Livres
447 326
Membres
387 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De la terre dans la bouche



Description ajoutée par annick69 2018-01-25T17:21:59+01:00

Résumé

Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s'aiment ou se détestent, même si les autres l'ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu'ils ont écrite au musée de la Chênaie.

Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d'un village martyr.

Guerre. Occupation. Épuration.

Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Armony22 2018-04-29T15:44:03+02:00

Elle décacheta l'enveloppe.

Une seule photo. Elle ne comportait qu'une seule photo en noir et blanc, légèrement jaunie au fil du temps. De ces clichés d'après-guerre où les visages paraissent vaporeux. En pleine forêt, près d'une maison en bois, Rose, vêtue d'une robe et d'un tablier, coiffée d'un large foulard, tenait celle qui devait être Michelle lorsqu'elle n'avait que quelques mois

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maks 2018-02-19T22:28:46+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Liliaza 2018-12-17T13:13:02+01:00
Argent

Je remercie les éditions Taurnada pour m’avoir permis de découvrir ce livre. Quand l’éditeur me l’a proposé, j’avoue avoir un peu hésité. J’ai fait des études d’histoire mais la Seconde Guerre mondiale ne m’a jamais passionnée (je suis plutôt littérature et histoire ancienne).

Après réflexion, je me suis dit : et pourquoi pas. Après tout, il est temps de sortir de ta zone de confort. Je me suis donc plongée dans ce livre. Ce fut une très bonne surprise. L’autrice traite ici d’un aspect très peu étudié et connu de la guerre à savoir la prostitution. À mes yeux, un roman d’histoire doit nous donner envie d’aller plus loin, nous faire réfléchir et même prendre des notes parfois. En cela, ce livre a répondu à mes attentes. Je vous invite d’ailleurs à regarder le documentaire en bas de page que je me permets de partager. À regarder uniquement après avoir fini le livre bien évidemment.

Au-delà du côté historique très appréciable, j’ai beaucoup aimé l’ambiance assez sombre du village. On a l’impression d’être dans une espèce de huis clos qui nous ferait presque oublier que l’héroïne quitte plusieurs fois le village. On se sent comme pris au piège dans la Braconne.

Parlons un peu de notre héroïne. Elle a du caractère tout en étant très polie. Cela semble difficile à concilier mais l’autrice y arrive très bien. On se sent proche d’elle. Sa grand-mère vient de mourir et d’un coup, elle découvre tout un pan de sa vie qu’elle ne connaissait pas. Que faire quand on s’aperçoit que la personne que l’on aime le plus au monde n’est pas celle qu’on croyait connaitre? C’est la vraie question de ce livre et nos deux héros vont tout faire pour y répondre. Fred est le stéréotype de la brute au grand cœur. Son monde s’écroule face à l’arrivée d’Elsa et les secrets qu’elle déterre. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Franck. On s’identifie parfaitement à lui. C’est le personnage extérieur qui regarde la tranquillité de son village voler en éclat mais sans rien pouvoir y faire. Il a la sagesse d’esprit de rester en dehors de ça. Et il a de l’humour. Que demander de plus?

Nous allons de surprise en surprise. Par contre, j’ai eu un gros problème : je me mélangeais facilement les pinceaux entre les différents personnages. Du coup, je passais un peu plus de temps sur certains passages uniquement pour me souvenir de qui ils étaient. Un autre problème qui a beaucoup gêné ma lecture est les points d’exclamation. Il y en a presque à la fin de chaque phrase. J’avais constamment l’impression que les personnages criaient. C’est vraiment le seul reproche que j’ai à faire à l’écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2018-04-29T15:05:10+02:00
Or

"Elle décacheta l'enveloppe.

Une seule photo. Elle ne comportait qu'une seule photo en noir et blanc, légèrement jaunie au fil du temps. De ces clichés d'après-guerre où les visages paraissent vaporeux. En pleine forêt, près d'une maison en bois, Rose, vêtue d'une robe et d'un tablier, coiffée d'un large foulard, tenait celle qui devait être Michelle lorsqu'elle n'avait que quelques mois. "

A la mort de sa grand-mère, Elsa hérite de La Braconne, une petite maison isolée dans la forêt près d'un petit village. Un petit mot de sa grand-mère au dos d'une photo jaunie va décider Elsa à enquêter sur le passé de son aîeule. Elle va déterrer des secrets que beaucoup auraient préféré voir rester enfouis.

Entre thriller et roman historique, l'auteur a su trouver le parfait équilibre pour nous raconter son histoire. Elle aborde des thèmes forts et méconnus de la seconde guerre mondiale. En même temps, l'intrigue, cette recherche de vérité, est passionnante.

Au fil des découvertes, des secrets refont surface, les langues se délient et les révélations pleuvent.

Mais réveiller les fantômes du passé n'est pas sans conséquences. Des blessures sont encore à vif et certaines personnes bien décidées à tout faire pour que leurs secrets demeurent à jamais enfouis.

J'ai tout de suite été happée par ce livre dont je n'ai fait qu'une bouchée. Cette quête de vérité entre passé et présent m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. La plume fluide et addictive de l'auteur est très agréable. Des pans de l'histoire super bien documentés m'ont passionnée.

Un livre où se mêlent le passé et le présent. Un livre qui parle de la guerre, l'occupation, la résistance, la collaboration. Un livre qui parle de secrets de famille, de haine et d'amour. Un livre à lire.

Une très agréable lecture que je vous recommande fortement.

Merci à Babelio et à Taurnada Editions pour cette découverte.

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Argent

Je tiens tout d’abord à remercier Joël des « Taurnada Éditions » pour m’avoir fait découvrir ce livre. J’ai un peu de retard pour vous livrer mon avis et je m’en excuse auprès de mon partenaire ainsi qu’envers l’auteur, mais comme on dit : « Mieux vaut tard que jamais. ». Trêve de plaisanterie ! Encore une fois, je suis sortie de ma zone de confort et je dois bien avouer que j’ai bien apprécié ma lecture. Tout d’abord, je voulais dire que j’aime beaucoup la couverture que je trouve parfaite et en adéquation totale avec l’ambiance du roman. Un roman intriguant, palpitant et que l’on prend plaisir à lire et à découvrir. Je n’ai pas lu les autres romans d’Estelle Tharreau, mais je peux juste vous dire que celui-ci est tellement prenant et addictif que, lorsqu’on le commence, on ne peut plus s’arrêter. La plume de l’auteur est fluide, rythmée, pertinente et ne s’embarrasse pas de fioriture. Dans ce roman, tout y est pour en faire un thriller haletant, plein de suspense et dans lequel rien n’est laissé au hasard : meurtre, secrets, non-dits, rebondissements et bien évidemment les révélations qui nous laissent complètement « baba », car, pour ma part, je ne les avais pas vues venir. Ce livre est un véritable huis-clos qui nous emporte dans ses méandres et ne vous lâche plus jusqu’au point final. Je l’ai lu au mois de février, mais je peux vous dire qu’il m’a marquée, car il me trotte toujours dans la tête. Alors que vous dire de plus à part : « Foncez ! Vous ne le regretterez pas ! » À lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2018-04-11T12:48:48+02:00
Diamant

C'est une belle découverte que je viens de faire, aussi bien par le contenu du roman que par son écriture. Celle-ci est fluide, concise, l'auteure ne ménage pas le lecteur. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un bon thriller, suspense, meurtre, secrets cachés, révélations.

L'héroïne principale, Elsa, hérite de sa grand-mère, Rose, la maison d'enfance de celle-ci, « La Braconne ». Elle a laissé à sa petite-fille une étrange photo où elle reconnaît sa mère, Michèle, et sa grand-mère devant cette maison, mais accompagnée d'un homme qui n'est pas son grand-père. Sa tante Léontine ne le connait pas non plus.

Elsa n'est jamais allée à La Braconne, sa grand-mère l'ayant quittée après la seconde guerre mondiale. Quand elle va arriver là-bas, quelle ne sera pas sa surprise de découvrir un homme, Fred, dans cette maison et surtout qu'il la revendique comme lui appartenant. Mais avec l'acte de propriété de Elsa, il va bien devoir lui laisser la place. Elsa va donc essayer de remonter dans le passé de Rose, découvrir qui est l'homme sur la photo, savoir pourquoi Rose ne s'est pas mariée à Georges, le grand-père de Fred, alors qu'ils étaient amoureux. Que peuvent bien cacher ces cocottes en papier accompagnées d'une photo qu'elle reçoit. Les gens du village ne veulent rien divulguer, mais Elsa sait que les amis de Georges cachent des choses qu'ils ne veulent dévoiler.

Estelle Tharreau traite à travers de Rose de sujets vraiment très graves survenus pendant et juste après la guerre. Ils ne sont pas souvent abordés dans les romans et pourtant, il faut en parler. Ce n'est pas un énième roman sur la déportation, quoique importants eux aussi. Ici, il s'agit plus des femmes pendant la guerre, leur survie, leurs sentiments, et quand ceux-ci vont vers un Allemand, la honte d'être tondue à la fin de la guerre.

J'ai trouvé l'histoire de Rose très poignante. Elsa, aidée de Fred, fera preuve d'un grand courage pour surmonter ces différentes épreuves et pour trouver le responsable des tragiques événements survenus à la fin de la guerre.

Les personnages sont bien travaillés, l'auteure n'a pas versé dans le mélodrame, et pourtant elle aurait pu, elle est restée neutre et sincère.

Je me suis demandée pourquoi un tel titre, quand j'en ai découvert la raison, cela m'a glacé le sang. Et pourtant, tout ce qui est raconté ici a malheureusement existé.

J'ai passé un moment de lecture intense avec Elsa, Fred et Rose. Le roman est construit de telle façon qu'on ne peut pas décrocher, certains chapitres se finissent brutalement et le suivant prenant à un autre moment de l'histoire, on a hâte de savoir. Le final, quant à lui, est stressant et angoissant au possible. Que de tensions et que de révélations.

Un roman que je n'oublierai pas de sitôt. Il marque les esprits et je vous le conseille afin de prendre connaissance d'actes graves commis pendant cette guerre.

Pour ma part, je remercie Estelle Tharreau pour cette histoire, je vais la suivre de près car j'aime son style. Je remercie également les éditions Taurnada pour ce service presse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChristieFO 2018-03-23T10:15:27+01:00
Bronze

Ce livre nous parle d’Elsa, une jeune femme venant de recevoir une maison en héritage, dans le village de Mont-Eloi, suite au décès de sa grand-mère. Et c’est en s’y rendant qu’elle va faire ressortir des secrets du passé, bien enfouis par les anciens du village.

[...]

Dans les dialogues, les comportements et les réactions, on ressent le choc des générations et du vécu et j’ai trouvé ça vraiment bien.

J’aime bien le côté historique du livre, les secrets, les souvenirs qui remontent et ces gens qui font de leur mieux pour dissimuler tout ça.

L’auteur s’en est bien sorti pour mettre en place l’histoire, la trame principale est intéressante, le reste m’a semblé superflu Spoiler(cliquez pour révéler) L’histoire d’amour entre Fred et Elsa, je n’ai pas vraiment vu l’intérêt ni aimé la romance entre ces deux personnages et la façon dont elle a été écrite

[...]

Conclusion : C’est un livre intéressant, avec de belles descriptions. Une histoire écrite avec talent, qui nous rend curieux, perplexe (pour aller plus vite : nous fait passer par différentes émotions ) mais qui selon moi se termine beaucoup trop vite et trop brutalement.

Critique complète : https://www.christiefo.com/2018/03/22/de-la-terre-dans-la-bouche-sp/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-03-20T01:22:53+01:00
Argent

Avec ce troisième roman après Orages et L'Impasse), Estelle Tharreau nous plonge dans un passé nébuleux de la seconde guerre mondiale, en particulier dans la ville de Mont-Éloi où un massacre a été perpétré...

De nos jours, Elsa hérite d'une bicoque à la mort de sa grand-mère et d'une enveloppe l'invitant à se plonger dans son passé. Arrivée à la Braconne, nom de la maison, elle va rencontrer un homme, Fred, occupant les lieux, se croyant le propriétaire...

L'arrivée d'Elsa va bouleverser la vie de la bourgade et réveiller des secrets enfouis depuis de nombreuses années...

Ce roman est un thriller prenant, les deux personnages principaux vont vite se rendre compte qu'ils connaissent bien mal leur entourage familial, meurtri par de nombreux secrets qu'ils auraient préférés laissés ensevelis...

Manipulant le lecteur tout le long du roman, l'auteure nous livre une intrigue parfaitement ficelée, cruelle et passionnante.

On apprend beaucoup de choses sur la seconde guerre mondiale qui n'étaient pas de notoriété publique. On sent que l'auteure est passionnée par son sujet et s'est extrêmement documentée et arrive à transmettre sa passion au lecteur qui va de découverte en découverte.

Un roman où la famille tient une place importante et où les secrets peuvent avoir des conséquences fâcheuses quand ils sont déterrés.

Une très bonne évasion livresque que je vous recommande vivement :)

Afficher en entier
Diamant

L'avis d'Esméralda :

Une nouvelle fois, je me plonge dans une lecture évoquant la seconde guerre mondiale. Le récit se veut bouleversant, épique, percutant et n’épargne à aucun moment le lecteur. Plongés dans un petit village reculé, les habitants, les plus âgés d’entre eux, détiennent de lourds secrets. Tus pour préserver le souvenir, tus pour épargner les vivants, étouffés pour ne jamais faire souffrir.

Elsa n’a rien d’une téméraire endurcie, mais lorsque sa grand mère lui lègue cette cabane au fond des bois près d’un lac et qu’une photo lui est remise par le notaire, la curiosité a l’effet d’une bombe. Et si sa famille n’est pas celle qu’elle prétend être ?

Ce thriller se lit comme une quête hors du commun, un quête d’identité personnelle et familiale. Au grès de ses découvertes, Elsa et sa ténacité déterrent au fil des mois des souvenirs. Agaçants certaines personnes, elle va vite se mettre du monde à dos. A la fois détestée et crainte, ses questions dérangent et ameutent. Accompagnée par Fred, son compagnon d’infortune, embrigadée dans cette histoire qui le touche de près, car il est question de son grand père. Les personnages sont dépeints avec beaucoup de précisions. On suit leurs raisonnements et leurs motivations. Les éléments s’accumulent au point qu’il leur est impossible de faire machine arrière.

Ce roman s’inscrit dans la perpétuation du souvenir. Il est loin de s’agir d’un témoignage, d’ailleurs le récit ne prend aucunement cette position. Il relate des faits actuels et passés, mêlant avec finesse les enjeux et les conséquences.

Même si j’ai été perdue dans ce méli-mélo de personnages, ce fut une lecture passionnante ! Une lecture qui bouleverse et remue les tripes. Une lecture à fleur de peau. L’atmosphère assombrit le contexte. Oppressante par le mystère, par l’environnement, par ces petits bruits suspects, ces silhouettes menaçantes. C’est lugubre. Une course poursuite qui ne laissera pas place aux doutes et où le sang coulera de nouveau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2018-03-13T02:20:23+01:00
Or

Un excellent thriller historique qui m'a passionnée jusqu'au dénouement final.

http://cocomilady2.revolublog.com/de-la-terre-dans-la-bouche-un-excellent-thriller-historique-qui-nous-r-a138732018

J'ai trouvé cette histoire étonnante. L'auteure a su utiliser le contexte et les faits historiques pour développer une intrigue prenante et passionnante. Elle m'a tout simplement embarquée dans son histoire sans que je puisse en sortir avant la fin.

Tout commence lorsqu' Elsa reçoit en héritage, à la mort de sa grand-mère, une petite maison isolée dans la forêt, à l'orée d'un village. Elle trouve étrange que celle-ci ne lui ait jamais parlé de son village natal, mais part pour découvrir, puis ensuite vendre, la maisonnette. Mais à peine arrivée, elle découvre qu'elle n'est pas la bienvenue et que cette maison cache des secrets enfouis profondément. Elle n'aura alors de cesse de les révéler au grand jour et de dévoiler la vérité, même si pour cela elle devra risquer sa vie...

L'histoire, au fur et à mesure des révélations, nous ramène à l'époque de la guerre, lors de l'occupation par les nazis. Les différents protagonistes sont tous aussi étranges les uns que les autres et on se met à les soupçonner à tour de rôle. On s'évertue à essayer de percer le mystère, mais c'est dans les dernières pages que se dévoile le fin mot de ce passé que certains auraient voulu garder muselé.

Entre roman historique et thriller, l'auteure a su créer un écheveau qui tient le lecteur en haleine. En pleine guerre, les coupables ne sont pas toujours ceux qu'on croit,tout comme les victimes d'ailleurs.

Les apparences sont parfois trompeuses, et c'est ce que nous prouve encore cette histoire à lire absolument.

Afficher en entier

J’adore Estelle Tharreau. Je prends du plaisir à lire chacun de ses livres depuis ses débuts. Entre Orages et L’impasse, j’avais eu droit à deux thrillers qui m’avaient permis de m’évader complètement dans des histoires aussi justes qu’intrigantes. Avec De la terre dans la bouche, je n’ai pas hésité. Il m’a suffit de lire le nom de l’auteur pour le vouloir.

Le titre ne me disait absolument pas ce que j’allais découvrir dans ce roman, et comme je n’avais pas lu le résumé, je suis partie dans cette histoire à l’aveugle. Et ça m’a fait du bien, car je ne m’attendais pas à ce que cette période de l’histoire soit abordée dans ce texte. Et pourtant, c’était bon, car l’auteur a décidé de la traiter sous son aspect caché : les non-dits de la Seconde Guerre mondiale. Honnêtement, j’ignore si tout est vrai car je ne suis pas une spécialiste de cette période (ni même d’aucune autre dans le passé), mais je vais partir du principe que oui, car c’est vraiment très réaliste, et la bibliographie à la fin de l’ouvrage laisse à penser que l’auteur s’est bien documentée.

C’est par le biais du décès de la grand-mère d’Elsa que cette dernière va se plonger dans le passé de sa mamie, nous entraînant avec elle pour découvrir un secret de famille bien gardé et toutes les horreurs qui se sont tramées pendant la guerre. L’intrigue est solide et l’enquête m’a captivée. J’ai suivi Elsa et Fred avec un grand plaisir, et j’ai beaucoup aimé la relation qu’ils ont établie au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire.

Ajoutons à tout cela un style très accrocheur et entraînant… et je peux dire que je suis toujours aussi fan de cette auteur. J’attends maintenant son prochain ouvrage avec une grande impatience et me demande ce qu’elle va bien pouvoir raconter cette fois !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2018/03/de-la-terre-dans-la-bouche.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-03-05T16:14:13+01:00
Diamant

Ah non mais quel talent, savoir faire revivre les souvenirs du passé, détricoter l’histoire pour aller vers la quête insatiable de la vérité peu importe les retombées, c’était un moment de lecture intense et fort en émotion. Vous l’aurez compris j’ai vraiment accroché avec le dernier livre d’Estelle Thaerau, une belle découverte et un auteur que je vais suivre dorénavant.

Suite au décès de sa grand-mère qui l’a pratiquement élevé, Elsa hérite d’une petite maison dans un petit village dont elle ne savait rien. Dès son arrivée, elle sent tout de suite qu’elle n’est pas la bienvenue. Elsa ne lâche rien et décide de mener l’enquête sur le passé de sa grand-mère, les réponses qu’elle obtiendra vont nous faire revivre la période de la fin de la seconde guerre mondiale entre résistance et trahison entre épuration et collaboration toute la palette des comportements humains face aux nazis sont exploités dans ce thriller qui prend son temps pour atteindre sa vitesse de croisière mais que l’on ne pas lâcher une seconde, il ne m’aura fallu que la journée d’un dimanche pluvieux pour lui faire un sort. Je ne connaissais rien de la thématique explorée, aucun de mes profs d’histoire ne l’a jamais ne serait-ce qu’abordée. J’ai beaucoup aimé le personnage de Fred qui évolue au cours du récit et prend toute sa place à la fin, c’était touchant. La couverture est juste magnifique et je ne peux que recommander cette lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

De la terre dans la bouche

  • France : 2018-01-18 - Poche (Français)

Activité récente

Maks le place en liste or
2018-02-17T18:16:59+01:00

Les chiffres

Lecteurs 19
Commentaires 18
Extraits 3
Evaluations 14
Note globale 8.38 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode