Livres
464 125
Membres
424 331

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De la Bête à l'Homme



Description ajoutée par ilovelire 2016-01-25T19:03:25+01:00

Résumé

Bien que la psychologie des animaux soit encore loin d'être connue, les données aujourd'hui réunies permettent à tout le moins de tirer des faits constatés certaines conclusions. Les observations faites au cours du temps par de nombreux investigateurs et en particulier par ceux qui ont été appelés à vivre en rapports étroits avec des animaux, ont mis en évidence certains traits communs entre la psychologie humaine et la psychologie animale.

De ces traits, il en est plusieurs qui montrent de façon pertinente qu'il n'existe pas, entre la bête et l'homme, un fossé infranchissable et que tout nous invite, au contraire, à considérer l'homme comme un animal auquel un « quelque chose » aurait été ajouté et c'est dans la présence de ce « quelque chose » que réside le grand mystère ! Certes, notre prétention n'est pas de l'élucider mais peut-être l'examen attentif des nombreux faits rapportés dans ce volume nous permettra-t-il d'y projeter quelque clarté.

En bref, nous conduirons le lecteur, de l'animal à l'homme et de cette graduelle ascension se dégagera, croyons-nous, la démonstration de ce que nous nous sommes proposés de mettre en lumière : « Notre responsabilité morale envers nos frères inférieurs ». A travers des exemples précis, l'auteur met en évidence les qualités de nos frères les animaux, notamment les expériences avec les chevaux calculateurs qui démontrent leurs intelligences.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-01-25T19:07:05+01:00

Ayant ainsi découvert le voleur, le sellier prit la résolution de le capturer. Il mit une trappe à sa façon, plaça dessus une amorce. Au bout de quelques minutes, attiré par l'odeur alléchante du fromage rôti, le rat revint et se mit aussitôt à attaquer l'appât ; mais à peine venait-il de le toucher qu'il était fait prisonnier. Armé d'un bâton, le sellier souleva la trappe, prêt à assommer le rat à sa sortie. Mais quel ne fut pas son étonnement de voir la bête rester parfaitement tranquille et au bout de quelques minutes, grimper paisiblement le long de son bras, le regarder bien en face, comme pour dire : « Je suis un pauvre rat innocent et les rats doivent vivre aussi bien que les fabricants de fouets ». L'homme lui dit alors : « J'allais te tuer mais j'y renonce, soyons amis. Je te donnerai du pain beurré tous les jours si tu ne me prends plus mes cuirs et ma cire ». Il mit alors l'animal par terre et ce dernier se retira dans son trou. À dater de ce jour, le rat trouva chaque matin le déjeuner promis à l'entrée de sa retraite ; il devint peu à peu tout à fait apprivoisé, sautant partout dans l'échoppe, renversant sans se gêner tout ce qui se trouvait sur l'établi de celui qui était devenu son protecteur.

Le renard passe pour un animal rusé. Le récit suivant, dû au révérend Ch. Notts, semble indiquer que cette réputation n'est pas usurpée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 0
Extraits 4
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode