Livres
418 579
Membres
333 224

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

De magie et d'ombres



Description ajoutée par Bluenn 2018-01-19T12:04:20+01:00

Résumé

Ils s’appellent Geoffroy de Guilde, Sleipnir, Zagan ou Déléora, ils vivent à Nostral, Roze ou encore Elatar, dans un univers où la magie se tapit dans l’ombre la plus noire.

Héros et bandits, vainqueurs et vaincus, sacrilèges et sacrifiés, tous prennent vie sous la plume de sept auteurs prêts à vous emmener vers des contrées lointaines, inconnues et dangereuses.

Embarquez avec eux et voyagez à leurs côtés... si vous l’osez.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cyrielle-1 2018-05-01T13:53:45+02:00
Bronze

Je commencerai par dire que j'ai malheureusement eu beaucoup de mal à avancer dans ma lecture de cette anthologie. Le thème m'intéressait beaucoup, et c'en est un que j'apprécie particulièrement, et il y avait plusieurs auteurs au sommaire de cette anthologie dont j'apprécie la plume...

J'aurais au moins découvert que si le format nouvelle ne me convient pas particulièrement en tant qu'auteure, ça semble aussi être le cas en tant que lectrice... du moins quand je ne connais pas déjà les personnages avant (comme j'avais adoré les nouvelles bonus à la fin du tome 3 de la Geste des Exilés de Bettina Nordet). Je suis quelqu'un qui a besoin d'être immergée dans l'histoire, de vivre avec les personnages, quand je lis un récit... et le format court a tendance à me priver de cela, puisqu'il ne laisse pas la place à l'exploration émotionnelle des personnages et/ou à celle, descriptive, de l'univers.

Ainsi, je n'ai pas vraiment réussi à me plonger dans cette lecture, ce qui fait que je ne l'ai pas vraiment appréciée. Néanmoins, la plume de chacun des auteurs présents dans cette anthologie est remarquable et agréable.

Si je devais citer la nouvelle qui m'a réellement plu ici, ce serait "Le mur de jade" de Sylvain Desvaux, peut-être parce que c'est justement la plus longue et que l'auteur a ainsi pu se pencher un peu plus sur l'univers et les personnages...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemyss 2018-04-29T21:24:02+02:00
Lu aussi

Cet anthologie m'a permis de découvrir le dark fantasy qu'intuitivement je jugeais non fait pour moi : le style n'est pas repoussant et mon ressenti confirme ce que je pensais ... ce mouvement ne me convient absolument pas ! Cela n'enlève rien à la qualité de l'écriture et au respect que je garde à ces auteurs ... mais je ne persisterai pas dans ce domaine ! je n'ai aucun goût pour trop de violence, la torture et la description de scènes de guerre (et autres) avec grand renfort de tripes et de sang, ni pour les viols et l'irrespect du genre humain ! C'est glauque et vraiment trop noir pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Les-Histoires-dAmelia-Culture-Geek 2018-03-11T11:32:02+01:00
Bronze

Des textes divers et variés…

La première chose a bien comprendre est que le point commun de chaque texte est leur qualité stylistique. En ce qui concerne l’aspect dark fantasy, il me semble que la noirceur émanant des textes varie en fonction des nouvelles. Ce qui n’enlève rien à la lecture. Nous avons donc plusieurs nouvelles, de longueur différente et donc de degré « dark fantasy » fluctuant. Si trois nouvelles m’ont clairement tapé dans l’œil, les autres sont passées au travers de mes filets. Le style est bon, la plume est belle, mais voilà, les intrigues ne m’ont pas charmée. Excepté donc trois nouvelles. Autrement, j’ai trouvé globalement, que ce recueil était peut-être un peu trop court. Il aurait été plus judicieux de la part de la maison d’édition de mettre plus de textes, de le rendre plus qualitatif en sélectionnant des nouvelles plus noires que certaines publiées à l’intérieur. Je ne dis pas qu’elles sont mauvaises mais j’ai été déçue par certaine. Je vais donc maintenant vous parler de deux nouvelles que j’ai beaucoup aimé : « La goule au bois dormant » de Cécile Ama Courtois et « Le mur de Jade » de Sylvain Desvaux. J’ajouterai rapidement que « La vengeance de Zagan » de Alex N.R. est excellente également.

« La goule au bois dormant » de Cécile Ama Courtois…

Avant d’arriver à ce texte, j’ai enchaîné des nouvelles qui n’ont pas réussi à me divertir plus que cela. Malgré leurs qualités littéraires évidentes, je n’ai pas réussi à entrer dans l’intrigue. Mais dès les premières lignes de celle-ci, je me suis enfin laissée couler dans ce recueil. Cette nouvelle commence comme un conte. Un roi. Un royaume prospère. Une princesse. Et puis, une malédiction. Une princesse en détresse. Qui réveillera la princesse et sauvera le royaume ? Tout commence comme n’importe quelle histoire et puis… Et puis, elle s’achève comme aucune autre. Parce que la princesse cache un secret. Parce que le monde des contes de fées n’est pas si beau qu’on le croit. Parce que les monstres se cachent partout, même en les princes. Parce que la noirceur est en chacun de nous… Cette nouvelle m’a convaincue, par sa qualité stylistique, par la force de son intrigue, par la noirceur propre à la dark fantasy, et par la chute délectable. Un carton plein pour Cécile Ama Courtois ! Un grand merci pour ce super moment !

« Le mur de Jade » de Sylvain Desvaux…

Il n’est pas un secret que j’aime tout ce qu’écrit cet auteur. Du moins, ne nous avançons pas trop, je n’ai toujours pas été déçue par l’un de ses textes. Et celui-ci ne déroge pas à la règle. Sylvain Desvaux nous offre là une nouvelle extrêmement construite dans un monde travaillé et cohérent. Cette nouvelle me semble être la plus longue du recueil et pour cause, l’auteur nous pose un décor de saga de fantasy ! D’ailleurs, à quand la suite ? *appel à l’auteur, Amélia voudrait lire une saga dans ce monde, appel à l’auteur, Amélia voudrait lire une saga dans ce monde* Il nous dépeint un monde basé sur des préceptes religieux, fondé sur une guerre, où le viol semble être monnaie courante. Mais plus encore, d’autres actes abjectes semblent convenir à leur Dieu, convenir aux adeptes… Cette nouvelle parle de génocide, elle met en avant de nombreuses tares de l’humanité. Et puis, une fois l’univers de fantasy posé, le carnage commence. Si la nouvelle était déjà noire par l’univers même, nous plongeons dans le sang et la rancœur, dans la vengeance et l’horreur. Un texte à découvrir !

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 3
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 6.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode