laisse peu à peu envahir par une chaleur inattendue et assez... troublante. Pour un peu, il en viendrait presque à ronronner! Cet homme est-il donc sorcier pour qu'un seul geste de tendresse suffise à lui faire perdre tous ses moyens?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode